Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de lyzette : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Wild Men, Tome 1 Wild Men, Tome 1
Jay Crownover   
C’est avec une pointe de déception que je referme ce livre pour lequel je n’ai pas vraiment adhéré à l’histoire. Malgré un début très prometteur et un pas-vraiment-cowboy sexy, je reste sur ma faim avec ce roman qui prend une tournure qui m’a déplu.

Depuis sa dernière rupture, Leo s’est renfermée sur elle-même. Petit à petit, elle s’est éloignée des autres et de son entourage. Inquiète, sa meilleure amie, Emrys organise pour elle deux, un voyage dans le Wyoming. Une semaine de randonnée équestre au grand air pour se changer les idées et oublier ses tourments.
A peine arrivée, Leo est de suite troublée par l’un des frères Warner, propriétaires du ranch qui organise leur randonnée. Ténébreux et mystérieux, Cyrus semble aussi peu sociable qu’elle. D’abord réticente à l’idée de ce voyage, Leo finit par se laisser transporter dans cette nouvelle aventure.
Une aventure qui va prendre un tour inattendu et menaçant quand les randonneurs et leurs accompagnateurs vont se rendre compte qu’ils ne sont pas aussi seuls qu’ils le pensaient.
Entre trouble amoureux et danger, la semaine de Leo va s’avérer périlleuse. Mais heureusement le beau Cyrus est à ses côtés dans cette épreuve.

Comme je le disais en préambule, je suis déçue par ce roman. Certes, Jay Crownover nous prévient dès le départ que ce roman est différent de ses précédents écrits et qu’il ne faut pas essayer de les comparer. Jusque-là pas de problème. Le renouveau dans le registre d’un auteur est toujours appréciable. Ici donc, exit les bad boys tatoués, les bas-fonds de la ville de The Point et sa violence. Place aux grands espaces, aux paysages du Wyoming et au monde des cowboys. Encore une fois, pas de problème. Là où ça coince (tout du moins pour moi), c’est dans le côté mélodramatique « bas de gamme » que prend l’histoire. A partir de cet instant, j’ai complètement décroché de ma lecture. J’ai eu le sentiment de me retrouver plongée dans un mauvais téléfilm ou pire un épisode de Walker Texas Ranger. La critique est peu flatteuse mais c’est vraiment ce que j’ai ressenti.
Autre point de déception, c’est sur le point de vue de l’histoire. Habituée à avoir les points de vue masculin et féminin dans les précédents romans de l’auteure, j’ai été un peu déstabilisée de n’avoir cette fois que celui de Leo. Même si on découvre Cyrus au moyen des confidences qu’il livre à la jeune femme, j’aurais franchement aimé bénéficier de sa perspective de l’histoire.
Au-delà de ça, j’ai beaucoup aimé le personnage de Cyrus, ce pas-vraiment-cowboy sexy, confiant et un peu arrogant. Au fur et à mesure que l’histoire progresse, il se révèle touchant, courageux, et protecteur. Quelques réparties cinglantes et bien senties ajoutent du caractère à son personnage.
Je suis moins charmée par le personnage de Leo. Elle est ambivalente : forte et fragile à la fois. Si je salue son courage et sa loyauté, j’ai moins aimé son incertitude. A de trop nombreuses reprises, elles se posent inlassablement les mêmes questions. Elle ressasse beaucoup trop à mon goût et en devient agaçante. Cela enlève du caractère à son personnage.
Dans ce premier opus, je n’ai pas retrouvé ce qui me plaisait jusqu’à lors dans la plume de Jay Crownover. Un synopsis un peu brouillon, une tournure mélodramatique, beaucoup de descriptions viennent gâcher la fluidité du texte. Pour être honnête, n’ayant pas accroché à ce premier tome, je me demande si je vais pousser l’expérience et lire les suivants. Je suis partagée, j’ai envie d’en apprendre plus sur les deux autres frères Warner, Sutton et Lane mais je crains aussi de ne pas apprécier ma lecture…
chance chance
Charlie Cochet   
Les mésaventures prometteuses de l’amour, tome 1

Chance Irving est un jeune homme qui a le don de se créer des ennuis – pas surprenant, car c’est tout ce qu'il a jamais connu. Après avoir perdu tout ce qui lui était cher lors d’une nuit fatidique, il décide de laisser New York et son passé derrière lui, et rejoint la Légion étrangère française. Mais même à Alger, Chance ne parvient pas à se débarrasser de ses anciennes habitudes, et il finit par être transféré vers une unité composée de marginaux et d’agitateurs comme lui – une unité qu’il intègre juste à temps pour être capturé et jeté dans une cellule avec son nouveau commandant, Jacky Valentine.

Jacky est un commandant très respecté qui a un faible pour les cas désespérés, et le genre d’homme qui irait à la guerre pour quiconque, et les trois jeunes garçons tourmentés de son unité qu’il a plus ou moins adoptés pensent la même chose de lui. Soudain, Chance commence à penser que sa vie n'a pas à être aussi misérable et aride que les friches autour de lui.

Mais même après leur évasion, avec la promesse d'un avenir avec Jacky pour lui remonter le moral, ou peut-être à cause de cela, Chance n’arrête pas de faire des erreurs. Il désobéit aux ordres, se déchaîne contre les garçons dont s’occupe Jacky, et s'autodétruit en plein cœur du désert, jusqu'à ce que quelqu'un lui fasse comprendre qu'il blesse plus que lui-même.

Un titre ‘Rêves Intemporel’ : bien que la réaction face aux relations de même sexe à travers le temps et à travers les cultures n’ait pas toujours été positive, ces histoires célèbrent l’amour entre eux d'une manière qui peut évoquer, minimiser ou ignorer la stigmatisation historique.

Cover Artist: Anne Cain

Translator: Julianne NovaNouvelle Description

par Nianka
Fucking Girls, Tome 1 : Outdoor Fucking Girls, Tome 1 : Outdoor
Amélie C. Astier   
http://www.lmedml.fr/2019/05/12/fucking-girls-1-outdoor-amheliie/

COUP DE CŒUR POUR LE DÉBUT DE CETTE NOUVELLE SAGA !
J’étais toute excitée à l’idée de découvrir la saga [Fucking Girls], qui est le spin-off de la saga [Fucking Love]. On plonge de nouveau dans l’univers du porno Arty avec des couples hétéros et bisexuels. Et ce premier opus est un véritable délice. Les émotions m’ont dévastée à tous les niveaux. Je partais confiante parce qu’Amheliie a réussi le challenge de me faire aimer l’univers du porno tel qu’elle le met en scène.

J’en profite pour vous mettre en garde sur le caractère érotique de cette saga, forcément en explorant le monde du porno nos héros ne se regardent pas dans le blanc des yeux… Ce tome se concentre sur le partenariat de Maddox et Reyes, deux amis qui s’engagent dans une aventure à sensation forte qui pourrait faire évoluer leur relation du statut d’amis à amants en dehors des caméras.

UN COUPLE SOUDE AVEC UNE ALCHIMIE INCROYABLE…
J’ai eu un coup de foudre pour Maddox et Reyes. Vous voyez souvent on craque pour le héros, on salive devant son physique et on se laisse séduire par sa personnalité, et ce fut le cas avec Maddox, parce que franchement le mec est tout simplement génial. Il est drôle, déjanté et attentionné… C’est un partenaire généreux qui sait donner du plaisir à ceux qui partagent l’écran avec lui… Bref, Maddox a du potentiel et il ne s’est pas gêné pour nous le montrer… Mais ici j’ai craqué pour Reyes… Cette nana m’a émue, son histoire est tellement tellement touchante, mais j’ai été séduite par la femme. Reyes assume ses désirs, sa féminité et sa condition d’actrice porno. Elle tourne avec Maddox la plupart du temps mais participe aussi à des tournages lesbiens. Reyes est une jeune femme torride et qui a su prendre confiance en elle quand elle a découvert le monde de l’érotisme. Et je l’ai trouvée très sexy !

C’est pour moi un véritable tour de force de la part de l’autrice de réussir à me faire aimer les personnages de cette manière. Le fait qu’elle nous expose une sexualité sans tabou, sans genre et sans limite me plaît parce que c’est comme cela que l’on devrait la concevoir.

On navigue dans un univers sulfureux qui souffre encore de nombreux préjugés, mais Amheliie déjoue les pièges de ce milieu et nous offre de l’érotisme de qualité, entre hommes et femmes, entre deux hommes, deux femmes et plus si affinités.

Etant donné que j’ai lu tous les tomes de la saga [Fucking Love] j’ai été ravie de retrouver tous les personnages que je connais déjà et j’ai adoré en découvrir plus sur les petits nouveaux qui attisent déjà ma curiosité.

UNE INTRIGUE SOLIDE QUI SE MARIE A MERVEILLE A UN CONTENU ÉROTIQUE INTENSE…
Qu’on se le dise, si vous n’aimez pas l’érotisme, passez votre chemin. La saga ne se limite pas qu’à une succession de scène de sexe… L’univers du porno fait partie intégrante du décor mais l’autrice a su tisser une intrigue solide qui nous permet de vivre avec nos personnages dans leur vie pro et leur vie privée.

Maddox et Reyes sont amis… Dès leur rencontre, un lien s’est tissé entre eux. A l’écran ils sont volcaniques, leur alchimie est hallucinante et je me suis consumée à cause d’eux. En dehors, ils ont une relation très complice, ils sont soudés et ils s’entraident quoi qu’il arrive. Amheliie met en place un scénario assez simple qui nous réserve néanmoins beaucoup de surprise. L’intrigue repose sur des thématiques percutantes qui se mêlent au milieu du porno. J’ai été très émue tout au long de l’histoire, l’intensité des émotions est omniprésente. On est toujours à flux tendu et j’ai adoré ça !

« Est-ce de l’amour, Mad ?
Etre capable de partager des moments uniques, de s’aimer avec nos corps sans se le dire, d’être là pour l’autre quand on rencontre ce besoin et de constater un beau jour que tout ce qu’on croyait être n’était qu’un joli mensonge cachant une vérité plus belle.
Est-ce qu’on s’aime Mad, derrière les caméras ?«
DU SEXE… OUI OUI OUI !
Ne jouons pas les langues de bois… On lit ce genre de roman parce que l’on aime l’érotisme, on aime ce que la lecture nous procure comme sensation. Je n’aime pas particulièrement le porno, je dirais même que je ne suis pas fan des images, et en plus ce que l’on trouve sur le net est du très mauvais porno mais j’adore lire les sagas d’Amheliie car elle repousse sans cesse mes limites. Elle me permet de comprendre les notions de confiance, de dissocier le sexe des sentiments en gardant la nécessité d’un respect mutuel.

Dans ce roman, le sexe a une place importante de par l’univers mis en place, on est au sein de label porno de qualité avec des acteurs engagés et professionnels. On suit donc leurs carrières, leurs tournages, leurs coups de folie et leurs fous rires. Il y a un réel équilibre entre l’intrigue propre à Maddox et Reyes et leur complicité à l’écran.

Il n’y a pas de tabou dans ce roman. Le sexe est mis sur un piédestal, il est vraiment représenté d’une façon à nous faire comprendre qu’il n’y a rien de sale, que cela fait partie intégrante de la vie et que bordel il n’y a pas de mal à se faire plaisir, non ! Nos héros sont spécialisés dans l’Outdoor… Ils flirtent sans cesse avec le danger de tourner dans des lieux publics… J’ai trouvé la notion d’interdit hyper bien exploitée, leur duo fonctionne à merveille et l’excitation est à son maximum !

Les scènes érotiques sont dispatchées dans le récit, elles sont détaillées et vous donnerons de sacrés coups de chaud ! Une fois de plus, j’ai été bluffée par la capacité de l’autrice à nous décrire du sexe sensationnel, elle fait vraiment dans les émotions vraies, impossible de rester de marbre en lisant de telles scènes. Et on en redemande parce que c’est bien écrit.

La psychologie est intense dans cet univers. Nos héros sont partenaires à l’écran mais ils partagent une intimité qui les pousse à flirter avec des émotions plus grandes encore. Comment faire la part des choses entre fiction et réalité ? A quel moment on chavire ?

« Elle n’est plus seulement mon amie, elle est beaucoup plus que ça. Je ne sais pas vraiment quelle étiquette attribuer à cette femme formidable qui me fait faire des choses insensées. »
EN BREF :
Ce premier opus de [Fucking Girls] nous offre une histoire d’amour électrique, intense, sexy, drôle et touchante. J’ai retrouvé l’univers du porno Arty avec un plaisir non dissimulé, j’ai vraiment trouvé l’intrigue excellente, mon coeur et mon corps s’en souviennent encore. Amheliie ne cesse de relever des défis, de prendre des risques en explorant des milieux atypiques et c’est jouissif. J’ai eu un coup de foudre pour Maddox et Reyes, je suis tombée sous leur charme et ils m’ont tous les deux fait fantasmer. J’ai dévoré ce roman en manquant de faire une crise cardiaque, et je l’ai terminé avec les yeux écarquillés en me disant : »C’est quoi cet épilogue ? » Je suis tellement fan de l’univers que je vais compter les jours avant de pouvoir découvrir l’histoire de Scott, Alek et Livvy, Un MMF ! Mon dieu, j’en rêve ! Bon, vous l’aurez compris c’est un coup de cœur !

A lire si vous aimez…

Découvrir des univers particuliers, ici celui du porno Arty.
L’érotisme décomplexée et les scènes de sexe explicite.
Les histoire d’amour qui naissent d’une belle amitié.
Les intrigues pleines d’émotions qui nous offrent des sensations fortes.
Se reconstruire, Tome 1 : L'année du renouveau Se reconstruire, Tome 1 : L'année du renouveau
Kaje Harper   
http://www.lmedml.fr/2019/04/13/se-reconstruire-1-lannee-du-renouveau-kaje-harper/

UN PREMIER OPUS PASSIONNANT…
La saga [Se reconstruire] démarre fort avec ce premier opus. [L’année du renouveau] est un roman passionnant qui met en lumière une romance M/M avec une dynamique hyper intéressante.

Vous allez plonger dans un récit rythmé par le quotidien de nos héros qui prennent un nouveau départ après des échecs personnels qui ont de gros impacts sur leur vision de la vie.

DES HÉROS QUE J’AI ADORE DU DÉBUT A LA FIN !
La première chose que j’ai aimé avec nos héros, c’est qu’ils ne sont pas hyper jeunes, attention ils ne sont pas non plus hyper vieux ^^ Bref, ils ont la trentaine passée et franchement cela nous offre une histoire avec des personnages qui ont du vécu, qui ont déjà un passif un peu compliqué et qui vont vivre une aventure hors du commun.

John et Ryan sont hétéros… John Barrett a surmonté l’échec de son mariage, du moins il essaye mais l’éloignement de ses enfants pèse sur son quotidien. Ryan Ward a quant à lui laissé une carrière de pompier derrière lui suite à un accident qui l’a laissé diminué. Il s’est donc tourné vers ses études de médecine pour reprendre sa vie en main.

John et Ryan vont se lier d’amitié, de fil en aiguille, Ryan va emménager chez John en louant une de ses chambres. Leur duo fonctionne à merveille, ils s’entraident et s’apprécient, jusqu’au jour où leurs sentiments vont devenir flous…

Nos deux héros sont très intéressants, j’ai particulièrement aimé leurs parcours. John est père de famille et on va découvrir les aléas des divorces et des gardes partagés. Ryan est déterminé à reprendre ses études de médecine pour donner un sens à sa vie. Je me suis très vite attachée à eux, il faut dire qu’ils ont de belles personnalités et qu’ensemble ils fonctionnent vraiment bien.

DES PERSONNAGES SECONDAIRES QUI ONT UNE PLACE IMPORTANTE DANS LE RÉCIT…
Sans entrer dans les détails, les personnages secondaires sont indispensables au bon déroulement de l’intrigue. Il faut savoir que le récit ne se concentre pas uniquement sur la romance entre John et Ryan.

Tous les protagonistes ont leur rôle à jouer, ils sont pour certains énigmatiques, pour d’autre essentiels dans la vie de nos héros.

UNE INTRIGUE A SUSPENS QUI REHAUSSE UNE BELLE ROMANCE…
Dès le début, il y a une enquête qui se met en place, elle se fond dans l’histoire, tous les aspects du récit s’assemblent pour nous offrir un scénario vraiment captivant.

J’ai aimé l’action générale du roman, le suspens est de la partie et cela donne un côté dangereux à l’histoire.

La romance est originale et hors du commun. Nos héros vont vivre leur histoire à tâtons. Ils vont devoir mettre des mots sur ce qu’ils ressentent, analyser leur attirance et assumer leurs sentiments. Ils vont devoir composer avec leur quotidien, avec les études de Ryan, les enfants et l’ex-femme de John.

J’ai aimé le fait que nos héros découvrent qu’ils sont attirés l’un par l’autre, en sachant que les femmes ne les laissent pas indifférents. John et Ryan sont tellement beaux ensemble, j’ai adoré leur couple, ils étaient vraiment dans la découverte, dans l’épanouissement et le lâcher prise.

UNE PLUME INTENSE ET ADDICTIVE !
Kaje Harper a un style très incisif mais en même temps plein de finesse et de tact. L’écriture est addictive et entraînante, l’ambiance très plaisante et les réflexions qui découlent de la lecture sont vraiment intéressantes.

Le récit démarre lentement mais ce fut un bon point pour la mise en place de l’intrigue et l’ensemble s’intensifie au fil des pages.

EN BREF :
Le premier opus de cette saga m’a totalement conquise. John et Ryan sont deux héros que j’ai adoré et j’ai hâte de les retrouver. Kaje Harper nous offre un récit qui allie romance et suspens avec brio, l’histoire est addictive et l’intrigue très bien menée. La fin arrive beaucoup trop vite, mais que voulez-vous c’est ce qui se passe quand c’est excellent ^^
Insensible Insensible
Sonia Miot   
Insensible est le premier livre que je chronique en tant que partenaire de So romance éditions. Je suis ravie de l’avoir lu, c’est toujours un plaisir de discuter avec les auteurs de leur bébé et Sonia est vraiment une personne très aimable.
Ce livre raconte l’histoire de Maxime, un trentenaire qui était sur le point de se marier avec la femme de sa vie Juliette. Son meilleur ami Gilles lui avait organisé un enterrement de vie de garçon, cependant celui-ci ne s’est pas réellement déroulé comme il le pensait. Maxime a en effet voulu sauter à l’eau d’une falaise, mais ce n’était pas une bonne idée.
Il est brutalement tombé à l’eau et s’est blessé gravement à la tête. Il est désormais dans le coma, il entend tout. La venue de sa famille et de ses amis, ainsi que de sa future femme qui fait toujours des arrivées fracassantes. En parallèle, nous avons également le corps médical qui s’occupe de lui, et parmi les infirmières certaines ont plus de douceur que d’autres notamment Marie.
Cette jeune femme sensible, est d’une douceur parfaite avec Maxime. Elle lui parle, essaie d’établir un lien pour le réveiller. Elle passe beaucoup de temps avec lui, elle aime lui parler et se confesser. Maxime a sans le vouloir un rôle d’écoute indispensable à Marie.
Les autres personnages m’ont fait mourir de rire comme les amis de Maxime qu’il n’avait pas revus depuis longtemps, ils sont complètement fous, mais on adore. La copine de Marie, Joëlle est un amour aussi. J’ai adoré ces personnages-là, mais alors le meilleur ami et la future femme, je les aurais bien pris pour taper leurs têtes contre le mur.
En conclusion, j’ai vraiment adoré cette histoire, elle était fraîche et drôle. Avec un fonds très sérieux, Marie est une femme qui souffre depuis des années et qui lorsqu’elle se confie à Maxime revit. La plume de l’auteure est fluide, incisive. On dévore ce livre d’une seule traite. Les personnages secondaires sont justes géniaux, avec beaucoup d’humour. J’ai tout simplement été conquise par ce livre. Et je n’ai qu’une seule hâte, c’est de pouvoir l’avoir entre mes mains.
Meurtre et complications, Tome 1 Meurtre et complications, Tome 1
Rhys Ford   
Ce que j'ai préféré dans ce livre ce sont les échanges entre Rook et son grand-père, et bien évidement sa relation avec Dante. L'intrigue policière est bien menée !

par Leynara
La série Ty et Zane, Tome 9 : Crash & Burn La série Ty et Zane, Tome 9 : Crash & Burn
Abigail Roux   
Me voilà à la fin de la série. Je n'ai pas pu attendre la version française je l'ai donc déniché en anglais et je dois dire que cut and run est officiellement le meilleur M/M de tout les temps !

Que vous dire ? je ne veux pas spoiler donc je vais faire bref.

Vous allez en tomber sur le Q.

Il y a beaucoup de révélations au fil des tomes,des choses que vous n'auriez jamais imaginer, qui vous font de la peine pour Zane et qui vous brise pour Ty (c'est vraiment triste) on apprend aussi beaucoup de trahisons de certains personnages que l'ont penser sincère (quand je vous dis attendez vous a n'importe qui c'est n-i-m-p-o-r-t-e qui) vous allez verser quelques larmes c'est certains.

Mais vous allez aussi retrouver l'humour cocasse du couple Zane & Ty, mon Dieu j'ai jamais autant ri avec une série,


je n'oublierait jamais Ty & Zane,finir cet histoire m'a laissé un vide, j'avais l'impression que toutes mes lectures allait être pompeuse après cela lol, je vous laisse faire votre avis là-dessus.

par Anirbas
Brisé Brisé
Nicola Haken   
Une histoire forte et bouleversante dès le prologue. Le sujet est dur, les personnages souffrent beaucoup, mais l'écriture est superbe et les sentiments qui lient Theodore (oui, comme le Chipmunks ^^) et James sont magnifiquement rendus.

J'ai adoré cette histoire, qui m'a fait traverser toutes sortes d'émotions et que je n'ai pas pu poser avant le mot fin.

A LIRE!
Mona Harker, Tome 1 : Un pour taper sur l'autre Mona Harker, Tome 1 : Un pour taper sur l'autre
Charlotte Munich   
Avant de donner mon avis, je tiens à dire que cette maison d'édition fait vraiment des couvertures superbes et je recommande les autres romans qu'ils proposent.
Pour en revenir à ce roman, je dois dire que j'ai moins accroché qu'avec celui de CC Mahon. L'héroïne est certes téméraire à souhait mais je n'ai pas réussi à m'attacher à elle.
Et l'intrigue bien que sympa, ne m'a pas transporté. Dommage.

par Avalon
Histoires de cœur, Tome 1 : Coeur de Loup Histoires de cœur, Tome 1 : Coeur de Loup
Andrew Grey   
Ah, les cow-boys... Ils me font craquer. Bien que je ne sois pas la première fan de Andrew Grey, j'avais bien aimé sa série sur les saveurs de l'amour à défaut d'avoir apprécié mais sans plus sa série Farm.

Dans ce premier tome, nous retrouvons Dakota qui malheureusement s'est vu obligé de mettre un terme à ses études en médecine afin de reprendre le ranch familial. On découvre un homme qui s'offre une semaine de vacances par an et c'est là qu'apparaît Phillip. Phillip que j'ai trouvé formidable et honnêtement j'avais espéré une romance entre les deux hommes mais finalement... Wally est différent, plus mignon, plus gay et gai (oui mes jeux de mots sont cruellement limités) j'ai envie de dire. Les deux fonctionnent.

L'univers autour est superbe. S'il y a une chose que j'apprécie réellement chez Andrew Grey, c'est sa manière de décrire les paysages, un carton plein à chaque fois. En revanche, la romance n'est pas celle que j'attendais. Oui comme dit précédemment, j'avais espéré Dakota avec Phillip (j'avais très mal lu la description). Quoiqu'il en soit, il me manque cette pointe de caractère en plus. C'est un peu trop rapide à mon goût. Mais il est bon de dire encore et encore qu'Andrew Grey écrit toujours avec cette même plume douce et romantique et agréable.

par Linkward