Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ludo-1 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Aâma, tome 3 : Le désert des miroirs Aâma, tome 3 : Le désert des miroirs
Frederik Peeters   
L'histoire est complètement folle et le monde dans lequel ils évoluent est tout aussi délirant!

par Ludovic22
L'Homme gribouillé L'Homme gribouillé
Serge Lehman    Frederik Peeters   
L'Homme gribouillé est le genre d'ouvrage vers lequel je ne me serais pas forcément tourné, mais que j'ai vraiment apprécié.

L'histoire nous emmène dans la vie de la famille exclusivement féminine des Couvreur, qui regorge de mystères tournant autour de l'aînée de la famille, Maud. Ce que va soudain découvrir Betty, ainsi que sa fille Clara, ce qui va s'ensuivre d'une quête sur les traces du passé de Maud. Mais ce passé semble plutôt étrange, puisqu'un homme-oiseau est à leur poursuite, sans empathie ni regret, à l'air plutôt dangereux.

On est vite emporté dans ce récit, dans cette quête exécutée par Betty et sa fille Clara, qui ne sera pas sans encombres. On découvre à leurs côtés des éléments sur leur mère et grand-mère Maud, des éléments qui leur fait se poser des questions sur leurs propres origines, sur leur histoire familiale et sur Maud elle-même. On est pris dans l'intrigue, à vouloir savoir les motivations de l'homme-corbeau, les mystères entourant la famille Couvreur, mais aussi les réponses aux questions qui arrivent par la suite. On est pris dans ce voyage, un peu initiatique, avec les deux femmes, mais nous aurons aussi quelques scènes avec le mystérieux homme-oiseau.

On pourrait penser au premier abord qu'il s'agit d'une histoire contemporaine sans aucun élément imaginaire, mais on voit vite que le fantastique et le fantasmagorique ont une place non négligeable dans le récit. On retrouve différents éléments de ce genre qui ponctue le récit, et font partie de quelque chose de grand, qu'on ne s'imagine pas encore dans les premières pages.

Les différents femmes que l'on suit sont attachantes, que ce soit Clara ou Betty, voire Maud. Betty est une femme seule avec sa fille sans réels liens sociaux, qui semble se rechercher. On ressent un malaise qui l'habite et qui s'invite même dans ses cauchemars. Clara, adolescente, semble encore innocente, pleine de joie de vivre, qui n'a pas connu de coups durs jusqu'ici, et qui a hérité de l'imagination débordante de sa grand-mère. Cette dernière, bien qu'on la voit peu, est attachante aussi à sa manière, particulièrement dès lors qu'on connaît les raisons des choix qu'elle a pu faire.
Ces femmes sont le centre de l'intrigue, tout tourne autour d'elles, du début jusqu'à la fin.

Les illustrations racontent à merveille cette histoire, toujours en noir, blanc et nuances de gris. Bien que je sois rarement attirée par l'unique noir et blanc dans les planches, cela correspondait parfaitement pour cette histoire. Elles étaient vraiment bien dessinées, avec des détails d'une finesse remarquable. On voyait notamment les animaux qui étaient superbes, mais aussi les petites marques de la vie qui passent, comme les rides. Cet ensemble crée une ambiance un peu étrange, mais aussi fantastique, en accord avec l'histoire, et nous permettant d'y plonger d'autant plus.

La fin résout la plupart des questions que l'on se poser durant le récit, et surtout explique le passé et les choix de Maud. On est spectateur de quelque chose qui semble presque irréel, complété par la dernière page. Mais malgré ça, il est vrai que certaines des questions restent sans réponse, notamment quelques-unes tournant autour de l'homme-oiseau, qui peut ainsi nous laisser avec un voile d'incompréhension lors de la dernière page tournée.


Pour conclure, j'ai franchement bien aimé cette histoire mais aussi les illustrations qui conviennent parfaitement au récit. Malgré quelques réponses qui restent malheureusement sans réponse, la fin répond en majorité à celles que l'on pouvait se poser, d'une manière fantasmagorique voire irréelle.
Une oeuvre que je recommande donc, bien qu'elle soit conséquente, tant au niveau des pages que du prix, achetée ou empruntée.

Note de 4,5/5 sur le blog
Sock Monkey Treasury Sock Monkey Treasury
Tony Millionaire   
The precocious sock monkey Uncle Gabby and his innocent pal Mr. Crow are the heroes of this funny, unsettling and endearing collection. Follow them as they try to find a home for a shrunken head, play matchmakers between the bat in the doll's house and the mouse in the basement, unlock the mysteries of a glass doorknob, hunt salamanders, try to get to heaven, and much more.

Now, for the first time, all twelve of multiple Eisner Award-winner Tony Millionaire's acclaimed Sock Monkey all-ages comic books (1998-2007, originally published by Dark Horse Comics) are collected under one cover, as well as the full-color graphic novella "Uncle Gabby" (2004) and the full-color illustrated storybook, "The Glass Doorknob" (2002), ready to be devoured by a new generation of young readers.
Sock Monkey Into The Deep Woods Sock Monkey Into The Deep Woods
Tony Millionaire   
The precocious sock monkey Uncle Gabby, his innocent pal Mr. Crow, and their tiny doll-friend, Inches, are the heroes of this funny, unsettling and all-new Sock Monkey storybook. Convinced that their human, Ann-Louise, has been kidnapped by a vicious monster dubbed the Amarok, our heroes bravely venture into the Haunted Woods to rescue her. The epic quest that follows takes them by sea, land, and air through many fantastic lands and introduces a cast of fanciful characters and creatures including the Trumbernick (the pixie shaman of the forest), a giant sea monster, the Guardsmen of Bear Town, and a flock of flying harpies. Beloved by adults and children, Sock Monkey harkens back to all-ages fantasy / adventure as The Wizard of Oz or Alice in Wonderland.
Le Puits des mémoires, Tome 1 : La Traque Le Puits des mémoires, Tome 1 : La Traque
Gabriel Katz   
Comme pour Aeternia du même auteur, j'ai beaucoup aimé l'écriture. C'est léger et très fluide sans paraître simpliste, les pages se tournent à toute vitesse. Sans s'en rendre compte, on est rapidement pris dans l'intrigue dont le rythme et les mystères sont dosés juste comme il faut pour nous tenir en haleine.

L'univers est simple et assez ''classique'' mais solidement construit, vivant : on n'a pas l'impression d'un monde en carton-pâte, même si sa description est vraiment resserrée autour de l'action de personnages. On y croit et on s'y immerge facilement.

Les trois héros sont attachants et le portrait de chacun est bien brossé. Malgré leur caractère très différent, on sent vraiment leur amitié, une certaine complicité, se (re ?)forger au fil de leurs aventures. On prend plaisir à les suivre recomposer les morceaux de leur passé, se questionner sur eux-même, en quoi leur passé influence leur personnalité, leurs aptitudes, leur futur.

Bref, c'est une lecture très sympa et je lirai volontiers la suite !

par Miney
Le Puits des mémoires, Tome 2 : Le Fils de la lune Le Puits des mémoires, Tome 2 : Le Fils de la lune
Gabriel Katz   
Autant dire que le tome 3 est attendu avec impatience dans ma bibliothèque !

Lors du premier tome, j'ai aimé aux premières pages l'histoire, la construction du scénario, et bien sûr les personnages.
Dans la suite du premier, nos héros se retrouvent en terre ennemie, qui est toujours à leurs recherches, et qui souhaite avant tout, les empêcher de retrouver la mémoire de leurs passées !

Le rythme est très soutenu, l'histoire nous emmène à voir nos héros devenir soldats, mercenaire, pour enfin se retrouver face à leurs identités perdues !!

Cela ne les empêche pas à prendre leurs rôles, sans avoir le moindre souvenir de qui ils sont.
Que de suspense, d'intrigue, qui cherche à les faire disparaitre, et pourquoi !!???

Très bon livre ! vivement la suite !!

par Nicolas
Le Puits des mémoires, Tome 3 : Les Terres de cristal Le Puits des mémoires, Tome 3 : Les Terres de cristal
Gabriel Katz   
Fin de cette excellente trilogie qui aura su me mener sur des chemins jusqu'alors inexplorés en Fantasy. Le trio de personnages est vraiment attachant et Nils, Karib et Olen savent évoluer hors des sentiers battus, ce qui n'est pas pour me déplaire. On obtient des réponses sur (presque) toutes les questions que l'on se posait même si certains passages de l'intrigue me semblent légèrement tirés par les cheveux.
[spoiler]Notamment le passage : mais pourquoi déplacer les 4 "marionnettes" jusqu'au Royaume d'Hélion alors qu'il suffisait de les transformer en pantins dans les Terres de Cristal ?[/spoiler]
Enfin, cela n'entache en rien la qualité de l’œuvre de Monsieur Katz.
Je reste un peu également sur ma faim concernant...
[spoiler]Le destin d'Arvid/Olen[/spoiler] mais c'est plus de la frustration qu'autre chose.
[spoiler]J'aurai bien aimé que l'oncle d'Arvid/Olen et son frère Ingvar se prennent une bonne raclée...[/spoiler]
[spoiler]Et on trouve assez étonnant que Karib - vu sa position - ne cherche pas à corriger leur véritable problème, à savoir la perte de mémoire.[/spoiler]
Mais, au fond, c'est peut-être mieux comme ça et mieux pour eux... Car...
[spoiler]Y a-t-il vraiment un moyen pour inverser le Puits des Mémoires ?[/spoiler]
La fin reste ouverte à mon avis mais est-ce que Gabriel Katz envisage de prolonger les aventures des trois héros ? Peut-être que nous ne le sauront jamais !
Allez, liste d'or et que ça saute ! :)

par Karun
Cash Cash
Johnny Cash   

Johnny Cash (26 février 1932 à Kingsland, Arkansas - 12 septembre 2003 à Nashville, Tennessee) est un chanteur et compositeur de musique country américain, généralement considéré comme un des plus importants chanteurs de sa génération. Il est aussi connu pour son engagement politique et son action en faveur des détenus pénitentiaires.



Cash grandit dans le vrai univers des champs de coton du sud des États-Unis. La musique était partie intégrante de la vie rurale américaine et le jeune Johnny s’imprègne, à cette époque, de différentes influences telles que : le folk, les hymnes religieux et le country. Après plusieurs expériences de travail difficile dans plusieurs domaines, Cash s’enrôle dans l’Air Force et est envoyé en Allemagne, où il achète sa première guitare et forme son premier groupe. À son retour, il s’établit à Memphis dans le Tennessee et épouse Vivian Liberto. En 1954, Johnny Cash auditionne pour la maison de disque de Sam Phillips, Sun Records. Le printemps suivant, il enregistre, à l’aide de son groupe The Tennessee Three (Luther Perkins à la guitare, Marshall Grant à la contrebasse et Red Kernodle à la « pedal steel »), son premier 45 tours Hey Porter.

Dès lors, les succès s'enchaînent : Cry, Cry, Cry, Folsom Prison Blues et I Walk the Line. En 1957, à la recherche de plus de liberté artistique, le chanteur décide de signer avec la compagnie de disque Columbia. Sur cette étiquette, Cash enregistre au début des années 1960, Don’t Take Your Guns to Town et The Ballad of Ira Hayes.

Les effets collatéraux du succès grandissant et des tournées comptant pas moins de 300 spectacles par an plongent un Cash épuisé dans l’enfer des amphétamines et des barbituriques. Il tourne alors avec la chanteuse June Carter et une relation ambiguë s'installe entre les deux artistes, chacun étant marié de son côté. Cash, en outre, est alors père de deux jeunes enfants.

À la fin de cette difficile période, il décide de mettre fin à sa dépendance aux stimulants, divorce de sa première femme et épouse June. La chanson Ring of Fire, écrite par June Carter et dont Cash compose les arrangements de cuivres, décrit les ravages de l'alcoolisme et de la drogue qui hantaient Johnny Cash. À la fin de cette décennie et au début des années 1970, Johnny Cash est à l’apogée de son art. Les enregistrements réalisés lors d’un spectacle à l'intérieur de deux prisons, Folsom Prison et San Quentin (qui a failli dégénérer en émeute) atteignent le prestigieux statut de disques d'or. Par la suite, Johnny Cash signe un contrat, avec la chaîne de télévision ABC, afin d’animer une émission éponyme, qui sera enregistré au Ryman Auditorium de Nashville.

À la fin des années 1970, l’artiste enregistre des pièces d’auteurs progressistes telles que : Bob Dylan, Kris Kristofferson et Nick Lowe. Cette immersion dans l’univers rebelle n’est pas sans prix : de nombreuses stations de radio « country » boycottent ce nouveau style à la faveur d’artistes avec un son plus populaire. Les années 1980 sont ombragées par des problèmes de santé et la fin de son association avec Columbia. Il continue tout de même à parcourir l’Amérique à bord de son autobus de tournée, tant en solo qu’avec ses amis Waylon Jennings, Willie Nelson et Kris Kristofferson au sein du groupe The Highwaymen.

En 1992, Johnny Cash reçoit l’honneur d’être nommé au Rock and Roll Hall of Fame et devient ainsi la seule personne à avoir été introduite à la fois au Rock and Roll Hall of Fame, au Country Music Hall of Fame et au Songwriters Hall of Fame. La fin de ce millénaire prendra une tournure inattendue dans la carrière de l’artiste avec la rencontre du producteur Rick Rubin. Cette collaboration donnera lieu à une série de six albums dits American Recordings, le cinquième et sixième paraîtront de manière posthume. Ces albums représentent pour beaucoup le renouveau artistique de Johnny Cash ; ils contiennent de nombreuses reprises d'artistes d'horizons très variés comme U2, Leonard Cohen, Nick Cave et Nine Inch Nails.

June Carter, sa deuxième épouse, était la fille de la célèbre Mother Maybelle Carter. En 1973, June Carter et Johnny Cash, tous les deux fort religieux, ont produit Gospel Road (Sentier de l'Évangile), un film sur les derniers jours du Christ, avec Carter dans le rôle de Marie-Madeleine. Johnny Cash a joué dans un épisode de Columbo (Le chant du cygne), ainsi que dans plusieurs épisodes de la série Docteur Quinn, femme médecin avec sa femme June, où il interprète un shérif chasseur de prime marié à une bonne chrétienne. Roseanne Cash (née en 1955), la fille de Johnny Cash et de sa première épouse, Vivian Liberto, est une chanteuse de rock et de country.

Johnny Cash meurt quelques mois seulement après la mort de son épouse.


par Ludo-1