Livres
494 890
Membres
493 622

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Justine- B'jour man ! B'jour Theo !

La mere- Ah c'est toi Justine ?

Justine- Qui veux-tu que ce soit un lundi matin dans la cuisine ?

La mere- A huit heures, un jour de vacances ? Tout le monde sauf toi !

Afficher en entier

Nicolas- Putain, c'est classe. Ça doit couter la peau du cul un abonnement ici.

Lea- Nicolas, tu ne pourrais pas t'exprimer autrement pour une fois ? Dans un lieu aussi joli, sois plus delicat.

Thibault- Ce que voulait dire Nico c'est : « quel endroit formidable. J'imagine que l'inscription dans ce lieu paradisiaque est hors de prix».

Nicolas- Ouais tu as parfaitement traduit ma penseen mais qu'est ce que ça fait con, dit comme ça !

No comment.

Afficher en entier

Lea est redescendue au bout d'une minute trente (en comptant la montée et le redescente des escaliers !)

Lea- il vaudrait mieux qu'on se mette aux abris, il arrive !

Effectivement, cinq minutes plus tard, la porte d'entree s'est ouverte. Quand je dis ouverte, je devrais plustot dire «a zxplose» dans un fracas epouvantable. Le genre d'entree qu'on voit dans les films d'action americains quand le heros dont on vent de decimer la famille, de bruler la maison et d'egorger le caniche, arrive pour se venger.

Nicolas nous a regardees avec une colere incommensurable dans les yeux.

Nicolas- Putain, mais il faut vous enfermer chez les fous ! C'est mon dernier jour de vacances et vous venez me reveiller pour que j'aille voir un mec qui habite juste en dessous ? Vous vous foutez de la gueule du monde ou quoi ?

Afficher en entier

Justine - Toi, d'abord tu te tais, je t'interdis de commenter ma vie ! C'est compris ? Ensuite, puisque vous êtes tous tellement au courant de mes sentiments, je suppose que je ne vous apprendrai rien en vous affirmant que je suis amoureuse. Amoureuse folle, même ! Seulement celui dont il s'agit ne voit rien alors voilà, il sait... Mon seul vrai problème maintenant, c'est que s'il ne veut pas de moi et que je me jette par la fenêtre pour en finir avec l'existence, j'atterrirai dans son jardin !

Afficher en entier

La mere- Justine, tu es gentille, tu mets la table. J'ai range toute la matinee, j'ai prepare la dejeuner, donc maintenant, j'aimerais qu'on m'aide un peu.

Justine- Parce que j'ai fait quoi, moi, ce matin, tu crois ? Je suis allee me faire bronzer ? Non, madame, j'etais au lycee. Et comme tu me le repete si bien depuis un certain temps, j'ai le bac a la fin de l'annee.

Afficher en entier

Nicolas: Putain, c'est classe. Ça doit coûter la peau du cul un abonnement ici.

Lea: Nicolas, tu ne pourrais pas t'exprimer autrement pour une fois ? Dans un lieu aussi joli, sois plus délicat.

Thibault: Ce que voulait dire Nico c'est :

« quel endroit formidable. J'imagine que l'inscription

dans ce lieu paradisiaque est hors de prix».

Afficher en entier

Je hais cette fille.Non,ce n'est pas assez fort.Je l'exècre,je l'abhorre.La mission que le diable lui a confiée quand elle est arrivée sur terre était simple:me pourrir la vie.On peut dire qu'elle a parfaitement réussi.

Afficher en entier

P.321

La cloche a sonné et on a été obligées d'avaler d'un trait notre gobelet de Paic froid. Ce qui, il faut l'avouer, relève de l'acte héroïque, voire de la conduite suicidaire.

Afficher en entier

Chatouille-pieds, c'est un jeu que Théo a inventé! On se met face à face sur un lit et on se chatouille les pieds mutuellement, le premier qui bouge a perdu. Théo, ravi, à lâché son livre et m'a foncé dessus. Il m'a cogné les dents avec sa tête.

Justine-Théo, fais gaffe, tu m'as fait super mal.

Théo-Pardon ma grande sœur chérie! On joue?

Justine-Oui, on joue mais tu as un handicap.

Théo-Lequel?

Justine-*Comme tu m'as fait mal, à la fin du jeu, tu me mets de la crème sur les pieds.

Théo-La crème blanche qui pue?

Justine-Elle ne pue pas, elle sent la vanille.

Théo-Ben, elle pue la vanille, alors!

Justine-Allez, on commence le chatouille-pieds.

Théo a serré les dents comme si on devait lui faire une prise de sang. Il n'a pas tenu longtemps, il est super chatouilleux.

Justine-Théo, t'as bougé, t'as perdu.

Théo-Même pas vrai!

Justine-Dis donc, tu te moques du monde ou quoi, t'as fait un bon d'un mètre!

Théo-Non, j'ai juste un peu respiré.

Justine-Théo!!!

Théo-Bon d'accord...

Afficher en entier

Justine- Bonjour Alfred !

Alfred, c'est le vieux monsieur qui est à la caisse. Mon père dit qu'il était sur l'arche de Noé et qu'on l'a débarqué directement dans le zoo, après le déluge ! Alfred répète sans arrêt que plus il voit les humains, plus il aime les animaux et qu'il ne supporterait pas de vivre ailleurs qu'ici. Il est officiellement à la retraite mais il vient quand même tous les matins donner un coup de mains.

Alfred- Alors tu es venue pour lui dire au revoir?

Justine- À qui?

Alfred- Tu n'es pas en courant?

Justine- Mais non, qu'est-ce qui se passe?

Le visage d'Alfred s'est soudain assombri. J'ai senti qu'il y avait du drame dans l'air.

Justine- Alors??? À qui je suis censée dire au revoir???

Alfred- Le mieux, je crois, c'est que tu ailles voir le directeur. Il est dans son bureau et comme il m'a dit qu'il te téléphonerait ce matin, je pensais que c'était pour ça que tu étais là. Je préfère que ce soit lui qui t'explique, moi je n’ai pas le cœur !

J'ai attrapé Théo par le bras et j'ai foncé jusqu'au bureau du directeur. J'ai oublié de frapper avant d'entrer.

Justine- Il se passe quoi exactement?

Mr Fleuret a sursauté et a rangé précipitamment le papier qu'il était en train de lire dans son tiroir.

Mr Fleuret- Ah Justine, tu tombes bien, je dois te parler... J'ai une mauvaise nouvelle à t'annoncer.

Spoiler(cliquez pour révéler)Justine- C'est Patou? Elle est morte?

Mr Fleuret- Non, elle n'est pas morte. Elle va bien.

Justine- Alors quoi?

Mr Fleuret- Spoiler(cliquez pour révéler)Tu sais, le zoo est en déficit depuis des années. J'ai toujours réussi à obtenir des subventions in extremis pour garder mes animaux mais là, ce n'est pas passé. J'ai reçu la notification il y a huit jours. La plupart des bêtes vont être transférées dans un zoo à Berlin, demain après-midi. C'est le seul endroit qui accepte de les accueillir. Patou fait partie de la liste.

Justine- Mais vous n'allez pas laisser faire ça, c'est impossible !

Mr Fleuret- J'ai fait tout ce que j'ai pu. Maintenant, si tu veux bien m'excuser Justine, j’ai beaucoup de travail.

Je suis sortie de son bureau totalement désemparée. Patou était mon amie Spoiler(cliquez pour révéler)et je voulais pas la perdre. D'accord c'était une girafe, mais qu'est-ce qui nous empêche d'avoir une girafe pour amie?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode