Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lyanaa : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Grimoire des loups-garous et autres traités fameux de lycanthropie Grimoire des loups-garous et autres traités fameux de lycanthropie
Édouard Brasey   
Très documenté, avec de nombreuses références historiques, légendaires et littéraires, ce grimoire permet d'approfondir nos connaissances sur la lycanthropie à travers le monde. En grande fan de loups que je suis, c'est un peu ma bible à moi.

par Lyanaa
Loups : portraits, mythes, symboles Loups : portraits, mythes, symboles
Emmanuelle Grundmann   
Moi qui suis fascinée par les loups, ce livre était fait pour moi ! Il est très complet, présente de magnifiques photos et des explications claires et inédites.

Mon coup de cœur de l'année !

par Beilz
Survivre avec les loups Survivre avec les loups
Misha Defonseca   
Au début j'étais plutôt d'accord avec toi vagabonde, c'est pour ça que... je l'ai loué à la bibliothèque ;)
Il ne faut surtout pas que l'auteur t'arrête, le roman est émouvant et plutôt bon si tu fais abstraction du reste...

par emy27
Histoires de… Loups Garous Histoires de… Loups Garous
Frédéric Gaillard    JB Leblanc    Xian Moriarty    Frédéric Czilinder    Lionel Behra    Frédéric Livyns   
Première attraction, la couverture. Même s’il s’agit ici d’un ebook, la couverture est tout aussi importante qu’un format papier. Sobre, aux couleurs alléchantes, ça m’a attiré.
Ensuite, le titre. Après le vampire et le zombie, le loup-garou est le personnage par excellence dans l’univers du fantastique. Comme je n’en ai lu très peu sur le sujet, mais le connaissant tout de même à travers les films et séries que j’ai pu regarder, j’étais curieux de voir comment le sujet était traité. Mais ce qui me plait le plus dans ce livre, c’est le format nouvelle. L’occasion de découvrir différents auteurs sur un sujet donné et grâce à différents récits.

Je n’ai pas été déçu. Déjà, rien que la première nouvelle taille dans l’originalité sur le mythe du Loup-Garou. Il est assez compliqué de reprendre un tel mythe, de contourner tout ce qui a été fait jusqu’ici et de proposer une nouvelle vision, une nouvelle version, une évolution. C’est pourtant ce que nous propose JB Leblanc en nous décrivant sa vision du lycan à travers un Double AVC. Des plus intéressants, violent et instructif de surcroit, cette nouvelle met le ton et répond à mon attente de nouveauté.

Les autres nouvelles reprendront ce shémas d’originalité tout en faisant appel à notre nostalgie comme dans la nouvelle de Frédéric Czilinder, Nouveau Venu dans le Quartier, qui n’aura pas été sans me rappeler un certain Vampire, vous avez dit vampire, un film de Tom Holland et datant de 1985. Peut-être que le rapprochement est involontaire, en tout cas, il y a cet aspect nostalgie qui nous suit tout au long de cette histoire où deux potes pensent que le voisin de l’un d’eux est un loup-garou. C’est la nouvelle la plus longue de ce recueil et l’auteur prend son temps pour poser son intrigue et décrire la vie de deux jeunes lycéens durant leur vacances. Encore une fois, la nostalgie agit même si j’ai trouvé parfois que les réactions, voire les répliques de ces jeunes, étaient enfantines pour leur âge, alors qu’à côté de ça, ils vont se comporter tel des adultes ayant atteint cet âge avant l’heure.

Quand on parle de loups, il est inévitable de penser au petit chaperon rouge et cette image revient régulièrement dans les histoires. Frédéric Lyvins et ses Crocs de Sang va jusqu’à revisiter le mythe tout en s’éloignant du gentil petit conte de fée pour tomber dans l’horreur. Le propos est cependant réfléchi et l’approche, encore une fois, originale. Une vision plus pessimiste de la vie, surtout que l’histoire se déroule au 18ème, avec, c’était là aussi inévitable, une référence à la Bête du Gévandan. L’ambiance est encore une fois excellente, nous faisant oublier la nouvelle précédente dans le sens où l’on part pour un autre monde, sans avoir l’impression d’une redite.

Dans Les Entrailles du Loup, Lionel Behra reprend justement ce conte du petit chaperon rouge mais cette fois, il détourne complètement le mythe du loup-garou pour en faire un véritable conte de fée, touchant et humain. Le loup est alors relégué en arrière plan, presque une légende.

Frédéric Gaillard reprend lui aussi le petit chaperon rouge dans sa nouvelle, Loup y es-tu ? pour tranquillement conduire son récit vers un hymne à l’agriculture, montrant que le véritable loup de notre société n’est pas toujours celui que l’on croit. Peut-être la nouvelle qui m’aura le moins inspirée, ne sachant pas toujours où on allait.

Ceci étant, ce recueil est vraiment très bon. Des visions originales, toutes aussi différentes les unes que les autres et très bien écrites. L’occasion de visiter ou de revisiter le mythe du loup-garou et de voir des évslutions et des idées intéressantes, reprenant les codes du genre tout nous proposant quelque chose de nouveau. L’occasion aussi de découvrir des auteurs dont la présentation au début de chaque nouvelle est des plus originales, faisant passer les auteurs eux-même pour des loups au milieu des agneaux.

Merci à Lune Écarlate pour avoir réuni ces 5 récits étonnants et originaux. Une excellente lecture qui permet à la fois de se divertir, de se dépayser et de découvrir de nouveaux horizons.
Histoire du méchant loup : 3.000 attaques sur l'homme en France (XVe-XXe siècle) Histoire du méchant loup : 3.000 attaques sur l'homme en France (XVe-XXe siècle)
Jean-Marc Moriceau   
Extrait de l'introduction :

Une question sensible Le loup contre l'homme

«Le loup, qui depuis la disparition des grands carnivores que connurent nos lointains ancêtres troglodytes était devenu le roi de nos forêts, s'en va lui aussi et bientôt ne sera plus qu'un mauvais souvenir qui ne s'effacera pas de sitôt de l'esprit des populations habitant certaines régions de France, où sa race exécrée, et parfois dangereuse, exerçait jadis ses ravages. Longtemps après que le dernier représentant de cette espèce aura disparu, on parlera l'hiver, devant l'âtre des fermes ou des maisons de villages, d'histoires de loups qu'on sera tenté de qualifier de légendes parce qu'elles seront de plus en plus lointaines.
Il est donc nécessaire de citer quelques-uns des principaux méfaits du loup, drames terribles et vrais, afin que plus tard on ne puisse qualifier de fantaisistes racontars le récit qu'on en fera lorsque le dernier représentant de ce brigand à quatre pattes ne sera plus qu'à l'état de souvenir dans la mémoire des hommes.»
Raymond Rollinat, «Le loup commun. Canis lupus Linné. Quelques-uns de ses méfaits. Sa disparition presque complète en France», Revue d'histoire naturelle, X, 4, avril 1929, p. 105.

Ecrites en 1929, ces lignes sévères d'un célèbre zoologiste, correspondant à la fois du Muséum national d'histoire naturelle et de l'Académie d'agriculture, sont aux antipodes de la vision du loup qui domine aujourd'hui. Elles ne font que traduire le sentiment d'hostilité qui prévalait encore à l'égard de Canis lupus. En quelques décennies, qui ont vu d'abord l'extinction effective de l'espèce en France puis, après un long intervalle, son retour par les Alpes depuis l'Italie en 1992, le regard sur l'animal s'est profondément modifié. La mémoire des relations anciennes entre le loup et l'homme s'est brouillée. Les prédictions de Raymond Rollinat sur la révision générale de notre perception des «méfaits du loup» trouvent désormais un écho certain : par position idéologique, on en arrive effectivement à les quali­fier de «fantaisistes racontars».
Depuis que le prédateur est passé du statut d'animal nuisible à celui d'ani­mal protégé, un tri s'est opéré dans son identité. La prise de conscience des avantages de la biodiversité a contribué à relativiser l'image négative du passé, jusqu'à la remettre en cause. Emblème de la place du «sauvage» dans notre environnement, Canis lupus n'incarne plus la férocité mais la qualité de notre richesse écologique. Car l'ampleur de l'investissement sym­bolique dont l'animal a toujours été l'objet prédispose aux prises de position dogmatiques. En France, dans le débat qui s'étend sur le rapport entre les deux protagonistes, la simple éventualité de l'agression sur l'homme est considérée comme la plus terrible des accusations. En concède-t-on la maté­rialité que la rage devient un recours pour expliquer la transgression et dis­culper l'animal sauvage. Un mauvais procès s'étale au grand jour. Tandis que les loups actuels ne posent plus de problèmes qu'à un secteur limité de l'élevage - très éloigné des centres de décision et d'opinion, et désormais marginalisé -, les relations entre la société et le prédateur n'ont plus rien à voir avec celles qu'elles ont été longtemps dans un pays où le loup était perçu comme l'ennemi public : «chiens, chasseurs, villageois, s'assemblent pour sa perte», une réalité qu'on retrouvait bien au-delà des Fables de La Fontaine. Du loup - la pire des «bêtes noires» ou des «bêtes puantes» -Buffon brossait un portrait épouvantable, souvent cité : «désagréable en tout, la mine basse, l'aspect sauvage, la voix effrayante, l'odeur insupportable, le naturel pervers, les moeurs féroces, il est odieux, nuisible de son vivant, inutile après sa mort» !

par Elo971
Le grand livre des loups - Mythes, légendes et le loup d'aujourd'hui Le grand livre des loups - Mythes, légendes et le loup d'aujourd'hui
Bernard Dumort    Gérard Lecomte   
De magnifiques photographies, tant des loups que de leur environnement, au cœur du parc du Gévaudan.
Un très beau travail !
Des loups et des hommes Des loups et des hommes
Daniel Bernard   
Un documentaire intéressant, qui se veut impartial mais ne présente quasiment que le point de vue des paysans, donc anti-loup.
Le "Loin des polémiques et des passions aveugles," n'est en réalité, pas vraiment objectif.
Mythes et légendes du loup Mythes et légendes du loup
Roger MAUDHUY   
S’il est un animal qui, au tribunal de l’Histoire, pourra demander Justice, c’est bien le loup. Des siècles durant, l’homme lui a mené une guerre impitoyable, faite de pièges et de poisons, de traques et de coups de fusil. Qu’il soit royaume ou république, l’état a financé cette guerre d’extermination, allant jusqu’à payer la livraison de louveteaux, morts de préférence. église et Justice ont été plus loin en faisant du loup un animal diabolique. Ainsi sont nés les mythes des meneurs de loups, des loups-sorciers, des loups-garous...

Dans ce livre prenant, l’auteur, sur la base d’enquêtes menées pendant des années sur le terrain, et d’archives et de documents oubliés ou négligés, nous rapporte croyances et légendes, contes et peurs, maléfices et sortilèges qui peuplent l’inconscient collectif. Aussi, si, une nuit, un cri jaillit du fond des bois…
Loups-Garous les fils de la lune Loups-Garous les fils de la lune
Luigi Boccia    Simonetta Santamaria   
De quoi conjuguer le mythe à la culture. Une première partie centrée sur les légendes et le folklore à travers le monde. Une seconde partie sur toutes les références littéraires, cinématographiques et autres de notre culture. C'est assez bien documenté mais ce n'est pas le livre le plus enrichissant et le plus développé que j'ai pu lire sur le sujet. Ça manque de détail et d'analyse. C'est dommage.

par Lyanaa
Vivre avec le loup ? Trois mille ans de conflit Vivre avec le loup ? Trois mille ans de conflit
Jean-Marc Moriceau   
Un ouvrage qui se veut complet sans l’être tout à fait, certaines affirmations restent sans preuves et gratuites, à la libre interprétation de ses auteurs.
Le phénomène des chiens divagants est par ailleurs trop brièvement mentionné et sous évalué apparemment, ça et d'autres "minimisations" tendent à faire de cet ouvrage un livre plus anti-loup que véritablement neutre.

par 0tony0