Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lunakat : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Community Community
Estelle Nollet   
? Community, Estelle NOLLET
? Éditions Albin Michel
? 261 pages

? Littérature de voyage - Roman d’anticipation?

? Le roman se situe dans une île sur la base scientifique de New Aberdeen, dans l’océan austral. On se retrouve dans un huis clos dramatique.
L’équipe de scientifiques est composée de 8 hommes et 2 femmes. Ils ont embarqué sur un bateau pour atteindre leur destination. Ils étudient entre autres la faune et l’écosystème : les otaries, les albatros ou encore les rats...
Ils auraient dû être relevés au bout de quelques mois par une autre équipe qui ne viendra jamais...
Vont ils devoir jouer les Robinson?
Comment vont-ils survivre, seuls et livrés à eux-mêmes sur cette île?


?Je n’ai pas grand chose à dire sur ce roman et je vais vous laisser le loisir de le découvrir ou pas.
Clairement ce n’est pas le genre de littérature faite pour moi, je n’ai pas adhéré... je pense que le côté trop contemplatif ne l’a pas fait... les scènes de tueries des otaries non plus...
Du coup, je ne peux absolument pas juger ce livre.

Est-ce que vous l’avez lu?

par marggaux
The Boneless Mercies The Boneless Mercies
April Genevieve Tucholke   
A dark standalone YA fantasy about a band of mercenary girls in search of female glory.

Frey, Ovie, Juniper, and Runa are the Boneless Mercies—girls hired to kill quickly, quietly, and mercifully. But Frey is weary of the death trade and, having been raised on the heroic sagas of her people, dreams of a bigger life.

When she hears of an unstoppable monster ravaging a nearby town, Frey decides this is the Mercies' one chance out. The fame and fortune of bringing down such a beast would ensure a new future for all the Mercies. In fact, her actions may change the story arc of women everywhere.

par Eileeen
La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes
N.K. Jemisin   
Au niveau de l'histoire : elle est bien construite même si au final on a très peu de détail sur le fonctionnement du monde. L'auteure nous donne le minimum nécessaire. Il n'y a pas de fioritures excessives sur les différentes nations. Elles sont et c'est tout. Les personnages sont et c'est tout. Et tout est comme ça. L'essence des choses, si vous me suiviez...
Les personnages : Tout comme les faits, certains ne sont pas assez approfondis à mon goût.
Ils doivent être là, remplir leur rôle mais ne sont pas assez travaillés. Ils sont vraiment dans le moment "présent".
On ne voit dans le récit qu'une suite d'évènement sans réelle but. Quelques questions sont là pour étoffer l'affaire : qui a réellement tué la mère de Yeine et pourquoi? Pourquoi Dekarta a rappelé Yeine à Ciel, qui va-t-il choisir pour la succession, qu'est-ce les Dieux lui veulent réellement ?
La fin surprend un peu par les paroles de Dekarta (je ne sais pas si c'est la façon dont est menée l'intrigue ou si je n'y ai simplement pas pensé mais [spoiler] Dekarta a fait venir Yeine en pensant qu'elle même aurait pu tué sa mère. En même, tout est écrit du point de vue de Yeine et on sait qu'elle n'a pas tué sa mère..[/spoiler]

Ce que je reprocherais à la trilogie : chaque tome il y ait une héroïne différente et l'intrigue ne se suit pas trop.
Ce qui est dommage car dans le tome 1, on découvre à peine Yeine et se dit que la suite va nous apporter plus de détail sur elle, sa nouvelle vie. Mais au final non, le tome deux enchaine sur Onie. La Dame Grise sera là mais ce ne sera pas pareil.
The Sisters of the Winter Wood The Sisters of the Winter Wood
Rena Rossner   
Je voulais adorer ce livre pour plusieurs raisons : ma sœur me l'a offert, le résumé avait l'air prometteur, l'objet livre est très beau (il brille ! oui, je suis très superficielle face à un beau livre) et surtout on me vendait une histoire d'amour fraternel. Mais, hélas, je me suis ennuyée pendant les deux premiers tiers du livre ... Je trouve que l'auteur se concentre beaucoup trop sur les histoires d'amour respectives des deux sœurs. Et franchement, je m'en fichais complètement que chacune des sœurs tombent ou pensent tomber éperdument amoureuse de garçons qu'elles connaissent depuis quelques jours.
J'ai quand même apprécié les cent dernières pages. Je ne me suis pas ennuyée et on ressentait vraiment l'amour que les sœurs se portaient mutuellement.
Je pense que j'en attendais trop et je ne m'attendais pas du tout à ce genre d'histoire. Je n'ai pas détesté mais je ne suis pas vraiment rentrée dedans...

J'ignorais en commençant ce livre que l'auteur s'était beaucoup inspirée de faits réels qui se sont passé au tout début du XXe siècle où des centaines de juifs ont été tués (Pogroms de Kishinev). Ce roman aborde donc l'antisémitisme.

Pour ceux qui pourraient se poser la question, j'ai lu ce livre en VO. Je ne crois pas qu'il ait été traduit en français. J'ai trouvé que c'était assez accessible. Je pense que pour la compréhension c'est du même niveau que Percy Jackson. Néanmoins, il y a pas mal de mots yiddish, hébreux et ukrainiens dans le texte, surtout au début (il y a un lexique à la fin), et ça m'a un peu coupé dans ma lecture. J'aurais préféré que la traduction soit directement en note de bas de page, ça m'aurait éviter de chercher le mot à chaque fois à la fin du livre.

par Siwan
Circé Circé
Madeline Miller   
https://uneplumedetrop.wordpress.com/2019/01/07/circe-madeline-miller/
Circe ou Circé en français est mon plus grand coup de coeur littéraire. Depuis toute petite je suis passionnée par la mythologie.

C’est avec plaisir que j’ai commencé ce livre. Mais je ne m’attendais pas à l’aimer autant.

Tout d’abord, pas besoin de s’y connaître en mythologie. Soit on redécouvre des mythes et légendes, soit on les découvre. Madeline Miller explique avec soin, chaque petit détail compte et tout est bien expliqué. J’ai beau être passionné, ce roman m’a appris tellement de choses et dès que je l’ai terminé j’ai fait de multiples recherches pour mon plaisir personnel.

En plus d’être merveilleusement bien expliqué, c’est divinement bien écrit. Il y a de magnifiques citations et tout est décrit avec beauté et poésie. Néanmoins, Madeline Miller vulgarise la mythologie, ce qui la rend plus compréhensible mais aussi plus moderne. Les dialogues et les thématiques sont actuels.

Et des thématiques il y en a! Ce roman est féministe, on y parle aussi du bien, du mal, surtout du fait qu’il n’y a pas forcément de limite entre les deux. Les personnages sont gris et sont bien définis avec un caractère bien à eux. Même Circé n’est pas parfaite, bien au contraire. On suit son évolution et sa vie (1000 ans), harcelée petite elle devient redoutable. Mais ce livre relève aussi des sujets tels que le viol, la bipolarité, la tromperie, le mensonge, on met à mal la pureté, mais il y a aussi le côté positif des choses: l’amour, accepter les autres tel qu’ils sont, le pardon, l’espoir et la solidarité féminine.

Le scénario regorge de nombreuses surprises et de direction vers lesquelles on ne s’attendais pas, même en connaissant l’histoire de Circé. Le récit est parfois assez lent mais est très relaxant.

Il s’agit réellement d’une lecture enchanteresse, que je ne pourrais jamais m’arrêter de conseiller. La fin est bouleversante et tous les mots de Madeline Miller m’ont touché à jamais.
S.T.A.G.S, Acte 1 : Partie de chasse S.T.A.G.S, Acte 1 : Partie de chasse
M.A. Bennett   
http://lire-une-passion.weebly.com/horreurthriller/stags-ma-bennett

"En résumé, un premier tome que j'avais peur de commencer, mais qui finalement a su me happer dès les premières pages. Les personnages m'ont surprise et l'intrigue a su me tenir en haleine. Maintenant, je suis curieuse de découvrir la suite, parce que la fin de ce tome a su me surprendre !"

par just2iine
Beautés Assassines, tome 1 : Grave Indulgence Beautés Assassines, tome 1 : Grave Indulgence
Robin LaFevers   
Alors moi, j'ai complètement adoré. Je m'ennuyais énormément du moyen-âge, je réalise. En même temps d'être basé sur des faits historiques complètement véridique, l'auteur y ajoute une touche mythique/fantastiques qui rend l'histoire tout simplement magique. En plus d'être une histoire super bien construite, avec des intrigues et des rebondissements, les personnages sont parfaits.
Ismae (prénom que j'adore) a été traitée comme une erreur de la nature le plus claire de sa vie, jusqu'à ce que par miracle elle se retrouve au couvent St-Mortain, où elle reçoit un entraînement d'assassin. Elle est déterminée à ne plus laissé un homme la traité comme son père et son quasi-mari l'ont fait. Et puis, elle se fait envoyer en mission à la court de Guérande avec pour mission de garder les yeux ouverts au traîtres, et surveiller Lord Graviel Duval... en qui elle trouve un allié plutôt qu'un traitre, et avec qui elle tombe amoureuse.
Je vous recommande chaudement cette histoire. Ismae a une personnalité forte et une soif de justice qui valent le détour.
Très haute tension Très haute tension
Lionel Daudet   
Trois amis de longue date, alpinistes chevronnés et amateurs de base-jump – ce sport extrême consistant à sauter d’une falaise en parachute.
Une expédition intense en Alaska dans une nature sauvage et préservée.
Un projet de lignes à très haute tension qui menace de défigurer définitivement une vallée du sud des Alpes.
Tels sont les ingrédients de ce roman où l’on peut, ou pas, s’engager en montagne comme dans la vie, dans des activités à risque comme dans des mouvements de contestation. Une radicalisation dans la lutte, mais jusqu’où ?

par Laurien
L'Hayden, Tome 1 : Le secret d'Eli L'Hayden, Tome 1 : Le secret d'Eli
Julie Muller Volb   
http://www.my-bo0ks.com/2017/09/l-hayden-tome-1-le-secret-d-eli-julie-muller-volb.html

J’étais ravie de pouvoir découvrir ce premier tome de l’Hayden, Le secret d’Eli. Il faut dire que non seulement son résumé m’avait fortement intriguée, mais en plus, sa couverture m’avait faite rêvé dès le premier coup d’œil.

Mila, dont la tutrice légale est désormais sa sœur aînée voit sa vie bouleversée lorsque de mystérieux incendies et une multitude de faits étranges se produisent. Sa rencontre avec le très secret Jeremiah la poussera à se poser de nombreuses questions tout comme la fuite d’Eli. Mila n’aura d’autre choix que de partir en quête de réponse et trouvera sur sa route un étrange saule rose aux allures féeriques. Bientôt, la voilà dans un monde parallèle dans lequel Mila apprendra des secrets jusque-là enfouis.

L’Hayden nous plonge dans un univers mêlant romance, fantasy et fantastique avec brio. A chaque description, je m’imaginais aisément les décors et paysages dans lesquels Mila se retrouve. A mi-chemin entre de multiples romans du même style, Le secret d’Eli met en place une intrigue puissante et chargé de secrets, tant familiaux que sur l’identité de nos personnages.

Mila est une héroïne à la fois fleur bleu, courageuse et légèrement naïve sur les bords. Au fil des pages et des révélations, elle gagnera en maturité et en force. De son côté, Jeremiah que l’on peut trouver extrêmement lunatique saura se faire une place dans le cœur de la jolie Mila . Son personnage cache bien des mystères qui se révéleront cruciaux pour la suite. La romance entre nos deux personnages est assez centrale. On ne pourra le nier, celle-ci prend une grande place au cœur de ce premier tome de L’Hayden. Pour ma part, qui suis friande de romance, celle-ci m’a plutôt bien plu, un peu niaise au début, j’ai trouvé qu’elle gagnait en intérêt au cours de ma lecture.

Comme son nom l’indique, Le secret d’Eli a une importance cruciale. Son secret sera bien gardé au fil des pages de nous laissera nous poser de nombreuses questions à son sujet. Une intrigue qui se développe et s’approfondie tout au long de ce premier tome.

Si la mise en place peut mettre du temps au démarrage de la lecture, sachez que les rebondissements sont crescendos et ce premier tome se termine en apothéose. Côté suspense, j’ai été plutôt surprise. Si je me suis doutée de certains éléments, d’autres m’ont vraiment étonné.

En conclusion, cette lecture m’aura totalement accaparé, l’univers de l’auteure, Julie Muller Volb m’a conquise et me rend extrêmement impatience de découvrir la suite !

par Carole94P
L’Étrangère aux yeux bleus L’Étrangère aux yeux bleus
Youri Rytkheou   
Quel plaisir de lecture ! Je suis adepte des romans qui nous font voyager, découvrir une autre culture. J’aime particulièrement découvrir les coutumes de peuples très différents du monde occidental et j’ai été servie avec cette lecture !

L'étrangère, la taguitan, c'est Anna, une jeune ethnologue russe pleine d'ambition. Pour rédiger la thèse la plus complète possible, elle est prête à tout. Y compris traverser le pays et épouser un jeune tchouktche pour s'intégrer totalement au peuple sujet de sa thèse... On imagine bien les problèmes que cela peut engendrer.
Anna épouse Tanat et apprend très vite la façon de vivre de sa famille. Elle perd ses a prioris sur les peuples dits « primitifs » et consigne tout dans ses carnets. Mais elle ne peut pas s’imaginer à quel point son expérience, purement scientifique à la base, va bouleverser son existence et ses croyances…

Ce roman est extrêmement réaliste. Les personnages ne sont pas idéalisé.e.s, loin de là. Anna est prête à tout par ambition, Tanat et Rinto ne lui épargnent aucune coutume, même les plus dures… Mais ça ne s'arrête pas là, puisque le roman se déroule en 1947, soit au tout début de la Guerre Froide, et à l'extrême nord-est de la Russie, soit à quelques kilomètres de l'Alaska, donc des États-Unis... Le contexte de la Guerre Froide et de la collectivisation donne une dimension historique plus large et ajoute un peu d’action.

Cette lecture m’a beaucoup fait penser à Funérailles célestes de Xinran : une jeune femme de la ville, pour des raisons qui lui appartiennent, se fait « adopter » par un peuple nomade nord-asiatique, jusqu’à intégrer sa façon de vivre de manière presque irréversible.