Livres
472 650
Membres
445 530

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ma vie balagan



Description ajoutée par Luciole44 2013-01-04T23:59:44+01:00

Résumé

Auschwitz en 1944, Saint-Germain-des-Prés en 1950, Pékin en 1968 :

une vie de désordre, de provocations et d aventures brûlantes.

Marceline Rozenberg, fille d émigrés juifs polonais, a quinze ans quand elle arrive au camp de Birkenau le camp d extermination du complexe d Auschwitz. Elle en sort dix-huit mois plus tard, à la fois affamée de vie et blessée à mort. Elle épouse un beau garçon au nom bien français, le quitte, hante les nuits bleues des caves de Saint-Germain-des-Prés, entre au PC, claque la porte, porte les valises pour le FLN, s engage pour l avortement, prend risque sur risque... Rencontre le grand cinéaste Joris Ivens : une histoire d amour et de cinéma commence. La voilà au Vietnam sous les bombardements, à Pékin pendant la Révolution culturelle... Si les camps de la mort ont empêché Marceline de suivre des études, elle a su apprendre de la vie les leçons essentielles, et en a tiré une uvre cinématographique pleine d audace et de poésie. Actrice pour Jean Rouch, coréalisatrice avec Joris Ivens, réalisatrice de La Petite Prairie aux bouleaux, elle a l estime indéfectible de la critique et des cinéphiles.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Didie6 2015-03-09T10:20:08+01:00

"C'est un rêve.

Je suis dans une ville, je ne trouve plus mon hôtel. J'ai une valise à la main. Pourquoi ai-je une valise ? Je ne sais pas. Je ne connais pas la ville. J'arrête des gens, sur la place, je leur parle, ils ne comprennent pas ma langue, je ne comprends pas la leur, ils rient, ils s'en vont. Je me perds de plus en plus en cherchant mon chemin. Je grimpe la pente d'une énorme montagne en tirant cette valise, et plus je monte, plus la valise est lourde. Personne ne m'aide...[...]

Je vis sous le signe des valises. Les valises qu'on emporte rapidement. Celles que nous avons dû abandonner à l'arrivée du camp, celles qui se sont accumulées à Auschwitz, avec leurs étiquettes et leurs noms. Les valises que l'on fait pour partir avec un homme, longtemps, dix-sept valises. Je croule sous les valises. Je dois toujours me retenir d'en acheter."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Granny-1 2018-10-01T06:50:59+02:00
Lu aussi

Bonjour les lecteurs ...

"Balagan" mot d'origine russe signifiant " désordre, bordel".

Elle, c'est Marceline Rozenberg.

Elle, elle est juive, gauchère rouquine et minuscule.

Elle, elle se raconte, de façon balagan

Elle, bien entendu, évoque la déportation, les camps, l'horreur. Mais pas seulement ...

Elle, elle parle aussi de l'avant et de l'après, de sa famille meurtrie.

Elle raconte qu'on n'oublie jamais, que pas un instant ne passe sans qu'on y pense .

Elle, elle a eu du mal à se reconstruire .. y est-elle seulement arrivée ?

Elle, elle s'est affichée pour l'avortement, contre la guerre d'Algérie.

Elle c'est l'éternelle rebelle au caractère bien trempé.

Elle, elle raconte ses souffrances, ses regrets, ses ravages de façon " destroy" , de façon balagan.

Elle qui n'a plus voulu s'appeler Rozenberg, trop dur, trop difficile.

Elle, c'est Marceline qui est partie il y a quelques semaines vers d'autres cieux

Afficher en entier

Date de sortie

Ma vie balagan

  • France : 2008-10-09 - Poche (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 3
Commentaires 1
Extraits 8
Evaluations 2
Note globale 8.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode