Livres
447 282
Membres
387 579

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Chrichrilecture 2018-02-13T05:13:35+01:00

« Effectivement ! Nathan, voir, ce n’est pas si mal et je ne dis pas cela, parce que j’ai la chance de ne pas être aveugle, mais cela ne fait pas tout ! Tu as un pouvoir exceptionnel sur nous. Tu vois bien mieux que n’importe lequel d’entre nous. Je reste persuadé, et c’est peut-être mon côté doux rêveur que les ténèbres ont envahi le cœur de bien des gens. En fait, avec tes propres sens, tu arrives à voir ce qu’il y a de vrai en toi et dans les personnes que tu côtoies et même dans la vie. Aucune opération, aussi réussie soit-elle, ne peut apporter cela. Quand tu vois ce qu’il y a de positif en toi, alors tu vois beaucoup et tu n’as pas besoin des yeux pour cela. »

— Ton oncle a une vision très poétique de la vie. Cela me rappelle mon prof de philo qui un jour, nous a dit : « Il existe deux sortes de cécité sur cette terre : les aveugles de la vue et les aveugles de la vie ». Cela rejoint un peu la philosophie de ton oncle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mayalabelle3 2015-04-14T10:47:30+02:00

-Alors, ne dis rien ! Répondit avec espièglerie Jayden, sinon tu vas nous refaire un malaise et je vais encore devoir te faire un bouche-à-bouche ...

-Tu n'as pas ose osé ?

-Ben si. Je n'avais pas le choix !

-Purée ! Tu as osé m'embrasser et sans mon consentement ! Nom, mais je rêve !

-Bens, disons que tu ne m'as pas repoussé donc j'en ai conclu que c'était un accord tacite !

Afficher en entier
Extrait ajouté par mayalabelle3 2015-04-14T10:42:36+02:00

"Ne pense jamais qu'un jour mon coeur puisse l'oublier.

Il peut arrête de battre, mais jamais de t'aimer."

Afficher en entier
Extrait ajouté par mao0 2015-04-08T00:00:53+02:00

— Vous savez les mecs que Morgan et moi, nous sommes ensemble, c’est officiel. Mais, je vais vous donner le scoop du siècle… nous n’avons pas encore fait l’amour.

Morgan recracha avec violence, le morceau du sandwich qu’il avait dans la bouche. Il avait les yeux exorbités.

— Pourtant, j’ai la bite tellement raide que je pourrais casser une brique avec !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode