Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de m-e-l-i-e : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'Amant vengeur La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'Amant vengeur
J.R. Ward   
J'ai adoré ce tome !!!!! rehv est génial dans ce tome on en apprend un peu plus sur lui et les sympathes... Xhex et jon histoire à suivre de près !!! Ce tome nous emmène partout plusieurs situations

Vraiment super rien à dire vivement le tome 8 ;)

par nass
Anita Blake, Tome 12 : Rêves d'incube Anita Blake, Tome 12 : Rêves d'incube
Laurell K. Hamilton   
Avec ce tome 12, Laurell K. Hamilton continue la déchéance de sa série phare. Toujours plus de pages, plus de métaphysiques, plus de jambes en l'air... Le plus sidérant reste le n'importenawake de l'auteure qui fait penser à l'imagination d'une adolescente en découverte de la puberté.
On retrouve donc Anita empêtrer dans des pseudos liens métaphysiques à n'en plus finir. Car oui, Anita ne cesse de créer des liens "par erreur" mais pas de soucie, Jean-Claude, Richard et toute la clique sont toujours la pour dispenser un cours de 15 pages grâce à leurs savoirs incommensurables. Tout ces liens qui rendent notre (plus très chère) Anita si puissante. Du moins en théorie car moi tout ce que j'ai remarqué, c'est qu'elle passe plus de temps affaiblie qu'autre chose et voila donc le grand sujet du livre : il faut nourrir l'ardeur! Mais comme elle devient plus puissante, elle doit se nourrir plus souvent (bravo Mme Hamilton, on ne l'avait pas vu venir!) et au lieu de 2 fois par jour, on passe à 3. Mais comme Anita reste un peu prude (c'est la grande trouvaille de ce tome, faire admettre à l'héroïne qu'elle c'est un peu dévergonder!), l'auteure nous invente toujours plus de n'importenawak pour la faire coucher à droite et à gauche. Car oui, comme Anita est une grande philanthrope dans l'âme, elle saute au secours de son amant n°1 pour recharger les piles de ce dernier grâce une partie de jambes en l'air. Peu après, ce sera l'amant n°5 qui aura besoin d'être secouru de la même manière... Mais quel inventivité!
Et l'histoire dans tout ça? Non seulement elle n'est pas très intéressante mais ne doit vraiment se dérouler que sur les 100 dernières pages (1/10 du bouquin consacrer à l'intrigue en gros) et en plus, n'offre même pas de résolution satisfaisante. En faite, je crois que la véritable intrigue du livre, c'est Nathaniel, couchera ou couchera pas avec Anita?

Mais au risque de me faire beaucoup d'ennemies, ce que je trouve le plus dommage, ce sont les avis que je peux lire à droite et à gauche. Que l'on aime ce genre de livre, c'est une chose dont je ne polémiquerais pas (chacun ses gouts après tout) mais comment peut-ont parler d'évolution de la série? Dois-je rappeler que Anita tome 1 à 5, c'est zéro scènes de jambes en l'air et le souhait du mariage avant l'acte (une scène pour le tome 6 et 1 pour le tome 8)? Dois-je rappeler la proportion que prenais l'intrigue des premier tomes vis-à-vis de tout le reste? Si dés le premier tome, Anita c'était mis à avoir autant d'amants qu'une équipe de foot compte de joueur, je n'aurais certainement pas commencer cette série. Non, je ne me voile pas la face, depuis le tome 10, l'auteure à belle et bien trahie sa série d'origine et je comprend parfaitement que de nombreux lecteurs se sentent trahis. Mais le plus frustrant? C'est de voir des séries excellentes comme Kate Daniels ou Rachel Morgan peiner à trouver le succès qu'elles méritent alors que les orgies d'Anita s'arrachent par milliers d'exemplaires en France.

par Caly
Kara Gillian, Tome 2 : Le Sang du démon Kara Gillian, Tome 2 : Le Sang du démon
Diana Rowland   
Second tome et seconde enquête pour linspectrice Kara Guillian. Cette fois, il s'agit de supposés suicides qui ont lieux et semble sans aucun rapport entre eux. Seulement Kara est la seule à pouvoir se rendre compte que leurs essences vitales a été arraché par magie arcanique.

J'ai un peu crains avec ce début de tome que l'on se retrouve avec une chasse aux démons mais il n'en est rien puisque tout comme le premier tome, nous avons belle et bien enquête humaine associé aux pouvoirs arcanique. Cette seconde enquête est assez différente du premier tome pour que l'on ne ressente pas trop de similitude mais demeure tout aussi bien construite pour ne pas que l'identité du/des coupable(s) et les motivations soient trop évidents. On a donc une partie très "série policière" même si on reste très loin des Experts avec des policiers qui agissent avec les maigres moyens du bord.
L'auteure continue de décrire admirablement bien tout ce qui est en rapport avec la magie arcanique et parvient à faire évoluer de manière intelligente son héroïne. On retrouve aussi dans ce tome les autres personnages et notamment Ryan et Rhyzkahl dont chacun voit son mystère s'épaissir un peu plus. Il s'agit clairement de sous intrigues qui devraient nous suivre sur plusieurs tomes afin de percer le mystère de Ryan et les motivations de Rhyzkahl. Je regrette juste que l'auteure ne s'attarde pas sur d'autres personnages comme Jill ou même Crawford.

Un tome qui se trouve donc dans la droite lignée du précédent. Pas de grandes révélations et ceux qui ont aimé le premier tome devraient apprécier ce second sans problème. Pour les autres, il sera surement inutile d'insister comme cela peut parfois être le cas dans d'autres séries.

par Caly
Les Ombres de la nuit, HS : La Convoitée et l'Intouchable Les Ombres de la nuit, HS : La Convoitée et l'Intouchable
Kresley Cole   
Quel plaisir de se replonger dans les aventures des créatures du Mythos! Nos Valkyries sont toujours aussi déjantées, combattives, intelligentes, drôles, moqueuses, sexy et surtout furieusement acharnées! Elles ont leur manière bien à elle de se faire aimer ou détester et c'est toujours un régal que de lire leurs répliques cinglantes, leurs chamailleries et même leurs histoires de cœur! Ici deux nouvelles pour le prix d'une, deux Valkyries spéciales pour deux frères vampires Abstinent, transformés par le vrai roi des vampires Kritoff, dont Demestriu avait usurpé le trône!

Nous avions jusqu'alors suivi toute l'histoire des vampires, lycans démons et Valkyries alors que Myst était déjà en couple, avec Nikolaï et que Murdoch s'éclipsait toujours pour rejoindre une mystérieuse femme avec laquelle il semblait connaître quelques problèmes de cœur. Ce sont leurs histoires qui nous sont ici dévoilées, leur rencontre et toutes les embûches qu'ils ont du traverser de part leur nature propre, vampires et Valkyries étant ennemis immortels...

Nous plongeons directement dans le vif du sujet en se demandant si Myst n'est pas la digne rejeton de notre tarée de Nix, tant elle semble aussi débile qu'elle. Dommage qu'elle ne reste pas ainsi tout au long du récit! Emprisonnée dans la tour de Ivo le Cruel, âme damnée et bras droit du roi Demestriu, alors que la place est attaquée par les Abstinents dirigés par le Général Nikolaï Wroth, elle admire le spectacle! Leur rencontre est délectable, Myst n'y va pas par le dos de la cuillère et fait monter la pression pour le laisser sur une faim inextinguible après avoir animé son cœur...

Leurs retrouvailles sont explosives, volcaniques, follement sexuelles, Kreskey Cole n'a pas son pareil pour nous chauffer les oreilles et faire fleurir la pivoine sur nos joues, la dame est coquine et aime épicer ses écrits, elle ne s'encombre d'ailleurs d'aucune pudeur! D'ailleurs quand la fièvre lui prend elle ne s'embarrasse pas de crédibilité quant à l'opportunité des lieux choisis pour les ébats de ses personnages, mais on s'en fiche on en redemande même!!!idem aussi pour l'intrigue assez plate ici mais l'auteur sait nous tenir en haleine même si parfois ça nous semble un peu brouillon!

Nicholai a trouvé un moyen de dompter sa belle et s'en sert à bon escient tant pour se venger que pour la convaincre d'être sa femme, comme s'il avait besoin de ça pour la faire grimper au rideau! Car la dame est réceptive à ce mâle puissant d'autant qu'il semble être le seul à avoir le dessus au corps à corps et là je ne parle pas du côté sensuel de la chose! Mais voilà, elle subi aussi les sarcasmes de ses sœurs pourtant aimantes et ne veut pas d'une telle relation qui pourrait mettre en péril la vie qu'elle mène et qu'elle apprécie! Et lui a du mal à accepter sa nature et à gérer ce qu'il ressent!

Dans l'autre nouvelle c'est Murdoch qui a du mal à accepter son âme sœur, contrairement à son frère il n'a jamais désiré être animé. L'intrigue s'emmêle avec l'histoire de son frère, au moment des retrouvailles de Nickolai et Myst! Certaines y verront une forme de redondance, mais cela ne m'a pas genée puisque ce n'est pas la premiere fois que cela arrive au cours de cette saga. puisque les freres Wroth sont quatre il est bien évident que certaines scènes vont se chevaucher, il en va de même pour les Valkyries, il faut donc prendre ces deux nouvelles pour des bonus et non des tomes à part entière! Et quel plaisir de retrouver certains des personnages de cette saga!

Daniela est la reine légitime des Kryos du côté de sa mère, à ce titre elle est pourchassée par les troupes du roi Sigmung qui craint pour son trône. Sa peau de glace ne peut être touchée que par ceux de sa race qui malheureusement veulent la tuer. C'est une solitaire avide de contact qui vit au travers de ses fantasmes, et son âme sœur en est le plus beau spécimen. Cruel destin qui lui accorde le seul vampire capable de résister à ses instincts de mâle lié et qui lui donne à lui la seule femelle qu'il ne peut toucher, posséder, marquer! Et malgré ce dilemme, Kresley Cole parvient à nous régaler d'une aventure sensuelle à couper le souffle, tout en innovant au niveau de l'intrigue puisque nous ne connaissions encore aucun Fey de glace!

Murdoch est assez ignoble avec la douce Danii, il refuse de croire en leur lien malgré toute l'insistance de la jeune femme qui elle veut y croire! Même lorsqu'un quête va les réunir, il n'aura de cesse de nier ses propres sentiments, tels un mâle arrogant déterminé à rester célibataire, parfois même véritable goujat! Mais Nix veille toujours au grain même si ce frère vampire n'est pas dans ses petits papiers...

par Seregan
Anita Blake, Tome 19 : Coups de feu Anita Blake, Tome 19 : Coups de feu
Laurell K. Hamilton   
[spoiler]Des SPOILER dans ce commentaire pour ceux qui n'ont pas encore découvert Anita Blake !




Finalement, la série des Anita Blake m'aura déçue. C'était bien partie, c'était prenant, captivant, déroutant. Une héroïne à la Buffy, avec un vampire séducteur, un loup garou amoureux, des rats garous, des tigre-garous c'était vraiment prometteur, mais arrivée au tome 11, ça commençait à tomber dans le n'importe quoi... Anita la prude est devenue Anita la nymphomane et cougar. Où est donc passé son côté très pieux qui l'a faisait sortir du lot parmi toutes ces héroïnes de bit-lit qui ressemblent toutes à Riley Jenson ? (Quoi que j'adore Riley, et son côté nympho est très bien justifié). Je n'ai pas compris ce qu'a fait l'auteure de ses personnages. Même Richard que j'adorais au début, l'homme parfait, idéal, est devenu un vrai c** insupportable. A croire que l'auteure n'aime pas ses personnages. Non, je suis déçue de cette série. Vraiment. Et c'est pour cette raison que je n'arrive plus à la continuer à présent, dès lors qu'Anita ait commencé à se donner à tout va, et le pire à se donner à des inconnus qu'elle venait tout juste de rencontrer. D'accord l'Ardeur est liée au sexe, mais tout de même ! Elle avait déjà Richard et Jean Claude, pas besoin de rajouter tous les mâles qui passent ! ça fait passer les femmes pour quoi là au juste. Sans parler du fait qu'il n'y a plus d'action. Action sexuelle, si. Et très bien détaillée. Un peu trop d'ailleurs ! Des pages et des pages de sexe détaillé à n'en plus finir, (pour quoi faire tout ce sexe dans un livre ? S'il n'y a pas d'histoire, pour moi, ce n'est pas un livre. Autant lire tout de suite les Cinquante nuances de Grey dont le sexe et sadomasochisme sont justifiés) à la fin quelques lignes sur un monstre à tuer ou un meurtre à élucider et basta. Je suis nostalgique du début avec Edward le sociopathe. Jean Claude, quant à lui, était beaucoup plus intéressant au niveau des premiers tomes : séducteur, manipulateur, un vrai danger à explorer, quelques tensions sexuelles. Il est devenu gnangnan à souhait, tout mièvre, mon dieu, c'est un vampire, ça ? Oula, vraiment n'importe quoi. Et le passage où Nathaniel le prostitué qui s'est fait abusé devient le "jouet sexuel" d'Anita qui en tombe amoureuse, on frise le ridicule, vous ne trouvez pas ? Enfin, ce n'est que mon avis bien sur, il n'engage que moi. Il fallait que je règle mes comptes avec cette série qui faisait pourtant partie de mes livres préférés. Je n'ai pas compris le message de cette série, désolée. Cette série est devenue commerciale. Bye bye Anita.[/spoiler]
Anita Blake, Tome 6 : Mortelle séduction Anita Blake, Tome 6 : Mortelle séduction
Laurell K. Hamilton   
ENFIN ENfIN ENFIN... elle a choisi...
Tout ceci est très bien écrit, comme d'habitude....et vous ne regarderez plus votre baignoire de la même façon, mes petites... Bonne lecture

par Adèle
La Confrérie de la dague noire, Tome 6 : L'Amant consacré La Confrérie de la dague noire, Tome 6 : L'Amant consacré
J.R. Ward   
Un tome un peu moins addictif concernant le couple Fhurie / Cormia, mais très prenant sur toutes les histoires annexes qui se rattachent à ce livre.
Toutefois, je dois admettre avoir apprécié découvrir Fhurie sous un nouveau jour.
Lui habituellement si lisse, si M. Perfection, le voir aux prises de la colère, de la violence et de son désir d'autodestruction, le fait paraitre plus concret et consistant alors qu'à mes yeux il n'était que limite décoratif et éthéré !
Eh bien, moi qui le pensais timoré, je ne me doutais pas un instant qu'il puisse être un amant si exigeant et dominant, une agréable surprise !
Le trio John / Blay / Vhif est excellent, et nous avons droits à quelques révélations et une surprise dans ce sixième opus.

par ccmars
Les Ombres de la nuit, Tome 7 : Le Plaisir d'un prince Les Ombres de la nuit, Tome 7 : Le Plaisir d'un prince
Kresley Cole   
Je suis fan de cette saga, et comme prévu, j'ai adoré ce tome 7, d'autant plus que ça faisait longtemps que j'attendais de connaitre l'histoire de Lucia et de Garreth.
On avait pu rencontrer ces deux personnages dans le premier tome de la saga puis brièvement dans les nombreuses aventures des autres livres.
J'aime beaucoup les lycaen car ils sont possessifs et puissants. Garreth ne déroge pas à la règle. Après tout, ça fait un an qu'il poursuit Lucia à travers le monde, parce qu'elle est son Âme soeur.
Lucia, quant à elle, est une valkyrie assez soft. En effet, elle n'est pas folle comme Nix, ni tarée comme Régina.
Sans trop en dévoiler, je peux vous dire que Garreth et Lucia s'associent pour tuer un dieu monstrueux.
Ils nous amènent dans les profondeurs de l'Amazonie, dans des aventures dignes d'indiana jones.
Bref, une bonne dose d'action, d'humour et beaucoup de passion.
C'est du Kresley Cole comme on les aime

par Adèle
Kara Gillian, Tome 4 : Les Péchés du Démon Kara Gillian, Tome 4 : Les Péchés du Démon
Diana Rowland   
Les tomes sont de plus en plus intenses, nous avons enfin quelques réponses mais celles-ci entraînent d'autres questions !!! Mais quelles questions !! Waouh, l'histoire prend une direction différente, et je ne sais pas ce que nous réserve Diana Rowland, mais je dis OUI !!! Sa plume est toujours aussi agréable, et on comme pour les autres tomes, on ne s'ennuie pas !!

Ce tome est plus centré sur l'enquête et sur l'entourage de Kara, ses ennemies et surtout ses amis. On va également en découvrir plus sur sa famille et sur elle, ses amitiés et ses inimitiés. Ses relations avec Rhyzkahl ne sont pas le centre de ce tome, et j'avoue qu'il m'a manqué. Au final, autant on se dit que Ryan n'est pas plus humain que Rhyskahl, autant on peut penser que Kara a un passé qu'elle ignore !! Et avec la fin de ce tome on est en droit de se poser LA question : Qui est vraiment Kara Gillian ?

par coco69
Les Highlanders, tome 3 : La tentation de l'immortel Les Highlanders, tome 3 : La tentation de l'immortel
Karen Marie Moning   
Karen Marie Morning n'est pas surnommée la diablesse pour rien! Sur les 8 tomes de cette saga, la trame est la même et pourtant le plaisir diffère à chaque fois. j'ai adoré le tome 1Les Highlanders, Tome 1 : La malédiction de l'elfe noir, moins le tome 2 Les Highlanders, Tome 2 : La rédemption du Berserker, et ce 3° tome m'a transportée!

Le laird et Thane Circenn Brodie a pour charge de veiller sur les talismans des Tuatha De danan, mais une fiole précieuse pour les faes a été perdue par un de ses amis. L'immortel a eu le temps d'y jeter un "geis" afin que celui qui la touchera se présentera devant lui avec l'objet. Il a promis à Adam Black (le plus noir des elfes, rencontré dans le tome 1...)de tuer cet humain afin qu'il ne raconte à personne que le laird abrite des Templiers au service du roi d'Ecosse Thomas Brude.

Jamais Circenn n'aurait pu imaginer que l'humain serait une femme du 21° siècle, ni que son sort engendrerait des problèmes dans l'espace temps, ni dans sa vie personnelle.

La rencontre entre les deux personnages est chaude, intense, comme le devient vite leur relation. Pauvre Circenn engoncé dans les règles de vie qu'il s'est fixées, homme d'honneur, il ne peut se résoudre à tuer une femme et se décide à l'épier afin de savoir si elle est innocente ou ennemie, il a du mal à résister à l'attirance qu'il éprouve pour Lisa qui bien malgré elle le met au supplice ! Et personne en sa demeure ne fait rien pour l'aider. Les frères Douglas sont ses amis de longue date et je dois dire que le beau Duncan m'a bien fait rire avec son espièglerie et son franc-parler.
Rire est le maitre mot des 2 premiers tiers du roman, avec ce choc des cultures, les réparties pleines de verve de Lisa qui cherche coûte que coûte à regagner son époque et sa mère souffrante pour qui elle a sacrifié sa vie de jeune femme...Lisa perd pied face à Circenn qui, pour un barbare est très ouvert d'esprit et semble aussi curieux que la jeune femme...Leurs face à face sont succulents, truculents, surprenants, bourrés de réparties burlesques, de finesse, de tension sexuelle également, de charme, de magie...

Certains pourraient penser que Lisa perd de son caractère enflammé lorsqu'elle se résigne à son sort, qu'elle se rend compte qu'elle ne peut plus rejoindre son époque, alors qu'en fait, elle accepte de vivre pleinement sa vie avec les clés qu'elle détient.

D'autres se demanderont quel est le lien entre les tomes précédents et la suite, je leur dirai, lisez, vous le trouverez, là est la surprise de cette saga, toujours basée sur la même trame: un highlander tombe amoureux d'une femme du 20° siècle, ils doivent d'adapter l'un à l'autre, et pour avoir lu les suivants (sauf 2), je peux dire que KMM est diabolique car jamais on ne se lasse, il y a toujours le petit plus qui vous alpague, vous rend addicte à nos highlanders...

Circenn est très sensuel, viril, barbare, il est immortel et a souffert de perdre les femmes auxquelles il s'est attaché, et pourtant il a la sagesse de reconnaitre ce qui le pousse vers Lisa, acceptant la différence de culture et l'amenant en douceur et fermeté à accepter la vie qu'elle doit mener. Beaucoup de sensualité, des scènes torrides très bien décrites au point d'en demander encore plus, pas beaucoup d'action, juste un jeu de séduction qui nous entraine aussi alertement que s'il se passait des tonnes de choses palpitantes, on ne s'ennuie pas une seconde...

Pour celles qui ont aimé le 1° tome, Circenn est bien plus sensuel, viril, sauvage tendre et passionné que Hawke, Adam Blake est la constante et l'on se demande si on aime toujours à le détester ou si l'on lui trouve des circonstances aténuantes, nous parait-il plus humain??? moins détestable??? plus sexy??? le mystère est toujours là!

Bref, un 3° tome avec peu d'action mais une analyse des sentiments poussée, de l'humour puisque je me suis surprise à rire franchement à plusieurs reprises, des surprises, une envie de découvrir ce que nous réserve la suite...

par Seregan