Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de LuluJaya : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Electrique, Tome 1 : Décharge Electrique, Tome 1 : Décharge
E. L. Todd   
Comme d’habitude, nous avons droit à une belle petite pépite de la part d’E.L TODD. J’ai adoré l’histoire qui est fluide, addictive, passionnante. Vivement la suite.
You hit Me ... You hit Me ...
Céline DH   
Alors voilà une bonne dark romance comme j' aime. J' ai reçu ce livre hier et autant dire que je l' ai dévoré. Triste de l' avoir terminé car j' en aurais voulu plus.

par chimere
Du bout des doigts Du bout des doigts
Alexandra Gonzalez   
https://lmedml.wordpress.com/2016/11/29/du-bout-des-doigts-alexandra-gonzalez/

Je n’ai pas hésité une seconde à vouloir lire « Du bout des doigts ». Connaissant l’auteure je savais qu’elle me réservait quelque chose de magistral. Alexandra est une de ces auteures qui prend des risques en nous soumettant des histoires surprenantes et inattendues.

Totalement différent de sa précédente saga « Remember », ce roman est tout aussi puissant et émotionnellement intense. Je vais vous faire part de la petite crainte que j’avais avant de commencer ce roman, je ne suis pas spécialement copine avec les triangles amoureux, et oui, c’est toujours un aspect qui me fait peur parce que selon comment cela est tourné cela peut être catastrophique.

Ici, Alexandra m’a fait passer par tous les sentiments.. La joie, la peine, la douleur, le désir et l’excitation. Elle a même réussi à me pousser légèrement en dehors de ma zone de confort avec son triangle amoureux.

La narration à une voix m’a énormément plu.. Logan s’adresse à nous à de nombreuses reprises comme si nous étions des connaissances. Pour faire amende honorable de certains de ses choix.. Logan est brisé depuis la mort d’Abby, sa petite amie. Depuis ce jour maudit il flirte avec la vie sans jamais s’attacher.. Il ne peut pas.. Il ne doit pas.. C’est devenu sa façon de vivre mais combien de temps cela peut-il durer ?

Lorsqu’il rencontre Sarah et Marley, il sait qu’un changement va survenir dans sa vie de célibataire endurci. La vie ne lui a pas offert ce qu’il voulait, en lui arrachant la femme de sa vie.. Il se retrouve au prise avec un terrible choix à faire, entre une jeune femme qui ressemble à Abby sur bien des points et une autre plus libérée et plus à même de le comprendre ? Mais Logan comprendra-t-il l’enjeu ?

Complètement bluffée par ce nouveau roman, l’auteure nous a encore sorti le grand jeu.. J’ai été tiraillée entre des sentiments contradictoires.. Logan c’est vraiment du lourd.. Sexy, attachant, sensible et perdu dans le flot d’une vie sans saveur. Cependant il m’a quand même fait hurler dans tous les sens du terme.. De rage, de plaisir.. Il est tellement attendrissant avec ses forces et ses faiblesses. Sarah, elle aussi m’a laissé perplexe parfois, difficile à cerner.. Marley, une femme forte et indépendante qui ne m’a pas forcément attiré de sympathie au début, j’étais méfiante, je ne savais pas trop à quel jeu elle jouait avec Logan.. Je félicite Alexandra pour les personnalités de ses personnages qui sont vraiment complexes, elle a pris le temps de nous les décrire pour que l’on s’attache à eux et que l’on ressente un maximum d’émotions tout au long de l’histoire.

Les personnages secondaires sont eux aussi très intéressants et j’avoue avoir eu un petit faible pour le frère de Logan ^^ Kandy, est quant à elle une jeune femme très intrigante que j’aimerais connaître davantage.. Qui sait si Alexandra ne nous ferait pas la surprise d’écrire un spin-off de ce roman ^^ Je voudrais rajouter que le personnage d’Abby tient une place importante dans cette histoire, comme si malgré sa disparition elle était toujours là, n’importe où, n’importe quand..Telle une ombre planant au dessus de Logan..Le guidant peu à peu vers une vie nouvelle.

« Du bout des doigts » ce n’est pas qu’une histoire de triangle amoureux, c’est aussi une intrigue inattendue, totalement surprenante et vraiment bien ficelée.. Je n’ai rien vu venir et une fois encore je relève le talent de l’auteure qui m’a fait halluciner lors de ma lecture.

Une plume addictive, provocante et sexy rythme cette histoire pour nous rendre totalement accro.. Alexandra c’est aussi une sadique qui en veut à nos pauvres sous-vêtements avec des scènes érotiques d’une grande intensité et d’une originalité déconcertante. Elle est sans pitié et je n’en reviens pas de cette facilité qu’elle a pour faire naître en nous un désir et une excitation fulgurante. Logan a aussi un énorme potentiel séduction et il en joue pour notre plus grand plaisir..

En bref, « Du bout des doigts » c’est une histoire hors du commun. L’auteure ne s’enferme pas dans un genre prédéfini et prend des risques pour surprendre ses lecteurs. Le récit est addictif, original et unique. Les rebondissements tombent au bons moments entrecoupés de scènes torrides et grisantes. Les personnages portent le récit à bout de bras pour nous mener vers la délivrance. Un final surprenant où Alexandra marque encore son territoire et assume pleinement ses choix.. Sexe, mensonge, vengeance et trahison sont les maîtres mots de cette histoire hors du commun, le tout subtilement écrit pour mettre en valeur l’espoir et le droit aux secondes chances. Totalement conquise par ce roman je ne peux que vous le recommander ^^

Cette lecture en trois mots :

Addictive, intense et surprenante
Nos étoiles contraires Nos étoiles contraires
John Green   
http://wandering-world.skyrock.com/3080070673-The-Fault-In-Our-Stars.html

Il y a des livres qui vous plaisent, qui vous embarquent avec eux dans un univers fascinant et qui vous permettent de vraiment vous évader. Et puis, il y a des livres comme The Fault In Our Stars. Ceux qui vous font rire et pleurer, qui vous bouleversent jusqu'au point à penser à eux au lycée, lorsqu'on est avec des amis, qui nous dévastent et vous consument jusqu'à la dernière page. C'est définitivement le cas de ce magnifique ouvrage. Rien qu'en repensant à sa fabuleuse histoire, j'ai des papillons dans le ventre.
En lisant le résumé, on se doute que l'intrigue va nous toucher. Vous commencez à me connaître, j'ai des tendances un peu étranges, comme celle d'aimer les histoires atrocement tristes. Alors quand Marie m'a conseillé The Fault In Our Stars, j'ai vite compris que j'allais être bouleversé. Et mon sentiment s'est révélé exact. Ce roman m'a ébranlé au plus haut point. On passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, on a sans cesse envie de rassure les héros, et on prend une énorme gifle à la fin du livre. Tout ce que j'aime.
Nous rencontrons deux protagonistes extraordinaires : Hazel et Augustus, tous deux atteints d'un cancer. J'ai envie de dire "Évidemment, ils vont se rencontrer. Évidemment, ils vont s'attacher l'un à l'autre. Évidemment, ils vont tomber amoureux. Et évidemment, il va leur arriver la chose la plus horrible du monde.", mais ce serait rendre affreusement justice au livre. Car oui, l'intrigue est exactement ça, mais également tellement plus. Tellement, tellement plus.
Tout d'abord, et peut-être que cela va paraître vraiment étrange, j'ai énormément ri pendant ma lecture. Hazel et Augustus possèdent un sens de l'humour franchement décalé, et une auto-dérision sur eux-mêmes et leurs maladies à toute épreuve. Leurs répliques sont sensationnelles et drôles, et on ne peut, grâce à celles-ci, que s'attacher à eux. Ils ne veulent sous aucun prétexte que leurs cancers ne prennent possession d'eux. Ils ne veulent pas qu'ils leurs dictent leurs vies. Ils veulent se battre. Toujours et encore. Pour vivre. Exister. Ne pas être oubliés.
Les personnages secondaires sont également marquants et hautement touchants. Les parents d'Hazel et Isaac, par exemple, sont aussi bien décris que les deux adolescents. Ils sont profonds, bruts, réels. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son chef-d'œuvre. Tout y est parfait. D'ailleurs, John Green est vraiment un romancier exceptionnel. Sa plume est saisissante, haletante, prenante. On se perd dans chaque phrase, chaque tournure, chaque mot, chaque expression. Il parvient à nous faire sourire et à nous écrire des moments coup de poing quelques passages après. On passe par toutes les émotions possibles. Et qu'est-ce que c'est beau. J'en veux encore !
On s'amuse et on a les larmes aux yeux pendant premières deux cents pages, où tout se met en place. On apprend à découvrir pleinement Hazel et Augustus. Leurs failles, leurs faiblesses, leurs points forts, leur détermination à survivre malgré tout. Absolument tout. Et lorsqu'ils tombent amoureux, que la romance peut vraiment s'épanouir, c'est à ce moment précis que l'auteur décide de nous achever. Le coup de grâce est enfin donné.
Les cents dernières pages sont atroces. Aussi bien fascinantes qu'émouvantes. Notre moral connait alors une chute libre. C'est par la répétition de phrases frappantes et littéralement ravageuses que John Green rend son histoire encore plus renversante qu'elle ne l'était déjà. J'ai pleuré. Beaucoup. J'ai eu les yeux gonflés pendant de longues minutes. Cette horrible centaine de pages nous dévore et nous coupe le souffle. Ce n'est pas plus compliqué. Pourtant, je savais que j'allai avoir mal, que j'allai souffrir. Mais la peur n'évite pas le danger. J'ai donc plongé avec Hazel et Augustus dans un ouragan de sentiments annihilants. Ouaw. Juste ouaw.
Concernant la romance en elle-même, elle fait partie d'une des plus belles que j'ai jamais découvert. Nos deux fantastiques héros représentent tout l'un pour l'autre. Ils s'accrochent car ils savent pertinemment que la vie va horriblement les séparer. Alors ils profitent de chaque moment. Chaque seconde qui s'égraine est un pas de plus vers la conclusion de leurs existences. Ils décident d'écrire le dernier chapitre de leurs vies ensemble. Oh god. Comment ne pas succomber à cette histoire, sincèrement ?
En refermant The Fault In Our Stars, j'étais dans un état second. J'ai dû attendre un petit moment avant de pouvoir repenser normalement. J'avais le coeur qui battait à cent à l'heure, les idées confuses, l'esprit embué. Ce livre nous offre une très, très belle leçon de vie. On réalise qu'il y a des cas pires que les nôtres. Que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré ses hauts et ses bas. Qu'il faut profiter de tout, à tout moment. Car d'un instant à l'autre, tout peut violemment basculer. Hazel et Augustus sont deux personnages qui resterons très certainement gravés dans ma mémoire pendant très longtemps, tout comme leur passionnante et frappante histoire. Merci à John Green pour avoir écrit un tel livre. Merci, merci, merci. Et, évidemment, merci à Marie pour me l'avoir conseillé. Je serais passé à côté d'un vrai trésor.

par Jordan
Fight, Tome 1 : Corps à corps Fight, Tome 1 : Corps à corps
J. B. Salsbury   
J'ai adoré ce livre même si c'est pas encore au niveau de Fight for love
L'héroïne est très attachante et bien qu'elle ait des parents particuliers elle reste une femme gentille douce et je l'ai beaucoup aimé
Quant à Jonah il est trop mignon il est devenu une sorte de bisounours et c'est assez craquant :)
Le seul reproche que je peux faire pour ce livre c'est que certains trucs se sont passés un peu trop rapidement pour que cela semble crédible
Mais à part ça j'ai passé un bon moment en lisant ce roman et les passages un peu fleur bleue m'ont bien plu aussi ( c'est bien que parfois le boxeur soit pas juste un homme bourré de testostérone qui ne fait qu'être jaloux et grogner comme un ours comme dans certains romans qui se passent dans le monde du sport )

par ingaelisa
Ella et Micha, Tome 2 : Pars Loin de Moi Ella et Micha, Tome 2 : Pars Loin de Moi
Jessica Sorensen   
Après la lecture de « Jamais sans toi » il m’était impossible de faire l’impasse sur cette suite qui est toute aussi intéressante mais qui se lit trop vite, beaucoup trop vite !!! Au point que quand j’ai tourné la dernière page je suis revenue en arrière pour être sûre qu’il ne manquait rien dans le livre, mais non toutes les pages y étaient.
« Pars loin de moi » n’a rien à envier au tome précédent. Tout y est … la romance, la douleur, le doute, la peur, la passion, l’amitié et l’humour.
La plume de Jessica Sorensen est toujours aussi addictive et poignante. On souffre pour Ella & Micha. On a juste envie qu’ils soient enfin heureux mais ça serait trop simple hein !!
On retrouve une nouvelle fois la narration à deux voix ce qui je l’avoue fait mon bonheur ! Ben oui finalement il m’en faut peu !! lol
En résumé, une trilogie que je vous conseille vivement avec une suite pleine d’amour, de tendresse, de douleur et de passion. L’amour que partage Ella et Micha est beau, vraiment. Rien ne leur est facilité, ça en est parfois douloureux, mais ils sortent grandi des obstacles qu’ils rencontrent.

par coco69
À la lumière du petit matin À la lumière du petit matin
Agnès Martin-Lugand   
https://reveuseeveillee.blogspot.com/2018/04/a-la-lumiere-du-petit-matin-dagnes.html

C'est avec ce roman que je découvre la plume de l'auteure (et aussi un peu à cause de Gwen, qui n'arrête pas de m'en parler depuis plus d'un an !). J'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre mais certainement pas à être aussi vite happée par l'écriture d'Agnès Martin-Lugand.

Hortense, l'héroïne, se trouve à un croisement essentiel de sa vie : en prise avec un vague à l'âme concernant son travail et sa vie, et une relation stagnante avec un homme marié, elle décide de se ressourcer dans la maison de son parents pour faire le point sur sa vie.

Le récit alterne entre présent et passé, ce qui nous permet de mieux comprendre la complexité du personnage d'Hortense. Je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal pour entrer dans l'histoire notamment à cause de tout ce qui tourne autour de l'adultère... Mais le fait d'en apprendre plus sur le personnage permet aussi de découvrir plusieurs facettes de sa personnalité et de comprendre certains de ses choix.

Bertille et Sandro, amis en or et collègues d'Hortense, y vont chacun de leur caractère et ajoutent une touche rafraîchissante dans la vie de l'héroïne. Il faut dire que ce roman met bien en avant la passion pour la danse qu'ont ses trois personnages ! Et je ne parlerais pas d'Aymeric avec lequel j'ai eu beaucoup trop de mal... Je n'ai d'ailleurs pas réussi à l'apprécier, ne serais-ce qu'un petit peu...

J'ai fini par réellement entrer dans l'histoire à la moitié du roman, alors qu'Hortense fait une rencontre qui va changer pas mal de choses dans sa vie.

À la lumière du petit matin nous conte la très belle histoire d'une femme qui se perd pour mieux se retrouver au fil des pages. On la suit vraiment dans son cheminement pour passer de l'obscurité à la lumière. C'est au fur et à mesure de la lecture que le titre prend vraiment tout son sens.

Agnès Martin-Lugand a une très belle écriture qui a su me charmer et m'entraîner dans cette phase compliquée de la vie d'Hortense que j'ai aimé suivre avec plaisir. Je me suis d'ailleurs beaucoup attachée à ce personnage au fil de l'intrigue.

C'était donc la première fois que je lisais cette auteure mais ce n'est certainement pas la dernière car je compte bien lire les autres romans déjà parus ! Ne reste plus qu'à savoir par lequel je vais commencer.
Addictive Love, tome 4 Addictive Love, tome 4
Amber James   
Je trouvais cette série sympa au début mais là ça devient de plus en plus plat et de plus en plus ennuyeux. Il n'y a pas vraiment de surprise dans les rebondissements, sans compter que les personnages sont fades.
My destiny, Tome 1 My destiny, Tome 1
Stefany Thorne   
Il est très rare que je n'apprécie pas un livre. Pour être exacte, lorsque cela m'arrive, je mets cela sur le compte du style ou du genre de ce livre qui ne me correspond pas, plus que sur la qualité du livre en question. Mais je suis obligée de le dire tout net: j'ai détesté My Destiny ! Je ne comprends pas comment on peut avoir des papillons dans le ventre à la lecture de ce livre ! Sérieusement, les personnages sont caricaturaux (le petit ami violent, l'amoureux parfait, la belle-mère horrible...) et les situations se répètent encore et encore sans progresser d'un pouce ! J'ai déjà détesté des héroïnes mais Hope se place directement en tête de ces héroïnes, elle est insupportable à ne savoir prendre aucune décision ou à en changer toutes les deux minutes et à attendre qu'on décide finalement pour elle !
Rien ne sonnait juste dans cette histoire, des dialogues invraisemblables aux situations téléphonées, je me demande encore comment j'ai pu aller jusqu'au bout (avec une fin qui en prime n'en est pas une et ne termine en rien ce premier tome !) !

Ma critique va sembler très sévère, je l'écris sous le coup de l'énervement et de la déception après avoir fini My Destiny parce que je pense que tous les gens qui ont aimé ce roman n'ont pas compris une chose: l'amour, ce n'est pas ça ! L'amour, c'est être prêt à se battre pour celui ou celle que l'on aime. C'est prendre des décisions parfois difficiles. C'est faire confiance à l'autre. C'est savoir se parler.
Alors passez votre chemin si vous souhaitez lire une véritable et belle histoire d'amour !
La Théorie de Hegel La Théorie de Hegel
Anne Cantore   
Superbe histoire, superbe plume et surtout... super addictif!!
Je n'ai pas réussi à le lâcher avant la fin.
Chose encore plus surprenante, c'est que je n'arrive pas à savoir si une suite est envisagée ou envisageable, malgré cette fin qui laisse entrevoir une belle suite pleine d'aventure et d'espoir pour Terry.
Je recommande vivement ce roman. Vous ne le regretterez pas
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3