Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de M-Kirsten : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Teleny Teleny
Oscar Wilde   
Avant de parler du livre en lui-même, il me faut dire quelques mots sur l'auteur présumé. La paternité de l'ouvrage est attribuée par quelques spécialistes à Oscar Wilde, tandis que d'autres pensent qu'il s'agit d'une écriture en collaboration avec plusieurs de ses amis. N'étant pas une spécialiste de l'auteur irlandais, je me garderai bien de trancher... he

Pour en revenir à l'intrigue, celle-ci relate l'histoire d'amour tourmentée entre le jeune et riche Camille Des Grieux et le très recherché pianiste hongrois René Teleny.
Dans un premier temps, Camille va tenter de lutter contre ses sentiments, déchiré entre sa passion dévorante pour un homme et son désir de respectabilité, car dans cette société victorienne, l'homosexualité est très sévèrement punie par la loi.
Cependant, son obsession finit toujours par le ramener à Teleny, qu'il se met à suivre secrètement après ses récitals pour découvrir avec douleur que le talentueux musicien partage ses nuits aussi bien avec des femmes que des hommes... Comme une espèce d'échange télépathique s'est noué entre Camille et René dès leur première rencontre, le malheureux Anglais assiste en pensée aux ébats du Hongrois !
Dévasté par la jalousie, il pense mettre fin à ses jours mais en est empêché in extremis par Teleny. Commence alors pour eux une vie de volupté aussi inassouvissable que dangereuse jusqu'au drame final...

De tous les romans érotiques que j'ai lus jusqu'ici, c'est celui que j'ai le plus apprécié.
Non seulement les personnages sont bien développés mais le récit offre également un témoignage culturel poignant sur la stigmatisation de l'homosexualité et la souffrance mentale et émotionnelle qui en découle.
Certes, les scènes de sexe, très explicites et très détaillées, abondent (d'ailleurs, certaines métaphores sexuelles m'ont bien fait sourire ! ^^), mais ce livre ne se résume pas à ça, car nous avons droit à des passages plus psychologiques où l'hypocrisie de la société est dénoncée et où le droit à l'amour et au bonheur est revendiqué, quelque soit le sexe de son partenaire !
D'ailleurs, le texte décrit avec une précision très évocatrice l'amour homosexuel de Teleny et Des Grieux, émotion pure et actes sexuels mêlés, ce qui fait que l'on se sent extrêmement touché par leur relation...
"Nous nous aspirions de nouveau dans un baiser plus ardent, si possible, que le premier. Oh ! le souvenir de ce baiser me brûle encore les lèvres. Un baiser, c’est quelque chose de plus que le premier contact charnel de deux corps : c’est l’exhalation de deux âmes enamourées. Mais le baiser criminel longtemps retenu, longtemps désiré, est plus sensuel encore ; c’est le fruit défendu, c’est un tison ardent qui enflamme le sang." (page 83-84)

C'est donc très visuel. C'est également écrit d'une manière très sophistiquée et très raffinée, parfois en totale contradiction avec la violence de certaines scènes (dont quelques-unes ne sont pas dénuées d'humour même dans le drame comme celle du bordel ou de la partie fine entre hommes, et dont une autre, portant sur un viol, est elle, par contre, particulièrement glauque), mais ce contraste souligne davantage l'hypocrisie de cette société victorienne pour qui seule compte la sauvegarde des apparences, conduisant au suicide les personnes ayant osé défier les conventions ou victimes des mâles dominants...

On retrouve dans ce texte beaucoup de références mythologiques,liées à l'Antiquité ou bibliques ainsi que des allusions littéraires classiques.
Ainsi, Antinoüs et Hadrien apparaissent dans une vision commune à Camille et René tandis que ce dernier joue du piano, préfigurant la fin tragique de leur histoire : "... Après vint l’Égypte, puis surgirent Antinoüs et Hadrien. Vous étiez l’empereur, j’étais l’esclave... Il ajouta plaisamment, parlant presque pour lui seul : — Qui sait ? Peut-être mourrai-je pour vous, un jour, comme Antinoüs pour son maître. Et ses traits prirent l’expression douce et résignée que l’on voit sur les statues antiques des demi- dieux." (page 23-24)
Même le patronyme de Camille, renvoyant aux héros du Manon Lescaut de l'abbé Prévost, laisse planer une atmosphère tragique...

Pour conclure, une très belle découverte d'une sorte de manifeste homosexuel avant l'heure, à l'érotisme très cru mais servi par une très belle plume qui magnifie une vision de l'amour tragiquement passionnée...

par Parthenia
Le Crime de Lord Arthur Savile Le Crime de Lord Arthur Savile
Oscar Wilde   
Histoire courte, mais bourrée d'ironie et d'humour (noir), au retournement grinçant. On retrouve tout l'esprit d'Oscar Wilde dans cette nouvelle, et surtout ce comique de l'absurde que l'on attribue généralement aux Anglais.

J'aime beaucoup cette nouvelle et je la recommande !

par ReGard
Intentions Intentions
Oscar Wilde   
En 1891, c'est-à-dire l'année même où il fait paraître, précédé d'une préface qui résume ses théories esthétiques, Le Portrait de Dorian Gray, Oscar Wilde, sous le titre d'Intentions, rassemble quatre études critiques : " Le Déclin du mensonge ", " Plume, pinceaux, poison ", " La critique est un art " et " La Vérité des masques ". Le recueil a sans doute souffert de sa trop grande proximité avec les formules si frappantes que propose la préface du Portrait. S'il mérite cependant d'être aujourd'hui redécouvert, c'est qu'Oscar Wilde y renouvelle l'esthétique de son époque, en prenant aussi bien pour cible la respectabilité victorienne qu'une modernité étriquée. En refusant l'alliance de l'art et de la morale et la superposition du Bien et du Beau, il nous propose une pensée de la transgression qui ne s'interdit ni le brillant du paradoxe, ni le mordant du polémique. -

par Lola-Rose
Une Maison de grenades Une Maison de grenades
Oscar Wilde   
Ce volume contient : Le Jeune Roi/The Young King, L'Anniversaire de l'Infante/The Birthday of the Infanta, Le Pêcheur et son Âme/The Fisherman and his Soul et L'Enfant de l'Étoile/The Star-Child.
Le sphinx sans secret Le sphinx sans secret
Oscar Wilde   
Je n'ai pas trouvé cette nouvelle très originale.
Ca se lit très vite mais ça manque cruellement d'originalité et de créativité.

par arbrevert
Une femme sans importance Une femme sans importance
Oscar Wilde   
Créées entre 1892 et 1895 sur les scènes londoniennes, ces quatre comédies d'Oscar Wilde connurent le triomphe : brillantes et acides, elles tendaient à l'aristocratie et à la bourgeoisie britanniques un miroir dénué à la fois de complaisance et de cruauté. Irriguées par une belle joie de vivre et d'aimer librement, elles furent écrites alors que l'auteur entretenait une relation passionnée avec le jeune Lord Douglas. Quelques semaines après la représentation de L'importance d'être Constant s'ouvrait le procès qui allait ruiner la vie d'Oscar Wilde et mettre un point final à son œuvre théâtrale. Les nouvelles versions élaborées par Pierre Laville, auteur et metteur en scène, sont conçues dans l'esprit le plus fidèle aux textes originaux et dans une forme allégée ou recomposée plus proche des exigences du théâtre contemporain. C'est ce qui a permis, depuis la création d'Un mari idéal au Théâtre Antoine en 1995, une embellie des comédies d'Oscar Wilde, qui étaient jusqu'alors peu jouées ou quasi inédites.


par ge-choux
Le portrait de Mr. W.H. Le portrait de Mr. W.H.
Oscar Wilde   
Cette nouvelle est une sorte d'analyse des Sonnets de Shakespeare, se 'basant' sans se baser sur certaines spéculations autour de ces Sonnets.
Nouvelle intéressante et à la fois surprenante (je pense surtout à la 'chute' subtile de cette nouvelle).
L'Éventail de Lady Windermere L'Éventail de Lady Windermere
Oscar Wilde   
On est en plein dans le style de Wilde avec un commentaire sur le mariage, le manichéisme, et la société anglaise de l’époque en général. Un régal à lire, ça doit être chouette aussi à voir sur scène !
Le prince heureux et autres contes Le prince heureux et autres contes
Oscar Wilde   
Un ouvrage magique, qui fera plaisir aux petits comme aux grands.
Le Millionnaire modèle Le Millionnaire modèle
Oscar Wilde   
L'année dernière, j'ai rédigé une dissertation sur Oscar Wild, ce qui m'a envie d'en découvrir un peu plus sur cet écrivain.

Ce livre est un recueil de quatre nouvelles plutôt courtes. J'ai beaucoup apprécié l'écriture de Wild ainsi que sa manière d'aborder certains thèmes.

J'ai hâte de pouvoir lire un autre de ses romans.


"Le fardeau de ce monde est trop lourd pour un seul homme, et la douleur du monde trop amère pour un seul cœur."

par AllieEarl