Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de luna-swan : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Faiseur de rêves, Tome 2 : La Muse des cauchemars Le Faiseur de rêves, Tome 2 : La Muse des cauchemars
Laini Taylor   
https://aliceneverland.com/2019/04/10/le-faiseur-de-reves-tome-2-la-muse-des-cauchemars-laini-taylor/

Le faiseur de rêves fut un de mes plus gros coup de cœur de l’année dernière. Alors, cette suite et fin, je l’attendais impatiemment. Et quel final !

Le début a tout de même été assez laborieux. Surtout que le prologue s’ouvre sur l’histoire de deux sœurs, Kora et Nova, qui ont, de premier abord, strictement aucun lien avec les éléments que nous avait présenté l’auteure jusque là. J’ai donc été un peu perdue, jusqu’à ce que je retrouve enfin Lazlo, Sarai et les autres peu de temps après, exactement là où nous les avions laissés à la fin du premier tome.

L’intrigue reste donc la continuité de l’histoire et j’en ai, une nouvelle fois, pris plein les mirettes. Qu’est ce que j’aime l’univers mystérieux et onirique de Laini Taylor ! C’était déjà le gros point fort du premier tome, et ça l’a été encore plus ici. Car, là où Le Faiseur de Rêves nous présentait un monde merveilleux, La Muse des Cauchemars y apporte les éléments manquants, les réponses que l’on attendait depuis. Et, une chose est sûre, c’est que l’auteure s’amuse avec son univers : je suis allée de surprise en surprise !

Plus l’histoire avançait, plus je ne comprenais pas comment Laini Taylor allait pouvoir terminer son histoire. Jusqu’à un revirement de situation que je n’avais pas du tout vu venir, et qui redistribue complètement les cartes en renversant l’intrigue. Et, waouh ! J’ai été complètement soufflée par toutes les possibilités que cela apporte à l’imaginaire de l’auteure !

On en apprend également plus encore sur le Carnage, ses conséquences, mais aussi sur les dieux, leurs desseins, leurs origines… Les rejetons des dieux ne sont pas en reste non plus, et ce second tome les replace directement au cœur de l’intrigue. J’ai adoré partir à la découverte du vaisseau aux côtés de Lazlo, mais aussi découvrir tous les secrets qu’il renferme. Tout doucement, les pièces du puzzle s’emboitent. Et il y a tant à découvrir…

Laini Taylor se révèle vraiment avec cette série. Elle nous raconte une histoire qui ne ressemble à aucune autre, et a le don de nous transporter dans son imaginaire avec une aisance implacable. Elle nous décrit chaque tableau, chaque décor, avec tellement de vie et un réel soucis du détail que ces derniers prennent vie devant nos yeux. C’était divin, et c’est aussi ce que j’ai le plus aimé : pouvoir fermer les yeux, et réussir à me représenter tout cet univers enchanteur…

J’ai été émerveillée par tout ce que je découvrais, et je me suis laissée porter par le monde fantasmagorique de Laini Taylor. Un régal, du début à la fin, et une fin, justement, qui ouvre la porte sur une multitude de possibilités… Gros coup de cœur pour cette saga qui m’a conquise, capturée dans ses filets, et ne m’a toujours pas relâchée… Je suis, une seconde fois, tombée amoureuse de cet univers, tout simplement… ❤

par Kesciana
Le Feu secret, Tome 2 : La Cité secrète Le Feu secret, Tome 2 : La Cité secrète
C.J. Daugherty    Carina Rozenfeld   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/11/21/le-feu-secret-tome-2-la-cite-secrete-cj-daugherty-carina-rozenfeld/

[...] si je me rappelais de la fin du premier tome, impossible pour moi de me souvenir des grandes lignes du récit. Et comme le tome ne dispose que de très peu de rappels, je me suis donc mise à fureter sur le net à la recherche d’un résumé complet de l’histoire.

L’histoire de Sasha et Taylor nous cache encore bien des secrets. Entre alchimistes et autres malédictions, c’est un véritable jeu de recherches afin de sauver Sacha, à qui il ne reste plus qu’une semaine avant ses dix-huit ans. Une course contre la montre donc, où le temps est précieux, et où la tension est omniprésente.

De rebondissements en révélations, Carina Rozenfeld et CJ Daugherty nous font voyager tout au long de ce tome. A la recherche de la vérité, Taylor et Sasha vont devoir se battre à la fois contre une malédiction vieille de treize générations, mais aussi contre les redoutables pouvoir d’un alchimiste traitre à leur organisation. Ils ne vont pas hésiter à tout remettre en question, au-delà des incertitudes même qui les rongent. Car il ne leur reste plus que quelques jours pour briser ce que tant d’autres ont déjà essayé des années auparavant…

Pour conclure : il m’aura fallu certes un bon moment pour me remettre dans le bain, mais je me suis vraiment régalée par la suite. L’écriture à quatre mains de ce duo apporte un véritable souffle plein d’émotion, d’action et de suspens. Jusqu’au dernier moment, on ne sait pas quel va être le fin mot de toute cette histoire. Taylor et Sasha forme un duo étonnant, que tout sépare, mais pourtant plus unis que jamais malgré les peurs et les incertitudes. Une très belle fin pleine d’aventure et qui renforce le mystère rencontré tout au long de ce diptyque !

par Kesciana
Lovely Vicious, Tome 3 : Je ne te hais plus du tout Lovely Vicious, Tome 3 : Je ne te hais plus du tout
Sara Wolf   
J'ai commencé ce livre en debut dr soiree et il est presque 3h15 du matin ... pour mieux m'exprimer je l'ai lu d'une traite.

Aurevoir Isis , Jack, Wrenn et les autres !

J'ai tout simplement adoré ce dernier tome comme toute la saga en fet.

J'ai ris, pleuré et été surprise. Je suis passé par tout un flot d'émotion

Je vous la conseille tellement !
Une braise sous la cendre, Tome 3 : Le Prix du sang Une braise sous la cendre, Tome 3 : Le Prix du sang
Sabaa Tahir   
Ma note: 5/5
Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2018/08/04/an-ember-in-the-ashes-tome-3-a-reaper-at-the-gates-de-sabaa-tahir/

“Hope is stronger than fear. It is stronger than hate.”

Première pensée en terminant A Reaper at the Gates: j’ai fini A Reaper at the Gates !

Deuxième pensée en terminant A Reaper at the Gates: J’AI FINI A REAPER AT THE GATES PUNAISE, QU’EST CE QUE JE VAIS FAIRE DE MA VIE ??

Après plus d’un an et demi d’attente, j’ai enfin lu A Reaper at the Gates. C’était l’un des livres que j’attendais le plus cette année, et même si je m’étais préparée psychologiquement à être détruite par ma lecture (notamment en voyant les avis de ceux qui ont reçu un ARC du livre), rien n’aurait pu réellement me préparer à ça.
J’ai l’impression que Sabaa m’a arraché le cœur de ma poitrine, l’a écrasé à mains nues, l’a piétiné pour faire bonne mesure, et ma laissé ramasser les morceaux.

Quelques mois se sont passés depuis les événements se passant dans A Torch Against the Night. Elias est encore en plein apprentissage pour devenir Soul Catcher, Laia continu du mieux qu’elle peut à sauver son peuple des Martiaux tout en cherchant un moyen d’arrêter le Nightbringer, et Helene quant à elle doit faire face à ses responsabilités de Blood Shrike tout en protégeant sa sœur et en faisant face au Commandant qui cherche toujours à la décrédibiliser. En tout cas une chose est sûre lorsqu’on ouvre ce tome: nos personnages ne sont pas au bout de leurs souffrances, et on va devoir s’accrocher tout au long de notre lecture.
Et ça n’a pas loupé: Elias, Laia comme Helene vont énormément souffrir, et vont se retrouver face à des choix quasi impossible à faire, choix qui auront un impact important sur ce qu’il vont devenir dans le futur.

Tout comme c’était le cas dans A Torch Against the Night, c’est Elias qui en bave le plus dans ce tome. Tout ce que je voulais durant ma lecture c’est que ça cesse et que mon bébé soit sain et sauf et heureux surtout !

Son histoire avec Laia m’a brisée du début à la fin du tome. Ils sont fait l’un pour l’autre, ils s’aiment, mais la vie en a décidé autrement et continue de les faire souffrir et de les séparer. Plus qu’à espérer qu’ils auront leur happy ending dans le dernier tome de la saga, parce que je pense pas pouvoir supporter plus de cœurs brisés (le mien est déjà en miettes en plus…).

“Love. I sigh. Love is joy coupled with misery, elation bound to despair. It is a fire that beckons me gently and then burns when I get too close. I hate love. I yearn for it. And it drives me mad.”

Il y a d’ailleurs un chapitre en particulier du point de vue de Elias qui m’a complètement brisée (ceux qui l’ont lu savent duquel je parle), et honnêtement je me demande si je vais survivre à la fin de cette série, d’autant plus qu’elle teste vraiment mes limites.

Ce tome était juste… incroyable. J’ai pas vraiment les mots pour dire à quel point j’ai aimé ma lecture. Sabaa a réellement une plume magnifique, et c’était très difficile pour moi de m’arrêter parce que chaque fin de chapitre donne envie de lire la suite.
Certes, l’action n’est pas omni-présente dans A Reaper at the Gates, et il y a beaucoup de moments plus ‘longs’, mais je ne me suis jamais ennuyée pour autant. Durant ces passages on sent la tension monter toujours plus, même quand on pense qu’elle ne peut pas monter plus.

On a peur pour nos personnages tout au long du livre, et même si on se doute de ce qu’il va se passer par la suite, on n’a aucun moyen de savoir quand ni comment, et c’est ce que j’ai particulièrement aimé: certains détails ont beau être prévisibles, au final on est malgré tout pris par surprise par la tournure des événements.

Maintenant que je l’ai fini, je ne sais vraiment pas comment je vais faire pour attendre le prochain (et dernier…) tome. J’ai tellement besoin de savoir comment tout ça va se terminer, et surtout j’ai besoin de voir mes bébés heureux. EMBER4 est normalement (accent sur ‘normalement’ parce qu’on a bien vu ce qu’il s’est passé pour A Reaper at the Gates) pour l’année prochaine, et je sais que l’attente va être très longue.

Lorsque j’ai commencé An Ember in the Ashes en octobre 2016, je n’aurai jamais imaginé à quel point je tomberai amoureuse de cette saga et de ces personnages. Aujourd’hui elle fait partie de mes séries préférées de tous les temps (elle est même dans mon top 5!), et même si elle me fait souffrir comme peu d’autres séries, je ne lui en veut pas.
En tout cas ce tome ne fait que confirmer une chose: Sabaa Tahir est l’une de mes auteures préférées.

“Curse this world for what it does to the mothers, for what it does to the daughters. Curse it for making us strong through loss and pain, our hearts torn from our chests again and again. Curse it for forcing us to endure.”

Allez lire cette série. Sérieusement. Elle en vaut vraiment la peine. Et comme elle est traduite, vous n’avez aucune raison de vous défiler !

par Callmeluh
Lady Helen, Tome 2 : Le Pacte des mauvais jours Lady Helen, Tome 2 : Le Pacte des mauvais jours
Alison Goodman   
À la fin du premier tome, j’avais vraiment hâte de lire le deuxième tome. En cherchant, un extrait des premiers chapitres sur iTunes, j’ai réalisé que le livre numérique était disponible, en anglais, pour environ un dollar, quand le livre papier n’était même pas sorti au Québec. Je n’ai pas été capable de résister à la tentation d’acheter le livre. Il faut dire que j’avais déjà beaucoup aimé le premier tome, mais là le deuxième tome est encore meilleur. Il y a plus d’action que dans le premier livre et j’ai vraiment aimé le fait qu’Helen sort encore plus de sa coquille qu’elle l’était déjà et elle prend plus de caractère qu’avant, mais elle ne m’a aucunement énervé. Et la fin... me laisse sans mot! Je n’arrive pas à croire que l’auteure nous laisse sur un aussi gros suspens! Je veux le troisième tome! Je sais que j’ai l’air d’une gamine de trois dans cette phrase-là... Mais bref, il faut le lire, et j’ai vraiment hâte à la suite!

par Jo1o
Covenant, Tome 2 : Sang-pur Covenant, Tome 2 : Sang-pur
Jennifer L. Armentrout   
J’avais apprécié la novella préquel, j’avais beaucoup aimé le premier tome de cette saga mais comment vous dire à quel point j’ai adoré ce deuxième tome ??!
Je ne pensais pas que JLA pouvait encore me surprendre et pourtant c’est le cas… La lecture de « Pure » a été un véritable moment de bonheur. Je ne pensais pas que cette série pourrait égaler ma saga chouchou « Lux » mais finalement il se pourrait bien que si…
On retrouve Alex là où on l’avait laissé à la fin du tome 1 en plein entraînement au sein du Covenant. Alex a retrouvé sa place mais elle doit pourtant encore faire ses preuves et témoigner devant le Conseil sur ce qui s’est passé à Gatlinburg à la fin du tome 1.
Sa future transformation en Apollyon ainsi que sa relation avec Aiden et Seth est le cœur de ce tome. Alors bien sûr, l’action reste très présente, mais ce second tome est l’occasion de s’attarder plus en profondeur sur les personnages et leur relation.
Alex & Aiden d’abord… Evidemment entre ces deux-là c’est toujours aussi compliqué… On assiste encore à de très jolies scènes remplies de romantisme et je dois admettre qu’Aiden m’a vraiment charmé dans ce tome. Je l’avais trouvé très mystérieux dans le premier livre et j’ai pris beaucoup de plaisir à le découvrir un peu plus dans ce tome-ci. Toujours aussi sérieux et raisonnable, son amour pour Alex n’est plus un mystère même si celle-ci s’entête à en douter et ne vois pas qu’il veut seulement la protéger… Son dévouement en fin de tome est très émouvant et promet de jolies choses pour la suite.
Ensuite Alex & Seth… Alors là, je vous préviens c’est l’explosion ! Leur relation évolue énormément ici et il se rapproche de manière assez surprenante. Aussi téméraire et aussi entêté l’un que l’autre, j’ai pris un plaisir fou à chacun de leur échange ! Seth, c’est tout le contraire d’Aiden, mais il n’en est pas moins charismatique et Alex a de la chance de l’avoir de son côté…
Tout ça pour vous dire que je n’aimerai pas être à la place d’Alex (enfin quoique… !) ; choisir entre Aiden et Seth va se révéler très difficile si vous voulez mon avis. Moi qui ai habituellement un avis très tranché quand il s’agit de triangle amoureux, je peux vous dire que là je ne suis pas sûre d’avoir fait mon choix…
Bref vous l’avez compris, Pure nous embarque dans un tourbillon de sentiments dont il est difficile de ressortir.
Toutefois, ce tome ci est également l’occasion d’en découvrir un peu plus sur la mythologie que nous propose JLA. Le fonctionnement du Covenant, ses exigences et ses lois sont mis en avant et l’on est plongé encore un peu plus dans un univers qui est décidément très intéressant.
Comme je vous le disais, l’action n’est pas en reste et certains événements chamboulent ce que l’on croyait pourtant bien établi. Alex n’est encore une fois pas épargnée et elle encaisse certains coup plutôt difficilement…
La fin du tome est magistrale (j’avoue, je ne pouvais plus le lâcher quitte à arriver en retard au boulot…) De nouvelles intrigues sont soulevées, de nouveaux personnages apparaissent amenant avec eux leur lot de complot et malveillance.
Bref du tout bon… Inutile de vous reparler de la plume de JLA qui me convient à merveille et qui m’apporte un rythme de lecture que j’adore !
Je pense que je peux terminer en vous disant de foncer sur cette saga si ce n’est pas encore fait car elle vaut vraiment le détour… Et je m’excuse d’avance pour celles et ceux qui ne lisent pas en VO et j’espère sincèrement que toutes les œuvres de JLA verront le jour chez nos éditeurs français…
Quant à moi, vous vous en doutez il me tarde de découvrir la suite…

par LucyMB
La Trilogie de braises et de ronces, Tome 1 : La Fille de braises et de ronces La Trilogie de braises et de ronces, Tome 1 : La Fille de braises et de ronces
Rae Carson   
http://wandering-world.skyrock.com/3083743535-La-Fille-De-Braises-Et-De-Ronces-Tome-1-La-Fille-De-Braises-Et-De.html

Ouaw ! Quel merveilleux voyage j'ai fait grâce à ce roman ! La Fille De Braises Et De Ronces est le premier livre du genre "heroic fantasy" que je lis, et je dois bien avouer que cette découverte se révèle être excellente ! Rae Carson parvient vraiment à nous ancrer dans son récit, et à nous faire voyager avec elle dans les contrées lointaines de Joya d'Arena, d'Orovalle, du désert, et j'en passe. On s'évade complètement pendant notre lecture, un merveilleux atout pour cette histoire qui l'est tout autant.
Nous rencontrons véritablement une myriade de personnages, tous plus différents les uns que les autres, mais apportant tous un élément important à l'histoire. Entre le roi de Joya d'Arena, Cosmé, Rosalio, Humberto et Elisa, la fabuleuse héroïne du roman, nous faisons la connaissance de héros émouvants et déterminés. Au départ, Elisa est promise à Alejandro, premier personnage cité précédemment. D'ailleurs, son "envie" de l'épouser nous est exposée avec beaucoup d'humour dès les premières phrases. Exactement comme la palette de sentiments qu'elle ressent.
C'est d'ailleurs là l'un des atouts majeurs de la plume de l'auteure : elle arrive à complètement nous transmettre chaque émotion. On éprouve exactement ce qu'Elisa ressent. On rit grâce à son ironie et ses réflexions décapantes, on s'inquiète avec elle, on s'interroge, on est émus aux larmes... Bref, on réagit comme un miroir aux réactions, toutes parfaitement bien décrites, de la protagoniste principale du roman.
De plus, on s'attache sans aucune peine à elle. Je crois que sa transformation ( aussi bien au niveau physique que mental ) est l'une des plus belles et des plus époustouflantes que j'ai jamais vu. Elisa se métamorphose sous nos yeux, à chaque page. Les aventures qu'elle vit la touchent au plus profond d'elle-même. Elle apprend à s'en servir pour devenir plus forte, meilleure. La façon dont elle change m'a énormément plu. On découvre Elisa sous de nouvelles facettes à chaque chapitre. Elle devient de plus en plus adorable et fascinante. C'est vraiment très agréable de la voir se battre devant chaque épreuve, et faire preuve d'autant de détermination, de sagesse et de courage. Merci Rae Carson pour avoir fabriqué un personnage aussi exceptionnel !
En parlant de ce qu'elle traverse, je peux affirmer qu'Elisa en voit réellement de toutes les couleurs ! Les rebondissements et les surprises se succèdent sans cesse, et ils nous coupent le souffle de la même manière. Secrets, mensonges et trahisons sont ici des phénomènes récurrents et poignants. Mon coeur a loupé des battements, j'en suis sûr ! Je suis resté ébahi de maintes fois, et j'ai ressenti ce petit "choc intérieur" lorsqu'on apprend une nouvelle dévastatrice pendant une lecture. Un vrai bonheur !
Concernant l'écriture de Madame Carson, il n'y a qu'un mot qui peut la détruire : passionnante. Grâce à elle, on s'évade littéralement. Chaque mot est divinement bien choisi, et colle parfaitement à l'ambiance dans lequel il se trouve. On s'imagine sans mal les déserts, les montagnes, et les différents lieux du livre. J'ai vu de mes propres yeux les tempêtes de sables se déchaîner et la neige être teintée par le soleil couchant. Les paysages nous parlent vraiment. C'était magnifique !
L'action qui prend lieu dans ces captivantes contrées est haletante. Moi qui ne connaissais pas l'heroic fantasy, La Fille De Braises Et De Ronces m'a pleinement fait adhérer au genre. Ces histoires de Pierres Sacrées, de royaumes, de sorcelleries et de guerres sont tout bonnement exaltantes ! J'ai vraiment hâte de découvrir ce qui nous attend à travers ces différents aspects de l'intrigue dans les prochains tomes !
Le seul bémol que je pourrais trouver au livre n'en ai pas vraiment un, mais il m'empêche de donner un 5/5 au roman. Même si l'histoire est vraiment géniale, il m'a manqué le petit truc qui fait qu'on l'adore à cent pour cent. Alors oui, je l'ai énormément aimée, mais... Je ne sais pas... Il m'a manqué le "déclic" pour tomber amoureux. Après, cela ne m'a pas empêché d'être fan d'Elisa, de ses amis, et des expériences extraordinaires qui vont la forger et la doter d'un charisme et d'une force formidable. Mais, après tout, je me demande si ce petit moins ne vient pas de la romance. Moi qui suis un adepte des histoires d'amour, j'ai été un tout petit déçu par celle que possède cet opus. Elle est belle, oui, mais pas assez à mes yeux. J'ai eu du mal à y croire, je le reconnais. Alors qu'Elisa ressent complètement des sentiments comme la peur, la souffrance et l'angoisse, j'ai eu l'impression qu'elle survolait seulement ceux basés sur l'affection, la tendresse et la passion. C'est dommage, car, avec un idylle un peu plus développé, j'aurais totalement craqué pour ce livre !
La Fille De Braises Et De Ronces se révèle donc être un premier tome très prenant et vraiment fantastique. Notre chemin croise ceux de nombreux personnages profonds et incroyables, ainsi que celui d'une héroïne sensationnelle et incroyable : Elisa. Elle murit à vue d'œil et c'est un véritable bonheur d'assister à ce spectacle. Malgré une romance quelque peu mise de côté, l'action et l'aspect heroic fantasy sont très bien développés, tout comme le fil conducteur du roman qui est maîtrisé à la perfection. C'est donc un très bel opus que Rae Carson nous offre, et, en lisant la dernière ligne, on réalise que l'on a passé un très, très, agréable moment et qu'on en veut encore !

par Jordan
Le Passeur d'Ombres, Tome 1 : Amour fatal Le Passeur d'Ombres, Tome 1 : Amour fatal
Claire Mcfall   
J'écris ce commentaire à chaud, donc il risque d'être un peu farfelu. Quand j'ai vue ce livre dans la librairie, j'ai été attirée par la couverture. Elle est simple, et tellement pure, enfin c'est que mon avis. J'ai donc craqué, et je l'ai pris sans attendre.
Mais à peine entré dans ma PAL, il a fallut que je le lise. C'est rare que je flashe d'abord sur la couverture, sans lire le résumé, mais le peu de fois que ça m'est arrivée, j'ai eu un énorme coup de cœur.
Donc me voilà, à suivre Dylan, une jeune adolescente qui a retrouvée son père, et qui dois le rencontrer. Mais le train qu'elle prend, a un accident. C'est a ce moment là, qu'on entre dans l'histoire, et que Tristan arrive.
Que dire a par que pour moi, c'est un super, giga, immense, énorme coup de coeur !!!! L'auteur m'a fait voyager, et ma transporté dans son univers !!!!
Tellement que l'histoire m'a captivé, je n'arrivai pas à le lâcher !! C'était même impossible !!!! Je passais par toutes les émotions, j'étais même en train de devenir l'héroïne ( oui je sais, c'est bizarre comme sentiment lol), et tout ce qu'elle ressentait, je le ressentais.

L'écriture de l'auteur est très fluide, et nous embarque rapidement dans son monde. On voit vite les chose, et on se visualise facilement son univers.
J'ai hâte qu'il sorte en film, mais je suis sur ma réserve, souvent le livre est meilleur que le film, et j'ai pas du tout envie que mon livre soit gâché en film. Pour les autres tomes je suis aussi mitigé. J'aimerai les lire, mais j'ai tellement adoré ce tome, que j'ai peur que l'auteur ne parte pas dans la direction que je eux, et qu'elle mette un triangle amoureux. Donc je verrai.
Mais en tout cas n'hésitez pas à lire ce tome, il est pour moi exceptionnel, un pure bijou.

Quand à ma jumelle, je te le conseille vivement, tu ne sera pas déçu et tu risque de chialer comme moi mdr !!!
Bonne lecture !!

par Kaleryane
Obsession Obsession
Jennifer L. Armentrout   
J'ai trop aimé, on retrouve l'univers de Lux.
Bon ça n'est pas mes personnages préférés, c'est vrai, mais j'ai quand même ADORÉ Hunter (Oh my Gooood, respiiiiire). Serena est bien aussi, attachante.
Mais Hunter... Ouah!! C'est l'anti héro en chair et en os! Je l'aiiiiiimeuuuh!!! Pourvu qu'on le voit dans le tome 5 de Lux!
Ce qui est bien aussi, c'est qu'on découvre avec grande stupeur que les méchants et les gentils ne sont peut-être pas ceux qu'on pense...
Incontournable!
Ash Princess, Tome 1 Ash Princess, Tome 1
Laura Sebastian   
J'ai eut beaucoup de mal avec cette lecture. Theo est trop ambivalente. Elle ne sait pas se décider. Ce livre est aussi plein de répétition. L'auteur rabâche les différents plans prévus toutes les 2 pages comme si nous n'avions pas lu précédemment.

Je suis déçue surtout que j'attendais beaucoup de ce livre

par Rosedelin
  • aller en page :
  • 1
  • 2