Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lylibeth : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Seconde chance Seconde chance
F. V. Estyer   
Je remercie chaleureusement F.V Estyer pour l’envoi de ce service presse.

« Seconde chance » nous entraine dans un grand huit émotionnel et nous démontre que le premier amour peut être celui de toute une vie.

Avant d’être amant, Liam et Adrian était amis. Les meilleurs, soudés comme les doigts de la main. Mais pour Liam, Adrian était plus que cela… Il était celui qui faisait battre son cœur plus fort, vibrer son âme à l’extrême. Jamais, il n’aurait espérer, qu’un jour, Adrian lui dévoile des sentiments réciproques…
Adrian est hétéro, butine à droite et à gauche, sans jamais se poser. Mais ces agissements ne seraient-ils pas une couverture, pour des sentiments qu’il n’ose avouer …

Durant quelques mois, ils vont s’aimer intensément, passionnément… Puis, sans réelle explication, Adrian disparait de la vie de Liam …

Sept ans ! Il va s’écouler sept longues années, sans aucunes nouvelles, pendant lesquelles Liam essaie, tant bien que mal, de recoller les morceaux de son cœur brisé. Sept années pendant lesquelles Adrian ne quittera jamais ses pensées, son cœur. Le deuil de ce premier amour n’étant toujours pas fait, Liam survole sa vie, sans ouvrir son cœur… Il ne le peut pas ! Adrian lui colle toujours à la peau.

Un bal de charité, et c’est le « CHOC »… Adrian réapparait comme par miracle …

A coup de flash-back (préparez-vous à de grands moments riches en émotion ! carrément intenses), passé-présent se mélangent …

Nous allons suivre les retrouvailles de ces deux hommes qui n’ont jamais cessé de s’aimer. Ces deux hommes meurtris par les aléas de la vie, vont enfin prendre le temps de tout mettre à plat.

Avec beaucoup d’émotion, de délicatesse, de tendresse, de passion, et d’énormément d’amour, l’auteure nous livre une sublime histoire d’amour entre deux hommes qui s’aiment plus fort que tout.

Tous leurs mots, leurs déclarations, leurs gestes, nous ferons ressentir leurs détresses, leurs doutes, le calvaire qu’a été ces sept années. Et mon dieu que c’est beau !

La peur, le désespoir, la tristesse,caressent leur histoire au fil des pages, et nous montre que ces deux hommes ont souffert tout deux, de cette séparation.

Mais, il y a tellement d’amour qui transpire dans leurs mots, leurs gestes, leurs réactions, leurs souvenirs, que ces retrouvailles vont faire des étincelles…

Je suis tombée sous le charme d’Adrian. Pourquoi, je ne sais pas !Peut-être a-t-il su toucher mon cœur …. C’est vrai, je vous vois venir, c’est cruel se qu’il a fait à Liam …. Mais quand petit à petit, tous les secrets, les non-dits sont dévoilés, on voit à quel point, il aimait, aime toujours son Liam. Il est touchant, attachant. Il a fait preuve d’une force incroyable, afin d’assumer au mieux ces choix. Et puis, il n’est pas réellement parti sans déclarer tout l’amour qu’il portait à l’homme de sa vie. Je n’en dis pas plus, prenez le temps de lire cette nouvelle, et il se peut que vous aussi vous tombiez irrémédiablement sous son charme !

J’avais déjà adoré le premier roman de cette auteure, et j’avoue que cette nouvelle, sans hésitation, rejoins mes coups de cœur. Je l’ai lu deux fois, et deux fois mon cœur à vibré intensément. Irrévocablement, voici une auteure à suivre de près.

Je finirai parces trois citations :
« Je veux lui hurler de partir. Je veux le supplier de ne plus m’abandonner. Je veux le frapper. Je veux l’embrasser. Je veux l’étreindre et le repousser tout à la fois»
« Je veux retrouver l’euphorie de ces instants révolus, je veux exhumer son âme, je veux retrouver le chemin de son cœur »
« — J’ai envie de toi, souffla-t-il tout contre mon oreille et j’en frémis.
Puis il planta son regard dans le mien. Un regard décidé où perçait tout de même une pointe d’appréhension.
— Apprends-moi, Mac, murmura-t-il en attrapant ma main pour déposer un léger baiser au creux de ma paume. Apprends-moi comment aimer un homme. Apprends-moi comment t’aimer, toi »

Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre
Rick Riordan   
Génial!
je trouve que ce livre contient beaucoup d'humour. et en plus, il est très original. un peu de mythologie grecque, ca ne ferra pas de mal!!!!!!
je vous le conseille.
Chasseur de papillons, Tome 1 : Le Chasseur de Papillons Chasseur de papillons, Tome 1 : Le Chasseur de Papillons
Julie Bozza   
Ce livre se sera fait attendre mais je pense qu'il en vaut la peine.

Nicholas, fils de comte anglais engage Dave un guide australien pour l’assister dans sa recherche d’une nouvelle espèce de papillon. Nicholas ouvertement gay tombe rapidement sous le charme de Dave hétérosexuel qui pleure encore la fin de sa relation avec son amour de toujours Denise.
Leur relation débute donc sous le signe de l’amitié et les sentiments apparaissent progressivement alors qu’ils plongent dans leur enquête. J’ai aimé le personnage de Nicholas qui semble maladroit à premier abord mais qui a de la force de caractère dans l’intimité. Dave est son pendant négatif, il est organisé à l’extrême sans doute pour cacher ses insécurités. Ces deux-là étaient fait pour se rencontrer et leur relation est très belle. L’intégralité du livre se passe du point de vue de David mais ça ne m’a pas dérangé car Nicholas est assez facile à lire.

J’ai apprécié l’histoire des papillons auxquels Nicholas s’identifie, et la mythologie un peu mystérieuse de cette nouvelle espèce se dévoile au fil du roman. C’est original et bien trouvé. Par contre la fin m’a un peu frustrée. Bien sûr il était évident que l’un des deux devrait abandonner son pays (ne pas lire la balise spoiler si vous ne voulez pas savoir lequel) mais ça s’est fait un peu trop brusquement et je n’ai pas eu l’impression que tout était réglé dans l’histoire. Bref ça manque peut-être d’un épilogue mais apparemment il y a un tome 2 sur le même couple.
[spoiler]J’ai un peu de mal avec les demandes en mariage au bout de 3 semaines de relation alors qu’il n’y a même pas eu de je t’aime d’échangé. J’ai apprécié que l’histoire prenne son temps au début et donc la fin m’a parue précipitée. En plus aucune décision n’est vraiment « prise » et discutée, c’est tout en sous-entendu. J’ai ressenti également un manque dans la conclusion de la mythologie. Charlie est censé parler aux anciens mais après on n’a plus vraiment de nouvelles. [/spoiler]
En tout cas, la plume de l’auteur est à la fois fluide et spéciale, j’ai passé un très bon moment de lecture et j’espère que la suite sera traduite également.

PS: merci d'avoir changé la couverture qui est très réussie et faut le dire bien plus belle que l'originale

par Oxanes
Phobos, Tome 1 : Les Éphémères Phobos, Tome 1 : Les Éphémères
Victor Dixen   
PHOBOS fait parti de ces livres que vous commencez doucement en vous disant "ouais pas mal ...", et puis au fil des pages vous ne pouvez plus le poser, ça devient addictif, vous tournez les pages plus vite, votre impatience grandit pour arriver à la dernière ligne en vous disant "c'est déjà fini !".
Nous avons là une lecture qui vous renvoie dans l'univers de la télé-réalité et de la fiction. Mais pas que ! Ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait car derrière la recherche du grand amour et d'une nouvelle vie sur Mars, se cache des enjeux politiques et financiers.

En ce qui me concerne, avec PHOBOS je découvre la plume de Victor Dixen et c'est une belle découverte ! C'est clair, c'est précis, c'est riche, c'est détaillé mais sans être redondant, c'est recherché et c'est instructif.
C'est tellement juste et bien écrit que lorsque l'action se déroule dans le Cupido, on s'imagine parfaitement avec les candidats. Tout comme on se voit posé devant notre poste de télé en train de regarder la chaîne Genesis, comme on le ferait pour n'importe quelle émission de télé-réalité ! C'est totalement prenant et déroutant.
Très vite on découvre les dessous et le but de ce programme, mais notre impuissance à venir en aide aux douze candidats nous oppresse, nous stresse, et peu importe qu'on nous dévoile tout, on a quand même la curiosité de voir comment les candidats vont le découvrir et comment ils vont gérer cette nouvelle et cette situation.

La narration peut être déconcertante car nous suivons plusieurs personnages et/ où situations. Mais tout ceci est bien amené et à chaque fois on attend avec impatience de découvrir l'évolution de chacun. Que ce soit le point de vue de Léonor quand nous sommes dans Cupido, qui nous permet de suivre l'évolution des filles. Où que ce soit l'émission H24, qui nous permet de suivre les speed-dating et les aventures des candidats. Où encore Serena, la Directrice de production, et William, le fils de l'un des instructeurs. Tous ont de l'importance !
En résumé, ce Young Adult français fait parti des surprises et des belles découvertes. On peut dire sans risque qu'il n'a rien à envier à ses homologues étrangers.

par coco69
Anamorphose Anamorphose
Feylie   
Si le style de l’auteure à quelque peu perturbé mes habitudes de lecture, passé cet effet de surprise, je dois dire que ce style « Shakespearien » aux mots bien choisis, aux tournures exquises a su me captiver aux fils des pages …
L’auteure nous offre une romance historique aux intrigues prenantes, ou l’amour transcende aux travers des mots et des ressentis des deux personnages principaux.
C’est l’histoire d’amour de deux hommes que tout oppose, qui n’auraient jamais du se rencontrer, mais qui sans le savoir sont destiné l’un à l’autre.
Siegfried se cache derrière un masque d’apparence, il s’est créé une façade, cache qui il est et ce qu’il est, tout cela par amour, pour l’amour des siens… Mais en vain …
C’est justement par amour que Engel fera fit de ces subterfuges, qu’il verra qui est vraiment ce dernier et ce qu’il cache sous son masque. Engel jouera de son charme, de stratagèmes pour ouvrir les yeux et le cœur de Siegfried, et faire tomber ce masque afin de dévoiler celui qu’il est et lui permettre de gouter au bonheur qu’il mérite.
Pour ma part, ce style détonnant à tout bonnement intensifié l’intrigue de fond et magnifié cette somptueuse histoire d’amour.
Les intrigues et le suspens sont tellement bien entremêlés, le contexte et la mise en scène si bien choisis, font que l’auteure nous offre une fin à laquelle on ne s’attend pas, ce qui rend son histoire encore plus magique.

Je finirai avec ces trois citations :
[spoiler]« Il était impossible de tomber amoureux d’une voix, et pourtant… Le chant de l’acteur était parvenu à frapper son âme, le transportant vers les rives d’un lac où l’amour transcendait les rêves »

« — Qui es-tu Engel ?
— Je suis cette peau qui est tienne à force de m’imprégner de toi. Et toi… Qui es-tu Siegfried ?
— Moi ? … Je suis ce cœur qui est tien et qui te garde en vie »

« Mais je n’ai jamais cessé d’y croire, à ce bonheur. À ce petit bout de chaleur que j’avais enfoui dans un coin de mon cœur rapiécé. Je me disais qu’en y croyant très fort, je parviendrais à en faire une réalité »[/spoiler]

Elpida, Tome 1 : Omorphi Elpida, Tome 1 : Omorphi
Cody Kennedy   
Dès les prémices, j'ai su que ce livre m'emporterait loin, m'obligerait à puiser dans mes réserves empathiques. Il m'a forcé à vivre la réalité de Christy, à prendre conscience même si je le savais déjà que les déviances sont multiples et meurtrisses à jamais l'être qui les subies.

Cependant, Christy a entamé un combat contre ses démons le jour où il a intégré Wellington. Tout à éclos à sa rencontre avec Michael, la libération, l'expiation des sévices subis par la parole. Pourtant, le chemin vers la rédemption est long et périlleux. Il refuse le contact physique de quelque manière que ce soit, on ne se libère jamais des stigmates du passé.

Christy est un être ravagé par les cauchemars. Il a un besoin immense d'attention, d'amour, de cohérence et de sécurité. Son regard est le reflet de son âme où règne des incertitudes multiples.

Michael est un jeune homme bien dans sa tête. Toutefois il cherche à combler la brèche s'insérant dans son coeur. sa rencontre avec Christy lui fait réaliser le manque qu'il a dans sa vie. Il développe immédiatement un besoin de protection envers le jeune artiste.

Il est compréhensif, patient, il prend le temps d'apprendre à connaître Christy, de ne pas le brusquer. Il suit les limites imposées, c'est un apprentissage qui se révélera de longue haleine avec des révélations très dures. Son désespoir est palpable face à l'ampleur de la destruction qu'il découvre. Car, la guérison est un combat de chaque instant. D'une part, pour la personne qui a subi les assauts de maltraitance et d'autre part, pour le partenaire qui est sur le qui-vive à tout moment.

Michael apprendra à semer le chemin vers la reconstruction, il l'aidera à regagner l'estime de soi et à s'affirmer en tant qu'être à part entière. Ce périple est long, périlleux mais absolument nécessaire pour revivre, prendre son envol.

Il devra freiner son besoin de le surprotéger. Ne pas développer de la pitié, ne pas l'enfermer dans une cage dorée, juste l'aider à s'épanouir à nouveau, lui permettre de guérir. Pour cela, Jake son meilleur ami avec lequel il a une complicité, une amitié des plus soudée, est présent à chaque instant.

Il sera d'un grand réconfort dans les moments effrayants, de doutes, de panique. Un ami précieux, ils sont liés de manière inextricable.

La présence des parents de Michael est extraordinaire. Ils sont simples, attachants, proches de leur fils. Ils l'encouragent à s'affirmer dans sa vie d'adulte et à se battre pour ce qui lui semble juste. Ainsi que les parents de Jake, dont le père Nero joue un rôle prépondérant tout au long du récit sans pour autant faire de l'ombre aux autres.

Tout ce petit monde, parents et amis leur permettent de vivre leur histoire avec des émotions à l'état brut qui jaillissent des mots de l'auteur avec exaltation. J'ai été happée par ce récit. J'ai ressenti immédiatement que ce roman me prendrait aux tripes. Des frissons, de nombreuses angoisses, de l'appréhension, des secrets inavouables, de la culpabilité, des traumatismes, de la cruauté, de la joie, du bonheur seront au rendez-vous.

J'ai assisté à une reconstruction où Christy apprend à accepter ses cicatrices du passé visibles et intérieures pour évoluer, s'accepter, aimer. Christy est courageux pour endurer l'enchaînement incessant des péripéties éprouvantes. Les sévices endurés sont une torture à imaginer. C'est un bouleversement psychologique en continu, la vérité nous éclate en pleine figure avec des rebondissements spectaculaires, inattendus. Ils emplissent le lecteur d'une terreur incommensurable. J'ai été prise au dépourvue à chaque événement imprévu.

La plume de C. Kennedy est envoûtante, elle transperce vos entrailles. Il use d'un humour dosé à la perfection, il aborde les thèmes délicats avec clairvoyance. C'est intense, percutant. C'est une myriade d'émotions à chaque chapitre. C'est à la fois doux et tranchant. L'auteur maîtrise totalement le sujet au fil des phrases. Il est époustouflant, il captive, obsède. On assiste à l'analyse de la situation en tant qu'observateur, témoin impuissant devant tant de monstruosités.

C'est haletant parfois flippant avec une fin si bouleversante. Vous serez tenue en haleine jusqu'à le mot FIN.

Un coup de coeur incontestable !

Les Défis romanesques.

par KarineDS
Règles d’Engagement, Tome 1 Règles d’Engagement, Tome 1
L. A. Witt   
Superbe livre ! Je l'ai dévoré, impossible de m'arrêter avant de l'avoir finit. Je n'ai eu aucun mal à rentrer dans l'histoire. J'ai tout de suite, beaucoup apprécié Dustin, c'est un homme qui se remet d'un mariage dont il a beaucoup souffert. Sa relation avec Brandon va lui permettre de découvrir une part de lui qu'il ne connaissait pas.

J'ai aimé chaque passage entre eux, leur relation et leurs sentiments prennent le temps de se mettre en place. On les voit s'aimer petit à petit sans qu'eux-même sans rendent compte. Rien n'est précipité sans qu'il n'y est pour autant des longueurs. J'ai trouvé les personnages attachants et crédibles.

En revanche quelques baffes se sont perdues en route, je ne sais pas comment Dusty a put supporter une mère pareille ! Je ne parlerai même pas de son frère, de tels abrutis ne devraient même pas exister.
Malheureusement ils sont là et parce que des gens incapables d'évoluer et de s'intéresser à un autre bonheur que le leur, beaucoup de personnes comme Dusty n'osent pas avouer leur homosexualité et vivent malheureux toute leur vie.
Et le summum de la pire personne dans cette histoire revient à Stéphanie, l'ex femme de Dusty, bien évidemment ! Je ne pensais pas qu'il était possible d'être aussi cruel et imbu de sa personne, dans le genre garce manipulatrice, je ne crois pas qu'on peut faire mieux.

Bref, beaucoup d'émotions, une histoire émouvante, une écriture fluide, une romance géniale, des personnages excellent (pas tous), j'ai même versé une petite larme à certains passages. En gros ce roman est une petite pépite que je conseille.
Forbidden Forbidden
Tabitha Suzuma   
"Je veux rendre mon avis spécial par rapport aux autres, tout en restant dans la simplicité, comme ce roman."

Avant tout, j'aimerai vous dire que j'écris cet avis après avoir du respirer à fond pendant un quart d'heure. Mes mains tremblaient trop forts, mes yeux étaient trop embués de larmes, mon coeur battait trop vite pour que je puisse écrire une phrase cohérente, et que mes idées s'éclaircissent un peu. Savez-vous pourquoi tous ces sentiments cent fois plus intenses que tous ceux que j'ai jamais ressenti se bousculent alors que je viens de finir Forbidden ? Tout simplement parce que roman, cette perle, est un des plus merveilleux livres que j'ai jamais lu. Un coup de coeur énorme, mais pas un de l'année, un de mon existence.

--------> Avis ENTIER : http://wandering-world.skyrock.com/2990343479-Coup-De-Coeur-Forbidden.html

par Jordan
Fish & Chips, Tome 1 : Totally Nuts Fish & Chips, Tome 1 : Totally Nuts
Cha Raev   
Je remercie chaleureusement les éditions « MIX EDITIONS » pour l’envoi de ce service presse.

Vous vous souvenez tous de la barre chocolatée « Nuts » ?

Alors ce livre, c’est exactement la même recette. C’est une petite gourmandise fondante, croquante, enrobée d’un succulent aphrodisiaque. Et je dois dire que j’ai succombé avec délice et je n’en ai laissé aucune miette.

Cha Raev, avec une écriture charismatique, nous offre une romance bourrée de testostérones, avec deux mecs bien virils, aux caractères bien trempés, mais malgré tout une romance très tendre, très romantique.

D’un côté, nous avons Nuts, un géant blond, à la carrure qui en impose, un rugbyman tout en muscle et en poil.

De l’autre, nous avons Buster, un ours mal léché avec un caractère à la con.

Leur rencontre va faire des étincelles. Comme à son habitude, Buster va avec son mauvais caractère, sa mauvaise fois et ses paroles bien cinglantes, essayer de repousser un maximum Nuts, mais ce dernier ne va pas se laisser faire ou avoir, et va petit à petit fissurer les murs de protections que Buster a érigé tout autour de lui pour se protéger.

Ce livre nous raconte leur rencontre, la naissance de leurs sentiments, comment Nuts va devenir indispensable à Buster, comment ce dernier va enfin baisser sa garde et s’avouer que lui aussi à droit à l’amour.

J’ai totalement craqué pour ces deux gaillards et pour Nuts en particulier. Tout au long du livre, il est pleins de petites attentions pour Buster, il est tendre, prévenant, attendrissant (la scène du métro, et celle du bain après la pluie ont carrément fait chavirer mon petit cœur).

Ces deux là, m’ont émue, m’ont fait sourire, même rire à quelques reprises et m’ont beaucoup touché.

Je suis carrément « Totally LOVE » de Nuts & Buster.

J’ai beaucoup aimé la petite nouvelle en bonus « Celui qui compte », qui nous permet d’en savoir plus sur la rencontre de Nick et Nate (deux personnages secondaire du roman)
Lettre à mon ravisseur Lettre à mon ravisseur
Lucy Christopher   
C'est une pépite, comme on en voit rarement. Gemma, Ty, et un décor aussi beau que mortel. Là, pas d'histoire d'amour, mais une histoire de haine, un attachement dérangeant pour Ty, cet homme givré. Croyez-moi ou pas, quand Gem était sur le point de s'enfuire, je me disais "Non, non, non, il faut qu'elle reste !". C'est une lecture, une lettre, dont on ne sort pas indemne, les personnages encore moins. La folie d'un homme poursuivit par son enfance et celle de sa victime, prête à le défendre. Etonnant.

par Ornella