Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lulelo : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Les Ombres brumeuses, Tome 1 : Subversif et soulèvement Les Ombres brumeuses, Tome 1 : Subversif et soulèvement
Céline Mancellon   
Outch ! Je suis partagée par cette lecture même si je reconnais avoir été happée par l'histoire qui est très addictive vu que je l'ai dévorée en une journée !

Les "50" premières pages sont excessives et exagérées, Anae découvre que celui qui l'a fait craquer (en moins de 24h, whaoo) est un vampire, et elle ne réagit pas. NARMOL KWA ! Elle accepte tout ça naturellement, et immédiatement ils sont fous amoureux... AHEM

Ensuite, l'histoire se découpe en 2 parties et chaque chapitre est la vision d'un des personnages. C'est plutôt bien amené et ça permet de suivre toute l'action dans son ensemble. Nan ce qui m'a dérangée, c'est que j'ai trouvé très étrange les passages de l'écrit à la première puis d'autres à la troisième personne, selon les chapitres pour un même personnage. Je m'explique, à un chapitre Liam nous raconte avec "je" et un autre chapitre on a sa vision mais sous le "il", "le vampire". Pourquoi ?! Bon ça c'était au début, au fur et à mesure on ne voit plus cette particularité.

Ce n'aurait pas été Céline Mancellon, j'aurai lâché l'affaire mais vu que jusqu'à présent j'ai toujours apprécié, j'ai persisté. Et j'ai bien fait ;)

Car au bout d'un moment, ces défauts je les ai oublié car dans ce fond de romance basique, il y a une trame qui amènent des conspirations, des clans, de la mythologie, des coups bas... bah là forcément, j'ai adoré ! Et puis, Anae je peux toujours pas la piffrer (malheureusement) mais elle a le mérite de me rendre très curieuse et avec les pages qui défilent, elle soulève pas mal de questions qui je l'espère trouveront des réponses dans le tome II.

— Si vous n'avez rien contre une héroïne qui rougit toutes les cinq remarques, qui s'évanouit dans les situations compliquées, qui fait de l'effet à tous les mâles à la ronde... — Si vous aimez les complots, les guerres de clans, le suspens bien ficelé et les personnages travaillés... — Vous aimerez Les Ombres Brumeuses !

par LLyza
Fils-des-Brumes, Tome 1 : L'Empire ultime Fils-des-Brumes, Tome 1 : L'Empire ultime
Brandon Sanderson   
Un des meilleurs livres de fantasy qu'il m'ait été donné de lire !
Si la saga mérite largement d'être lu pour son scénario (que j'estime être un des meilleurs de ma bibliothèque) ce premier tome fut à la base un énorme coup de cœur ! Pourquoi ?

Premièrement : son héroïne. Les personnages principaux féminins, ça ne me pose aucun problème en tant que garçon, mais Vin, c'est... ce personnage ne se limite pas à ce simple constat ^^ Clairement représentatif du passage de l'enfance à l'adolescence (plus, plus tard dans la saga, à l'âge adulte) son évolution, son ouverture aux autres et sa prise d'autonomie m'ont fait beaucoup m'identifier à elle. C'est d'ailleurs l'ouverture aux autres qui est au centre du développement du personnage, tout au long de ce premier tome, sans jamais tomber dans les clichés du style ;)

Deuxième point fort : son univers. Alors là, c'est limite le rêve pour les amateurs de dark-fantasy ! (bien que ce livre n'en fasse pas vraiment partie... notamment avec son parti-pris adolescence) Imaginez : Les brumes qui recouvre le monde à la nuit tombé, le ciel rouge, les cendres tombant du ciel comme de la neige, une citée tentaculaire dans un style renaissance (comme les habits d'ailleurs)... Le monde reste cependant technologiquement au moyen-âge au niveau de l'armement, donc vous ne perdrez pas tous vos repaires ;)

Troisièmement : la magie. C'est clairement le point fort du livre : nous proposer une magie originale et singulière. Un système de métaux, de pouvoirs... Tout est bien ficelé et nous fait finement sortir de notre fantasy D&D fourre-tout ^^
Les seuls petits défauts que j'aurais à souligner, ce serais peut-être les descriptions qui ne s'attardent pas assez à mon goût sur le décor... Et le trop grand emploi des noms de personnages (sans utiliser de pronom ou de synonymes), ce qui est un peu voyant à certains moments.

Au final donc, une fantasy finement pensée, avec sa dose de combats épiques, de personnages attachants, son intrigue très bien ficelée et son univers magique et physique tout simplement éblouissant ;)
Chacun des livres de la série apporte un développement différents tout en renouvelant l'intrigue toujours plus loin... je vous les conseils donc aussi ! :D
A relire encore et encore ! :D
Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle
Suzanne Wright   
Alors. D'après les quelques indices que j'ai pu glaner ici et là à travers l'histoire, il semblerait que Knox soit relativement possessif. No shit, me direz-vous, et c'est vrai que c'est un trait de caractère qui est assez discret chez ce personnage... Bon allez, trêve de plaisanterie, ce mec doit dire au moins 300 fois "tu es mienne" (ou toute autre phrase ayant la même signification) dans tout le tome, sans oublier toutes les autres formes de... euh, masculinité j'imagine, que l'auteure a égrenées durant son récit (comme des ordres à tout bout de champ, une arrogance incroyable, un besoin de contrôle vraiment pathologique et une certitude absolue que les femmes sont des poupées gonflables). Ah, mais parlons-en, de la poupée gonflable en chef, d'ailleurs ! Harper, si prometteuse, si sarcastique, si indépendante, si pleine de doutes... qu'est-ce qu'il t'est arrivé, chérie ? Pourquoi cette perte totale d'indépendance, pourquoi cette obéissance totale aux ordres de Knox, pourquoi ce semblant de personnalité qui, au final, ne ressort jamais aux bons moments ? Ceux qui liront ce commentaire me trouveront certainement méchante, mais sachez que ce roman m'a vraiment agacée. Agacée étant ici un euphémisme. Je n'imaginais évidemment pas une histoire bien originale ou pleine de suspense, heureusement pour moi, mais quand même, tomber sur ça ? C'est douloureux pour les yeux, des romans comme ça ! C'est ce genre de mecs qui est censé faire fantasmer ? Un milliardaire surpuissant maniaque du contrôle donneur d'ordres et de leçons habitué à obtenir tout ce qu'il veut et obsédé par le cul ? Je sais bien que Fifty Shades a initié un genre de culte mais quand même, faut se faire soigner.

Sincèrement, l'idée de base avec les démons, les alter ego etc. est vraiment sympa ! C'est différent des loups-garous et de leurs âmes sœurs tout en restant sensiblement sur la même branche, et on découvre des tas de nouveaux croisements, une société secrète et tout un tas d'espèces trop cools venues de la mythologie chrétienne. Mais voilà, tout tourne évidemment autour du lien entre Harper et Knox, et voir cette pauvre fille être contrôlée par ses hormones dès le chapitre 2, se targuer d'être quelqu'un d'insupportable et rebelle pour ensuite s'agenouiller quand il le faut et trouver ça totalement normal, ça fait juste mal au cœur. C'est peut-être un jugement très dur mais la première scène érotique (au chapitre 6, hein, alors qu'Harper avait juré ses grands dieux qu'elle ne coucherait jamais avec Knox) m'a limite paru être un viol tellement elle se fait manipuler dans tous les sens (oui, tu as bien lu) par ce... type. Et je pèse mes mots.

L'idée principale est passée donc je vais arrêter les frais. Si tu cherches l'histoire d'une relation malsaine, un mec ultra-possessif (genre vraiment), une explosion d'hormones tous les 3 lignes et des scènes très clichées agrémentées de "Harper est à moi, tu la blesses je te bute", bravo ! Ce roman est fait pour toi ! Sinon vraiment, passe ton chemin.
Cassandra Palmer, Tome 1 : Le Seuil des Ténèbres Cassandra Palmer, Tome 1 : Le Seuil des Ténèbres
Karen Chance   
Hé bien moi j'ai été conquise.
Bon le début est un peu...disont qu'il faut un peu de temps pour ce mettre dans le bain, mais une fois dedans on apprécie. Ce qui m'a plu dans ce premier temps, c'est le ton et la façon dont s'exprime l'héroine...humour caustique, parole sans chichi...comme j'aime.
Par la suite vient l'histoire elle même ... un minestrone de point de vue sur les êtres surnaturels...on aime ou on aime pas...moi j'ai aimé et j'attends avec impatience la suite
A LIRE
Hex Hall, Tome 3 : Le Sacrifice Hex Hall, Tome 3 : Le Sacrifice
Rachel Hawkins   
Franchement, je suis restée scotchée jusqu'à la dernière page, la dernière ligne, le dernier mot, le dernier point. Et en lâchant le livre, je me suis dit : "Ca y est, c'est fini, Sophie était vraiment incroyable".

Gentille, attentionnée, généreuse, mais aussi pleine d'humour (avec une pointe de sarcasme), Soph est vraiment une supère héroïne de roman que l'on a envie de retrouver encore et toujours !
Des phrases bien construites, des péripéties pleines d'action, du suspens, des vannes à gogos, des traîtres, des ennemis devenus alliés pour la même cause, un triangle amoureux infaillible même si nous avons toute notre préférence, voilà la recette magique de Hex Hall. Plus une fin pas prise de tête où rien est compliqué. L'auteur a préféré se concentrer sur ce qu'il se passe entre les pages. Et d'ailleurs, ces pages, on les tourne, encore et toujours, sans s'arrêter, sauf peut-être pour se dire "Il ne me reste plus que trois chapitres".

Alors,
NON, ce n'est pas de la grande littérature,
NON, ce n'est pas la meilleure héroïne de tous les temps,
NON, ce n'est pas le meilleur de la saga,
NON, ce n'est pas LE livre de l'année ;

Mais,
OUI, c'est un bon divertissement
OUI, il nous permet d'oublier les misères du quotidien
Et surtout :

OUI, il nous donne envie de rêver.

par lilas16
La Trilogie des Joyaux Noirs, Tome 1 : Fille du Sang La Trilogie des Joyaux Noirs, Tome 1 : Fille du Sang
Anne Bishop   
FASCINANT !

Un excellent début pour cette trilogie qui nous plonge dès la première page dans un univers tout à fait envoutant.
Nous découvrons un monde matriarcal où les intrigues et les trahisons foisonnent, où la magie a toute sa place et où le pouvoir trouve sa source dans les joyaux, allant du plus clair au plus foncé.
Une fantasy riche mais pas évidente d'un premier abord, l'atmosphère qui se dégage de ce livre est tantôt sombre, tantôt lumineuse, de nombreux personnages agrémentent ce récit, tous plus étranges et plus fascinant les uns des autres.
J'ai hautement apprécié cette lecture, totalement adhéré à l'histoire et me jette sans attendre dans la suite de cette trilogie.

par ccmars
Les Ailes d'émeraude, Tome 1 Les Ailes d'émeraude, Tome 1
Alexiane De Lys   
Je voudrais vous remercier à vous tous pour vos gentils commentaires, vos félicitations et vos encouragements! Sachez qu'ils me vont droit au cœur!
Et merci à vous d'avoir partagé les aventures de Cassiopée. Grâce à vous, elle est désormais vivante, elle et ses amis! Bisous à tous :)
Gallagher Academy, Tome 1 : Espionne malgré moi Gallagher Academy, Tome 1 : Espionne malgré moi
Ally Carter   
Quand ma sœur me l'a prêtée, je me suis dise: "mouais,bon ça va être un truc à la Totally Spies, bien cliché et tout..".
Et bien non. L'écriture est vraiment très bien et j'adore le point de vue de Cammie, qui ne réfléchi pas comme nous, mais comme une espionne et surdouée. Ça donne des situations très sympas.


par maidele
Shifters, Tome 2 : La Vengeance de la Nuit Shifters, Tome 2 : La Vengeance de la Nuit
Rachel Vincent   
Dans ce deuxième tome, nous retrouvons Marc et Faythe, maintenant en couple. Malheureusement, leur relation n'est pas de tous repos puisque que de nouveaux problèmes sont en train de se produire dans la caste : des meurtres de félins. Tous ont un lien avec Faythe.
On découvre donc que Faythe à une part de responsabilité dans tout ça, mais sans le savoir elle-même. Par la même occasion, elle se découvre des capacités improbables.

Je ne vais pas vous mentir, je n'accroche pas du tout avec cette saga. Que ce soit le style de l'auteure, l'histoire ou même les personnages, rien ne me touche. Mais ce qui me rebute énormément, c'est Faythe. J'avais espéré que ce deuxième tome me fasse changer d'avis la concernant, mais pas du tout. Je ne supporte pas son comportement, sa façon de pensée, ni ses réactions. Bref ce n'est pas un coup de coeur.

Evidemment, mon avis ne concerne que moi et je ne critique pas les personnes ayant adoré cette série. Merci de respecter mon avis.

par Avalon
Les Gardiens des Éléments, Tome 3 : Sueur Froide Les Gardiens des Éléments, Tome 3 : Sueur Froide
Rachel Caine   
J'ai des sentiments assez partagés dans cette série et le début du tome 3 me le rappelle dès les premières pages. Car bien que le rythme est plutôt bon dés le début, l'étincelle ne se fait pas et je me demande alors pourquoi je continue cette série. Passe quelques dizaines de pages et voila que l'auteure chamboule tout avec une nouvelle donne qui me scotche au livre. Sauf que d'une certaine manière, cette nouvelle donne devient routinier et voila que le récit perd a nouveau de sa saveur jusqu'au nouveau chamboulement.

J'aurais donc tendance à décrire la série des Gardiens des éléments comme une mer agitée avec des hauts et des creux de vagues. Il est dommage de voir qu'avec ce troisième tome, l'auteure ne parvient pas encore à scotcher ses lecteurs/lectrices en permanence comme le font certaines des meilleurs œuvres d'Urban Fantasy du genre (Kate Daniels, Rachel Morgan, Dresden...). Mais pour la défense de Rachel Caine, cette dernière fourmille d'excellente idée qu'elle exploite avec brio. Les batailles magiques hommes contre nature sont toujours décrites avec brio et l'auteure complexifie de plus en plus son univers tout en développant l'univers des Djinns. Petite mention pour l'épisode sur le passé de Joanne qui s'avère assez torturé et donne à cette dernière un aspect fragile absent jusqu'à maintenant. Je trouve juste que les répercussions, suite à ce passé, sont sous exploitées et pas assez approfondies. J'apprécie aussi que l'auteure ne joue pas à créer une scène "choc" exhibitionniste et préfère au contraire utiliser l'ellipse.

Encore une fois, Rachel Caine ne parvient pas à créer une tension constante à son récit et cela joue sur le coté addictive. Comme consciente de ce problème, l'auteure joue sans arrêt à créer des éléments perturbateurs qui viendront palier à la monotonie avant que cette dernière ne s'installe. En découle un récit en dents de scie mais qui reste plaisant à lire. Pas une série incontournable mais qui s'avère un excellent choix quand on a déjà fait le tour de tout les "must have".

par Caly