Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mabiblio1988 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Toi. Moi. Maintenant ou jamais - L'intégrale Toi. Moi. Maintenant ou jamais - L'intégrale
Emily Blaine   
De quoi ça parle?

Charlotte a une vie bien rangée, minutée et simple. Rationnelle, elle ne prend aucun risque. Mais son existence promet d’être quelque peu chamboulée lorsque son ex petit ami, Jérémiah, refait surface dans sa vie. Voilà dix ans qu’ils ont rompu. Charlotte a eu beaucoup de mal à s’en remettre et n’a jamais vraiment pu l’oublier.
Le beau pilote de F1 veut reconquérir le cœur de Charlotte et, pour cela, il lui propose de réaliser une liste de vœux que la jeune femme a écrite il y a dix ans, lorsqu’ils étaient ensemble.
Va-t-elle laisser une seconde chance à Jérémiah? Peut-elle le laisser revenir dans sa vie alors qu’elle a eu tant de mal à l’oublier?

A quoi faut-il s’attendre?

Il s’agit d’une romance contemporaine agrémentée de touches humoristiques. Les sentiments amoureux sont beaux, purs et profonds. L’histoire est touchante sans être niaise. Jérémiah fait tout son possible pour reconquérir Charlotte alors que celle-ci persiste à le tenir à l’écart. Loin de se laisser abattre, il déploie tout son potentiel pour parvenir à ses fins car il sait qu’il y arrivera d’une façon ou d’une autre.
Pas de surprise pour le lecteur, on est sûr que le jeune homme parviendra à capturer le cœur de Charlotte. On se demande cependant comment il va s’y prendre. A chaque fois que le lecteur a l’impression que ça y est presque… Eh bien non!

Les personnages sont touchants et attendrissants. Jérémiah est l’homme parfait malgré ses défauts. Voir un homme se donner autant de mal pour récupérer celle qu’il aime est vraiment adorable.
Quant à Charlotte, elle n’a pas eu une vie facile, elle est forte et indépendante. Elle a tout fait pour oublier Jérémiah même si au fond son cœur lui a toujours appartenu.

Il y a quelques scènes érotiques bien écrites, aucunement vulgaires et sympathiques à lire (mention spéciale à la voiture de course de Jérémiah ahah).

L’auteure joue sur le présent et le passé. Certains chapitres nous renvoient à l’année où Charlotte et Jérémiah se sont rencontrés, lors de leur dernière année de lycée. Ils étaient alors deux adolescents remplis de rêves. Jérémiah a réussi à séduire Charlotte d’une façon vraiment adorable et je crois que toutes les filles se seraient laissées prendre au piège.
Ces petites remontées dans le temps sont vraiment agréables à lire et permettent de comprendre la relation Charlotte-Jérémiah du temps présent.

L’histoire est écrite en Je, du point de vue de Charlotte et de Jérémiah. Le style de l’auteure est fluide, très agréable à lire et bourré d’humour. Les pages défilent à une vitesse folle sans que l’on ne s’ennuie un seul instant!

Mon avis:

C’est un vrai coup de cœur! J’ai adoré ce roman qui m’a fait sourire tout au long de ma lecture.
J’ai adoré l’humour utilisé par Emily Blaine. Comme toujours, son style est rafraîchissant et fait du bien au moral. Vraiment, il n’y a rien de mieux pour décompresser après une journée harassante et pour passer une bonne nuit sereine!
J’ai adoré Jérémiah. Quel homme! Non mais vraiment… QUEL HOMME! Impossible de ne pas succomber à son charme ahah
L'étoile de Mona L'étoile de Mona
Sabine Ricote   
Mona est née sous une bonne étoile. Sa route en croise une à chaque saison. Au printemps, elle rencontre l’étoile de jasmin blanc et en été, celle du sable doré. En automne, ce sont les feuilles chatoyantes qui l’entourent et en hiver, les flocons légers. Avec Mona, tends la main à ton étoile !
La Société, Tome 1 : Qui de nous deux ? La Société, Tome 1 : Qui de nous deux ?
Angela Behelle   
Audacieuse,troublante,dérangeante, hautement érotique, cette histoire à mise à rude épreuve mes connaissances et mes certitudes sur les relations entre un homme et une femme.

Mickaëlla Valmur est enseignante, jeune veuve d'un homme beaucoup plus âgé qu'elle a profondément aimé, qui l'a faite femme. Depuis sa mort quelques mois auparavant elle se dissimule sous un masque lisse, une apparence fade et conservatrice qui convient à l'image d'enseignante qu'elle souhaite montrer. C'est par son métier quelle va rencontrer Alexis qui va l'entrainer dans une relation sensuelle et flamboyante où elle va découvrir ses désirs profonds, laisser exprimer sa sensualité, ses fantasmes les plus cachés et surtout l'amour.

Alexis c'est le corps d'un jeune homme de dix sept ans et la maturité intellectuelle et sexuelle d'un homme de trente ans. Mickaëlla va devenir à la demande de ses parents sa tutrice dans le lycée ou elle enseigne, nous découvrirons à la fin pourquoi ils l'on choisit. Une relation de soumission va peu à peu s'installer entre eux mais le dominé n'est pas forcement celui que l'on croit. La jeune femme va sortir de sa chrysalide, découvrir et expérimenter des choses qu'elle n'aurait jamais pensé pouvoir faire ou désirer.

Cette relation hors norme entre un jeune homme (quoique pas si jeune qu'il n'y parait autre surprise de l'auteure), les pratiques évoquées parfois pornographiques, sans censure, avec langage direct et mots crus parfois, la découverte de cette société créée pour une élite à la recherche d'un plaisir sain ; rien ne vous est épargné et pourtant vous êtes fascinés et pris dans ce jeu de séduction. Perturbée je l'ai été sur certains passages, choquée jamais.

Sans détour je l'avoue cette histoire m'a entrainé dans un monde sensuel et interdit attirant non dépourvu de sentiments, car ne vous trompez pas c'est une histoire d'amour simplement ici le chemin parcouru pour y arriver est différent.

Ce récit raconté par Mickaëlla à la première personne, se déroule comme un film mais est ce une fiction ou le récit réel d'une rencontre dans la vie de l'auteure ? Dans tous les cas cette ode sensuelle risque de vous déranger en tant que femme ou de vous découvrir sous un aspect que vous n'auriez jamais envisager ou oser.Cette histoire n'est pas à la portée de toutes mais un esprit aventureux, libre et ouvert y trouvera beaucoup de plaisir.

Je mets en garde cependant car cette histoire très bien écrite est pour lectrices et pourquoi pas lecteurs très avertis.

Si votre curiosité a été éveillé aller faire un tour sur le blog de La société www.http://lasocieteomega.canalblog.com//

par samba
Les frères O'Neil, tome 2 : L'exquise clarté d'un rayon de lune Les frères O'Neil, tome 2 : L'exquise clarté d'un rayon de lune
Sarah Morgan   
Un deuxième tome meilleur que le premier je dirai, quoi que ça ce vaut.

C'est le personnage d'Elise qui m'a touché le plus. Son histoire, son tempérament, ses envies, ses craintes. Je l'ai trouvé merveilleuse ! Puis Sean est tellement... Comment résister à son charme franchement? Il sait totalement ce qu'il veut ! Sauf quand ça touche la famille et les sentiments, là il est perdu. Mais il est tellement passionné par son travail que ça l'aveugle. Heureusement, la grande famille des O'Neil est là pour le ramener dans le droit chemin !
P'tit Loup aime son papa P'tit Loup aime son papa
Éléonore Thuillier    Orianne Lallemand   
Une nouvelle collection d'histoires inédites pleines de tendresse destinées aux tout-petits. Avec un texte court, des pages cartonnées et une découpe en forme de coeur sur la couverture, c'est la collection idéale pour les tout petits loups.
Le livre : P'tit Loup aime son papa de tout son coeur : lorsqu'il prépare de bons petits plats, quand il lui lit une histoire, ou lui fait des câlinous... avec Papa, tout est plus fou !

par Eurylia
Wild Seasons, Tome 1 : Sweet Filthy Boy Wild Seasons, Tome 1 : Sweet Filthy Boy
Christina Lauren   
Apres avoir "dévorer" la sage beautiful, je me demandais a quoi m'attendre. Peut être légèrement en dessous de beautiful j'ai beaucoup aimé, j'aime vraiment le style d'écriture de ce duo d'auteur: Christina Lauren

par Isana
Never Tear Us Apart, Tome 1 : Never Forget Never Tear Us Apart, Tome 1 : Never Forget
Monica Murphy   
Lien chronique : https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2017/02/20/never-forget-monica-murphy/

Me voici dans un état de frustration très intense c’est dire si cette histoire est totalement captivante. J’aime être surprise lors de mes lectures, ne pas savoir où je vais et avoir une pointe d’incertitude qui me pousse à tourner les pages sans relâche jusqu’à la fin, et là « NEVER FORGET » remplit son rôle à la perfection.

Nous découvrons cette terrible histoire à des instants très différents (avant, après, pendant), dans un désordre très déstabilisant je dois l’avouer, à tel point que le suspense sur la vie actuelle de Katie n’en devient que plus passionnant. Nous revivons chaque étape de ce qu’elle a vécu et l’auteure alterne des chapitres très lourds avec d’autres plus légers pour nous faire digérer tout cela dans une double narration habilement travaillée. Malgré tout, nous sommes bien loin de la Dark Romance comme on peut en lire habituellement, il s'agirait plutôt de Romantic Supens.

Monica Murphy a réussi à m’attirer dès les premières lignes. J’ai eu à l’esprit les images des témoignages de victimes comme on peut en voir dans les émissions TV tel que Faites entrer l’accusé ou Crimes. On est à mille lieues de s’imaginer le travail psychologique et le courage qu’il faut pour oser revenir sur de tels événements et surtout devant un public.

Le parcours de Katie est fascinant, elle reprend goût à la vie et découvre des choses tellement simples à l’âge de 21 ans...de quoi renforcer encore plus notre lien pour cette héroïne.

Je n’ai qu’une hâte, c’est de découvrir la suite de cette aventure. Est-ce que Katie trouvera enfin le bonheur et une vie paisible ? Je l’espère sincèrement et la réponse à cette question arrive le 8 mars...


Maintenant c’est à votre tour, asseyez-vous confortablement et découvrez la tragique histoire de Katherine WATTS !!
Tu as promis que tu vivrais pour moi Tu as promis que tu vivrais pour moi
Carène Ponte   
On commence le roman avec l'héroïne qui se réveille pour la journée de l'enterrement de sa meilleure amie. On y sent sa détresse ainsi que la complicité qu'il y avait entre les deux personnages. Quelques pages plus loin commence le fil conducteur que nous allons suivre le long du roman aux côtés de Molly. Cette promesse qu'a fait Molly va la conduire à suivre la dernière demande de sa meilleure, peu importe ce qu'elle lui demande dans ces fameuses lettres. Une demande qui va l'emmener bien plus loin qu'elle le pensait.

L'histoire est vraiment prenante, on se prend à espérer que Molly réalise ses rêves, soit heureuse, et ce malgré la douleur du décès de sa meilleure amie. On sent bien que cela l'a affectée, de manière profonde, et l'autrice a su retranscrire l'une des formes de deuil que l'on vit après la mort d'un être cher. Ici, on voit que le personnage principal veut rendre hommage à son amie en réalisant ces dernières demandes faites par le biais de lettres que Molly reçoit quelques temps après l'enterrement.

Tout le long, on voit que la jeune femme cherche à être heureuse, tout en rendant son entourage heureux aussi. On s'attache à elle, on s'identifie à elle, car finalement, elle est une personne comme une autre et vit des événements que tout un chacun peut vivre. L'histoire m'a emportée, dans cette histoire de vivre sa vie pleinement, de lettres, qui ont donné une originalité certaine au roman. Lorsqu'on avance dans le roman, on se pose des questions sur ces écrits, notamment, comment le roman peut-il contenir les douze demandes un nombre de pages restreints ? Et finalement, on comprend, et on se dit que c'était comme ça que cela devait se passer.
J'ai beaucoup aimé le récit, avec le plusieurs milieux abordés, notamment celui de la pâtisserie, mais surtout celui de la danse, que j'ai vraiment apprécié suivre dans cette histoire. C'est un lien fort avec l'héroïne et qui prend une part importante dans le roman.

Les personnages sont aussi extrêmement attachants, et ce pour tous. Molly est d'une gentillesse et d'une simplicité qui me plaisaient particulièrement, tout comme le reste de sa personnalité, qui forme un tout dont l'on veut suivre les aventures de la meilleure manière possible. Il en est de même pour les autres personnages, que ce soit ceux que l'on voit moins, ou ceux que l'on croise plus régulièrement. Marie, Viviane, Nadège, Susan, John, Lou, Gabriel, et encore bien d'autres, ... Chacun a su se faire sa place dans le roman et dans la vie de Molly. Chacun m'a fait vivre des émotions, que cela soit le rire, la tristesse, l'empathie, la tendresse, ...

Dans le livre, les relations prennent une place importante, que cela soit l'amitié, ou l'amour sous toutes ses formes. De belles relations qui évoluent, parfois en mieux, parfois en pire, mais qui illustre parfaitement les relations humaines que nous entretenons dans notre vie, avec des hauts et des bas, des découvertes, des déceptions, des surprises.
J'ai beaucoup aimé suivre chacun de ses personnages dont on se sent proche dans leurs doutes, leurs forces, leurs faiblesses, leurs sentiments, et ce jusqu'à vouloir en savoir bien plus sur certains personnages et sur certaines relations, dont j'ai l'impression d'en connaître qu'une infime partie. J'ai parfois même eu l'impression de voir briller des étoiles dans les yeux des personnages, notamment dans ceux des enfants que nous découvrons lors de l'histoire.

Carène Ponte a su mené son récit avec une justesse incroyable, et a su parler de la vie et du deuil de manière à ce qu'on ne s'apitoie pas sur la mort, mais qu'on profite tout en pensant à ceux qu'on aime, à ceux qu'on a perdu. La gravité de certains moments, qui ponctuent la vie de façon plus ou moins importantes, sont en parfait équilibre avec les moments plus légers, emprunts d'humour bien choisi ou de bonheur. Un roman qui me laisse un bon souvenir, et dont je ne voudrais quitter les personnages.


En conclusion, ce roman est très belle découverte que je ne regrette absolument pas. J'ai rêvé, souri, vécu avec les personnages que j'aimerais mieux connaître et ne pas quitter. L'histoire de Molly est d'une justesse et d'un réalisme qui touche et nous rappelle nos propres vies, nos propres décisions.
Finalement, certaines décisions parfois importe peu si au bout, elles nous permettent de trouver le bonheur. Un livre plein de vie, malgré l'un des sujets abordés, qui nous donne envie de profiter, de faire ce que l'on rêve si cela ne nuit à personne.
Une belle leçon de vie qui m'a touchée et m'a fait voyager, et c'est avec un sourire aux lèvres que je repense aux pages que j'ai terminé il y a peu et que je ne regrette pas avoir tournées.
Vices et Plaisirs Interdits Vices et Plaisirs Interdits
Lola T   
Lors du salon de Chevrières, en date du 25 mars 2017, j'ai eu l'occasion d'obtenir ce livre en avant-première. J'aime beaucoup la couverture qui change de toutes celles que nous voyons, par contre le titre donne bien le ton. Impossible de passer à côté du thème érotique par le biais de "Vices et plaisirs interdits". Une première pour Lola dans ce thème.

J'avoue que j'avais autant hâte que l'appréhension de lire ce nouveau livre, car il "doit, devait" changer de tout ce qu'elle a déjà écrit. Un érotique, contemporain, sans fantastique.

Nous débutons avec le mariage d'Eloise Tessier, cette jeune femme d'une vingtaine d'années, qui va épouser Alexandre Maréchal, la trentaine. Dès le départ, ce mariage, arrangé, ne se passera pas comme les deux parties l'entendent. Eloïse sait qu'elle devra faire des concessions. Par la faute de son père, elle est celle qui va lui éviter la ruine en devenant la femme de cet homme énigmatique. Dans le monde des affaires, celles des pierres, des bijoux, le paraître est important. Mais ce que les deux montrent n'est peut-être pas ce qu'ils sont véritablement.

La plume de l'auteur reste la même, pas de changement dans l'écriture. Je reconnais très bien Lola dans ses mots, ses phrases, le fait que l'érotisme soit doux. C'est ce qui m'a plu pas de mots cru à outrance et une histoire qui tient la route. Les scènes d'intimité montrent l'apprentissage dans un monde de libertinage. L'histoire de "gros sous", de dettes est plausible. C'est un récit qui peut arriver à tout le monde.

Concernant les personnages, nous suivons l'évolution des principaux essentiellement par le regard d'Eloïse, mais parfois par celui d'Alexandre.

Elle est une enfant gâtée, venue tardivement dans le couple formé par ses parents. Dans son milieu, tout n'est qu'apparences. Il faut toujours être parfait, se tenir droite, faire attention à ses paroles, ne pas se mélanger avec le petit peuple, excusez du peu si le jardinier vient vous poser une question : seul un soupir d'exaspération pourrait se former sur ses lèvres. Oh j'ai failli oublier : le devoir conjugal correspondrait plus à un "soit belle, tais-toi et laisse ton mari faire". Une joie totale ! J'ai aimé voir les questions se poser dans sa petite tête d'enfant gâtée, car elle l'est c'est certain, n'acceptant pas de voir son monde changer. Mais au contact d'Alexandre, elle va devoir apprendre, évoluer. Hautaine et irresponsable, Eloïse va comprendre qu'elle n'est pas le centre du monde et laisser place à ses désirs.

Lui a besoin de cette femme. Pourquoi ? Pour faire en sorte que son beau-père se renfloue ? Pour se faire un nom dans le métier des pierres précieuses ? Bien des questions se posent, des réponses arrivent. Dès les premières pensées de cet homme, nous savons qu'il se passe quelque chose, mais quoi ? C'est un homme qui a plus d'expériences en tout, soyons honnête. Plus vieux certes, mais ce n'est pas cela qui fait qu'il a plus de "vie". Non il sait ce que veut dire travailler de ses mains, s'occuper des autres. Accessoirement c'est un homme à femmes et il ne cache pas du départ qu'il aime le sexe.

Entre les deux, c'est un jeu qui va profiler à l'horizon. Rien de forcément tendre, mais plus un désir commun. Et puis nous avons les parents de la jeune femme qui sont ce qu'ils sont. Difficile de dire beaucoup de choses sur eux sans trop en dire. Je les vois comme des gens de la haute société qui n'hésite pas à écraser les autres d'une certaine manière. Et puis la mère est franchement... teigneuse, acariâtre... Il y a aussi Cassie, la meilleure amie d'Eloïse qui est tout son opposé. Eve, Myriam, Bradley, la galerie, d'autres personnages qui ont leur importance. Soutien ou non, ils ont leur importance. La galerie est un personnage pour ma part, car elle est là, présente du début à la fin, dans un rêve, une envie, une décision.

Je ne dirais pas que certaines scènes sont dérangeantes, mais trop nombreuses à mon gout. Je sais, certains me diront c'est un érotisme, oui, c'est vrai. Je ne m'attendais pas à autant de scènes de sexe tout simplement.

En conclusion, à part ce petit bémol, j'ai apprécié la façon dont l'auteur montre un apprentissage dans tous les sens du terme. Que ce soit dans le sexe ou dans la vie, nous suivons l'évolution de personnages de manière logique et sur plusieurs mois. J'avoue qu'il m'a manqué le côté fantastique de Lola. Un livre qui devrait plaire à bon nombre de lecteurs.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/vices-et-plaisirs-interdits-lola-t-a129793344
Jeu Mortel à Echo Bay, Tome 1 : Jeu Mortel à Echo Bay Jeu Mortel à Echo Bay, Tome 1 : Jeu Mortel à Echo Bay
Jacqueline Green   
Mouais, ce livre est très loin d'être un coup de coeur.
Le concept aurait pu être pas mal, et il y avait certes de plutôt bonnes idées, mais ça reste dans un cadre beaucoup trop superficiel, qu'on retrouve dans beaucoup de livres YA, je commence à franchement être blasée.

Surtout que bon, il est un peu longuet ce bouquin, je me suis cruellement ennuyée une grosse partie du temps. La structure est quelconque, mais le gros de l'histoire ne sert franchement à rien. Pour un thriller, ça patine, et on n'a pas de nouveaux éléments. On n'a même aucun indice pour deviner qui est le coupable, on passe plutôt d'un suspect à l'autre, pour qu'à la fin on se retrouve toujours dans le flou en ayant soupçonné absolument tous les personnages. Et franchement, cette technique, je la trouve vraiment mauvaise. C'est pas la première fois que je la vois, mais ça donne surtout l'impression que l'auteur ne savait pas elle-même qui était le coupable au début, et qu'elle a écrit comme ça, en nous baladant, mais sans rien apporter au récit, avant les explications finales.

Si on veut parler du fond, ça n'est pas extra non plus. Les défis sont franchement limites, et d'un superficiel, mais les "secrets honteux" ne sont pas mieux. A vrai dire, pour le cas de Caitlin, c'était exactement ce à quoi je m'attendais en lisant le résumé (faut dire que je n'attendais pas grand-chose, ça aurait pu être morbide, glauque au possible, et génial, mais dès les premières pages, on sent que ce sera dans un style beaucoup plus léger) [spoiler]la fille angélique qui passerait pour une traînée, c'est tellement cliché, soit dit en passant[/spoiler], mais dans le cas de Dixie, c'est limite pathétique. Même sans tenir compte du personnage en lui-même [spoiler]je veux dire la fille qui a peur qu'on découvre qu'elle s'est fait refaire les seins, hum, voilà quoi... ><[/spoiler]. Pour Sydney, ça passait déjà nettement mieux, mais bizarrement, ça n'a quasiment pas été exploité.

Et c'est un des principaux problèmes de ce livres : il y a deux-trois bonnes idées qui ont complètement laissées de côté. Peut-être même les seules choses qui avaient de l'intérêt là-dedans. Alors, c'est frustrant. Pour commencer, [spoiler]les tendances de pyromanes de Sydney[/spoiler], on les mentionne, c'est presque un pilier de l'histoire, mais pourtant, on n'approfondit pas. D'où ça vient, jusqu'à où elle a été ? On ne le saura jamais.
Autre élément qui aurait pu être central et fortement intéressant, c'est l'enlèvement de Cait. Et là, je comprends pas. Elle va voir un psy. Et même à la fin, elle a une révélation qu'on ne connaîtra jamais non plus, et pourtant, on nous parle de cet enlèvement deux trois fois à tout casser. Et c'est tout. On ne sait pas ce qui s'est passé, on n'a absolument aucun élément sur cet enlèvement.
(Bon après, faut voir le second tome où on aurait peut-être quelques explications sur les trucs bâclés du premier, mais pour le moment, c'est assez moyen).
Puis bon, le livre démarre sur la légende urbaine des Filles Perdues, ce qui aurait aussi pu faire un pilier intéressant, mais pareil, l'idée est à peine mentionnée, et pas du tout exploitée.

Ensuite, la fin, franchement... Je parle pas de la chute, qui est plus ou moins réussie, et qui pourrait donner envie de connaître la suite pour peu qu'on n'aurait pas trop souffert à lire ce premier tome. Mais l'étape "Révélation et explications"... Ca vient peut-être de l'intrigue où l'on n'a aucun indice pour nous aider, mais je trouve que ça tient pas debout, les mobiles sont extrêmes, et le coupable arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, on se demande bien ce qu'elle vient faire là.
Et la fin [spoiler]la mort de Cait, tout ça, je sais pas, mais pour moi, c'est absolument pas adapté à l'histoire[/spoiler]

Bon ensuite, les personnages sont tous absolument insipides, et immatures, même pour des lycéens, tous autant qu'ils sont, presque aussi superficiels que l'intrigue en elle-même. Alors si on ajoute ça une intrigue qui s'éternise, on peut pas dire que ce soit génial pour accrocher.

par Jenna95
  • aller en page :
  • 1
  • 2