Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lulugertha : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Wild Crows, Tome 1 : Addiction Wild Crows, Tome 1 : Addiction
Blandine P. Martin   
Le livre est bien écrit, le texte est fluide, le sujet intéressant, mais la mais la magie n'a pas été au rendez-vous. Je n'ai rien à reprocher, seulement je me suis ennuyée et j'ai eu beaucoup de mal à finir. Je ne lirais pas la suite, parce que cela ne me convient pas, mais je suis certaine que ce livre plaira (ou plait déjà) à de nombreuses personnes. En tout cas, l'écriture est vraiment très agréable à lire, je retenterai ma chance avec cet auteur, mais pour un autre livre.
The Hunted, Tome 1 : Soldier Under Siege The Hunted, Tome 1 : Soldier Under Siege
Elle Kennedy   
Je voulais lire ce livre mais je ne le trouvais pas, finalement j'ai acheté ''Au coeur du danger'' de cette même écrivaine et il se trouve que c'est une trilogie. The Hunted est appelé aussi Au coeur du danger. Alors si vous ne trouvez pas The hunter, allez voir sur cet autre titre.
J'ai beaucoup aimé ce livre, je l’ai même adoré mais il m'a paru trop court avec ses 199 pages.

par LucieP
Dark Soldiers, Tome 1 : Rider in the dark Dark Soldiers, Tome 1 : Rider in the dark
Sara June   
J'ai abandonné cette lecture peu après le "grande révélation".
Ce livre est d'un ennui ! Tout se résume à "je bande " et "je mouille" dès les premières pages. Sans oublier les fameux "joui pour moi", "tu es à moi" ...
Des parties de jambes en l'air à gogo et entre ça, du vide, des clichés et du blabla inutile. Les personnages sont plats, l'histoire est plate, l'écriture est plate. Aucune émotion ne ressort. Bref, je me suis forcée, car je voulais connaître cette terrible révélation, mais quand enfin on nous l'apprend, je me suis dit "ha ben oui, c'est lié au cul", évidemment ... Grosse déception
The Hero, Tome 1 : Toi, mon héros The Hero, Tome 1 : Toi, mon héros
Laura Kaye   
Une histoire douce, sans prise de tête. Qui m'a doucement redonné goût à la lecture. Bref une romance qui, comme d'habitude, semble impossible et qui suit un scénario prévisible. [spoiler]La fin était culcul à souhait et c'est pourquoi je l'ai mis en argent mais il reste un très bon livre ! [/spoiler]

par Kiiwako
La Meute du Phénix, Tome 8 : Dominic Black La Meute du Phénix, Tome 8 : Dominic Black
Suzanne Wright   
Voilà la série est terminée. Ce tome ci est dans la continuité des autres tomes. C’est à dire qu’on a les mêmes ingrédients mais ça fait toujours plaisir de se concentrer sur un personnage autant charismatique que Dominic. On a un aperçut des changements dans la meute ce qui fait plaisir et cet épilogue est juste parfait. L’auteur nous décrit la meute 8 ans après que Dominic s’est casé. Ce fut une belle série qui se terminera vraiment après le tome d’Eli.

par matou83
La Revendication de l'alpha, Tome 1 : Née pour être liée La Revendication de l'alpha, Tome 1 : Née pour être liée
Addison Cain   
Attention dark romance !
Très dark... on ne peut pas vraiment parler de romance à proprement parlé dans ce premier tome.

Ce livre est déroutant et en même temps captivant. Parce que l’univers décrit est violent et impitoyable. On se demande ce qui a infecté les hommes au point de les réduire presque à néant.
Tout n’est pas noir ou tout blanc.. je pense qu’on va tomber de haut au fil des tomes. Je suis persuadée que les gentils ne le sont pas forcément.

Et notre anti héros... même s’il est violent. Qu’il revendique son oméga sans son avis, la « tendresse » dont il fait parfois preuve... nous fait espérer qu’il est plus qu’une bête au fond de lui.
Il est né dans l’horreur et n’a connu que ça... il s’est battu pour devenir un leader. Peut on lui en vouloir de prendre ce qu’il désire ? Les sentiments contraires que je ressens pour lui sont... perturbants. J’ai envie de croire qu’il cache plus que ce qu’il ne montre. Malgré sa cruauté.

Claire quant à elle est bouleversante. Elle se bat pour ses idées, pour les Omegas. Mais va se perdre en court de route... parce que même si ce n’est pas de l’amour elle éprouvera des choses pour ce partenaire qui s’est imposé à elle. Jusqu’à se retrancher en elle-même pour ne plus souffrir.

C’est violent. C’est dur. C’est douloureux.
Mais en même temps ça donne envie d’en découvrir plus. De connaître les secrets de chacun.
Vivement la suite !

par mounsch
The Ivy Years, Tome 3 : L'Homme de l'année The Ivy Years, Tome 3 : L'Homme de l'année
Sarina Bowen   
L'avis de Galie de Words of love. https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2017/07/24/l-homme-de-l-ann%C3%A9e-sarina-bowen/

J'ai découvert la plume de Sarina Bowen fin 2016 et j'ai tout de suite ajouté cette auteure à mes favorites. Depuis, je guette ses parutions en VF. Il était donc évident que je lise le tome 3 de sa série Ivy Years...

Graham est un jeune homme de 21 ans qui joue dans l'équipe universitaire de hockey de Harkness, équipe qu'on connait très bien car Hartley (tome 1) en est le capitaine et Bridger (tome 2) en faisait partie. Tout va bien - en apparence - jusqu'au moment où le Coach présente un nouveau joueur: Rikker. Le Rikker que Graham a rejeté de sa vie 5 ans plus tôt...son meilleur ami...son amant...
Que s'est-il passé pour Rikker depuis ce soir où Graham l'a abandonné à son triste sort dans cette ruelle? Pourquoi débarque-t-il dans son équipe et dans sa vie après tout ce temps? Pourquoi Graham se noie-t-il dans l'alcool et dans la culpabilité?

Sarina Bowen l'annonce d'emblée et avec fantaisie: il s'agit d'une romance entre deux hommes. Pourquoi ce choix singulier? J'ai la réponse : à chaque tome de cette série, elle nous fait partager la vie de jeunes adultes étudiants, se retrouvant liés à l'équipe de hockey universitaire. Mais ensuite, chaque personnage se retrouve face à des problématiques sociales propres mais qui sont pourtant des sujets de société qui peuvent tous nous toucher...le handicap, le deuil, le drame familial...et ici l'homosexualité.
C'est la première romance M/M que je lis et j'étais à la fois curieuse et sceptique. Allais-je apprécier autant que les autres tomes? Arriverai-je à me projeter dans les personnages tout autant? Et bien oui. Tout simplement parce que la plume de l'auteure est sublime. Elle me transmet des émotions fortes via des personnages aux parcours de vie tortueux. On a envie de les aider à avancer, à se battre contre le regard des autres et contre leur démons intérieurs.
Cette romance est empreinte de réalisme. Comment assumer ses sentiments pour un autre homme quand on est dans une équipe de mecs baraqués et qu'on s'est fait accuser de "dégénéré" ? Rikker en a souffert mais ne s'est jamais renié. Graham n'assume pas mais en souffre tout autant. Face à des sentiments si forts, il devient souvent impossible de lutter. Vous allez donc vivre le combat intérieur de Graham et de Rikker en lisant cette histoire du point de ces deux personnages. Quelque soit notre orientation sexuelle, l'amour est bien universelle et nous met tous sur un pied d'égalité.
Vous apercevrez aussi les personnages des tomes précédents. J'aime ce genre de clins d'oeil, sans qu'ils empiètent sur l'histoire en cours. Vous rencontrerez aussi Bella, la manager de l'équipe, qui, derrière son côté sexualité libre, semble également avoir son lot de complexité. On le découvrira prochainement car elle est l'héroïne du tome suivant.
The Ivy Years, Tome 5 : L’Heure de gloire The Ivy Years, Tome 5 : L’Heure de gloire
Sarina Bowen   
https://kingdomofwordsblog.wordpress.com/2018/09/28/saga-n21-the-ivy-years-sarina-bowen-tome-5-the-fifteenth-minutes-lecture-v-o/
Pour ce cinquième et dernier tome de la saga « The Ivy Years » nous retrouvons Lianne, une jeune actrice qui a décidé de reprendre ses études et DJ, le frère de l’un des joueurs de l’équipe de hockey de Harkness.

Lianne est donc en première année à Harkness après avoir décidé de reprendre ses études et d’aller à l’université. Mais pour la jeune femme qui a toujours eu des cours par correspondance, l’adaptation n’est pas aussi simple que cela, d’autant plus que les autres élèves ne l’accueillent pas à bras ouverts. Elle qui voudrait être une simple étudiante parmi les autres, se rend compte que ce n’est pas aussi simple qu’elle ne le voudrait. Car se rapprocher de quelqu’un est toujours un risque. La dernière fois qu’elle a embrassé un garçon, il a vendu l’histoire aux tabloïds. Cela n’inspire donc pas vraiment la confiance… Mais elle ne peut résister au charme de Daniel « DJ » Trevi, le garçon sexy qui s’occupe de la musique lors des matches de hockey. Quelque chose hante ses yeux et Lianne veut en savoir plus sur lui.

DJ est un génie quand il s’agit de jouer avec les émotions de la foule en quelques secondes avec un air de musique. Il peut faire passer de l’espoir à la colère puis à la joie en un tour de disque, plus de six milles personnes. Dommage que son expérience au collège ne semble pas devoir durer plus longtemps que les chansons qu’il diffuse. Il ne peut pas se rapprocher de Lianne mais il ne peut pas lui dire pourquoi. Quant au fait qu’elle semble intéresser par lui? C’est trop beau pour être vrai…

J’ai beaucoup aimé ce dernier tome. Une fois de plus les personnages sont très attachants. Lianne m’a énormément surprise par son caractère. Elle était très loin de ce que j’imaginais et j’ai adoré cela. DJ, quant à lui, est un garçon adorable qui est dans une situation extrêmement compliquée qui pourrait bien le faire renvoyer de l’université et qui l’oblige à se tenir loin de Lianne. Seulement le contact passe vraiment bien entre eux et ils ne peuvent ignorer leur alchimie. DJ se retrouve donc à essayer de préserver cette relation privilégiée avec Lianne tout en la protégeant de ses problèmes ce qui n’est pas forcément évident…

L’histoire aussi est vraiment intéressante et Sarina BOWEN a encore su choisir un sujet peu abordé, notamment dans la romance. Une nouvelle fois c’est un thème sensible et difficile mais elle a réussi à le maîtriser à la perfection. Cela ne verse ni trop dans le drama ni dans la facilité, comme on peut parfois le voir dans certains romans et j’apprécié énormément. Cela donne une impression de réalisme à l’histoire et permet d’ouvrir les yeux sur certaines choses que l’on ne connaît pas ou que l’on évite souvent. C’est pour cela que je trouve que « The Ivy Years » est une saga extrêmement intéressante que je recommande tant pour les sujets abordés que pour les personnages que je trouve toujours très intéressants. C’est une saga qui va probablement marqué mon année de lecture. Mon tome préféré est probablement le troisième car c’est celui qui m’a le plus touchée mais les quatre autres, valent eux aussi le détour.

En résumé si vous voulez une saga qui mêle romance et thèmes d’actualité sur fond de hockey et d’université américaine « The Ivy Years » est faite pour vous! Et si vous voulez vous lancer dans la lecture en V.O, elle est vraiment accessible car le niveau en anglais n’est pas compliqué (mis à part peut-être quelques termes sportifs mais cela ne gêne pas la compréhension de l’histoire).
The Ivy Years, Tome 2 : Notre année cachée The Ivy Years, Tome 2 : Notre année cachée
Sarina Bowen   
Bien : Shannon va enfin pouvoir se sortir du cauchemar dans lequel elle vit depuis 1 an, depuis que son père est accusé de crimes impardonnables. Elle arrive donc à Harkness pour sa première année universitaire sous le nom de Scarlett. Nouvelle identité, nouvelle vie, nouveaux amis, et surtout Bridger qui partage deux de ses cours. Entre eux, tout se passe en douceur mais chacun a ses secrets. Bridger a aussi vue sa vie basculer quand il a pris en charge sa petite sœur : plus de hockey, plus de fêtes mais plusieurs boulots pour survivre et des journées trop courtes pour tout faire et surtout la peur de se faire prendre… Un tome agréable à lire même si j’ai préféré le couple Corey/Hartley qui d’ailleurs est présent. Un bon moment.

par Folize
The Ivy Years, Tome 4 : L'Heure de vérité The Ivy Years, Tome 4 : L'Heure de vérité
Sarina Bowen   
L'avis de Galie de Words of love, https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2018/01/06/the-ivy-years-4-l-heure-de-v%C3%A9rit%C3%A9-sarina-bowen/

Vous souvenez-vous de Bella, cette jeune étudiante assez frivole et qui est manager de l'équipe masculine de hockey sur glace de Harkness? Dans le tome précédent, elle était assez accrochée à notre Graham. " L'heure de vérité " est son histoire.
Bella est toujours aussi impliquée dans l'équipe de hockey. Après le fameux barbecue de la rentrée sportive, Bella rentre chez elle et tombe sur un de ses nouveaux voisins : Rafe. C'est un jeune homme d'origine dominicaine qui fait partie de l'équipe de foot universitaire. Ils ont même un cours en commun. Le trouvant dans les escaliers, plutôt déprimé, elle s'arrête pour discuter. Il vient de se faire larguer. Bella lui propose de monter dans sa chambre pour boire la bouteille de champagne qu'il tient tous les deux...

Ce 4e tome ne fait pas exception. Il est aussi addictif, émouvant, sensuel et singulier que les précédents. Les personnages créés par Sarina Bowen sont tellement vivants. Ils ont tous un courage admirable, font face aux épreuves que la vie met sur leur chemin, souvent grâce à des amitiés inébranlables. L'heure de vérité ne déroge donc pas à la règle. Bella se retrouve meurtrie et ses amis, surtout Rafe, feront tout pour la soutenir.

Je crois que ce que j'aime le plus dans cette série, c'est la façon qu'a l'auteure d'aborder des thèmes de société graves par le biais de sublimes histoires d'amour.

Celle de Bella et de Rafe est vraiment magnifique. Bella nous dévoile ses failles, elle qui semblait si solide. Malgré tout, la façon dont elle va affronter la situation est juste grandiose. Je ne suis pas une adepte de la vengence mais ce qu'elle fait n'est finalement pas personnelle, elle le fait pour les autres et j'ai vraiment été touchée par sa personnalité altruiste et féministe.
Rafe est un pur gentleman. L'année a beau commencer, c'est une certitude qu'il sera dans mon top 3 des héros parfaits de 2018. Il n'a aucun défaut. Bienveillant, gentil, attentionné, a sens de la famille, intelligent, travailleur, en quête d'amour sincère, sexy, corps de rêve, dieu du sexe... parfait, je vous le disais!

On rencontre aussi un nouveau personnage: Lianne. Elle est la voisine de palier de Bella. Froide au premier abord, elle se révélera au fil de l'histoire. Je suis donc vraiment ravie de savoir que que le prochain opus lui sera consacré.

J'ai vécu plein d'émotions à travers ce roman: l'indignation, la colère, la frustration, la satisfaction, la joie...c'était un vrai déchirement quand je devais mettre ma lecture en pause. J'aime les happy end mais ce que j'aime par dessus tout, c'est ce qu'un livre peut me faire ressentir. Ce livre m'a pris aux tripes, il m'a serré le coeur. Alors oui, évidemment c'est un grand coup de cœur et il serait dommage de passer à côté.
  • aller en page :
  • 1
  • 2