Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Lysiae : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Red Room, Tome 5 : Tu assumeras tes désirs Red Room, Tome 5 : Tu assumeras tes désirs
Lynda Aicher   
C'est à l'aveugle que j'ai découvert la plume de Lynda Aicher ainsi que l'univers qui entoure la série Red Room. Je connaissais de nom, parce que les couvertures simples et élégantes m'ont marqués. De plus, ne pas avoir lu les tomes précédents n'est pas un problème.

Rock, ancien militaire fait appel à Carter un escort afin de passer une agréable soirée. Une soirée qui tourne au drame quand l'ex-militaire fini par prendre la poudre d'escampette. On sent très vite une tension dans l'histoire, une envie, un désir. Mais cette tension fait face à un mur très imposant. Un mur monté par Rock. Parce qu'être gay dans l'armée ce n'est pas une bonne chose. Et la loi sous silence s'applique encore et toujours. Pourtant, il ne peut s'empêcher de rêver de Carter. Carter, qui est un personnage qui mérite autant de câlins qu'une bonne paire de claques sur certaines scènes. Lynda Aicher offre une relation maladroite, où la communication du côté de notre bel ancien militaire est difficile. C'est tendre et adorable. Rock est comme un nounours en guimauve. Dur à l'extérieur, mais tendre à l'intérieur. Une jolie sucrerie avec laquelle il faut prendre son temps. Leur relation n'est pas précipitée et le blocage de Rock sur sa sexualité est réellement présente. Ce que je veux dire, c'est qu'elle n'est pas rapidement chassée comme dans un conte de fées. Elle est là et il faut le temps. Mais une fois accepté... Hooah !

En bref, une jolie découverte tant pour la plume de l'auteur que j'ai trouvé douce et délicate, que pour l'histoire intéressante et bien fournie, mais également pour l'attachement et le respect profond que j'ai envers Rock et Carter.

par Linkward
Le Petit Génie, Pierre, dit Pi Le Petit Génie, Pierre, dit Pi
Nathalie Marie   
Génial : Pierre, dit Pi, 24 ans, est un génie de l’informatique, introverti, vivant dans son monde et n’ayant des liens qu’avec sa mère, sa grand-mère, sa meilleure amie et son ordinateur 3.14. Il est repéré et sollicité pour ses talents de hacker pour traquer les terroristes sur le net. Il intègre donc la police en tant que civil et fait la connaissance de Léo, un collègue à l’opposé de lui. Pierre, loin d’être à l’aise avec le monde extérieur, va craquer pour Léo et contre toute attente, Léo va être charmé par ce personnage si surprenant... Un livre qui se lit comme une douceur avec Pierre, un personnage hors du commun qui ne raisonne pas comme tout le monde, ce qui en fait un personnage attachant et drôle et Léo, un personnage attentionné, à l’écoute de son Geeky. J’ai été séduite par ce couple surprenant, si tendre, sincère et drôle. L’alternance des points de vue nous permet de comprendre leurs sentiments si profonds. Un très bon moment.

par Folize
Véritables compagnons, Tome 1 : À la poursuite de Seth Véritables compagnons, Tome 1 : À la poursuite de Seth
J.R. Loveless   
C'est la seconde romance que je lis de JR Loveless et j'y ai pris autant de plaisir que la précédente, celle ci est à mi-chemin entre la romance classique et une romance paranormale. En effet si le contexte est moderne nos deux héros sont des loups mais pas ceux que vous trouvez dans la bit lit ,non ceux-la ont leurs origines dans une vieille croyance indienne.

Seth Davies,vétérinaire, est un homme qui cherche la tranquillité et la paix pour cela il vient de racheter une clinique vétérinaire à Senaka petite ville du Wyoming dont les trois quart de la population est de descendance Cheyenne. Seth ne souhaite que pouvoir travailler paisiblement au contact des animaux mais à peine arrivé il est en butte à la haine du shérif Kasey Whitedove pour le simple fait qu'il est blanc. Mais un jour,suite à un accident Kasey découvre la vraie nature du vétérinaire et va devoir remettre en cause ses conviction, car s'il y a une chose qu'un loup ne fait jamais s'est de renoncer à son âme sœur le jour où il a la chance de la rencontrer que se soit un homme où une femme.

Mais Seth ne va pas accepter de suite les avances de Kasey et encore moins le fait qu'il soit son compagnon. Il a déjà été trompé une fois et les quatre mois de douleur et de souffrance qu'il a enduré à la suite de cette erreur l'ont profondément marqué et laissé briser. Cependant Kasey va petit à petit apprivoiser le jeune homme surtout quand celui ci va être confronter aux ombres de son passé et être mis en danger. L'instinct de protection et l'amour du Cheyenne vont faire tomber une à une les défenses du vétérinaire et l'auteure avec des scènes sexuelles passionnées très bien écrites (et qui font de toute façon parties intégrantes de l'histoire) nous fait ressentir la force de cette relation. Et même si parfois certaines expressions de Kasey m'ont fait sourire c'est très romantique et si ce n'est le fait que nous avons deux hommes, vous ne pouvez qu'être séduite par ces deux protagonistes et leur histoire d'amour.

L'intrigue est prévisible quoique je me dois laissé surprendre par la révélation du véritable tortionnaire de Seth, le léger suspense qui en découle met un peu d'action dans le récit qui est surtout centré sur la conquête de Seth par un Kasey sexy et très persévérant. D'autre part l'approche intéressante de l'origine des loups sort de l'ordinaire et nous permet de découvrir certaines légendes bien plus crédibles que celles décrites dans les romances paranormales qui font fureur aujourd'hui.

Je pense que certains ou certaines qualifieront cette romance de " bluette" par le petit manque de profondeur dans le récit et le côté romantique de la relation, mais moi je l'ai apprécié justement pour cet aspect. L'auteure JR Loveless est une femme et sa plume féminine se fait sentir y compris dans les scènes intimes nombreuses non édulcorées mais sans aucune vulgarité.

Le seul bémol comme d'habitude c'est le manque de rigueur dans la traduction, des coquilles sont encore présentes ainsi que quelques fautes grammaticales et ça c'est un manque de respect pour celui ou celle qui achète cet ebook. Heureusement, ces erreurs sont peu nombreuses et ne gâchent pas votre lecture.


par samba
Zero at the Bone, Tome 1 : Protection Rapprochée Zero at the Bone, Tome 1 : Protection Rapprochée
Jane Seville   
Milady/Bragelonne a déjà fait quelques incursions dans le MM Fantasy ou Bit Lit (Le dernier Héros Mage de Mercedes Lackey, les Night Runners, le tome 11 de la BDB, la série Sombre héritage de Chris Verhoest et prochainement les Loups de Riverdance de HV Gavriel). Cette fois, c'est dans la collection Romance/suspens que l'on voit apparaître du MM et je n'ai qu'une chose à dire : encore !!

Quelle superbe histoire ! J'ai adoré de bout en bout. Voilà un vrai thriller, parfaitement maitrisé. Sur une base de départ simple: un tueur à gage qui sauve sa cible et en tombe amoureux, Jane Seville nous concocte une histoire haletante, pleine de mystères, de complots, de courses poursuites, des moment de calme durant les planques, quelques instant de paix, beaucoup d'angoisse, ce qui vous interdit de refermer ce livre pourtant assez long avant la toute dernière page. Et puis il y a la romance... parfaite !
Deux hommes qui n'ont rien en commun, mais vont se sentir attirés l'un par l'autre. Jack, le sexy chirurgien, sociable, aimable et plutôt doux, et D, le tueur à gage, ancien soldat, si froid et impénétrable. La victime et le bourreau. Un jeune homme plus déterminé et courageux qu'il ne pensait l'être. Un homme plus fragile et brisé qu'il ne veut le laisser voir. Celui qui sauve des vies, et ramène l'espoir aux gueules cassées. Celui qui fauche les vies et enlève tout avenir. Un avenir, c'est pourtant ce que D veut offrir à Jack, qu'il va prendre sous son aile, et il fera tout ce qu'il faudra pour le protéger et le maintenir en vie, même au prix de la sienne. Tandis que Jack, à sa manière, veut tout autant sauver D, ranimer son cœur glacé, et ramener cette ombre létale chez les vivants. Leur histoire d'amour est superbe, dense, émotionnelle, à fleur de peau. Les scènes de sexe sont aussi nombreuses que variées, chaudes mais jamais gratuites, car le sexe et les gestes tendres qu'il autorise vont être le champ clos où ces deux hommes apprendront à se connaître, s'aimer et se faire confiance.
Je me suis régalée de bout en bout. Le long épilogue n'était pas d'une absolue nécessité, mais c'est un tel bonheur d'être avec ces deux hommes que l'on a pas envie que ça s'arrête.
Un seul bémol: les nombreuses petites coquilles, notamment les inversions de prénoms, pour le moins étonnantes chez un éditeur qui nous a habitué à mieux. Gageons que la version ebook, un peu plus tardive, sera corrigée. Mais ce roman est si bon que l'on ne peut s'arrêter à ce détail fâcheux.

4,8/5

par Lena06
Véritables compagnons, Tome 2 : Pardonner à Thayne Véritables compagnons, Tome 2 : Pardonner à Thayne
J.R. Loveless   
Après avoir hésité à lire ce tome, car je trouvais Thayne vraiment odieux dans le premier, je me suis lancée et ai été agréablement surprise. Bon, Thayne reste une bonne partie du livre difficile pour rester polie, et j'ai eu beaucoup de peine pour Nick. Les choses entre eux ont quand même évolué et c'est tant mieux mais ça n'aura pas été facile. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, au contraire, c'était bouleversant, poignant. Un meilleur tome que ce que je pensais au départ en tout cas.

par Mayzie
Chasser la tempête Chasser la tempête
V.M Waitt   
Il suffit de souffler « Cow boy » à mon oreille, pour que la petite femme faible que je suis succombe … Alors si comme moi, tu es fan de Cow boy solitaire, ténébreux, sexy et brut de décoffrage .... vivant au cœur des plaines sauvages d'Amérique, élevant de chevaux ....
Ce livre est fait pour toi ! Mais ATTENTION !!! Chase McKenzie risque de voler ton cœur, de faire vibrer ton âme et de titiller intensément tous tes sens !
En plus ajouter à cela une couverture que je trouve juste sublime et pleine de promesses (Promesses qui dit en passant, sont largement tenues), et c’est tout naturellement qu’il rejoint mes coups de Cœur.
Quand Elijah Morgan, jeune homme de 18ans, prend enfin conscience que la vie qu’il mène n’est pas celle qu’il désire, il décide de tout plaquer et de prendre la route …. Aucune destination de prévus, s’ouvre devant lui une longue route vers l’inconnu …. Quand son pickup tombe en panne et l’oblige à rester quelques jours sur place au milieu de nulle part, il ne pensait certainement pas, que son destin et son avenir se jouaient à cet instant précis …
C’est à Arthur, petite bourgade paumée au cœur de l’Amérique sauvage, qu’il va faire la connaissance, de son futur employeur, le ténébreux Chase MCKenzie (soupir !!! )… De suite, Elijah est sous le charme de ce beau mâle à la beauté sauvage (j’avoue qu’au vu de la description qui nous en est faite lors de leur rencontre, j’en fait mon 4 heures sans hésitation :p ) ….
De son côté, Chase ne reste pas insensible au charme de son nouvel employé, mais Chase est un homme avec un passé des plus douloureux, un homme au cœur meurtri, ajouter à cela la différence d’âge entre eux, et ce dernier s’oblige à refreiner tant bien que mal, son désir … C’est sans compter sur la détermination sans faille d’Elijah, qui va tout mettre en œuvre pour le faire craquer !
Et ce qui devait arriver, arrive …. Chase se laisse finalement envahir et dirigé par son désir … Il offre à Elijah, un moment de connexion intense, charnel, fusionnel, passionnel…. Mais Chase est tellement tourné vers le passé, tellement plein de doutes, de peurs, de craintes … qu’il repousse, malgré les sentiments qu’il éprouve, violemment son nouvel amant (je l’ai détesté à certains moments pour cela …). Elijah, quant à lui, va se battre, tout accepter, montrer sa détermination …. Il en fait son combat et va lui prouver avec sa fougue, sa jeunesse, sa tendresse, sa patience, qu’il a le droit à une seconde chance, qu’il a le droit au bonheur, que malgré leur différence d’âge, jamais il ne l’abandonnera … Il va avec patience, douceur, lui montrer toute l’étendue de son amour …
« Chasser la tempête », c’est l’histoire d’un amour hors norme, d’un amour ou deux hommes vont mutuellement se porter se secours, Elijah en offrant à Chase un nouvel avenir, avec de l’amour ou la solitude ne sera plus le mettre mot … Et Chase, en démontrant à ce dernier, qu’il doit réaliser ses rêves, qu’il ne faut jamais baisser les bras, afin de ne jamais avoir de regret ….

Chasser la tempête », c’est l’histoire d’un jeune homme, avec un fort caractère, qui va doucement, porté par son premier amour, devenir un homme. C’est l’histoire d’un homme qui va, soutenu par un jeune homme d’une force incroyable, faire un travail sur son passé, travail de longue haleine qui lui ouvrira les portes d’une nouvelle vie amoureuse …

Lire « Chasser la tempête », C’est se laisser emporter par une tornade d’émotions intenses. C’est souffrir avec Chase et ressentir toute sa douleur. C’est espérer et croiser les doigts très pour Elijah, pour que tous ces efforts ne soient pas vains. C’est laisser notre cœur vibrer quand ils se laissent aller à s’aimer. C’est verser quelques larmes, quand la vie est parfois douloureuse pour eux …

Maintenant, c’est à votre tour de faire connaissance avec ces deux hommes touchants, attachants, parfois énervants …. Mais malgré leurs actions et réactions, il est impossible que vous ne tombiez pas un tant soit peu, sous leur charme ! J’avoue que même si parfois, le tempérament de Chase, m’a fait rager, je suis totalement tombée sous son charme, sans retour possible ! (Encore un cowboy qui a su se faire une petite place dans mon petit cœur :) )

A votre tour de succomber ou pas …

Whyborne & Griffon, Tome 1 : Contresens Whyborne & Griffon, Tome 1 : Contresens
Jordan L. Hawk   
Voilà une romance MM mâtinée de policier et de fantastique, un peu dans la veine de Morts sous le Soleil ou du Fantôme aux chaussettes jaunes, absolument délicieuse !
Pour planter le décor, nous sommes à Contresens, Massachusetts, à la fin du 19è siècle, une ville assez singulière fondée par un évadé des procès de Salem. Un musée labyrinthique, une bibliothèque sombre et mystérieuse, un cimetière effrayant, voilà campée une atmosphère à la fois sombre et romantique, qui évoque tout autant Sherlock Holmes, ou la Momie que Lovecraft.
Le narrateur de l'histoire est le charmant, timide et maladroit Perceval Whyborne, éminent expert en philologie, qui vit cloîtré dans un bureau poussiéreux au fin fond du musée de Contresens. Il vivote chichement de son modeste salaire d'employé, depuis qu'il a rompu avec sa riche famille, faisant preuve d'une bravoure inattendue en refusant d'intégrer l'entreprise familiale. Lui qui a subi toute son enfance le mépris de son père et les mauvais traitements de son frère ainé, du fait de sa frêle carrure, de son manque de virilité et de son goût pour les livres. Qu'il parle 13 langues et soit un petit génie ne compte pas pour eux... et cela compte assez peu pour Perceval également, qui n'a pas une grande estime de lui même. Depuis la mort de son meilleur ami, pour qui il avait une tendre inclination, on dirait qu'il s'excuse d'exister, et cherche à se faire oublier, au point de s'en oublier lui même.
Tout change dans sa vie le jour où un jeune homme est assassiné, après avoir envoyé un mystérieux livre à son père, un des administrateurs du musée, qui embauche un détective privé. Whyborne est prié de se mettre à la disposition de l'inspecteur Flaherty pour traduire cet ouvrage.
Griffon Flaherty est beau, charmeur, curieux, et tenace comme un bouledogue. Intensément vivant et lumineux, « un rayon de couleur vive dans un monde terne en brun et gris » , ce monde où Perceval cherche à se fondre le plus possible pour passer inaperçu, mensonge après mensonge. Mais Griffon éclaire cette obscurité, et s'intéresse autant à Perceval qu'à son enquête, au grand désarroi de celui ci, qui a toujours réprimé sévèrement son penchant pour les garçons, inacceptable et criminel en ce temps et en ce lieu.
Les deux hommes vont faire équipe sur l'enquête, et Perceval se prend au jeu avec autant de plaisir que de craintes. Ils apprennent à se connaître, deviennent amis, s'attachent l'un à l'autre ... et finissent dans le même lit, pour leur plus grand plaisir (et le notre, car les scènes sensuelles sont superbes). Griffon, si courageux, charmeur et plein d'humour, dévoile peu à peu ses faiblesses et ses failles, tandis que la pression constante de cette horrible affaire pleine de morts, de monstres et de sorcier ressuscité ne cesse de le ramener à des choses qu'il a vécu et cherche à oublier. Tandis que Whyborne, devenu son « Ival », se révèle un homme passionné, courageux et protecteur, qui va s'employer à sauver l'homme qu'il aime des monstres qui rôdent en ville tout autant que des cauchemars qui hantent ses nuits.
Voilà, c'est tout, et c'est magnifique ! Une intrigue policière et surnaturelle, parfaitement menée, effrayante, qui nous tient en haleine jusqu'à la fin, nous fait sursauter, frémir, crier, comme devant un super bon film d'horreur; un duo improbable formé d'un savant maladroit et d'un détective sexy, les deux adorables, passionnés, attachants; des personnages secondaires amusants, détestables ou troublants; et une superbe romance MM. Le tout parfaitement écrit (et traduit), avec une plume alerte, tout en finesse et en charme, pleine d'humour et de poésie. J'ai adoré, c'est parfait.
5/5

par Lena06
Wild Heart Wild Heart
Lily Haime   
En avant-propos, je crois qu’il est inutile de rappeler combien je suis amoureuse des écrits de Lily Haime. À ce jour et après huit livres, la plume de la Dame et ses histoires m’emportent à coup sûr et ne m’ont jamais déçue. Elle arrive, chaque fois, à m’agripper fermement le col du t-shirt et à me faire vivre des émotions intenses, palpitantes, à fleur de peau comme ses personnages qui me hantent longtemps après les avoir quittés. C’est incontestablement mon auteure M/M favorite et elle occupe le haut du podium depuis quelque temps déjà. En sachant cela, vous imaginez bien qu’à chacune de ses parutions, je suis impatiente et excitée de retrouver son univers si poétique malgré l’expérience dure et éprouvante que vivent ses héros.

Wild Heart est un hymne à la différence, un chant de l’amour. Un condensé d’émotions brutes à l’image de Gabriel, le narrateur, un jeune homme fascinant qui n’arrive pas à voir à travers le voile de violence qui obscurcit ses yeux. Incapable de se voir tel qu’il est : courageux, aimant et fidèle. Sa vie est loin d’être un long fleuve tranquille, elle commence même durement. Abandonné par une mère irresponsable dans les bras d’un père truand vénézuélien qui vend des armes et de la drogue au plus offrant. Le petit Gabriel est déscolarisé, connaît déjà tous les rouages du milieu et possède l’allure, les poings et la hargne nécessaire pour vivre dans la rue. Les quelques années où il vit avec sa sœur, Chrystel, et son mari, Javier, vont lui apprendre l’amour, la loyauté et aussi lui apporter un certain équilibre. Mais la colère est toujours présente en lui, coule dans ses veines, alimente son vague à l’âme. C’est un solitaire. Un écorché vif.

Un incident au lycée avec Vicky, le gosse de riche aux couleurs flamboyantes, va changer complètement sa trajectoire. Enfermé durant trois ans en maison de correction, il fait la connaissance de Daruis, son double Cubain, son meilleur ami. Il ne va pas s’apaiser, loin de là, et à sa sortie il s’engage dans les combats illégaux, l’un des seuls moyens qu’il a trouvé pour canaliser cette furie, cette impatience galopante. L’autre étant la rédaction quotidienne de lettres à Vicky, sa victime. Il couche sur le papier tout ce qu’il est incapable de dire à voix haute. Son pardon, ses envies, ses doutes, son attirance pour l’autre jeune homme qui le chamboule. La culpabilité aussi qu’il ressent pour son acte définitif qui a laissé Vicky marqué dans sa chair. Revoir Vicky, cet homme au look original qui s’assume pleinement, cet homme qui essaye par tous les moyens de le déculpabiliser va l’obliger à se dévoiler, à avancer et faire des choix… Et lorsque l’amour est viscéral entre deux êtres, indispensable, la fin justifie les moyens. Leur relation s’apparente à des montagnes russes de sensations sauvages, animales parfois, mais tellement profondes. Notre cœur de lectrice est mis à mal, il s’essouffle, il a des embardées ou au contraire est en chute libre, bas irrégulièrement, mais follement aussi !

J’ai aimé l’intensité présente de la première page à la dernière. Lily Haime a eu la brillante idée de ne pas nous décrire l’enfermement de Gabriel en maison de correction, mais l’après. J’ai fondu littéralement pour chacun des personnages de cette histoire. Et comme souvent dans ses livres, ils sont tous parfaitement unis et tellement réels. J’ai eu envie de faire partie de cette famille de sang et de cœur. Warren, le protecteur, Daruis, l’infidèle et le soutien sans faille, Stéphanie, la douce, Crystel et Javier, les parents adoptifs aimants, Luis, le neveu solaire et Isa, la poupée craquante haute comme trois pommes. Mais aussi, Noa, l’ami fidèle de Vicky à l’humour particulièrement communicatif et à ses parents. Un malstrom d’hommes et de femmes aux sonorités et couleurs d’Amérique latine et dont les vies sont sur la même orbite.

Et que dire de ce couple formé par Gabriel et Vicky ? Rien ne va être facile, mais Vicky a l’énergie pour deux. Et Gabriel avec le temps et les événements sait faire preuve de sagesse. J’ai aimé autant leur rapprochement que leur éloignement. J’ai aimé cet amour qui les retient captifs l’un de l’autre, la jalousie et la possession qu’ils ressentent. Et cet amour lumineux, vrai, qu’ils se dédient tant dans les moments sereins que dans ceux plus graves.

Je ne peux que saluer un tel génie. Celui d’inspiratrice et de conteuse hors pair. Lily Haime manipule d’une main de maître le rythme, les mots et les sentiments qui vous étreignent, vous étouffent parfois tant c’est puissant. Elle excelle, tel un métronome, à presser le bouton de vos émotions et je m’entiche d’elle à chacun de ses textes avec une facilité qui me souffle. C’est sans doute un de mes livres favoris d’elle. Il m’a touchée, je ne saurais dire les raisons exactes mais cela tient sûrement à l’histoire de Gabriel, sa libération au côté de celui qu’il aime.

Un roman bouleversant, sans appel qui vous marque durablement.
Adrien English, Tome 3 : Le diable au corps Adrien English, Tome 3 : Le diable au corps
Josh Lanyon   
C'était avec une grande impatience que j'attendais cette suite. Totalement amoureuse de la plume et l'imagination de Josh Lanyon. Subjuguée par le personnage qu'est Adrien English. Follement addictive aux enquêtes de l'auteur.

Adrien, un personnage qui ne change définitivement pas. Toujours aussi têtu, il ne suit aucune des recommandations de Jake, décidant qu'après tout, enquêter n'est pas une si mauvaise chose. Son personnage reste aussi amusant et décalé que dans les précédents tomes, et nous suivons donc Adrien dans sa nouvelle aventure où des rituels voient le jour. Jake, ah ce bon vieux Jake. Il surprend, mais pas de la bonne manière. Non, la colère va lentement venir faire son nid. Doucement, elle va s'infiltrer et avec un goût amère, cette même colère va simplement donner envie de secouer Jake comme un prunier. Peut-être que quelques noms d'oiseaux viendront s'y perdre au passage. Ses décisions sont... Oh, j'en grimace encore. Entre égoïsme et peur, les deux ne font pas bon ménage.

Entre mystère, sorcière, humour noir et blagues douteuses, la recette idéale pour nous plonger dans ce troisième tome. L'enquête est longue et complexe, elle est captivante sur plusieurs points. Les personnages intervenants avant tout, mais également toutes les informations qu'elles renferment. Ce n'est pas seulement quelques détails collectés ici et là qui font la différence, c'est un ensemble. Il faut le tout pour réussir la recette et c'est là qu'est le plus incroyable. Josh Lanyon n'oublie aucun détail ! Nous avions découvert certaines choses dans le tome précédent « Danger à Pine Shadow » qui auront donné un nouveau tournant à la romance, mais ne vous y trompez pas, rien n'est gagné. Je n'en dirais pas plus, seulement qu'Adrien en plus de vous faire rire vous touchera probablement plus que tout. Sans parler de l'arrivée d'un bien agréable professeur d'université. Désormais, je n'ai qu'une hâte, la suite. Encore et toujours, certes.

Josh Lanyon est un auteur que j'admire depuis ma première lecture. Une écriture fluide, saisissante et entraînante. Il mélange parfaitement le côté émotionnel aux actions du quotidien. J'admire son imagination pour ces divers scénarios. C'est le genre d'auteur qui vous captive simplement, sans que vous ne puissiez l'expliquer correctement parce que vous avez l'impression que peu importe le nombre de mots que vous utiliserez pour faire comprendre votre admiration pour un auteur, ils ne seront jamais suffisants pour l'expliquer.

C'est sans surprise que ce troisième tome est sensationnel. Tant pour son enquête qui mélange des rites sataniques à la vie quotidienne. Le mystère et le suspense qui vient rythmer une histoire haletante.

http://encredeslivres.blogspot.fr/2016/08/adrien-english-tome-03-josh-lanyon.html

par Linkward
Le Film (raté) de ma vie Le Film (raté) de ma vie
Cary Attwell   
« Le film raté de ma vie », c’est plus qu’une simple romance, c’est avant tout un récit sous forme d’une tranche de vie, le parcours d’un homme à réaliser et à accepter celui qui l’est vraiment …
Après être abandonné au pied de l’autel, par la femme qui devait devenir sa moitié, Emory se retrouve seul et quelque peu perdu … Malgré tout, il décide de se rendre en Thaïlande destination de rêve pour un voyage de noces en célibataire ! Et c’est là, qu’il fera la rencontre d’un homme qui va tout simplement chambouler sa vie … (et quel Homme ! Nate est beau, adorable, patient avec une oreille attentive … Devrais-je dire l’homme parfait ! )
Cet abandon des plus choquant, et cette rencontre des plus troublante, vont le forcer, bien malgré lui, à se remettre en cause et a dévoiler, étape après étape, sa véritable nature … Des événements qui vont lui ouvrir le chemin d’une nouvelle vie, chemin qui sera difficile, chaotique et parsemé d’embûches ! Mais parfois il faut ouvrir les yeux et arrêter de se cacher, faire tomber ses protections, pour obtenir ce qui nous est destiné !
Avec une plume douce, subtile, pleine de pudeur, parsemée de-ci de-là de dérision, de quelques pointes d’humour, l’auteure nous délivre avec justesse le cheminement d’un homme qui est à mille lieux de se rendre compte de sa véritable nature ! C’est un récit délicat, tout en finesse, c’est l’histoire de deux hommes touchants et attachants, deux hommes à l’opposé, mais qui s’avéreront complémentaires.
Emory m’a beaucoup touché, c’est un cœur tendre qui a peur du jugement et de sortir de son placard. Ce n’est pas facile de toujours écouter son cœur, et j’ai eu parfois envie de le secouer très fort, afin qu’il ouvre les yeux Bordel !!! Pour ce qui est de Nate, je l’ai tout simplement adoré. C’est tout bonnement le petit ami idéal, celui qui vous fait vous sentir plus fort, plus sure de vous. Celui qui vous aime et vous protège sans aucun jugement et sans forcément attendre tout en retour. J’avoue avoir eu mal un peu pour lui, face aux réactions d’Emory.
Ce roman est beau, tendre et doux à la fois, point de grand rapprochement torride, rien n’est dit, tout y est suggéré, ce qui est tout à fait en adéquation avec le tempérament du personnage principal et le style de l’auteure.
Juste un petit bémol : J’aurais juste adoré avoir le point de vue de Nate (surtout vis-à-vis de sa propre histoire).
Voici une plume que je découvre, qui m’a énormément ravie, et que je prendrai réellement plaisir à relire … C’est donc une jolie découverte et une lecture que je vous recommande