Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Extrait de Lux, Tome 1 : Obsidienne - Jennifer L. Armentrout

Ajouté par SoMiserable

<< Voir tous les extraits
Par SoMiserable le 03-12-2014 Editer
Lux, Tome 1 : Obsidienne
— Est-ce que vous êtes comme nous… partout ?
Daemon haussa un sourcil et se redressa en position assise.
— Pardon ?
Je me sentis rougir.
— Pour le sexe, par exemple. Vous êtes lumineux… Je ne comprends pas comment certaines choses fonctionnent…
Les lèvres de Daemon se retroussèrent. Ce fut le seul avertissement qu’il m’adressa. Bougeant incroyablement vite, il se retrouva allongé au-dessus de moi en un clin d’œil.
— Tu es en train de me demander si je suis attiré par les humaines ?
Ses cheveux noirs humides tombaient en avant. De minuscules gouttes d’eau en dégoulinèrent pour venir s’écraser sur ma joue.
— Ou si je suis attiré par toi ?
Il plia les bras pour se baisser doucement. Il n’y avait plus aucun espace entre nos deux corps. En sentant sa peau contre la mienne, toute trace d’oxygène quitta mes poumons. C’était un homme. Son corps était dur là où j’étais douce. Me retrouver si proche de lui était déstabilisant et me faisait ressentir un prisme d’émotions contradictoires. Je frissonnai, mais le froid n’avait rien à voir là-dedans. Son contact était chaud, merveilleux. Je sentais chacune de ses respirations. Quand il bougea les hanches, je hoquetai de surprise en écarquillant les yeux.
D’accord. Certaines choses étaient en parfait état de marche.
Daemon roula sur le côté pour s’installer de nouveau près de moi.
— Question suivante ? demanda-t-il d’une voix rauque et grave.

J’étais incapable de bouger. Les yeux grands ouverts, je fixai le ciel bleu au-dessus de moi.
— Tu aurais pu me le dire. Tu n’étais pas obligé de me le prouver.
— Ça aurait été beaucoup moins drôle ! Question suivante, Kitten ?
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.