Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lydia33 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
The Vincent Boys, Tome 1 : Un garçon de trop The Vincent Boys, Tome 1 : Un garçon de trop
Abbi Glines   
La belle Ashton Grey sort avec le beau Sawyer Vincent depuis 3 ans, qui a été son ami d'enfance depuis toujours avec son cousin Beau Vincent. Beau et Ash étaient toujours ceux qui faisaient les conneries... à balancer des ballons plein d'eau sur les voitures qui passent, cachés derrière un buisson, à regarder les étoiles couchés sur le toit, et Sawyer a toujours été celui qui les sortait de la galère, toujours à les couvrir. Et puis en grandissant, ces 3 là ont commencé bien entendu à remarquer le sexe opposé. Et c'est comme ça que Sawyer a demandé à Ash de sortir avec lui.
Ash est la fille du pasteur. Sawyer est le fils parfait de la famille parfaite. Beau, lui, n'a rien de tout cela. Son père est mort quand il était petit et il a été élevé tant bien que mal par sa mère, serveuse dans un bar, et ayant des aventures d'une nuit avec le 1er loser qui passe. Mais malgré tout, il n'a jamais été jaloux de son cousin. Il ne lui a jamais envié sa vie parfaite, dans une famille parfaite et son argent. Mais il y a une chose qu'il pensait avoir... Ash. Il l'a toujours aimé d'aussi loin qu'il se souvienne. Sauf qu'il n'a jamais été capable de le lui dire avant que Sawyer ne le fasse. Et depuis, elle est devenue intouchable. Sawyer est comme un frère pour lui. Alors, il la regarde de loin... et ils ne se sont plus jamais comportés comme avant. Ash est passée du statut de meilleure amie à celui de petite amie de son cousin.
Ash a bridé sa véritable nature pour être digne de Sawyer, le garçon parfait. Elle a enchaîné la mauvaise fille en elle, celle qui faisait des conneries, et a tout fait pour devenir la jeune fille parfaite, miss zéro défaut. Elle s'est construit une personnalité qui n'est pas elle. Et quand Sawyer part avec ses parents pour les vacances d'été, Ash se sent bien seule. Et quand elle va croiser la route de Beau un soir, alors qu'il est avec sa petite amie, les deux ronds comme des queues de pelle, elle va faire ce qu'elle croit être bien. Elle va les rammener chacun chez eux. Le lendemain, Beau lui demande de le rejoindre au lac, là où ils ont passé leur enfance. A partir de là, leur attirance mutuelle qui a toujours été là finalement, depuis le début, depuis qu'ils étaient partenaires de crime, va exploser. Il va devenir de plus en plus difficile de se tenir à distance et avec le retour de Sawyer, rien ne va s'arranger.

Sawyer est Mr Parfait que tout le monde respecte. Il est la star de l'équipe de foot américain du lycée. Il n'a jamais eu de geste déplacé avec Ash, jamais essayé d'aller plus loin que le baiser. Les parents d'Ash l'adorent puisqu'il représente ce qu'ils ont toujours souhaiter pour leur fille. Mais voila.... rien de neuf sous le soleil. En recroisant la route de Beau, Ash se rend compte qu'elle n'a jamais ressenti le moindre soupçon d'excitation avec Sawyer, aucune passion enflammée. Alors qu'avec Beau, elle ne se contrôle plus et la vraie Ash a le droit de sortir de sa cage dorée et de laisser libre cours à sa personnalité sans risquer d'être jugée.

Beau est le bad boy de la petite ville. Tout ce que les gens s'attendent de le voir faire, il le fait. Mais en réalité, il le fait parce que les gens s'y attendent. Mais personne, à part sa mère et la grand-mère d'Ash qui n'a jamais caché qu'elle le trouvait bien plus beau et excitant que Sawyer, personne ne connait le vrai Beau. Celui qui défend Ash, celui qu'il l'aime au point qu'il ne veut pas qu'elle cache sa véritable personnalité sous un masque de perfection, celui qui va l'écouter pendant des heures alors qu'elle pleure sur son épaule, sans jamais se plaindre. Bref, un bad boy au coeur tendre...

Ash, quant à elle, elle peut paraître agaçante. C'est vrai. Mais en même temps, sa vie est modelée par un père pasteur et un petit ami parfait pour qui les apparences semblent le plus important. Mais en même temps, je la comprends. Qui n'a jamais eu envie de changer pour plaire aux gens qu'on aime? Qui n'a jamais essayé de tout faire pour ne pas décevoir les gens qui nous entoure? Qui n'a jamais fait ce que les autres attendaient de nous? Sauf que voila... Beau va faire vasciller toutes les bonnes intentions d'Ash. Avec lui, elle peut être elle-même. Elle a le droit de ne pas être parfaite. Et très vite elle se rend compte que Beau a toujours été celui qu'elle a véritablement aimé. Mais c'est aussi celui qui ne lui a jamais montré qu'il l'aimait en retour. Alors quand cet été là, elle se rend compte de ses sentiments pour elle, tout se complique. Comment faire? Que faire? Faire souffrir Sawyer est hors de question. Et c'est là qu'elle peut vraiment nous agacer. Elle tergiverse beaucoup, et on a souvent envie de lui donner une bonne paire de baffes...

Mais qui a dit que la vie était facile? Car finalement, rien ne leur a été épargné à ces trois là. Alors oui, on a beaucoup d'émotions différentes dans ce livre... Le désir, la frustration, l'abandon, le don de soi, l'amour intense, l'amitié, la colère... Et Beau reste à mes yeux celui qui représente toutes ces émotions. Il m'a beaucoup émue. D'autant que le livre est raconté à deux voix: celle d'Ash et celle de Beau. Et je peux vous dire que tous les moments où c'est raconté du point de vue de Beau, on a des frissons jusqu'au plus profond de soi!!! Mais, ceci dit, je n'ai jamais été capable de résister à un bad boy...

source dans notre petite bulle

par Adèle
Les Désirs du Milliardaire, Tomes 1 à 3 : Déshabillez-Moi #1 Les Désirs du Milliardaire, Tomes 1 à 3 : Déshabillez-Moi #1
June Moore   
Si j'avais su que ce livre etait la première partie de la saga "les désirs du milliardaire" je ne l'aurais pas acheter. Je suis vraiment décue, les personnages sont vraiment niais, je n'ai pas percu leurs sentiments, je n'ai pas du tout accroché, l'histoire est banale quoi qu'elle se déroule dans le milieu de la mode ce qui change un peu mais sur le fond, ca ne m'a pas plu je ne lirais pas la suite

par Eloise07
Meilleurs ennemis : De la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas Meilleurs ennemis : De la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas
Sally Thorne   
Ma note: 4/5
Chronique également disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2017/06/26/the-hating-game-de-sally-thorne/

“The trick is to find that one person who can give it back as good as they can take it.”

Avec l’été et les vacances, je me rend compte que j’ai de plus en plus besoin de lectures légères et pas prises de tête ces derniers temps. The Hating Game était dans ma PAL depuis quelques mois déjà, et je me suis dit que c’était le moment parfait pour le lire.
Deux personnes qui se vouent une haine sans limites mais qui finissent par ce rendre compte que c’est peut-être pas le cas ? Moi je dis oui ! Je trouve ce genre d’histoires tellement rafraîchissant et drôle, et ça fait du bien !

Lucy Hutton et Joshua Templeman sont devenus collègues à la suite de la fusion des maisons d’éditions dans lesquels ils travaillaient. Chacun étant l’assistant directeur d’un des PDG de l’entreprise, ils sont obligés de travailler ensemble à longueur de journée. Ce qui aurait pu être le début d’une amitié a été rapidement enterré par le comportement de Josh qui se veut froid et distant.
Mon dieu que j’ai aimé leur dynamique ! Dès le début on les voit enchaîner les jeux destinés à déstabiliser l’autre. Alors oui, ils sont assez immature et cliché, mais c’est tellement drôle qu’on oublie complètement ce point. C’est pas vraiment le type de comportement que l’on peut se permettre d’avoir quand on travaille, mais tant pis ! Certaines scènes sont tellement dramatiques, et j’avoue qu’en temps normal ça m’aurait dérangé, mais là pas du tout, ça m’a même énormément plu !

J’ai énormément aimé le fait que l’histoire se passe dans une maison d’édition. Bon, après les personnages sont plutôt haut placés donc on ne voit pas forcément le côté le plus intéressant, mais quand même ! D’autant plus que Lucy est une grande fan de livres, donc forcément il y a quelques passages où l’on s’identifie facilement en elle et son amour pour les bouquins.

“Books were, and always would be, something a little magic and something to respect.”

Outre son amour évident pour les livres, Lucy est une fille extrêmement gentille, qui s’efforce d’être appréciée par tout le monde mais qui au fond se sent très seule. Son problème principal est qu’elle est tellement gentille qu’elle se laisse facilement marcher sur les pieds et qu’elle ne sait pas dire non. Il n’y a qu’avec Josh qu’elle sort réellement de ses gonds et qu’on voit vraiment qui elle est.
Au tout début j’ai eu un peu de mal à m’attacher à Josh. Il était assez froid, pas très aimable, et sans aucune pitié. Mais une fois la scène de l’ascenseur passée, j’ai découvert une nouvelle facette de lui: il est en réalité très gentil et attentionné même s’il le cache vraiment bien. Et à partir de là, impossible de ne pas l’aimer ! Il est un personnage beaucoup plus complexe qu’on ne peut le penser aux premier abords, et j’ai adoré en découvrir plus sur lui (et tomber amoureuse de lui par la même occasion).

J’ai adoré voir leur relation évoluer et passer de la (soi-disant) haine profonde à un semblant d’amitié à couple. L’histoire en elle-même et sa trame sont assez prévisibles, bien qu’il y ait un ou deux point que je n’ai pas du tout vu venir, mais ce n’est pas ce que je recherche dans ce genre de lecture, donc ça ne m’a pas empêché de passer un très bon moment.
Bien que le résumé ne fasse allusion qu’à leur travail, le livre se passe principalement en dehors de leur bureau, et je pense que c’est une bonne chose sinon ça aurait très vite tourné en rond.

“Watching you pretend to hate the nickname is the best part of my day.”

Maintenant il y a quand même quelques éléments qui m’ont un peu dérangée dans ma lecture, et qui ont eu le don de me faire rouler les yeux arrivée à un certain point. Pour commencer je ne sais pas combien de fois Lucy parle du physique ‘parfait’ de Josh: musclé, grand, sexy et j’en passe. Je n’ai pas compté combien de fois elle en parle, mais ça m’a vraiment énervé, et j’ai même eu l’impression pendant une bonne partie du livre qu’elle ne voyait que son physique et rien d’autre. Arg, je déteste ça…
Autre chose qui m’a vraiment énervé: les allusions répétitives à la petite taille (1,5m) de Lucy. Je pense qu’à partir d’un moment on a bien compris qu’elle fait vraiment petit comparé à Josh (qui fait 1,8m environ il me semble). D’autant plus que je trouvais ça pour les personnes faisant cette taille. Je trouve rarement des livres où le personnage principal est aussi petit, mais pour le coup c’était pas génial génial…

Mis à part ces petits points, j’ai vraiment adoré ma lecture, qui était très addictive. La plume de Sally Thorne est vraiment fluide bien que simple, ce qui a rendu ma lecture très rapide. Je pense que c’était exactement ce dont j’avais besoin en ce moment, et je ne regrette pas du tout de l’avoir enfin sorti de ma PAL. Il s’agit du premier livre de l’auteure, un prochain arrive cette année (il est déjà dans ma wishlist), et une chose est sûre: je vais surveiller de près ce qu’elle fait.

par Callmeluh
Une Semaine Avec Lui, Tome 4 : Quatre Ans Plus Tard Une Semaine Avec Lui, Tome 4 : Quatre Ans Plus Tard
Monica Murphy   
Une belle romance avec des personnages vraiment attachants et mignon. J'ai aimé retrouvé l'univers et l'écriture de Monica Murphy. J'ai aussi apprécié de voir ce que ce sont devenu Fable et Drew. Seul bémol, la fin pour moi est trop rapide.

par cyn79
Les Désirs du Milliardaire, Tomes 4 à 6 : Déshabillez-Moi #2 Les Désirs du Milliardaire, Tomes 4 à 6 : Déshabillez-Moi #2
June Moore   
Je sais que j'ai gagné la partie parce que, quand je m'arrête de parler, il n'essaie plus de contester. Il hoche simplement la tête et je suis heureuse de le voir enfin accepter qu'il peut s'occuper des siens, qu'il peut avoir une famille. Alors, je prends mon courage à deux mains, et je me lance :

– Puisque c'est la journée des grandes nouvelles, j'en ai une, moi aussi, à t'annoncer… Enfin, pour l'instant, c'est encore une minuscule nouvelle. Quelques millimètres à peine. Mais si tu le veux bien, elle grandira sous nos yeux.
Il lève le regard vers moi, l'air interrogatif, et je me jette à l'eau :

– Je suis enceinte, Alex.
– Enceinte ? Tu es sûre ?
Il semble parfaitement surpris mais pas mécontent. Je hoche la tête, encore légèrement anxieuse :

– Oui. Mes résultats d'analyse…
– Mais… mais… comment c'est arrivé ? demande-t-il, l'air complètement sonné.
– Eh bien… un jour tu as eu envie de moi et moi j'ai eu envie de toi et voilà. J'aurais cru que tu savais comment ça fonctionne, dis-je en le taquinant. Et, comme me l'a dit le docteur Cosendey, il aura suffi d'un minuscule défaut dans un préservatif pour que la vie trouve son chemin dans mon ventre.
Ses lèvres commencent à s'étirer sur un sourire quand il ajoute, un peu gauche :

– Mais… euh… c'est moi le père ?
Je ne peux pas m'empêcher de rire devant son air ébahi :

– Évidemment ! Et tu seras un bon père. Je le sais. Fais-moi confiance.

par AMETHYST
Rejoins-moi à Vegas Rejoins-moi à Vegas
Sylvia Day   
Super déçu, d'habitude j'aime bien ce que fais Sylvia Day. Le résume avait l'air sympa mais là on a juste l'impression qu'elle a écrit le dernier chapitre de son histoire !

par elodiet
Le contrat, Tome 1 Le contrat, Tome 1
Tara Jones   
J'ai eu envie de m'arrêter déjà en lisant les clauses du contrat au tout début... Pourquoi, mais pourquoi ne l'ai-je pas fait ?!?

Alors en fait, nous avons tout ce que je déteste dans ce livre estampillé "romance" (et qui ne mérite absolument pas ce titre) :

- une héroïne girouette qui passe du "j'ai envie de lui taper dessus" à "je mouille ma culotte pour lui" toutes les trois pages ;

- un "héros" agressif, méprisant, rabaissant, humiliant, harceleur, obsédé, qui ne manque pas de rappeler à chaque moment à la femme qu'elle n'est qu'une chose qui lui appartient et qu'elle doit obéir à chacune de ses lubies ;

- un contrat d'esclavage (de mariage, arf ! laissez-moi rire, au vu des clauses, c'est clairement de l'esclavage => l'une d'elle dit par ex. qu'elle n'a pas droit de se refuser à lui s'il veut la culbuter, donc il a le droit de la violer en gros) ;

- des actes charnels forcés, de la violence gratuite, et surtout, de la violence contre l'héroïne (la fessée, faite TOTALEMENT sans consentement) ;

- un pseudo-mystère planant sur la vraie raison du contrat mais qui doit être bien bateau et n'excuse en rien le comportement de Lancaster envers Angeline.

Aucune chance que je lise la suite !
Et je trouve que la violence verbale et physique est beaucoup trop banalisée dans les romances. Je vois une différence entre deux caractères qui s'affrontent (comme dans "Beautiful Bastard" ou "Attrape-moi... si tu l'oses") et d'autres comme celui-ci.


PS : J'ai entendu parler des accusations de plagiat qui pèsent sur ce livre, j'ai donc fait quelques recherches...
Il est vrai que la fanfiction dite originale (qu'on peut trouver ici : https://m.fanfiction.net/s/7178957/1/Le) présente vraiment beaucoup de similitudes avec ce bouquin... En tous cas, à mes yeux, la notion de plagiat est justifiée à ce stade de ressemblance !
Tara Jones est donc une "auteure" bannie de ma liste de lecture définitivement !

par Vitany
Intouchable Intouchable
Lanabellia    Jena Rose   
Pour ma part, je n'ai pas du tout aimé. Une histoire bancale vue et revue. Un beau gosse qui fait tomber toutes les femmes à ses pieds et qui d'un coup se lasse et ne ressent plus de plaisir à ça, il va finir par tomber amoureux de celle qu'il n'aurait jamais du, à savoir sa colocataire, une fille à l'opposé de celles qu'ils convoite en temps normal, une fille fragile au passé torturé et qui ne sort qu'avec des types qui la font souffrir.
En bref, du déja vu et une histoire un peu trop facile. J'ai voulu le lire par curiosité et aussi parce que je pensais que je pourrais aimer en voyant tous les commentaires et toute la pub faite autour de ce livre mais là, j'ai vraiment eu du mal à comprendre pourquoi tant de bruit autour d'une histoire aussi peu originale et déjà vue. Si encore l'écriture avait pu sauver la mise, mais ce n'est pas le cas, c'est lourd et je n'ai eu qu'une envie, le finir au plus vite. J'ai presque failli stopper ma lecture mais je n'aime pas abandonner un livre que j'ai commencé alors j'ai insisté mais non sans mal. Vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout aimé ce livre, je ne sais pas si c'est du au fait que l'histoire soit l'oeuvre de 2 auteures, alors pour ne pas rester sur une mauvaise note et comme je suis une fille un peu maso, je vais essayer de lire "Ne ferme pas ta porte" de Lanabellia et "Vous avez reçu un message" de Jenna Rose. J'espère avoir une bonne surprise et ne pas être aussi déçue qu'avec la lecture d'Intouchable.

par Celine_bt
I Hate U Love Me, Tome 2 I Hate U Love Me, Tome 2
Tessa LL. Wolf   
Tome 2 fini, et j'ai plus qu'adoré!
Superbe histoire même s'il y a beaucoup, énormément de souffrance. Des rebondissements scénaristiques, résultat on ne s'ennuie pas.
Les personnages principaux ont gagné en maturité et les secondaires sont tout aussi intéressant. On ne rit pas souvent, je dois dire que je n'en ai pas le souvenir au contraire du tome 1 où je me rappelle de l'orteil de Farès scène où le parents d'Eléna arrivent à l'improviste chez elle.
La pauvre Eléna va en vivre des choses et sans spoiler le héros aussi. La fin m'a fait bien pleurer, oui je suis très sensible mais comme j'ai espoir, je ne hais pas la créatrice de cette romance.
Bon par moments, elle est sadique, si je puis dire mais ça permet à mon humble avis de donner une dimension certes retors à la trame mais phénoménale à Farès et Eléna ainsi qu'à leur amour.
Comme dans le premier volet et pour ma part (c'est mon ressenti), la différence de l'autre, le poids des traditions sont mis en avant.
Il y a ce petit plus qui fait que l'on s'accroche et j'ai dévoré le second tome de cette saga.
Je suis très impatiente (vite et revite svp!) de lire le tome 3 et merci à cette Auteure de m'avoir fait vivre autant d'émotions au travers de cette histoire.
Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons
Emily Blaine   
Une romance toute douce comme je les aime ^^

On fait la connaissance d’Abby Harper jeune attachée de presse, en pleine action. Roo a quoi vous pensiez ? Je parlai de son métier bien sûr ;) Donc voici Abby à 2h du mat devant le commissariat, prête à tout pour faire sortir sa cliente en toute discrétion du guêpier dans lequel elle s’est fourrée. Enfin discrétion avec une meute de paparazzi au trousse, ce n’est pas gagné ;)

Peu de temps après, on lui propose très fortement d’accepter le dossier Garrett McIntyre l’enfant chéri d’Hollywood, qui a tout envoyé balader en pleine remise des oscars. Abby va donc se retrouver dans un trou paumé à devoir le convaincre de revenir à Hollywood pour l’avant-première du film qu’il avait tourné avant son « pétage » de plomb.

Et ça, ça ne va pas être de tout repos ! Entre la pression de son patron, les habitants inhospitaliers et un Garrett hostile, Abby va devoir remonter ses manches si elle ne veut pas rentrer bredouille...

la suite ici : http://lilitthbook.canalblog.com/archives/2015/03/19/31735496.html

par lilitth