Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de luma : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Dossiers Dresden, Tome 1 : Avis de Tempête Les Dossiers Dresden, Tome 1 : Avis de Tempête
Jim Butcher   
AVIS DE SOUTIEN A LA SERIE
La série risque de s'arrèter au tome 5 faute de lecteurs (ou trices), ce qui serai vraiment dommage,car les suites vont en crescendo en plaisir de lecture et addictivité (j'en suis la preuve)...et je veux absolument savoir la suite!
Aussi je vous le demande, donnez lui sa chance et lisez le, vous ne serez pas déçu.
Le Royaume de Tobin, L'intégrale 1 Le Royaume de Tobin, L'intégrale 1
Lynn Flewelling   
"J'ai Lu" nous fait bien rire avec son intégral puisqu'il s'agit ni plus ni moins que le découpage d'origine des romans qui formaient une trilogie (merci qui? Merci Pygmalion). Ce tome reprend donc les parties 1 et 2 sortie chez nous en grand format et en poche pour en revenir a son découpage d'origine en vo.

Ce premier tome est un peu particulier car il suit l'enfance de Tobin. L'ambiance qui en ressort s'avère un peu angoissante et toute la première partie joue énormément sur l'ambiance. Les fans de grandes épopées peuvent donc se sentir trahis par ce roman mais il serait vraiment dommage de ne juger que sur ce premier tome.
Moi même, j'avoue avoir eu un peu de mal avec ce tome 1 et surtout la première partie mais cela n'empêche pas l'auteure d'avoir fait un excellent travail sur les personnages, l'ambiance et l'univers. On vit en même temps que Tobin ses peines et ses douleurs et on adore les seconds rôles tout aussi bien travaillé (Ki, Lhel, Tharin...).
La seconde partie du roman revient un peu sur les standards de la fantasy avec Tobin qui évolue en apprentissage mais ce dernier reste jeune et on reste loin d'une action trépidante. Non, pour cela, il faudra attendre les tomes 2 et 3 qui nous offrira notre lot d'intrigues, de batailles rangées et de guerres civils... Mais à cela, certain devront peut-être insister sur ce premier tome tandis que d'autres risquent d'adorer ce premier tome et se sentir trahis par une suite plus conventionnelle.
Un tome 1 qui est donc en déphasage avec les tomes 2 et 3 et fera donc diverger les avis. Pour ma part, il s'agit d'un tremplin vers ce qui s’avérera par la suite l'une des meilleurs séries de Fantasy que j'ai lu.


par Caly
Tunnels, tome 4 : Plus proche Tunnels, tome 4 : Plus proche
Brian Williams    Roderick Gordon   
Sur la fin je reste sceptique ... enfin j'ai la forte impression qu'il veut nous laisser croire à un 5ème tome.
Je viens de me rendre compte tout de même que le schéma de l'histoire est assez répétitif, à chaque fois il descend plus profondément puis remontre à la surface pour re-descendre encore plus bas.

Les personnages sont assez bien mais je trouve que l'auteur est assez indécis sur Will, Chester et Elliott, ou alors il le fait exprès. Il y a des moments où j'ai presque cru que Will et Elliott allaient "conclure" puis à chaque fois revirement de situation avec Chester. Mais après tout, c'est ce qui fait que j'ai bien aimer tout de même !

par Bersianne
Tunnels, tome 2 : Profondeurs Tunnels, tome 2 : Profondeurs
Brian Williams    Roderick Gordon   
Par rapport au premier tome ce livre m'a beaucoup deçu, je n'ai pas du tout acrocher et était légerment embrouiller par le dévlopement de l'action.

par Nero
Fairytale Retellings, tome 1 : Sisters Red Fairytale Retellings, tome 1 : Sisters Red
Jackson Pearce   
Un coup de coeur, franchement !
Je l'avais déjà lu il y a quelques années. Ce qui m'a touché, en premier, ce sont les relations qu'entretiennent les deux sœurs. Ensuite, ce sont toutes les allusions aux contes, notamment au Petit Chaperon Rouge, qui sont habillement transposées dans le monde des loups-garous.


Scarlett et Rosie sont deux jeunes soeurs de 18 et 16 ans. Leur mère est une funambule itinérante, elles ne savent pas bien qui est leur père. C'est pour cela que, petites, elles habitaient avec leur grand-mère, Oma March, dans un petit village. Jusqu'au jour où la maison est attaqué par un loup-garou, qui tue Oma et défigure Scarlett. A partir de ce jour, les deux filles sont recueillies par Papa Reynolds, le forestier qui vit avec ses six fils à l'orée de la forêt. Il leur apprend à combattre les loups-garous, les Fenris, avec son plus jeune fils Silas.
Scarlett n'a qu'un seul objectif dans sa vie : éliminer le plus grand nombre de Fenris. Rosie la suit car elle pense lui devoir la vie. mais tout comme Silas, elle aimerait parfois avoir une vie normale, innocente, sans avoir à ce soucier des loups...

[spoiler]Pourtant, ce n'est pas le moment de renoncer à la chasse : les loups cherchent un Potentiel, c'est à dire une personne qui deviendra loup-garou à son tour s'il se fait mordre au bon moment. Pour rechercher ce Potentiel et tenter de minimiser les meurtres des Fenris, les filles et Silas se rendent en ville.
Rosie découvre peu à peu qu'elle est amoureuse de Silas et qu'elle n'est pas faite pour la chasse, du moins pas autant que son ainée. Cette dernière ne comprend pas la romance de ses équipiers.
Il s'avère en fait que le Potentiel est Silas ! Le suspens dure jusqu'au bout : Rosie est kidnappée pour l'attirer, il se fait mordre mais... la phase de la lune était déjà terminée !
A la fin, Scarlett continue à chasser en solitaire mais Silas et Rosie restent ensemble et voyagent à travers les Etats-Unis. [/spoiler]

Le concept de ce livre est particulièrement intéressant, car un chapitre sur deux est écrit selon le point de vue d'une des filles. On peut ainsi mesurer à quel point elles se ressemblent, elles se différencient et elles s'aiment. Le suspens est intense tout au long du roman, une deuxième lecture permet de déceler les indices donnés dès le premier chapitre. on remarque aussi l'omniprésence du rouge dans cette histoire (que ce soit au niveau de la cape des chasseuses, des glaces à la cerise, de la fête des pommes...).
La romancière a donc su jouer admirablement avec les mots et les symboliques.
Une dernière chose : elle a su mêler une histoire qui fait peur avec une histoire d'amour entre deux sœurs... Chapeau !

par Zelina
La Trilogie de la Poussière, Tome 1 : La Belle Sauvage La Trilogie de la Poussière, Tome 1 : La Belle Sauvage
Philip Pullman   
C'est un vrai bonheur de retrouver cet univers ! En quelques pages, on se sent chez soi, on a l'impression de retrouver notre maison d'enfance avec cette atmosphère qui n'appartient qu'à elle, et de réaliser à quel point elle nous avait manqué. J'ai dévoré cette préquelle à toute vitesse, et pourtant j'en ai savouré chaque phrase comme si elle durait une éternité.

Philip Pullman possède un vrai talent de conteur et nous le prouve encore une fois. Les diverses ramifications de l'intrigue se rejoignent et se nourrissent les unes les autres avec naturel, sans forcer, lentement mais sans temps mort. C'est un récit d'aventure pur, haletant, dont l'entraînante simplicité n'est que feinte. Derrière cette course-poursuite fluviale, des enjeux plus profonds se dessinent, et la religion en est encore une fois au cœur. Si l'émerveillement garde tout de même une belle part dans l'histoire, avec certaines péripéties qui fleurent bon le conte de fée, certains passages de ce roman sont à glacer le sang. [spoiler](La Ligue de Saint-Alexander m'a horrifiée avec l'embrigadement des enfants, c'est d'un réalisme assez dérangeant. Et la relation de Bonneville avec son dæmon... brrr !)[/spoiler]
On reste un peu sur notre faim avec quelques mystères qui ne trouvent pas de réponse à la fin du volume, sans doute des pistes à garder en tête pour les tomes suivants. En tout cas, la lecture est assez riche pour valoir une relecture afin d'en saisir toutes les subtilités.

J'ai été un peu inquiète avant de commencer ma lecture, parce qu'ayant grandi avec Lyra, j'avais peur de ne pas m'attacher autant aux personnages de cette nouvelle aventure. J'ai très vite été rassurée, car ils se sont rapidement révélés complexes, humains.
Malcolm est un garçon de 11 ans vif, intelligent et déterminé comme Lyra avant lui (ou plutôt après lui, chronologiquement), mais qui possède un calme et une maturité sereine, une certaines douceur bien à lui. Avec Asta, son dæmon, il forme un duo très attachant.
Mais c'est Alice, sa compagne d'aventures un peu plus âgée, que j'ai préféré, et qui pourtant a été ma seule (minuscule) déception du livre. Elle apparaît d'abord comme un personnage très secondaire et pas très sympathique, mais on s'aperçoit vite que derrière ses manières moqueuses et méprisantes, parfois violentes, se cache une personnalité bien plus profonde que ça, et peut-être un passé qui n'est pas tout rose. Pourtant, malgré l'importance qu'elle gagne dans le récit, je l'ai trouvée en retrait, pas assez mise en valeur alors qu'elle a beaucoup de potentiel.
J'ai eu du mal avec le professeur Hannah Relf, dont les motivations me paraissent floues et peu crédibles. [spoiler](Sans blague ? Elle travaille pour une organisation secrète au péril de sa carrière et probablement de sa vie, mais il lui faut deux ans et un meurtre pour leur demander leur but et leur camp ? Et gratuitement, on dirait.)[/spoiler]
Ça a été un plaisir de retrouver les personnages de la première trilogie, même brièvement, et Lyra et Pan bébé sont juste adorables !

C'est encore un peu tôt pour égaler le coup de cœur monumental de la première trilogie, mûrit au fil des ans et des relectures, mais La Belle Sauvage est une lecture extrêmement plaisante, et je gage que cette nouvelle trilogie se fera une belle place dans mon panthéon livresque. Vivement le tome 2 !

par Miney
Sauveur & fils, Tome 3 Sauveur & fils, Tome 3
Marie-Aude Murail   
En commençant cette collection, je ne pensais même pas finir le tome 1 tellement la couverture me déplaisait. Et pourtant cette série est splendide, très humaniste, elle regroupe pleins de personnages qui ont des personnalités différents, parle de pleins de sujets intéressants, tous ça avec une écriture toujours aussi sublime, et un peu d'humour qui permet de prendre recul sur pas mal de situations qui arrivent dans la vie de tous les jours. Comme dans les précédents tomes on retrouve: Sauveur le psychologue et Lazare son fils,Gabin accros aux écrans qui squatte toujours dans leur grenier et Jovo le SDF ancien militaire à la retraite. Louise et Sauveur sont en couples et Alice devient de moins en moins peste. Du côté des patients on retrouve: Samuel, Ella, Blandine et Margaux, et pleins d'autres nouveaux qui ont besoin d'un Sauveur. Je trouve que c'est très intéressant qu'une grande partie de l'histoire soit racontée du point de vue de Sauveur, particulièrement du au fait qu'il soit psychologue, car il ne voit pas les choses de la même façon que la plupart des gens et c'est ce qui fait qu'il a le pouvoir d'apaiser les gens sans être médecin ou sans donner de médicaments comme il peut lui-même le dire dans le texte. C'est un roman qui se passe dans une époque très actuelle, environ l'année dernière, car à un moment un patient prévoit d'aller au concert qui donnera suite à de nombreux morts qui s'est passé au Bataclan. En bref, ce roman regroupe pleins de situations de vies et de personnages auxquels on s’attache énormément, j'espère sincèrement qu'il y aura une suite.

par LucyYy
Douze ans, sept mois et onze jours Douze ans, sept mois et onze jours
Lorris Murail   
C'est un livre assez atypique et vraiment sympathique que j'ai eu entre les mains. La couverture était mystérieuse et inquiétante, le résumé très attirant et alléchant. Alors, j'avais très hâte de le découvrir, bien évidemment. Et même si le texte était un peu trop jeunesse à mon goût, j'ai bien apprécié ce moment de lecture.

Certains diront peut-être qu'ils n'ont pas vraiment ressenti ce côté jeunesse. C'est vrai qu'avec Jack, le père, on ne le ressent pas du tout. Mais avec Walden, c'est autre chose. J'ai trouvé ce jeune garçon vraiment peu mâture et même parfois pleurnichard dans ses réactions. Je n'ai pas du tout accroché avec lui. Certes, se retrouver seul dans une cabane au milieu de centaines d'hectares de forêt n'est pas vraiment une situation dans laquelle on peut se montrer courageux tout de suite.

Mais ses réflexions étaient trop peu réfléchies à mon sens, et cela jurait fortement avec le Walden de la fin de l'histoire. Il y avait un trop gros décalage. C'est en ce sens que j'ai trouvé ce roman un peu trop jeunesse, car il était un peu approximatif, et là où un lecteur assidu s'en rend compte immédiatement, un jeune, lui, ne s'en formalisera pas.

Du coup, toute la première partie concernant Walden m'a semblé un peu longue d'emblée. Voir évoluer ce garçon sans vraiment savoir ce que cherche son père, et le voir imaginer des théories assez folles était amusant, mais un peu longuet. Là où j'ai été surprise et où j'ai été follement amusée, c'est lorsque l'on en vient à l'histoire du père, à l'explication.

Jamais je n'ai imaginé une telle histoire en commençant ce roman ! C'était un vrai plaisir d'être étonnée à ce point. De là, plus une trace d'ennui, bien au contraire. Ma lecture s'est accélérée, et je voulais arriver à la fin de ma lecture, je voulais savoir ce qui allait advenir du père et du fils. Que de mystères !

Une idée vraiment originale et une mise en place sympathique. Même si la longueur du début m'a un peu gênée, cela s'oublie vite et on se plaît à suivre l'histoire dès la seconde moitié du roman, tant l'intrigue devient incroyable. Bref, un moment atypique que je vous conseille !

http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2015/04/douze-ans-sept-mois-et-onze-jours.html
Journal d'un vampire en pyjama Journal d'un vampire en pyjama
Mathias Malzieu   
Encore une fois Mathias Malzieu nous ébloui par sa poésie, c'est un magicien des mots. C'est un coup de coeur pour moi, comme tous ces autres livres, mais celui ci un peu plus du fait de son côté intime et poignant du vécu. Bravo monsieur Malzieu continuez de nous faire rêver je ne me lasse pas !
Au passage l'album est superbe !
Codex Aléra, Tome 1 : Les Furies de Calderon Codex Aléra, Tome 1 : Les Furies de Calderon
Jim Butcher   
Ayant entendu énormément de très bonnes critiques sur ce livre, et connaissant déjà un peu l'auteur grâce à ses Dresden Files (bien que le style soit totalement différent !), je n'ai pas hésité une seule seconde avant de me le proccurer. Et je ne le regrette pas !
Si les premières pages ne sont pas les plus intéressantes, la suite s'enchaîne de façon hallucinante ! Très vite, on est plongé dans le livre et le lâcher devient presque une torture !! Point positif, c'est que l'auteur a écrit son livre de façon à nous tenir en haleine durant 478 pages. A chaque fin de chapitre, le suspense est à son paroxysme, et le plus impressionnant c'est que tout se passe systématiquement dans les quelques dernières lignes !
Tout ça pour dire que ce livre est un petit bijou à dévorer sans modération ^^

par Fantasyae
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4