Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lulu-ltd : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort
Joanne Kathleen Rowling   
Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai pleuré dans ce roman mais à la fin je ne me séparais plus de ma boite de Kleenex ! L'histoire se finit en apothéose malgré un épilogue un peu décevant à mon goût (non pas décevant mais peut être un peu trop rapide ! on reste sur notre faim !) Bref un bon moment de lecture comme j'en ai rarement eu !

par Istehar
L'Initiation L'Initiation
Sonia Birdy   
Un véritable coup de coeur ! Je ne connaissais pas du tout et me suis laissée tenter par le résumé je n'ai vraiment pas été deçue. La plume de l'auteur est superbe. On entre facilement dans l'histoire et on ne peut plus la quitter avant de connaître la suite. Les personnages sont attachants. Leila a une vie difficile, quelques scènes de l'histoire sont vraiment durs a lire sans verser quelques larmes, mais heureusement les moments de rire et d'amour sont tout aussi nombreux. Edward quant à lui est l'opposé de Leila , il vit une vie opulente mais on découvre vite qu'il t a autre chose derrière son côté salaut et arrogant. C'est vraiment une histoire d'amour forte, avec du sexe et des émotions. Je recommande ce roman a tous!

par Lilian22
The Field Party, Tome 1 : Dans un silence The Field Party, Tome 1 : Dans un silence
Abbi Glines   
Quand j’ai commencé à voir circuler ce roman sur la blogo, j’ai su que j’étais perdue et je suis ravie de m’être lancée. J’ai été ravie de voir que l’éditeur Hugo Roman, avait dénicher cette petites merveilles et lors de ma lecture en V.O. j’avais vraiment été sous le charme de cette histoire, car c’est le genre de roman authentique qu’il faut absolument découvrir et qui vous touche en plein cœur.

West Ashby est un footballeur populaire et tout le monde le connaît. En « relation » depuis 2 ans, il est réputé pour aimer s’accorder du bon temps et toutes les filles sont dingues de lui. Sous l’image du sportif populaire, se cache un jeune homme dans un déni complet. En effet, son père est malade et personne dans son entourage n’est au courant. Pour oublier sa douleur, il n’hésite pas à se jeter dans les bras des filles et ça lui convient parfaitement. Fuyant sa maison et voulant tout oublier, il se rend à une soirée où il a l’habitude de retrouver ses amis et il remarque tout de suite, la nouvelle venue Maggie Carleton. Son meilleur ami Brady fait passer rapidement le message, Maggie sa cousine est hors-limite pour ses coéquipiers et personne ne doit s’approcher d’elle.

La vie de Maggie a été bouleversé il y a deux ans, face à un acte d’une extrême barbarie, la jeune femme s’est murée dans le silence afin de se protéger. Alors qu’elle se cachait lors d’une soirée où son cousin l’a trainé, elle fait la connaissance d’un jeune homme, d’une bien étrange manière. West est au bout du rouleau et il a besoin de raconter à quelqu’un ce qui se passe dans sa vie, alors parler à Maggie pour expliquer à quel point il a peur de voir son père mourir, ne peut pas faire de mal puisqu’elle ne parle pas. Pourtant, contre toute attente elle prononce des mots qui vont le frapper en plein cœur et il était loin d’imaginer que cette fille allait devenir une source de motivation.

La relation qui va naître entre Maggie et West est juste incroyablement belle. Personne n’est en mesure de comprendre ce qu’ils vivent et ils vont développer une amitié particulière. Chaque minute qu’ils vont passer ensemble, va les rapprocher de plus en plus et même si la frontière entre l’amour et l’amitié n’est pas très claire, c’est surtout le soutien qu’ils vont s’apporter qui est merveilleux. A aucun moment, ils ne vont mélanger leurs amitiés et leurs sentiments et ils vont s’apporter un soutien inconditionnel. Ils ont tous les deux besoins de surmonter ça ensemble et tant pis si personne ne les comprend, car ils ont besoin de ça. On pourrait croire qu’après ce qu’a vécue Maggie, elle serait fragile, mais on est bien loin du compte. Dès sa première rencontre avec West, elle va tout de suite lire en lui et elle ne va pas le ménager. Seule la vérité compte, pour alléger son fardeau. De son côté, le jeune homme va lui permettre de s’épanouir et de réapprendre à sourire et surmonter ses propres démons

Abbi Glines dans toute sa splendeur dans un young adult touchant. La romance n’est pas aussi présente que le laissait supposer le résumé, mais c’est davantage une connexion entre Maggie et West. Il n’était pas concevable qu’il se réfugie dans une romance pour s’en sortir, West a besoin d’une amie, qui le guide dans son adieu à son père et ça vaut toutes les plus belles histoires d’amour. J’ai versé quelques larmes et j’ai vraiment été touché par les évènements que vont surmonter nos héros. Un univers maîtrisé à la perfection, des héros charismatiques qui se découvrent une aide inattendue alors qu’ils se croyaient seuls, des personnages secondaires mystérieux qui laissent un avant-goût alléchant des sportifs qui nous attendent. Tous les éléments sont réunis pour faire un premier tome génial.

http://wp.me/p4u7Dl-1mI

par Luxnbooks
Calendar Girl, Tome 2 : Février Calendar Girl, Tome 2 : Février
Audrey Carlan   
http://wp.me/p7NXJX-2Mz

Aussitôt acheté, aussitôt lu car j’avais très hâte de pouvoir lire cette suite. Comme je l’ai dit dans mon précédent avis, le concept est toujours aussi original : 12 villes, 12 missions à chaque fois, ce qui permet d’éviter une redondance tous les mois et de découvrir de nouvelles villes et protagonistes… De plus, le livre se lit toujours aussi bien et avec fluidité.

Pour autant, j’ai été très déçue par ce tome, si ce n’est agacé. Ce que je redoutais est finalement arrivé : Mia couche avec Janvier et maintenant Février trois jours à peine après avoir quitté son premier client.

J’ai trouvé le comportement de Mia assez aberrant. Dès son arrivée, elle succombe et désire follement Alec et ne rêve que de coucher avec. En précisant au fil de notre lecture, qu’elle a des sentiments pour Wes et pense souvent à lui durant ce mois passé avec Alec, bien sûr.

N’oublions pas que lorsque sa tante lui a proposé ce job, elle a été choquée par cette proposition et s’est mise à revendiquer qu’elle n’était pas une prostituée.. Assez paradoxal comme comportement, je trouve.. Quant à Alec, il ne m’a fait ni chaud ni froid. Je l’ai trouvé assez bizarre, un peu trop vite familier avec Mia alors qu’il ne la connait même pas.

Bref, la seule chose qui m’a réellement plu, ce sont les prises de conscience de Mia sur elle-même et son corps. Apprendre à se voir autrement et à s’aimer à travers le travail d’Alec est assez intéressant quoique pas assez approfondi dû au format du livre qui ne le permet pas.

Je me répète mais on ne peut vraiment enlever à l’auteur d’avoir su trouver le bon filon pour rendre accro les lectrices en créant un sentiment de frustration et d’impatience à chaque fin de tome. Qu’on n’aime ou pas, on vous voudra forcément savoir le fin mot de l’histoire et surtout savoir avec qui Mia finira.

Me concernant, je lirai le tome sur Mars car je l’ai pré-commandé et payé mais si l’histoire est à l’image de février, je passerais mon tour pour les autres mois et lirais peut-être décembre pour avoir le fin mot de tout ça ou je trouverais une chronique bien spoiliante !

par Cassije
Calendar Girl, Tome 1 : Janvier Calendar Girl, Tome 1 : Janvier
Audrey Carlan   
Franchement ? J'ai perdu presque 10€ ! Je n'ai vraiment rien apprécié dans cette lecture bien que l'idée du départ aurait pu être séduisante.
Je trouve ça insipide et sans intérêt. Ça va trop vite et tout est prévisible. Les personnages ne sont pas assez creusés !
Je pensais que tout le battage autour de ce soit-disant meilleur ouvrage depuis 50 shades tiendrait ses promesses...
La seule originalité c'est pour l'auteur : faire beaucoup de fric en sortant 12 bouquins ! Belle réussite de ce côté... pour le reste... sans intérêt en ce qui me concerne. Heureusement, tous les goûts sont dans la nature.... Pas du tout envie de lire la suite.
My Favorite Mistake, Tome 1 My Favorite Mistake, Tome 1
Chelsea M. Cameron   
Un résumé accrocheur mais c'est tout.
Je suis déçu par ce livre.
Peut-être est-ce une erreur de ma part de l'avoir lu après l'écriture si magique de Colleen Hoover.
Je n'ai pas trouvé la lecture fluide, les dialogues pas top et pas forcement bien construit.
Enfin visiblement pour l'auteur posséder 5 tatouages fait de toi un bad boy!! Ouais, va falloir revoir la définition du bad boy alors!
Que dire de l’héroïne, si ce n'est qu'elle gonflante, chiante, colérique, violente, qui aurait un grand besoin de thérapie comportemental, en bref je ne l'ai absolument pas apprécier.

par V-A07
Les Insurgés, Tome 1 : Conquête Les Insurgés, Tome 1 : Conquête
Elle Kennedy   
Quelle arnaque ! C’est rare que j’écrive un avis négatif sur un livre, car d’habitude, je préfère passer au silence mes déceptions livresques en considération du travail fourni par les auteurs, mais là, vu le matraquage médiatique à propos de ce bouquin (il a bien fait le tour des book hauls sur youtube, notamment….), je me sens obligée d’intervenir si vous partagez les mêmes goûts que moi en matière de littérature ! Alors ok, j’ai abandonné ma lecture assez rapidement pour juger en tout impartialité mais dès le début, le côté sexuel et malsain ne m’a pas plu et je ne me voyais vraiment pas me forcer à aller jusqu’à la fin du livre (y’a pas mieux pour se provoquer une panne livresque en faisant ça ! Et vu le nombre de bouquins qui existent, je ne vois pas pourquoi je perdrais mon temps avec un livre qui ne me plait pas dès le début !)….J’ai définitivement arrêté de laisser une chance à l’auteure américaine Elle Kennedy à partir du moment où elle met en scène son héroïne dans une baignoire et qu’elle précise qu’elle a le sexe totalement épilé….WTF !!!!! Nous nous trouvons dans un monde post-apocalyptique, il n’y a plus de règles, plus de lois, les gens s’entretuent pour survivre, et mademoiselle a le temps d’aller chez l’esthéticienne pour se faire épiler le sexe ?!!!!! Elle l’a trouvée où sa p*tain d’esthéticienne ? Et si elle s’épile au rasoir, elle a fait comment pour être lisse ? Car pour couronner le tout, il est précisé que cela fait une semaine qu’elle ne s’est pas lavée, depuis sa fuite, son errance à travers les routes…..Mais non, elle a le sexe bien épilé et rien ne repousse…..OK ok ok…..Là, je me suis vraiment dit que l’auteure se foutait de ma gueule ! On a l’impression d’être dans un porno et que tous les moyens sont bons pour mettre en scène les personnages dans des situations lubriques et salaces ! (je ne vous parle pas du passage où notre belle Hudson -au sexe épilé- retire héroïquement son t-shirt (ou débardeur échancré ?) et se retrouve en soutif devant un groupe de mâles virils - avec les yeux qui leur sortent de la tête -et le zizi qui pointe à la braguette - (car en plus, Mademoiselle a une poitrine impressionnante, bien entendu) et tout ça pour quoi ? Pour se servir de son vêtement pour stopper le sang qui coule de la blessure de l’un de ces mecs qu’elle vient de rencontrer…..Purée !!!!!!!!! Même les films érotiques du dimanche soir sur M6 n’auraient pas osé nous mettre ce genre de cliché !!! Purée, je suis vraiment énervée !!!!!!!! Et pourtant, l’idée de départ était plutôt bonne avec ce monde de chaos et notre héroïne qui est la sœur du chef des Souverains (le souverain des souverains, finalement, non ?....) et qui fuit le « royaume » pour éviter un mariage forcé et se retrouve dans le groupe adverse des Insurgés et tombe « sous le charme » du chef, Connor, qui ignore qu’elle est la sœur de son adversaire…..Les opposés s’attirent, des drames et des trahisons à venir, oui, tout était mis en œuvre pour que j’adhère à cette lecture mais voilà, les personnages masculins sont vraiment trop vulgaires (dans leurs paroles et dans leurs actes) et comme les Insurgés vivent au jour le jour, c’est partouze à tout va pour profiter de la vie comme s’ils allaient mourir demain….Pitié !!!.....Même un groupe de bonobos en chaleur serait choqué par leur attitude ! Connor, le personnage masculin principal, était beaucoup moins porté sur le sexe que ses compagnons d’arme (au moment où je me suis arrêtée dans ma lecture, je précise...), mais voilà, sa façon d’agir avec Hudson, l’héroïne, ne m’a vraiment pas plu…..Oui, je me suis arrêtée à la scène de la baignoire (quand il rentre d’un coup, et la mâte sans vergogne, sale cochon !)….Oui, je me suis arrêtée là car j’ai tout de suite pressenti que cela n’allait aller qu’en empirant…..Et j’ai eu raison car dans d’autres avis que j’ai lus par la suite, notamment ici sur Booknode, apparemment, il va aussi y avoir des scènes de masturbation en public, des plans à trois etc….Bref, que du romantisme et de la distinction dans ce bouquin !......Je n’ai lu qu’un seul livre de l’auteure Elle Kennedy, c’est The deal et je compte continuer cette saga New adult mais pour ce qui est des Insurgés, non merci, je passe mon tour ! Trop vulgos pour moi ! Mrs Kennedy, vous m’avez déçue sur ce coup-là !

par viedefun
L'Enlèvement, Tome 3 : Tiens-moi L'Enlèvement, Tome 3 : Tiens-moi
Anna Zaires   
Et bien je n'ai pas pu attendre la version française du 3ème tome de Twist Me, Julian et Nora me manquaient trop, et vont désormais me manquer encore plus, vu qu'il s'agit là du dernier tome. Je viens donc de lire l'épilogue de cette saga, qui restera une de mes préférées.
Ce dernier tome démarre exactement là où le second s'était achevé. Julian et Nora s'apprêtent à retourner en Colombie pour se remettre de leurs aventures et guérir de leurs blessures. Tout ça avant de repartir vers de nouvelles aventures, cette fois à Chicago alors qu'ils rendent visite aux parents de Nora. Je m'étais attendue à ce que ce troisième volet porte sur l'embrouille avec Peter et sa fameuse liste de nom, mais si elle est en effet mentionnée, ce n'est pas de là que viendront les aventures du duo.
Par contre, comme on pouvait s'y attendre à la fin du second tome,[spoiler] le fait que Nora se soit fait retirer son implant et qu'ils aient eu des rapports, elle se retrouve enceinte et c'est le fil conducteur de ce dernier volet.[/spoiler]

On pourra reprocher un certain manque de rebondissements dans l'épilogue, une cadence moins soutenue, moins de scènes chaudes aussi, mais j'avoue que ce n'est pas les raisons pour lesquelles j'avais tant envie de le lire. J'avais hâte de voir l'évolution des personnages, de leurs mentalités, de leur perversion, et je ne suis pas déçue. Sous des airs de personnes sans âme et sans coeur, Julian et Nora évoluent vers des personnes humaines, malgré leurs "twisted minds". Ils restent fidèles à eux-mêmes bien sûr, mais l'histoire finit sur une note positive et ça me plait.
Comme lors du second tome, ce mouvement entre les deux points de vue est appréciable et nous aide à comprendre leur mode de fonctionnement, leur vision des choses, chacun de leur côté, c'est bien écrit, bref ça va me manquer.

par TiedTess
L'Enlèvement, Tome 2 : Garde-moi L'Enlèvement, Tome 2 : Garde-moi
Anna Zaires   
Un tome légèrement au-dessus du précédent. Et pourtant même si je l’ai préféré au T1, ce n’est pas un coup de cœur... Et oui je sais, je suis bizarre ^^

On retrouve Nora et Julian exactement comme on les avait laissés. Il est revenu la chercher et cette fois-ci, elle décide de le suivre de son plein gré...

De ce fait on pourrait croire que tout va changer. Vu que ça y est Nora est consentante, on se dit que Julian va changer. Mais non, il est toujours égal à lui-même. Il fait toujours ce qu’il veut même si pour ça il doit blesser Nora...

La nouveauté ici c’est qu’on a son point de vue et franchement c’est flippant ! Julian est flippant ! Il peut se montrer tellement froid, méchant, et intraitable avec elle. Mais ensuite il devient presque un ange. C’est très troublant. Je ne sais pas si vraiment je l’aime au vu de ses actes, mais je me tue à essayer de lui trouver des excuses pour son comportement. Toutes les petites « failles » que l’auteur nous laisse percevoir, me font espérer qu’il ne soit pas complètement mauvais. Même s’il ne faut pas se leurrer, Julian est vraiment un sadique...

la suite ici : http://lilitthbook.canalblog.com/archives/2015/05/17/32072196.html

par lilitth
L'Enlèvement, Tome 1 L'Enlèvement, Tome 1
Anna Zaires   
ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

Je crois que je ne suis définitivement pas une adepte des "Dark Romance"... (COMMENT peut-on trouver ce genre d'histoire romantique ?!?!?!?!)

Ce livre m'a en fait profondément choquée...

Nora est traitée tout du long comme une vulgaire poupée gonflable par Julian, corvéable selon son bon vouloir quand ça lui prend, sans aucun respect pour ses sentiments ou ses désirs (elle n'a même pas le droit d'exprimer ses sentiments - la colère par exemple - sans être "punie")... quasiment toutes les scènes de sexe sont des viols... personnellement, ça ne me fait pas du tout fantasmer qu'une pauvre fille de 18 ans vierge se fasse violer par son "trop beau" ravisseur (remplacez le canon par un mec répugnant physiquement, c'est toujours aussi "romantique" du coup...?).
Le fait qu'elle éprouve du plaisir (qui est une réponse mécanique à un stimulus physique approprié) ne change rien au fait que l'acte est immonde ! (encore plus que de toute évidence, comme le dit Gatou29, elle était attirée par lui donc il aurait très bien la conquérir de manière "traditionnelle")
[spoiler]Je rajouterai également que les raisons de son attirance pour Nora au départ - elle lui rappelle une fillette qu'il a connu quand il était enfant - sont plus que douteuses à mon goût et son comportement est d'autant plus incohérent quand on connaît l'histoire (il se reproche d'avoir essayé de protéger la fillette, de n'avoir pas pu éviter ce qui lui est arrivé - viol et mort - mais... il viole et maltraite Nora ?!? O_O)

D'ailleurs, comment peut-on sérieusement fantasmer sur cet homme (mis à part son soi-disant physique de rêve) ?!? Parce que, franchement, c'est un sociopathe ce mec ! Les personnes qui le trouvent "trop génial" voudraient-elles échanger leur place avec Nora ?!? (ah mais non, puisque Nora n'a pas le choix, vous ne l'auriez pas non plus du coup !)
A part du dégoût et de l'horreur, il ne m'a rien inspiré… Et à la fin du bouquin (même tout le long en fait), je dois dire crûment - alors que je suis plutôt une pacifiste - que la seule chose que j'avais envie de faire, c'est lui taillader les couilles avec un cutter (et tout le reste par la même occasion)...[/spoiler]

Le personnage de Beth m'a profondément dérangé dans son attitude également... cautionner les actes de son "patron" et reprocher à Nora son manque de gratitude envers Julian, surtout connaissant son histoire (elle a été vendue et a dû se prostituer) est révoltant ! tout ça parce qu'elle lui est reconnaissante d'avoir sauvé sa vie ?!?
Passons également sur la réaction (ou plutôt non-réaction) des parents de Nora : leur fille disparaît pendant plus d'un an et c'est comme si ça ne les affectait absolument pas...

Et je n'arrive pas à comprendre comment on peut tomber "amoureuse" d'un homme qui vous enlève, vous séquestre, vous viole et vous bat... ça me dépasse complètement ! (c'est du conditionnement ça, pas de l'amour pour moi).
Nous vendre cette histoire comme une magnifique histoire d'amour, une romance, me donne envie de vomir !

[spoiler]D'ailleurs, la preuve que l'autrice est vraiment tordue… la première pensée que Nora a après que Julian l'ait violée la première fois :

" comment ai-je pu rester là et laisser Julian me faire l'amour ?"

L'AMOUR ?!? Il ne lui a pas fait l'amour, il l'a violée !!! Appelons un chat un chat quoi ! CA, ce n'est pas faire l'amour ! (ou alors je ne sais pas quel genre de relations sexuelles a vécu Anna Zaires dans sa vie…)
Faire l'amour, c'est un partage entre deux adultes totalement consentants ! CA, ce n'est pas du partage ! Ce n'est pas du consentement !
Par ailleurs, écrire des scènes de viols et tortures exactement de la même façon que des scènes de livres classiques érotiques ou de BDSM où les protagonistes sont consentants, c'est quoi le but exactement si ce n'est d'érotiser (ou plutôt de tenter d'érotiser) ces actes immondes ?!?
Anna Zaires est vraiment tordue dans sa tête à mon avis...[/spoiler]

En bref, je crois qu'au niveau de ce genre de scénario, dont la crédibilité est proche de zéro à mon goût et qui ne me fait absolument pas fantasmer, je vais en rester là… et au grand JAMAIS je ne recommanderai ce livre à qui que ce soit !


PS : Où est le WARNING !?!? Il me semble que pour un livre tel que celui-ci, c'est INDISPENSABLE !

par Vitany