Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de M_Tiya : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers
Joanne Kathleen Rowling   
Ayant vu le premier film à sa sortie avec l’ecole, j’avais hâte de lire les livres. Et la série Harry Potter est de loin ma préférée. J’en suis fan.

Je les relis souvent.

par M_Tiya
Les Âmes vagabondes Les Âmes vagabondes
Stephenie Meyer   
Les âmes vagabondes est vraiment un livre génial ; c'est l'un des seuls qui a autant joué avec mes émotions, au point de me faire pleurer. J'crois bien que c'est tout simplement LE meilleur de livres que j'ai lu. Bien plus émouvant et beau que l'autre saga à succès de Stephenie Meyer. Son vrai talent, c'est de faire vivre les émotions à ses lecteurs avec l'attachement qu'on porte aux personnages.
Dépassé les premières pages et un début assez difficile à prendre, je le concède, on peut plus lâcher l'histoire en cours de route. Ça serait comme abandonner les Humains aux mains des âmes ^^
On rentre vraiment dans l'histoire à ce moment là, quand Gaby rejoint les humains, et on vit vraiment cette incroyable histoire à travers elle. Alors impossible de s'arrêter, on veut toujours savoir ce qu'il se passe si on tourne la page d'après. Ce livre est vraiment addictif, je crois.
Sinon, toujours les longues descriptions de la part de l'auteur, ce qui nous permet vraiment de bien visualiser le décors, et imaginer les personnages à merveille. Ce livre vaut la peine d'être lu, malgré un début assez difficile. Parce que l'histoire qui suit et si juste, si belle, on se met si facilement à la place de Gaby, l'âme dans un corps humain, mais aussi on comprend tout à fait Mel, coincé dans la tête de son hôte.
Au fur et à mesure que l'histoire avance, Gaby est obligée de faire des choix, décisifs pour son avenir au sein de la petite communauté d'humains avec qui elle vit.
Et quand vient la fin... Ce sont ses amis qui prennent une bonne décision pour elle.
Une fin surprenante, et un second tome attendu avec impatiente... J'espère avec toujours autant d'émotions, et qu'il nous transportera comme le premier à pu le faire. J'espère aussi sincèrement que le film adapté de cette fabuleuse histoire ne sera pas raté, qu'il retranscrira les émotions du livre à merveille et qu'il transposera correctement l'histoire du roman.
Je peux dire que c'est un livre qui m'a vraiment marqué :)

De plus, j'ai acheté la version avec le chapitre bonus, et ça vallait le coup ! [spoiler]On apprend qu'est ce qui se passe dans la tête de Melanie quand elle se retrouve à nouveau seule dans son corps [/spoiler](j'crois que j'en ai trop dit pour ce qui n'avait pas lu le livre, là, non ? :P)

par Marie.
Fruits Basket, tome 1 Fruits Basket, tome 1
Natsuki Takaya   
Superbe manga ! Je suis fan ^^ Drôle, touchant avec un peu de romantisme.
Je ne suis pas un serial killer Je ne suis pas un serial killer
Dan Wells   
Une histoire qui se lit facilement et que j'ai apprécié. Le caractère du personnage principal et la situation initiale ouvraient de nombreuses possibilités et le choix de l'auteur de partir dans le surnaturel m'a quelque peu surprise, mais le tout était bien écrit, bien mené, j'ai accroché, je ne pouvais plus le lâcher quand l'action s'est accélérée, et je pense même lire la suite, car l'évolution de John à la fin me donne envie de voir ce que ça pourrait donner.
L'évangile des assassins L'évangile des assassins
Adam Blake   
Plusieurs meurtres à différents endroits du monde, presque simultanément pour empêcher que des chercheurs dévoilent le secret des évangiles.
Une communauté secrète, des tueurs, une course poursuite... Un bon livre à conseiller !

par Lacie
Les Contes interdits : Le Vilain Petit Canard Les Contes interdits : Le Vilain Petit Canard
Christian Boivin   
- Ce que j’ai aimé

L’objet livre est plus que sympa, avec une couverture attirante et la quatrième de couverture est stylée. Un beau travail des éditions sur l’ensemble des œuvres des « Contes interdits ». Cette couverture est signée Mathieu C. Dandurand.

Un livre réinterprétant les contes de notre enfance, mais de façon très obscure et souvent trashs. Que l’on soit pour ou contre, il faut avouer que c’est un pari osé, et l’audace fait du bien.

L’auteur jongle habillement entre les scènes d’actions, les descriptions de décors et d’ambiance, à défaut d’avoir une écriture exceptionnelle. En 182 pages, l’auteur arrive à nous embarquer dans ce qu’il veut nous proposer même si on pourrait reprocher une fin qui part un peu dans tous les sens, mais elle a le mérite d’être surprenante.

L’histoire est fluide et le livre se lit facilement et rapidement. Quelques scènes cocasses viennent apporter un peu d’humour et de couleurs à ce tableau sombre.

Enfin un vampire méchant, sadique, vilain, très vilain. On ne lésine par sur les passages sanglants. Les deux scènes où l’on se retrouve dans le nightclub sont particulièrement réussies. La découverte par Clay et le show privé pour les vampires sont deux moments culminants dans l’horreur du livre.

Clay est peut-être une sorte de cliché sociétal, mais il est bien réussi et bien travaillé. On ressent avec lui ses doutes, ses interrogations, son plaisir,… le texte écrit à la première personne aide beaucoup dans cette immersion.

- Ce que j’aurai aimé, ce qui m’a dérangé

Quelques moments d’incompréhension ou d’incohérence, notamment avec Isabella, ou bien tout le mystère que l’on fait autour de la nouvelle condition de Clay (que l’on comprend à la fin cela dit, mais qui est frustrant tout du long de la lecture). À un moment il y a des chasseurs de vampire, pourquoi on n’en parle pas avant ? Pourquoi on ne prévient pas Clay ? Comme-ci cette partie était une pièce rajoutée pour donner de la consistance au récit.

Quelques répétitions comme « ce précieux nectar » ou « fluide vital ». Bon, difficile de trouver d’autres termes pour parler du sang mais bon, ces termes revenaient quatre, cinq fois et sur 180 pages, ils étaient assez nombreux pour être remarqués.

Vu le tapage des « Contes interdits », je m’attendais à beaucoup plus de trash. Alors oui, il y a deux ou trois scènes hardcores mais honnêtement, je m’attendais à ce que cela aille encore beaucoup plus loin. Ce livre n’est pas conseillé à tout le monde, clairement, mais ceux qui s’attendent à du sanguinaire à chaque coin de page seront peut-être déçus. Je ne suis pas pour le sang et la violence gratuite, loin de là, mais c’est surtout par rapport aux échos que j’ai lus et entendus à tout bout de champ que je dis cela.

On aurait peut-être souhaité un développement plus en profondeur en règle général. Bon, c’est un choix de l’édition que de proposer ce genre de roman court et l’écriture de l’auteur nous propose d’aller à l’essentiel. On aurait souhaité aller peut-être un peu plus loin dans l’Histoire des vampires ou voulu savoir ce qu’il advenait de Clay suite à tout ce qui s’était passé.

- Point neutre, réflexion

Le québécois. J’ai lu à plusieurs reprises que certaines personnes avaient du mal avec certaines expressions locales et que cela pouvait les sortir de leur lecture. Dans ce livre oui, il y en a aussi et je trouve sympa le fait de lire dans leur contexte ces expressions d’une même langue et pourtant si différente. Dans le vilain petit canard, les expressions ou mots peuvent peut-être un peu déstabiliser mais honnêtement y a rien de méchant.

- Conclusion

Un premier livre issu des controversés « Contes interdits » de la maison d’éditions québécoise ADA et une première expérience plutôt réussie même si j’ai eu du mal à réellement dire si j’avais été déçu ou non par l’ensemble. L’on côtoie des vampires sadiques et des lieux lugubres, l’on assiste à des scènes trashs et à des meurtres avec effusions de sang à gogo. Loin d’être accessible à toutes les âmes, les plus sensibles n’y arrivant pas après 30 pages, je m’attendais cependant à encore plus de noirceur et de sadisme compte tenu des échos que j’ai lu à propos des fameux « Contes interdits ». L’impression qu’on aurait pu aller encore plus loin reste en tête à la fin du récit qui manque d’un petit épilogue pour conclure le tout. Le vilain petit canard, superbement interprété par le pauvre Clay, est une réinterprétation sombre mais finalement assez sympathique de l’oeuvre de 1842. Le petit format du livre ne permet pas beaucoup de digressions ou d’explications en profondeur et l’auteur va à l’essentiel, jonglant habillement entre les scènes actions, les descriptions et les sentiments avec souplesse, mais souffrant parfois de répétitions ou d’illogismes qui peuvent parfois nous ennuyer dans une lecture somme toute fluide et agréable. Mon premier « Conte interdit » et pas le dernier.

Pour l'ensemble de la chronique, c'est par ici --> https://evasionimaginaire.wordpress.com/2019/04/08/les-contes-interdits-le-vilain-petit-canard-christian-boivin-pas-si-vilain-que-ca/
Les Contes interdits : La Petite Sirène Les Contes interdits : La Petite Sirène
Sylvain Johnson   
Ce roman était mon premier livre sur les conte interdit . L horreur n est pas la catégorie de livre que je lis , alors je ne suis pas habituer à des trucs gore, mais La petite sirène ne l était pas tant que ça .

J ai bien aimer la réadaptation de l œuvre et je vais peut être lire d autres conte interdit , je ne sais pas .

Et j ai adoré la fin ! Une revanche yeahh ! Bref, j ai bien aimer ce roman , la petite sirène étais un peu naïve et Henry aussi . Malgré ça , un bon roman pour les personnes avertis !

par JessFab01
Les Contes interdits : La Reine des neiges Les Contes interdits : La Reine des neiges
Simon Rousseau   
C'est le deuxième conte interdit que j'ose lire. J'y vais un à la fois et j'essaie de choisir ceux qui me donneront le moins de cauchemars possible. Après avoir lu et apprécié Le petit chaperon rouge de Sonia Alain, je me sentais maintenant prête pour en lire un autre, surtout sachant que ma partner Readeuse serait là pour me supporter moralement!

Bref, je dois avouer que je ressors de cette lecture avec le goût de découvrir les autres ouvrages de Simon Rousseau. J'ai aimé sa plume, car elle est simple et fluide. L'auteur nous amène directement où il le désire et l'on ne peut faire autrement que de se laisser porter par son récit.

Avant même d'ouvrir le bouquin, je m'attendais à lire des scènes plutôt sombres et ce fut un peu moins pire que ce que je croyais. Je ne vous cacherai pas qu'il y a quelques scènes assez répugnantes, mais pas suffisamment pour m'obliger à déposer le livre, car j'avais trop peur.

De plus, nous sommes loin du conte Disney que nous connaissons très bien. L'auteur s'est plutôt basé sur le conte original de Hans Christian Andersen. Selon moi, c'est une excellente idée, car cela ajoute un plus grand réalisme au récit et une intrigue plus intéressante et captivante.

L'auteur m'a surpris, il a su intégrer avec brio, une partie peu reluisante de l'Église catholique au sein des communautés autochtones de l'époque, et je dois avouer que cela a fait vibrer une corde sensible en moi. Personnellement, j'ai trouvé que cela cadrait à merveille avec l'ambiance du conte et les personnages.

Finalement, je ressors de cette lecture avec une panoplie d'émotions. Pour moi, c'est mission accomplie, l'auteur a su me sortir de ma zone de confort tout en me divertissant et ainsi me donner le goût de poursuivre ma découverte des contes interdits.

http://alapagedesuzie.blogspot.com

par alapage
Fullmetal Alchemist, Tome 1 Fullmetal Alchemist, Tome 1
Hiromu Arakawa   
Fullmetal Alchimist est un shonen, mouvementé, drole, attachant aussi bien pour l'histoire que pour les personnages. Peut être un petit peu compliqué avec ces explications sur la théorie de l'alchimie, l'histoire promet d'être fantastique ! J'ai moi-même étée un peu embrouillée au début mais ensuite, je m'y suis retrouvée ! Je le conseille vivement aux otakus !

par poupiiz
Step Up Love Story, Tome 8 Step Up Love Story, Tome 8
Katsu Aki   
Un tome touchant et drôle. De plus, je trouve que Makoto et Yura forment vraiment un couple mignon.

par Elyas