Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de luki : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Meilleurs ennemis : De la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas Meilleurs ennemis : De la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas
Sally Thorne   
Un avis + détaillé sur http://wp.me/p6618l-6w8

{Jenni} : En finissant ce livre je n’ai qu’un mot : SUBLIME ! Je me suis régalée du début jusqu’à la fin.

« Meilleurs ennemis » vous promet des instants de bataille acharnée entre deux collègues qui se haïssent autant qu’ils s’intriguent. Ils se cherchent, se chamaillent, se vouent une compétition butée sans baisser les armes, et où entre eux le jeu du regard et du miroir sont maîtres… Sally Thorne nous entraine dans une comédie romantique unique, avec des personnages à croquer dans des scènes… TRES cocasses et où vous découvrirez durant la lecture que « l’amour » et « la haine » se ressemblent étrangement…

[...]

On se doute de la finalité de cette histoire et pourtant l’attente est non seulement intenable, mais je dois avouer que j’ai été agréablement surprise par la fin… Durant cette lecture, j’ai pu constater que l’auteure a pris soin de nous faire languir à petit feu avec qu’une envie que les héros brisent cette tension et qu’ils se tombent enfin dans les bras l’un de l’autre !

[...]

La seule chose qui m’a manqué durant cette lecture et que j’aurai aimé avoir, c’est connaitre le point de vue de Josh. C’est frustrant, c’est pourquoi j’aurais adoré que l’auteure partage la vision de son héros… Mais hormis cela, je n’ai rien d’autre à redire, c’est parfait ! Il m’a été impossible de lâcher cette histoire tellement j’ai été envoutée par les personnages, l’ambiance et les sentiments de haine et d’amour qu’on y trouve. Sally Thorne a une plume très prometteuse et, avec ce premier roman je suis littéralement conquise. J’ai hâte de découvrir d’autre livre de cette auteure… En tout cas, MERCI pour ce beau moment de lecture…
Pari osé Pari osé
Belinda Bornsmith   
Un très bon tome avec une écriture fluide et mature, des personnages accrocheurs et une histoire tant attendue.Cruz était vraiment un de mes préférés,son charisme se ressentait dans chacun de ses chapitres. Bethany me paraissait plus fragile dans le tome 1 et quel bonheur de voir qu'elle a du caractère mais sans en faire trop.Leur romance vient tout en douceur,ça met du temps à se mettre en place mais c'est ce que je préfère, on apprend à les connaitre pour mieux comprendre l'évolution de nos deux personnages principaux.
Les secondaires me plaisent de plus en plus,ils ont leur importance dans cet univers.

par melywen
L'Éveil des sens, tome 2 : Double jeu L'Éveil des sens, tome 2 : Double jeu
Christy Saubesty   
Le tome 2 finit je reste sur la faim en ce qui concerne Lise... C'est donc une bonne chose , sauf que le tome 3 n'est pas encore sorti depuis 2013... sortira t-il ?

C'est bien écrit et l'histoire est bien sympathique. Reste toujours que l'auteure se laisse entraîner dans un certain lyrisme avec ses personnages.
Mike est une sorte de Dr Jekill et Mr Hyde, le timide voir timoré jeune homme, il se transforme le soir dans les boites et chez lui en redoutable un sexy boy, bête de sexe multi-partenaires. Pantalon de cuir Tshirt moulant , la panoplie du tombeur... contre jean et Tshirt basique l'uniforme du discret garçon...
C'est son côté timide que l'on retient, celui qu'il affiche le jour, celui qu'il a avec Kimi...
Kimi, elle passe de la sainte n'y touche, coincée et vierge le jour à la délurée sur un jeu en ligne le soir... Et c'est avec un tas d’hésitations et de tergiversations qu'elle passera le cap de la virtualité à la réalité...

Donc dans l'attente du tome 3....

par Csirene
Mon coloc, mes désirs et moi Mon coloc, mes désirs et moi
Lena Jung   
Je tiens tout d’abord à remercier les « Éditions Addictives » pour m’avoir fait découvrir ce livre et pour leur confiance. Un titre intriguant pour qui, comme moi, aime les romans mettant en scène des colocataires. Je me suis laissée emporter dès les première lignes, car l’histoire de Lori et Andreas est prenant et tellement addictive que, plus on tourne les pages, plus on a envie de connaître la suite (et puis, avouons-le, on a envie de savoir si nos deux protagonistes vont céder à la tentation). Le récit est rythmé, bourré d’humour, plein d’émotions et de rebondissements. Dans ce livre, nous sommes projetés dans la jolie ville d’Hambourg, en Allemagne. C’est la première fois que je lis une histoire qui se déroule autre part qu’en France, aux Etats-Unis ou en Angleterre ; et je dois avouer que, pour le coup, c’est complètement dépaysant. Alors Merci Lena Jung de m’avoir fait voyager. Lori est une jeune femme enthousiaste, charmante, honnête et déterminée, mais qui se pose aussi beaucoup trop de questions avant d’agir. Andreas est sexy, ne mâche pas ses mots, sexy, solitaire, passionné, sexy (oups je crois que je l’ai déjà dit). La plume de l'auteure est fluide, agréable, entraînante. Certaines punchline sont tout bonnement savoureuses et nous laissent un petit sourire en coin tout au long de notre lecture qui est remplie d'amour et de rire. Ce fut un excellent moment de lecture que je vous recommande. À lire ! À dévorer !
#Virginie
Amis et RIEN de plus Amis et RIEN de plus
Kristan Higgins   
Une héroïne différente de ce que l'on peut voir habituellement, avec une sacrée famille.J'ai adoré son caractère,sa relation avec ses frères et les personnages secondaires trouvent leur place.
Beaucoup d'humour dans ce livre pour cacher le désarroi de Chastity,sa vie n'est pas tout à fait celle qu'elle espérait mais elle croit au bonheur et met toutes les chances de son coté.
Quelques longueurs par-ci par-là ,un Trévor un peu mou parfois mais une histoire qui tient la route et qui m'a fait rager plusieurs fois.
Petite déception pour la fin,je m'attendais à ce que ça se passe autrement et le tout se déroule sur quelques pages à peine.Trop rapide et bâclée.

par melywen
Fast Track, Tome 1 : Carrément sexy Fast Track, Tome 1 : Carrément sexy
Erin McCarthy   
Carrément génial.
Une histoire d'une grande simplicité mais qui a su être addictive dès les première pages.
J'ai craqué pour Elec... si tous les hommes pouvaient prendre exemple sur lui....


par Adèle
Colocs & sex friends Colocs & sex friends
Jeanne Pears   
Je n'ai malheuresement pas apprécié ce roman, j'y ai cru au début pourtant.
L'arrivée quelque peu fracassante et originale de l'héroïne m'a laissé présagé une bonne lecture mais j'ai du revoir rapidement mes attentes à la baisse.
Pendant la premier moitié du roman j'avais un sentiment de redondance. (nouveau mois, Jordan est jaloux, ils couchent ensemble et on passe au mois suivant) Et c'était tellement long.
En faite, je n'ai pas bien compris l'auteur. Parce qu'il y a des scénes qui me semblaient intéressantes et qui passent trés rapidement alors que d'autres dont clairement je n'en avais pas grand chose à faire, étaient étirées en longueur et me paraissaient sans fin.
Passé cette premiére moitié du roman, j'ai espéré quelques changements qui donneraient un nouveau rythme à l'histoire mais malheureusement, encore une fois tout est resté bien plat.
Les personnages ne m'ont pas vraiment embarqué dans leur histoire. Sarah m'a fait l'effet d'une fille un peu naïve, quelque peu crédule, qui pleure beaucoup et qui se laisse vite submergé. Quant à Jordan, on sent que l'auteur a voulu lui donné un caractére un peu taciturne mais ça ne marche pas vraiment.
Au final, c'est un roman qui m'a paru trés long, pas toujours crédible et qui m'a pas mal déçu.

par allie
Caroline & West, Tome 1 : Plus loin Caroline & West, Tome 1 : Plus loin
Robin York   
Depuis le temps que j'attends cette sortie, je ne pouvais pas ne pas le lire dès qu'il est arrivé dans ma BAL.

Caroline & West m'a beaucoup étonné. Je m'attendais à quelque chose de plus léger, moins sombre, mais au final, j'en ressors avec tout un tas de choses en tête.

De quoi ça parle, me direz-vous. Et bien nous suivons Caroline, qui après avoir quitté son copain de longue date voit sa vie partir totalement en miette après que des photos d'elle et de son ex se soient retrouvés sur internet. Son avenir tout tracé en droit se voit clairement remis en question. Pire, elle est harcelée, jugée et réduite à subir tout ça. C'est auprès de West qu'elle va tenter de surmonter tout ça.

Robin York a su parfaitement trouver les mots pour présenter cette histoire, montrer jusqu'où ces fameuses photos peuvent aller, en détruisant une vie. En lisant, je me mettais facilement à la place de Caroline, à ressentir toute cette peine, cette honte et même cette culpabilité qu'elle ressentait vis-à-vis de ce qu'il s'était passé. Quelque part, j'étais tellement plongée dans l'histoire que j'en arrivais à ressentir son mal être... Du coup, je me suis attachée à elle. Je me demandais comment les choses allaient évoluer.

De son côté West est très réservé. Sous ses airs de durs et son côté bad boy qui pour le coup n'est pas qu'une image puisqu'il vend de la drogue et se bat souvent, j'ai de suite apprécié son personnage. Dès la première rencontre que l'on fait avec lui. Ce côté très protecteur envers Caroline, tout en restant distant. C'est vraiment quelque chose qui m'a plu. Et puis il y a toute la partie sur sa famille, notamment sa sœur pour qui il est prêt à tout. Ses traits de caractère m'ont vraiment plu et je crois même que c'est son personnage qui m'a le plus plu dans ma lecture.

Leur relation est faite de haut et de bas. C'est vrai que certains passages ne m'ont pas vraiment emballés. Je pense qu'ils auraient pu ne pas être présents et n'auraient pas manqués. Et d'autres, plus approfondies pour m'émouvoir encore plus. Quand je vous dis qu'on devient de plus en plus exigeants. J'ai malgré tout fait qu'une bouchée de cette lecture, sans m'arrêter pour savoir le fin mot de l'histoire... et qu'elle n'a pas été ma surprise avec cette fin... cette fin... non ce n'est juste pas possible... comment est-ce que je vais faire... le second tome correspond donc à la suite, mais quand est-ce qu'on va l'avoir ?

Vous l'aurez compris, c'était une très bonne lecture. J'ai beaucoup aimé le couple Caroline & West, et j'attends vraiment la suite avec grande impatience.



par Carole94P
VE.RI.TAS, Personne n'est parfait VE.RI.TAS, Personne n'est parfait
Isabelle Fourié   
En premier lieu, j'ai craqué pour la couverture de ce roman qui est très attirante et le résumé m'a tout de suite donné envie de découvrir cette histoire.
Je tiens aussi à souligner que l'auteure à gagné avec celle-ci le concours « Black Ink University ». Et je dois dire que c'est amplement mérité, car cette histoire est vraiment prenante et rentre parfaitement dans le thème.
Même si au début, j'ai eu un peu de mal à accrocher au monde dans lequel font partis les deux personnages, j'ai pu par la suite comprendre et avoir une autre vision des choses. Malgré que c'était nécessaire et que l'auteure l'a très bien fait, il y avait beaucoup d'explications et d'informations sur leurs rangs, leurs situations. C'était un peu complexe.
Cependant, j'ai accroché tout de suite à la plume de l'auteure.
Puis, j'ai aimé la rencontre des deux personnages principaux. J'avais vraiment envie de découvrir leur histoire, apprendre à les connaître davantage et ne pas m'arrêter à l'apparence.
Qui sont réellement Astrid et Léo ?
Ici, nous faisons la connaissance avec Astrid, 18 ans et sa sœur aînée Amaraah 25 ans. On peut dire que la vie ne les a pas épargnées et que malgré leurs jeunes âges, elles sont très fortes.
L'auteure a très bien décrit la psychologie des personnages que ça soit pour Astrid et Amaraah ou pour Léo. On ressent bien leurs émotions, leurs doutes, l'impact de leurs familles sur leur vie.
Astrid est une jeune femme difficile à cerner, complexe, différente des autres, mais ça en fait quelqu'un d'unique. Malgré ses peurs, ses angoisses, nous apprenons à l'aimer telle qu'elle est vraiment. Je dirai qu'au fur et à mesure des chapitres, elle évolue, elle change tout en restant elle-même. De chrysalide, elle se transforme en papillon. Astrid est aussi frêle que forte, surprenante qu'impressionnante, mais surtout, elle est épatante.
Extrait : Ma vie toute entière est dictée par mon nom, mon rang et l'argent de ma famille.
Astrid s'apprête à faire son entrée à Harvard et ça va être pour elle son « billet vers la liberté ».
Extrait : Je compte y trouver ma vérité, celle qui me fera grandir et briser le carcan qui enserre mon âme.
Avant de rentrer dans ce nouveau monde, la route d'Astrid va croiser celle du beau Léo.
Léo Montgomery a comme Astrid, une famille qui n'est pas commode, et même si au premier abord tout à l'air de les opposer, la vérité pourrait bien être tout autre.
Léo est un jeune homme de 23 ans qui malgré son côté mauvais garçon, sa réputation auprès de la gente féminine plus que sulfureuse, est attendrissant. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais il est tout de suite attachant. Il a ce petit truc qui m'a touché.
La rencontre de Léo avec la belle Astrid pourrait bien venir ébranler notre héros si sûr de lui et changer son destin.
Extrait : Au milieu du ciel, face à cette inconnue, je n'ai jamais été si vrai.
Entre les réparties d'Astrid et le franc-parler de Léo, ça va faire des étincelles !
Astrid et Léo sont attachants. On sent tout de suite ce lien si particulier qui les unit. Entre eux, rien n'est simple. Leur passé et leurs familles respectives ont une grosse main mise sur leur vie. Ce n'est pas facile de se livrer complètement lorsqu'il y a tant de secrets qui mettent des freins et quand en plus des doutes s'ajoutent à l'équation. Cela devient encore plus tendu. La tension est palpable et fait aussi monter en nous la tension et grimper la température. C'est un coup froid, un coup chaud et ça nous rend complètement dingue. On ne sait plus sur quel pied danser.
Au-delà d'Astrid et Léo, j'ai pu aussi apprécier certains personnages secondaires. Ils apportent vraiment un plus à l'histoire.
L'auteure véhicule à travers certains passages : la reconstruction, l'espoir, l'avenir.
C'est une histoire difficile, prenante, avec de l'amitié sincère et de l'amour véritable.
J'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman.
Je vous le recommande !
Alaska Wild Alaska Wild
K. A. Tucker   
Aussitôt acheté, aussitôt lu ! J'attendais la sortie de ce roman depuis plusieurs mois déjà et je dois dire que je ne suis pas déçue !

Tout d'abord, je trouve que la couverture est particulièrement réussie et très représentative du paysage qui nous est décrit dans le roman avec ses petits avions, ses lacs et ses montagnes.

J’ai beaucoup aimé le soin apporté par K.A Tucker quant aux nombreuses recherches sur l’Alaska. C’est à ce niveau-là qu’on se rend compte que c’est loin d’être une simple New Romance et vous apprendrez pleins de choses sur l’Alaska ! En effet, elle montre aussi bien les splendides paysages à flanc de montagne de l'Alaska mais elle montre aussi le côté plus sombre. Notamment, elle montre la pauvreté et la misère qui peuvent régner dans certains recoins de l’Alaska avec le coût de la vie qui est extrêmement cher (coucou le café à six dollars cinquante) et le fait que certains habitants sont même obligés de déménager à pied parce que l’essence coûte trop cher ! Elle évoque également le problème de l’alcoolisme. D’ailleurs, il est impossible même de trouver de l’alcool dans certaines épiceries puisque c’est interdit !

Les paysages décrits sont splendides que ce soit les avions qui décollent, qui passent au dessus de l’eau ou entre les montagnes ou encore les petits animaux qui gravitent dans cet environnement comme les ratons-laveurs ! J’ai totalement adoré cette immersion en plein cœur de l’Alaska qui change des autres lieux que l’on retrouve habituellement dans du New Adult ! Donc si vous souhaitez passer une journée ou deux en Alaska à moindre coût, lisez "Alaska Wild" de K.A. Tucker et vous ne serez pas déçus !

Par ailleurs, je me suis reconnue dans le personnage de Calla qui tient un blog et un compte Instagram avec sa meilleure amie Dalia. Elles écrivent des articles et se prennent en photo pour leurs comptes respectifs, passent du temps à chercher la description parfaite, les bons hashtags et à répondre aux commentaires. En ce sens, je me suis beaucoup identifiée à elles !

J’ai beaucoup aimé aussi que la romance prenne son temps. D’ailleurs, les deux personnages principaux ne se rencontrent qu’au bout de 80 pages environ ce qui m’a plutôt étonnée puisque d’habitude dans de la New Romance, les personnages se rencontrent souvent dès le premier chapitre ou en tout cas dès le commencement de l’histoire. J’ai tout particulièrement apprécié le fait qu’ils se vouvoient pendant une bonne partie du roman ! C’était également novateur de retrouver des personnages plus âgés que ce que l’on retrouve habituellement dans du New Adult. En effet, Calla a 26 ans et Jonah en a 31. Leurs nombreuses joutes verbales m'ont soutiré de nombreux rires !

"Alaska Wild" n'est tout de même pas un coup de coeur pour plusieurs raisons. Tout d'abord, j'ai trouvé qu'il y avait quelques petites incohérences par moment. Par exemple quand Agnès dit à Calla que Jonah emmènera son père pour ses rendez-vous liés à sa maladie et que quelques pages plus loin Calla demande à Agnès : “Mais il est au courant du coup ?”. Alors s’il emmène son père à ses rendez-vous il est forcément au courant de sa maladie, cela me parait logique ! Outre les incohérences j'ai trouvé également de nombreuses répétitions de l'expression "Un ange passe". C'était trop ! Parfois, cette-même expression était répétée deux ou trois fois sur la même page !

Concernant les scènes érotiques, on aime ou on n'aime pas. Je savais personnellement que K.A. Tucker n'était pas du genre à détailler ces scènes puisque je m'étais déjà fait la réflexion lors de ma lecture de "Respire" de sa saga "Ten Tiny Breaths". Alors ceux qui apprécient les scènes érotiques détaillées, ne vous attendez jamais à ça avec K.A. Tucker puisque c'est une auteure qui suggère les choses mais ne rentre jamais dans les détails.

Enfin, même si la fin m'a mis les larmes aux yeux (j'ai réussi à les refouler, promis), j'ai été déçue de ne pas avoir droit à un épilogue. Certes, nous retrouvons nos personnages deux mois plus tard mais cela n'a pas suffit à étancher ma soif.

En conclusion, "Alaska Wild" a ses défauts, certes, mais qui font finalement partis de son charme. Cela reste une très jolie histoire que vous devriez lire pour vous évader, le temps d'un instant, auprès de Calla et Jonah et tous les autres en Alaska !