Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mabiblio1988 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Maudite Maudite
Denis Zott   
Au moment où je vous écris cet avis, j’ai encore la chaire de poule parce que cette histoire est tout simplement flippante !! Prenante pour à la fin se prendre une claque phénoménale !! Une immersion dans un Marseille radicalement voué à « L’Ohème » et baigné dans les trafics en tout genre.
Luce, l’héroïne de cette histoire est une femme enceinte courageuse, battue par son mari (Un des leaders légendaire d’un groupe de fans du club de l’OM) mais la moutarde a trop pris !! Elle décide de prendre sa vie en main.
Ce qui aurait pu être une renaissance, se transforme en une cavalcade doublée d’un cache cache haletant ; car elle n’est pas partie sans rien …. Sauf que ce qu’elle a prit, est l’objet de convoitise de beaucoup de personnes.
Une aventure qui se vit en même temps que Luce, un voyage dans Marseille « bouillant », dominé par une peur incontrôlable qui vous prend aux tripes à chaque page !! Denis Zott, un nouveau nom dans ma liste d’auteurs exceptionnels dans sa catégorie !! Une plume qui claque à chaque mot, chaque phrase nous emmène aux confins de la limite de nos nerfs !! Bref, je pourrais continuer pendant des heures à vous poussez à prendre cette pépite !! Mais le mieux est de l’achetée !! Faite marcher le bouche à oreille, le nom de Denis Zott doit résonner aux oreilles de tous les lecteurs aimant le monde du thriller !! Quant à moi, je retourne pour une relecture parce que cela défile trop vite et parce que j’en ai envie surtout !!
Et comme Luce, affronterez-vous vos pires cauchemars ??
Allez à plus !!

par astonDB9
Bonjour Soleil ! Bonjour Soleil !
Corinne Dreyfuss   
Ce matin le soleil s'est levé. Bonjour soleil ! Et puis sont arrivés : trois gros nuages gris, du vent, de la pluie, la nuit, la lune, des étoiles. La journée était enfin terminée. Mais le lendemain matin, surprise : c'est parti pour tout recommencer !
Pirate tétine Pirate tétine
Jean-Charles Sarrazin   
C’est plus fort que lui : Lapinou le pirate ne peut plus se passer de sa maudite tétine. Papa et Maman commencent à en avoir ras-le-bol. Cette tétine ne fait faire que des bêtises à leur enfant : il ne les aide pas, il hurle, il ne pense qu’à jouer… Mais d’abord, est-ce qu’un pirate digne de ce nom suce encore sa totoche ? Il faudra une aventure mémorable, sa capture par un renard, papa lui aussi, pour que Lapinou accepte de lâcher sa tétine… Et encore ! Pas complètement…
IRL IRL
Agnès Marot   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/04/irl-agnes-marot.html

Décidément, on peut dire que cette année, j'enchaîne les coups de cœur ! Et là, quel coup de cœur ! J'ai eu énormément de mal à lâcher ce roman, à tel point que quand je l'ai commencé, j'ai avalé la moitié du roman et j'ai lu très tard dans la nuit. Premier livre que je lis de cette auteure, et certainement pas le dernier (j'ai aussi un défi à tenir, si je ne veux pas parler en alexandrins lors des imaginales :p).

Chloé est une jeune fille qui a grandi à Life City. Un jeu entre « The Truman Show » et « Les Sims ». En fait, un peu un jeu de simulation, mais dicté par les humains, qui prennent le contrôle de leurs personnages grâce à un casque. Mais ce qu'elle ignorait, c'étai qu'elle n'était qu'un personnage parmi tant d'autres, qu'elle n'était, en somme, pas réelle. Qu'elle était, comme tous ses proches, un simple divertissement pour la population, qui la voyait vivre et évoluer. Mais lorsqu'elle apprend la vérité grâce à un inconnu qui lui montre ce qui est vrai, son monde s'écroule. Comme sa rencontre avec Hilmy, un jeune garçon dont elle est tombée amoureuse.

Autant vous dire tout de suite : j'ai été embarqué dans cette histoire atypique et imaginative dès les premières lignes. Dès les premières lignes, j'ai su que j'allais adorer, sans pour autant me rendre compte que cela allait se changer en coup de cœur très vite. Car oui, j'ai tout aimé dans ce roman : l'univers, la plume, les personnages, la persévérance de Chloé. Même s'il est vrai qu'au début j'ai trouvé que la romance arrivait trop vite, je me suis rendu compte qu'elle apportait quelque chose en plus, quelque chose de vrai, qui serait un autre moteur à notre chère Chloé, qui veut sortir de ce jeu et avoir une vraie vie, loin des caméras et de ces curieux qui la voient 24h/24, 7 jours sur 7. Car oui, elle n'a aucune intimité, et très peu de droits de décision.

J'aimerais tellement vous décortiquer tout le roman, vous dire à quel point tel passage m'a plu, telle révolution m'a fait stresser etc. Mais je ne le ferai pas. Pourquoi ? Parce qu'il y a tellement de choses à découvrir par vous-mêmes, que ce serait dommage de tout vous gâcher (parce que oui, évidemment, vous allez l'acheter, ce n'est même pas un conseil, dans ce cas-là). C'est surtout Chloé qui a su me toucher. Bien qu'elle ne soit qu'un personnage de jeu vidéo, elle ressent beaucoup de choses : de l'amour, de l'amitié, de la tristesse, de la joie, de la colère. En somme, comme nous, les humains. Alors quand elle apprend qui elle est vraiment, sa fureur et son envie d'en sortir sont décuplées, à tel point qu'elle est prête à tout pour y parvenir. Même à se mettre en danger. Surtout à se mettre en danger. Même si elle veut aussi sauver ses proches, elle les met dans des situations difficiles et sans retour en arrière possible.

Tout ça, c'est dans la première partie. Et la seule que je vais vraiment vous décrire. Parce que les autres spoileraient quand même un peu beaucoup le roman, et vous savez que je déteste spoiler. La grosse force de ce roman, c'est que, même à travers un jeu de simulation, l'auteure parvient parfaitement à inclure un panoplie de sentiments qui nous prennent aux tripes, nous fait nous rendre compte que tout ceci pourrait être réel. Nous fait voir d'une autre manière les jeux, que même si ce sont des personnages, eux aussi ressentent les choses. Et c'est ça qui m'a le plus touchée dans ce roman : de voir qu'on peut se tromper, faire des erreurs qui peuvent avoir de graves conséquences sur le futur. C'est aussi un beau message qu'elle fait passer : réfléchir avant d'agir.

L'inconnu qui montre à Chloé qui elle est vraiment, m'a intriguée dès le départ. Moi aussi je voulais savoir qui il était, mais surtout pourquoi il voulait l'aider. Puis quand on apprend à le connaître, on se rend compte de plein de choses, qui changent notre avis sur lui. Et oui, je l'avoue, il a fini par me décevoir, dans ses actes, ses paroles, ses pensées et ses choix. Il a finalement une vision des choses bien différente de ce qu'il faisait pourtant passer. Mais c'est là aussi qu'on se rend compte qu'Agnès Marot a crée des personnages avec énormément de psychologie, qu'elle a été au bout des choses, et qu'ils sont loin de rester en surface, comme dans certains romans.

Quant à l'intrigue. Mon Dieu, quelle intrigue ! À vrai dire, pour être honnête, avant de le commencer, je n'avais même pas lu le résumé, je ne savais absolument pas de quoi ça parlait, mais je m'en fichais royalement, parce que je savais que je voulais le lire, et c'était tout ce qui comptait pour moi. Eh bien, pour une fois, j'ai vraiment aimé me plonger dans le total inconnu, ne pas savoir ce qui m'attendait parce que... parce que tout simplement, ce livre est une bombe, et rentre clairement dans mes plus belles découvertes de cette année. D'autant plus que j'aime beaucoup les jeux de simulation, donc il est certain que je le relirai, juste pour le plaisir, même si maintenant je connais la fin.

Parlons un peu de cette fin... Je ne savais pas non plus ce qu'elle nous réservait, et même si elle est parfaite, et que je voulais ce genre de fin, je n'ai pas pu m'empêcher de verser ma petite larme, tant j'ai été touchée. Comme je le disais, Agnès Marot sait manier les mots avec perfection et nous amener sur des chemins très touchants. Encore une fois, les sentiments sont au rendez-vous et... m'ont rendue triste et heureuse à la fois. Contradictoire ? Lisez et vous comprendrez !

En résumé, que dire de plus, à part me répéter et redire que c'est un gros coup de cœur. Un univers totalement atypique, rempli de sentiments, de psychologie hautement menée, de personnages très attachants, d'une intrigue qui tient en haleine du début à la fin. Bref, j'ai tout aimé dans ce roman, et ce ne sera clairement pas le seul livre de l'auteure que je compte lire, ça c'est sûr ! J'ai l'impression de m'être éparpillée dans mon avis, mais je suis aussi frustrée de ne pouvoir vous en dire plus (surtout sur les deux dernières parties), mais ce serait vraiment vous gâcher la surprise, et je ne veux absolument pas que ce soit le cas. Bref, je n'ai plus qu'une chose à dire pour conclure : achetez-le, lisez-le, dévorez-le !

Justine P.

par just2iine
Marked Men, tome 2 : Jet Marked Men, tome 2 : Jet
Jay Crownover   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/04/01/marked-men-tome-2-jet-jay-crownover/

Le premier tome de Marked Men avait été une incroyable surprise, tant et si bien que j’avais eu un joli coup de cœur pour cet opus aussi surprenant qu’addictif. J’avais donc hâte de renouveler l’expérience avec la suite, même si je redoutais un peu le fait que cette dernière ne soit pas à la hauteur.

Alors, effectivement, j’ai préféré Rule à Jet, mais cela ne s’est joué qu’à un cheveu. J’ai vraiment apprécié ce second opus à sa juste valeur, dans la pure continuité de l’histoire précédente, et c’est avec plaisir que je me suis replongée au cœur de notre groupe de tatoués préférés.

Ayden m’a étonnée, mais Jet m’a complètement faite craquer. Vu son étoffe de rock star, je pensais que l’on aurait affaire à un tome où la femme allait courir après le mec. Pour ma plus grande surprise, ce fut l’inverse. Il faut dire qu’Ayden et Jet cachent bien plus de choses qu’ils n’en laissent transparaitre. La fragilité de Jet m’a prise au dépourvue et m’a sincèrement touchée ; ce grand garçon m’a émue et je n’avais qu’une envie : qu’il puisse trouver le réconfort qu’il cherche inconsciemment. Ayden, quant à elle, m’a étonnée, non pas dans sa façon d’agir, mais dans sa dualité ; ce conflit constant entre là Ayden d’aujourd’hui et celle de son passé. Alors quand ce passé ressurgit, ce n’est pas forcément pour le meilleur, et j’ai vraiment été scotchée par ce passif que je n’avais absolument pas entr’aperçu chez elle.

Mais là où Jay Crownover se démarque vraiment dans son genre, c’est qu’elle n’abreuve pas son histoire de scènes de sexe. Souvent, c’est la surenchère dans ce genre d’histoire, où les scènes explicites prennent le pas sur l’histoire principale et ne servent plus à grand chose au bout d’un moment. Ici, c’est l’inverse. Chaque moment intime est judicieusement placé sans que cela ne fasse trop ; chaque scène permet à l’historie d’avancer… et c’est vraiment quelque chose qui m’avait marquée dans le premier tome, cette justesse et cet équilibre, et que j’ai adoré retrouver une nouvelle fois dans la plume de Jay Crownover.

Pour conclure : j’ai encore passé un excellent moment avec nos Marked Men. Jay Crownover a su trouver ce juste milieu dans son écriture pour nous livrer une histoire aussi sensuelle qu’intrigante. Le tout saupoudré de bad boys tendres comme des nounours. Je suis toujours aussi conquise après ce second tome, et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite de la bande !

par Kesciana
Toxique Toxique
Niko Tackian   
Tomar le héros de ce livre est un flic comme on les aimes. Il est torturé, il est rongé par ces démons, par son passé mais là où beaucoup d'auteurs cèdent à la facilité en le rendant complètement alcoolique. Ici l'auteur le rend accro au sport et il sait le rendre très humain. On l'aime immédiatement ce flic qui a du mal avec ses sentiments, peut être à cause de trop de non dits.
Une histoire percutante qui va vite, très vite grâce à l'écriture très direct de l'auteur.
Une mention spéciale pour la fin.
Une fin comme je les aime car l'auteur nous dévoile ce que l'on doit savoir mais laisse une petite touche de mystère.
Un très bon roman à lire mais ce n'est que mon avis...

par Anne2702
La Légende des 4, Tome 1 : Le Clan des Loups La Légende des 4, Tome 1 : Le Clan des Loups
Cassandra O'Donnell   
http://www.my-bo0ks.com/2018/03/la-legende-des-4-tome-1-le-clan-des-loups-cassandra-o-donnell.html

Connaissant déjà Rebecca Keen de l’auteure, Cassandra O'donnell, j’avais bien envie de découvrir une autre de ses séries. La légende des 4 m’a fortement intrigué avec un résumé alléchant et une couverture vraiment sublime !
Les yokaïs sont mi-humains, mi-animaux. Loups, tigres, aigles et serpents, l’entente ne tient qu’à un fil. Et les quatre héritiers des clans se côtoient (sans vraiment le vouloir et en avoir le droit) en terre neutre, là où les humains sont tolérés. Pourtant, lorsque la menace se fait plus présent, les instincts de survie vont tout chambouler et la paix tout juste établit pourrait bien voler en éclats.
En commençant ma lecture de La légende des 4, j’étais ravie de constater que le style de l’auteure soit aussi prenant que dans son autre série (Rebecca Kean). La découvrir dans un autre genre et surtout une autre tranche d’âge est vraiment agréable. Ici, nos jeunes personnages, bien que guerriers dans l’âme, ont ce petit quelque chose qui fait qu’ils ont encore cet espoir et cette naïveté en eux.
L’univers de Cassandra O'donnell est, je dois le dire, vraiment super bien construit. On se glisse aisément dans le décor décrit avec suffisamment de détail pour s’imaginer dans l’action sans pour autant étouffer le lecteur avec des descriptions à rallonge. Le monde a bien changé. Ici, les humains sont en minorité et bien conscient des yokaïs, ces créatures si particulières. Cette tension pèse sur leur tête tout comme l’entente entre chaque clan. Car les apparences sont parfois trompeuses. Les frontières et les règles sont primordiales et un mot de travers peut vite provoquer une guerre.
On s’attache aisément aux personnages et principalement à Maya, héritière du clan des loups, Bregan, héritier des tigres et son petit frère Mika. Tous les trois sont persuadés qu’en discutant on peut préserver la paix instable qu’il y a entre leurs clans et les liens qu’ils ont établis en seront d’autant plus resserré suite aux événements. Les deux autres héritiers sont un peu plus mystérieux, Nel, l’aigle et Wan le serpent auront eux aussi leur importance au fil des chapitres. Chacun d'eux à une personnalité bien à lui, du courage à revendre et un vrai potentiel.
Les rebondissements sont nombreux et l’intrigue parfaitement menée. C’est simple, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Les pages défilent à une vitesse folle et nous surprend au fil des chapitres. L’entente entre les clans et la tolérance sera au cœur de ce premier tome. S’allier pour survivre devient une nécessité face à la menace grandissante qui soulève beaucoup de questions pour la suite.
En conclusion, ce premier tome de La légende des 4, nous plonge ici dans un univers passionnant et bien travaillé. Des personnages intéressants et attachants, une histoire qui tient la route et réserve son lot d’originalité, bref, j’attendrais la suite de pieds fermes. (Prévue pour cette année !)

par Carole94P
Trois de tes secrets Trois de tes secrets
Julie Buxbaum   
Ce commentaire est également disponible sur mon blog : latueusefictive.blogspot.fr !

[spoiler]J'ai l'impression de faire ma méchante en disant cela mais.. je trouve que le résumé ne colle presque pas du tout à ce qu'est l'histoire. Je m'explique. "Un expéditeur inconnu lui prodigue de précieux conseils pour s'intégrer et éviter les pièges de Wood Valley". Quand j'ai lu ça, je m'attendais à ce que cet expéditeur anonyme aide Jessie à vraiment s'intégrer, qu'il lui donnerait de vrais conseils sur quels personnes ou endroits à éviter, comment faire pour passer inapperçue ou au contraire, attirer les regards etc. Mais à la finalité, l'expéditeur se contente de conseiller Jessie seulement une ou deux fois, et uniquement pour lui dire qu'elle s'entendrait bien avec une certaine fille et qu'il fallait qu'elle évite la cantine pour éviter de se chopper une maladie. Le reste du temps, leur conversations étaient "banales", passant d'un sujet à un autre. Et pour continuer sur la lancée, le reste du résumé porte aussi à confusion et ne représente pas ce qu'il se passe dans le bouquin. "[...] elle l'incite toutefois à lui révéler trois de ses secrets". Là encore, je m'attendais à autre chose. Quand on lit ça, on pense (ou du moins c'était mon cas) que Jessie poserait trois questions très secrètes ou qu'il lui dirait trois choses qui l'aiderait à déterminer son identité, mais au lieu de ça, ce truc des trois secrets se transforme en routine et dévoile à la finalité seulement des éléments stupides pour la plupart du temps, du genre (pour citer l'une des révélations) : "J'ai une recette de croque-monsieur qui déchire". C'est pas vraiment un secret ça..

J'ai l'impression d'être vraiment méchante avec ce premier paragraphe.. ça me rend mal de dire quelque chose d'aussi peu positif sur ce qui est, à la finalité, seulement un tout petit détail. Mais le résumé est ce qui représente l'histoire dans son ensemble, ce qui donne envie au lecteur d'ouvrir le bouquin et de le lire (enfin ça et la couverture). Donc quand je vois que certains résumés portent à confusion comme celui-là, ou qu'ils sont peu représentatif, ça me donne une impression de "mensonge" envers le lecteur. Oui, je sais, c'est bizarre. BREF. En vrai, mis-à-part le résumé donc, l'histoire était vraiment pas mal ! Bon, je ne vais pas mentir, le fait qu'Ethan se révèle être PeP ne m'a pas du tout surprise. Je veux dire, on le voit arriver gros comme une maison. C'était pas vraiment mâlin de le faire apparaître autant, de lui donner autant d'importance et surtout, d'avoir fait en sorte que Jessie craque pour lui. Autant lui coller une étiquette sur le front avec écrit "C'est moi PeP" que ça aurait fait le même effet. Si ça avait été Liam (que je n'apprécie pas mais tout de même), ça aurait été un peu plus surprenant. Pareil pour Caleb. Ou encore, pourquoi pas Théo tient ? Bon il est homosexuel donc le coup de la romance n'aurait pas marchée mais au moins, là on aurait été surprise. Le beau-frère qui, par pitié, veut aider sa nouvelle belle-soeur et se retrouve malgré lui à tomber amoureux d'elle. Là ça aurait été une putain de découverte ! En plus, une romance tabou ça fait toujours vendre plus haha. Enfin bon, j'aime beaucoup le personnage d'Ethan donc évidemment ça ne m'a pas déçue à la finalité que ce soit lui. C'est juste que l'élément de surprise manquait vraiment pour le coup.

Bon si non, dans sa globalité, Trois de tes secrets est un bon livre. Pas très original, certes, mais très appréciable tout de même et Julie Buxbaum a une plume simple qui se lit facilement, donc on se laisse embarquer rapidement au fil des pages. C'était un bouquin très sympathique à lire et que je recommande pour passer le temps et détendre ses meninges entre deux grosses lectures. Un bon moment détente en soit ![/spoiler]

par Amnasya
Les Filles au chocolat, Tome 5 ½ : Cœur sucré Les Filles au chocolat, Tome 5 ½ : Cœur sucré
Cathy Cassidy   
Magnifique tome. La première histoire est très touchante. On comprend mieux le personnage qu'est Tommy, ainsi que son amour pour Summer. La deuxième est magnifique. Je n'ai pu que me plonger dans le personnage de Jodie, ayant moi même fait de la danse; bien qu'à petit niveau. Je comprends tout à fait ses sentiments, et les imaginent clairement. Tout le long de cette lectures je n'ai fait que voir des danceuses virvolter au rythme des mots. Très beau tome, et une belle plume comme toujours. Cet auteur est une valeur sûr.
Dôme, Tome 1 Dôme, Tome 1
Stephen King   
voilà enfin depuis longtemps un "très grand" stephen King!
on y retrouve ces sujets préférés,la religion,la politique et l'armée.Il nous sert avec ce roman une histoire terrifiante,il prends plaisir à nous faire peur avec cet isolement que subissent les habitants de cette ville,il nous oblige à jouer les médecins fous et voyeurs qui observeraient ce petit monde,au microscope,en train de se battre contre une dictature abjecte et soudaine,contre l'horreur de se retrouver en cage,prisonniers de ces instincts les plus vils et les plus laids.
je tiens à remercier ce grand auteur qui a su retrouver avec Dôme son talent de compteur de l'horreur.