Livres
463 919
Membres
423 680

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ma vie sera pire que la tienne



Description ajoutée par astonDB9 2018-11-22T15:33:27+01:00

Résumé

Quel est le point commun entre un looser amoureux, un bouledogue alcoolique nommé Disco Boy et une jolie hôtesse de casino ? Une sévère propension à être là au mauvais endroit, au mauvais moment. Ces trois-là n’étaient pas faits pour se rencontrer, encore moins pour évoluer en milieu hostile : des trafiquants de drogues, des braqueurs grimés en présidents, des flics retors et une bête qui hante la campagne. Tuer ou se faire tuer, telle est désormais leur seule alternative.

Afficher en entier

Classement en biblio - 7 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Comme sur des roulettes.

Dans la vie il y a différents moyens de s'en sortir , des plus honnêtes aux plus malhonnêtes. Les héros de ce roman , eux , vont prendre la mauvaise voie et le moins que l'on puisse dire c'est que cela ne va pas franchement leur réussir.

Avant de commencer ce livre je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. La quatrième de couverture le décrit comme " un roman noir détonant entre Pulp à l'américaine , novella et polar , avec une rasade d'humour et beaucoup de désespoir. "

Je ne fais que rarement confiance aux quatrièmes de couverture, elles en disent souvent bien trop ou pour certaines ne collent pas totalement à l'univers du roman. Mais force est de constater ici que c'est bien le cas , ce roman est au croisement de plusieurs genres et se révèle être une petite bombe qui se dévore rapidement.

Ce livre est divisé en trois parties, "Cloches célestes " qui nous entraîne dans un cambriolage qui tourne mal, "Braquages " qui nous raconte l'histoire d'un trio de braqueurs qui ont un peu trop crus en leur chance et enfin "Malbête" qui est la conséquence des événements des deux premières parties.

Car oui, bien qu'elles semblent au départ ne rien avoir en commun ces histoires sont toutes liées, liées par une certaine malchance et une envie bien trop brûlante de se remplir les poches.

Les héros de ce livre ne sont pas vraiment des héros, ils ne sont pas motivés par l'envie de faire des grandes choses , loin de là. Leur but , profiter de la vie, se faire de l'argent quitte à employer les grands moyens. Ils semblent tous vouloir combler un vide , le vide d'une existence qui ne leur correspond pas vraiment, ils veulent plus mais n'y arrivent pas.

Certains sont motivés par l'amour, d'autres par l'envie d'échapper à ce qui les entoure. Mais tous veulent autre chose . Et la vie ( et leurs voix souvent merdiques, il faut bien l'avouer ) va se charger de leur rappeler que rien n'est facile et qu'à trop jouer avec la chance on risque bien de se prendre un retour de bâton en pleine poire.

Williams Exbrayat nous propose avec ce livre une épopée pour le moins savoureuse . On dit toujours qu'il ne faut pas rire du malheur des autres mais ici cela est bien trop tentant. Je n'ai pu résister aux malheurs qui tombent sur la tête de nos chers héros. Et bizarrement plus ils s'enlisent et plus cela devient intéressant. Cela pourrait sembler sadique , cela l'est sans doute un peu d'ailleurs mais pour ma part je n'ai pu m'empêcher de sourire et de rire face à certaines situations . On se dit que décidemment une poisse pareille ce n'est pas possible et pourtant.

La poisse colle à nos héros comme un chewing-gum à une chaussure. Je ne peux vous révéler certains choses mais rien ne leur sera épargné.

Ce roman nous met face à de mauvais sentiments, ceux des personnages mais aussi les nôtres. Comme je le disais on ne peut s'empêcher de sourire face à leurs mésaventures , cela réveille certains mauvais instincts mais cela nous met surtout face à notre humanité, dans ce qu'elle a de bon et de mauvais. Nous ne somme point des êtres parfaits , bien au contraire , nous sommes faillibles , jamais à l'abri de prendre une mauvaise décision ou de s'engager dans une voie merdique.

En lisant ces destinées qui se croisent on ne peut s'empêcher de se demander ce que l'on aurait fait à la place de ces personnages. Cela nous les rend plus attachants ( pour certains ;) ) mais aussi plus humains . On ne sait à l'avance où nous mènera notre chemin. Il suffit parfois d'un rien pour que tout parte en vrille.

Un livre savoureux et qui nous ouvre la voie vers certaines réflexions.

Afficher en entier
Argent

Si on me demandait de décrire ce livre dans sa version cinématographique, je vous dirais de but en blanc que c’est du Pulp Fiction à 100%.

Alors si vous êtes amateurs d’odyssées sanglantes autour de personnages armés peu fréquentables qui manient la magouille comme personne, rester avec moi ce roman devrait vous plaire.

Constituée de trois parties, chacune d’entre elles aura un but bien précis. Les deux premières vont nous présenter un groupe de personnages différents, mais tout aussi malfaisants les uns que les autres.

Nous allons les suivre dans leur folie à la gloire et à l’argent facile, dans cette course au succès la chute sera d’autant plus rude. Quant à la dernière partie, elle réunira cette joyeuse bande de truands pour un happy end à la sauce Tarantino.

Trois amis voleurs, un peu paumés et fortement bourrés vont mettre les pieds dans un engrenage qui va se révéler bien puissant comparé à leurs petits larcins habituels.

Un cambriolage qui va mal tourner et qui va les mettre sur le chemin de trafiquants peu sympathiques et peu enclins à la discussion.

Ils vont découvrir une nouvelle combinaison de drogues dans un laboratoire sous une maison en apparence tranquille, celle-là même qu’ils voulaient cambrioler.

Entre négociations, morts, course poursuite, la petite maison isolée d’un vieil oncle sera un bon point de chute pour eux. Ils pourront compter d’une manière peu conventionnelle, sur leur ami Disco Boy, un bouledogue bringé élevé à la bière, caractériel et dépressif.

La deuxième partie va mettre en scène des braqueurs, grimés de la chère tête de trois de nos anciens présidents, Chirac, Hollande et Sarkozy.

Ils vont vouloir vider les caisses d’un casino, un plan élaboré minutieusement depuis très longtemps. La chance ne sera pas de leur côté et un grain de sable va venir bloquer les rouages d’un plan qui se devait infaillible.

Le twist final regroupera ces personnages pour une explosion à haute voltige.

Une lecture différente, mais qui a su me distraire, je ne vais pas me mettre à dévorer ce genre littéraire, mais je suis contente de l’avoir découvert.

Les braquages, l’armement et les trafiquants de drogue ne font pas partie de l’ambiance que j’aime habituellement retrouver dans mes lectures, mais là il faut dire que c’est très bien fait.

J’ai été un peu moins fan du sort alcoolique réservé au pauvre bouledogue qui frôle le coma éthylique et qui ventile sec au bout de deux mètres, mais il faut dire que ce trait particulier s’intègre avec le reste de l’histoire.

Le côté mafieux est présent dans l’ensemble du livre et l’humour noir côtoie une ambiance pesante et calculée des hold-up et des prises d’otages.

Des truands avides d’argent qui ont la gâchette facile vous réservent de belles courses-poursuites.

Vous pouvez commencer déjà à courir ils vous suivent, ne vous retournez pas ils sont partout ! Et surtout ne faites confiance à personne même pas à vous-même.

Afficher en entier
Or

Il y a des jours où il est préférable de rester au lit. Tout le monde a connu ce moment. Ce ne sont pas les apprentis voyous qui vont dire le contraire. Avec un vocabulaire truculent, Williams Exbrayat nous fait entrer dans un monde peu ordinaire: celui des voyous loosers. Ceux qui ont la poisse collée au corps. Peu importe le milieu. Peu importe la classe sociale. La poisse guide la vie de ces gangsters. Vous voulez du sang? Vous en aurez plus que vous ne le souhaitez. Vous voulez des cadavres? Il suffit de demander.

Les différentes scènes se passent avec horreur, gouaille, humour. Nous suivons les aventures de ces apprentis méchants. De ces victimes à qui la vie joue des tours assez retors. Les scènes se succèdent, se recoupent, se rejoignent pour finir en apothéose. N'est pas gangster qui veut. Peu importe l'intelligence. Peu importe la baraka. Les hommes se substituent aux animaux qui, eux, se substituent aux hommes. Ils ont plus de sentiments, plus d'âme que ces derniers. Ces humains qui vont jusqu'au bout de leur noirceur d'âme pour gagner si peu. Pour gagner le pire.

Ma vie sera pire que la tienne fait remonter la faiblesse, la fourberie de l'homme. Jusqu'où peut aller ce dernier pour garder un pactole? Qu'est ce que sa conscience lui permet de faire ou d'oublier? Les mots sont crus. La logique est illogique. Le suspens est présent jusqu'au dernier mot. La lecture est agréable et les surprises sont nombreuses. L'intrigue est superbement ficelée et, jusqu'au bout, les personnages resteront sur le fil du rasoir. Définitivement, il est vrai que JE a raison de dire Ma vie sera pire quela tienne. Et c'est peu de le dire.

Afficher en entier
Argent

Si en lisant le résumé j’espérais avoir une bonne surprise j’ai malheureusement été assez rapidement déçue. Le résumé m’avait laissé penser que j’allais lire un thriller assez sombre et malheureusement l’auteur s’approche davantage du roman noir mais dans la version soft…

Les idées sont intéressantes mais l’auteur reste trop en surface et ne les approfondit pas. C’est dommage mais aussi très frustrant. J’aurais vraiment eu envie que l’auteur nous fasse entrer dans son univers.

Cela aurait pu être facile grâce aux changements de points de vue, malheureusement il n’en profite pas et ne les exploite pas assez.

Les chapitres sont assez courts. Ce qui est dommage c’est qu’à la fin de chacun il n’y a pas vraiment de suspense et Williams Exbrayat change d’idée ou de point de vue au chapitre suivant. J’ai donc eu des difficultés à m’imaginer la vie des protagonistes. Il aurait, je pense, fallu écrire des chapitres plus longs !

Concernant les descriptions elles sont assez sommaires. Il y a beaucoup de personnages mais ils ne sont que peu détaillés. Je pense qu’il aurait été utile de les décrire précisément et d’ajouter durant tout le roman des petits rappels physiques. Personnellement je me suis parfois mélangée entre les noms et les rôles des personnages.

Pour ce qui est des lieux là aussi les descriptions ne sont pas très présentes c’est dommage !

Les indices de temps et de lieux sont eux complètement absents. Il y a des jours à la fin du roman mais ils ne nous aident pas à savoir quand se déroule l’histoire en général.

La fin est assez intéressante. Elle est dans la continuité du roman mais nous fait penser à un roman policier. Je conseillerais peut-être à l’auteur de relire son roman pour l’améliorer et de réécrire certaines scènes pour leur donner plus de réalisme.

En résumé, si vous aimez les chiens, les romans un peu décalés et envie de découvrir un auteur, alors ce roman est fait pour vous !

https://fais-moi-peur.blogspot.com/search/label/affaire%20n%C2%B0424

Afficher en entier
Lu aussi

Chronique complète sur le blog :

"En bref, je conseille ce polar à tout fan du genre car tout est réuni : Le suspens, le brut, le meurtre.. "

https://egideofbooks.blogspot.com/2018/12/133-ma-vie-sera-pire-que-la-tienne.html

Afficher en entier
Or

J’ai d’abord été attirée par sa couverture et son synopsis mais j’étais bien loin de me douter où l’auteur allait m’emmener. C’est une très belle surprise.

Il nous plonge dans un roman noir où la présentation et la narration sont originales. Présenté en 3 parties avec chacune ses propres chapitres et son épilogue. On pourrait croire qu’il s’agit de nouvelles. Et bien pas du tout ! Des personnages qui vont chacun vivre une aventure qui va les changer et qui vont finir par se rencontrer pour clôturer le récit. Une narration quelque peu déjantée, avec un brin de fantaisie dans la manière dont s’expriment les divers personnages. Elle nous immerge plus encore dans l’ambiance du milieu.

J’ai également beaucoup aimé que, dans la dernière partie, on découvre des extraits de journaux, qu’on voit l’histoire de manière extérieure et qu’on en apprenne plus encore sur un personnage en particulier. Sans oublier l’humour qui est présent au fil des pages et qui m’a séduite (digne de Nadine Monfils !).

Des meurtres nombreux et sanglants qui s’enchainent. Une hécatombe ! Nos protagonistes ont l’art de se retrouver au mauvais endroit mais ils ne se laisseront pas abattre pour autant. Bien au contraire….

Des chapitres courts qui donnent du rythme et un enchainement de rebondissements qui entrainent le lecteur et ne le lâchent plus. Un récit surprenant qui sort des sentiers battus. Une excellente lecture.

Afficher en entier
Or

Mon avis

Amis du genre , bonjour !! Cette histoire c’est la rencontre du troisième type !! Un œil sur le résumé, vous vous dites « Ouais pff » ; et bien non !! Chers lecteurs ! Je suis une fan du genre et je peux vous dire que c’est une pépite, pas la petite de 10 grammes ; non THE PEPITE !!

Ca claque, ça va vite et ça envoi du lourd. Un air de Mr Frédéric Dard flotte dans l’histoire, une intrigue qui colle bien à l’ambiance . Spéciale dédicace à Disco boy , le bouledogue qui mériterait une inscription aux AA (Alcoliques anonymes). La plume de l’auteur défile au même rythme que l’histoire , simple sans chichis et Bimmmmm !! L’histoire est déjà finie !!

C’EST TROP COURT !!! Mais tellement génial !! Merci infiniment d’avoir sorti une telle histoire de votre imagination Mr Exbrayat . Evidement, il faut aimé le genre , pour ma part je suis la petite fille cachée d’Obélix ; je suis tombée dedans depuis que j’ai l’âge de lire et donc je ne peux que entrer dans cet univers les deux pieds joints.

Sur ce , chers amis , je vous conseille cette belle découverte à fond les bananes !!

Allez à plus !!

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 7
Commentaires 7
Extraits 0
Evaluations 1
Note globale 7 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode