Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Macros70 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les aventures de Vlad Taltos, Tome 2 : Yendi Les aventures de Vlad Taltos, Tome 2 : Yendi
Steven Brust   
Je suis fan de Vlad Taltos et ses compagnons d'aventures. Ici complots à tous les étages, qui ont l'air de commencer comme une vulgaire guerre de territoire entre "mafieux". Mais rien n'est ce qu'il paraît ! Passionnant, et on rit beaucoup, pour de la "Dark Fantasy"...
Misery Misery
Stephen King   
Sans doute le plus éprouvant des huis-clos qui existent, ecrit en prime par le maitre de l'horreur. On soutient Paul dans cet enfer, on souffre avec lui ! On se demande quand ce calvaire s'arrêtera, au fond on n'est pas vraiment certain qu'il cesse. C'est une horreur et, en même temps, c'est un chef d'œuvre. Magnifique.
Et un petit plus pour le premier chapitre de ce roman. Une prouesse d'écriture.

par Mystix
La Petite Fille qui aimait Tom Gordon La Petite Fille qui aimait Tom Gordon
Stephen King   
C'est un récit fascinant que celui des tentatives opiniâtres de Trisha pour éviter les multiples dangers qui la menacent. Sur un sujet bien mince, King a su écrire une œuvre éclatante de fraîcheur et de vaillance enfantine qui ne l'empêche pas de traiter ses thèmes familiers : l'enfance et son imaginaire, la quête vernienne initiatique, la nécessité d'un modèle de vie, la place de la seconde voix, le combat contre le monstre, l'intervention divine dans les actions des hommes. Le genre de roman qu'en plus on termine la gorge serrée...
Ce roman de tension psychologique intense, mais obtenue avec des moyens retenus, plaira sans doute moins aux fans épris de gore. Pourtant King a su exprimer toutes les nuances de la peur sans se sentir obligé d'utiliser la grosse machinerie de l'horreur. Et avec quelle sensibilité ! Quelle habileté dans la description des réactions enfantines ! Quelle variété dans les effets !
Dôme, Tome 1 Dôme, Tome 1
Stephen King   
voilà enfin depuis longtemps un "très grand" stephen King!
on y retrouve ces sujets préférés,la religion,la politique et l'armée.Il nous sert avec ce roman une histoire terrifiante,il prends plaisir à nous faire peur avec cet isolement que subissent les habitants de cette ville,il nous oblige à jouer les médecins fous et voyeurs qui observeraient ce petit monde,au microscope,en train de se battre contre une dictature abjecte et soudaine,contre l'horreur de se retrouver en cage,prisonniers de ces instincts les plus vils et les plus laids.
je tiens à remercier ce grand auteur qui a su retrouver avec Dôme son talent de compteur de l'horreur.
Dôme, Tome 2 Dôme, Tome 2
Stephen King   
Je n'ai pas voulu faire d'interruption dans ma lecture tellement j'étais à fond dans l'histoire, si bien que j'ai enchaîné avec le Tome 2 de "Dôme" aussitôt après avoir fini la lecture du Tome 1. Au fil des événements liés à l'arrivée du Dôme, les groupes commencent à se former dans la population de Chester Mill. Les bons qui sont avec Barbie d'un côté, et les mauvais qui ne voient que par le pouvoir et l'autorité et dont Jim Rennie est le leader, de l'autre. C'est d'ailleurs à cause de ses agissements sans cesse malhonnêtes et malsains que la petite ville sombre peu à peu. La résistance du clan de Barbie se met en place progressivement et cherche à trouver l'origine de ce "Dôme" qui est survenu du jour au lendemain sur cette petite ville du Maine et a emprisonné ses habitants sans explications. D'où vient ce "Dôme"? Pourquoi est-il là? Et à quoi sert-il? L'explication est assez fidèle à son auteur finalement : un peu irréelle et tirée par les cheveux mais n'enlève rien au talent d'écriture de Stephen King qui nous embarque dans une histoire que lui seul est capable d'inventer. D'ailleurs, je suis contente de n'avoir eu ces révélations qu'à la fin de l'histoire parce que si l'envie de savoir était présente, elle ne prenait pas le dessus sur l'envie de suivre les nombreuses aventures des habitants de Chester Mill. Le nombre important de personnages ne m'a pas gêné outre mesure et je n'ai pratiquement pas regardé le glossaire mis à notre disposition dans le premier Tome. J'aime assez les histoires riches en personnages. Si, de temps en temps, je me perdais dans les noms, Stephen King, spécialiste du détails, savait me guider dans cette petite population, si bien que j'arrivais assez vite à retrouver le fil de l'histoire et à suivre les péripéties de certains habitants. Le côté très pervers de la nouvelle Police locale, qui est en théorie là pour protéger les habitants suite aux événements, m'a beaucoup dérangé mais finalement pas trop surprise. On constate que le pouvoir si il est aux mains de gens malhonnêtes peut engendrer le chaos. La population ne pouvant absolument pas compter sur une aide extérieure doit faire face à une situation de crise qui, peu à peu, va se dégrader. A la fin de l'histoire, on se croirait presque en temps de guerre. Si certaines personnes se sont rapprocher pour s'entre-aider, d'autres, au contraire, se sont déchirés et entre-tués pour survivre. Stephen King ne nous épargne pas les détails. Il a su, à mon avis, recréer une situation catastrophe à l'échelle d'un petit bled de son cher Maine natal assez crédible. Son histoire m'a fasciné par sa réalité malgré les conditions irréelles, si bien j'ai eu un peu de la peine à quitter tous ses habitants qui m'étaient devenus si vite familliers, même si je ne regrette pas Jim Rennie. Ce roman en deux Tomes ou plutôt ce gros "coup de coeur" m'a redonné goût à l'auteur que j'avais délaissé pendant un certains nombres d'années. Désormais, c'est sûr, je ne laisserai pas passer autant de temps avant d'ouvrir un nouveau livre de Stephen King...

par Val88
Duma Key Duma Key
Stephen King   
Grande amatrice de King durant ma jeunesse, c'est avec plaisir que je reviens vers l'auteur avec Duma Key. Une intrigue solide, rondement menée, digne de l'esprit torturé, rigoureux et talentueux comme King. L'auteur prend son temps pour introduire finement les personnages, planter le décor. Oui, on a hâte de rentrer dans le tourbillon. Et une fois les vannes de l'horreur ouverte, on y est, on regarde autour de soi, on préfère laisser la lumière et puis ne plus trop y penser une fois le livre fermé .
excellent
Superbe .
Talulla Talulla
Glen Duncan   
Glen Duncan propose une autre version du loup-garou, plus réaliste, violente et bestiale que ce qu'on trouve dans les romans pour ados (ce qui est plus cohérent même si ça nous fait moins rêver). Bien que le texte soit parfois un peu vulgaire, ce livre est très bien écrit, avec un style chargé d'ironie, de fatalisme et de mélancolie. L'histoire est assez bien ficelée et j'ai préféré ce tome-ci au premier. Je vous le recommande donc si vous voulez découvrir la suite des aventures de Tallula !

par tduncan
Lueur de feu, tome 2 : Soeurs rivales Lueur de feu, tome 2 : Soeurs rivales
Sophie Jordan   
Whaouu et whaouuu !! Il est tout simplement aussi bien que le tome 1. Actions, émotions, rebondissement, un cocktail parfait signé par une écriture fluide et prenante.

Si votre cœur vacillait entre Cassian et Will dans le tome 1, accrochez vous car la c'est une torture pure et simple, Qu'elle finisse avec l'un ou l'autre, je serais perdante car je les adore tout les deux .. Quoi que après ce tome 2, mon cœur balance peut être un peu trop vers l'un des deux .. lol

Au delà de ce superbe triangle amoureux, l'intrigue se développe parfaitement ne manquant pas de beaux moments, d'actions ou de moments déchirants, rien n'est oublié y compris plusieurs révélations qui pour sur mèneront a de grandes choses dans le tome 3 ..

Un tome 3 qui est bien loin, a mon grand désespoir, car quand vous tournez la dernière page de ce tome, vous ne pouvez vous empêchez de tourner frénétiquement les pages en quête de la suite .. Ah oui mais y'a pas, faut attendre un an et c'est la que je me maudis de l'avoir dévorée en une seule journée .. En même temps soyons réaliste, il est addictif au possible alors a moins de ne pas le commencer ( Impossible ), pas moyen de ne pas le dévoré sur le champ !

A tous ceux qui ont adoraient le tome 1 foncez et priez dieu de vous donnez ensuite la patience d'attendre le tome 3. lol
Lueur de feu, tome 3 : Prisonnière Lueur de feu, tome 3 : Prisonnière
Sophie Jordan   
J'ai beaucoup aimé cette série, mais je dois dire que ce dernier tome est un peu décevant par rapport aux autres (le 2ème tome étant le meilleur).
Je trouve cette fin un peu rapide et bâclée et je suis restée sur ma faim. Jascinda est très agaçante : elle prend des décisions mais change d'avis 5 minutes après. Will est trop gentil (pas franchement crédible). Cassian est là, mais éteint.
[spoiler]Le triangle amoureux n'était pas très convaincant et au final les choses restent ce quelles sont depuis le début. Plein de questions restent en suspens : que devient Cassian, où vit Jascinda (Humain ou drakis ?),... ?).[/spoiler]
J'ai eu l'impression d'une immense course poursuite d'un bout à l'autre du livre car le temps passé en captivité est très restreint. C'est dommage, car il y avait là matière à approfondir la psychologie des personnages.

Bref, ce 3ème tome, bien que très bien écrit et très agréable à lire ne m'a pas transportée comme les autres.

par Clot76
Invisibilité Invisibilité
David Levithan    Andrea Cremer   
Je ressors plutôt mitigée et un peu déçue de ma lecture.

Globalement, j'ai été séduite dès le début par l'originalité de l'histoire mais mon intérêt est retombé pour de multiples raisons.

L'écriture et le style des auteurs ne sont ni particulièrement attrayants ni mauvais, ça se lit bien mais j'ai trouvé quelques longueurs qui m'ont freinée dans ma lecture.

L'histoire est plutôt originale : un jeune homme de 16 ans, Stephen, qui est invisible depuis sa naissance, vit dans son appartement au vu et au su de tous.
Son père est un grand absent et sa mère décédée depuis peu.
Un jour, de nouveaux voisins emménagent.
La jeune fille de la famille, Elisabeth, le voit, sans se rendre compte qu'elle est la seule.

Sans en dévoiler plus, c'est très intrigant, ça donne envie.
Malheureusement, la suite ne m'a pas du tout emballée.
J'ai retrouvé une trame qui m'a fait penser à 16 lunes et compagnie : une romance surnaturelle, une malédiction, de la sorcellerie, un combat... etc. C'est trop redondant.

C'est soit trop ado, soit mal exploité, ou les deux mais je n'ai pas été convaincue.
J'ai été gênée par des longueurs également, les personnages ont trop de réflexions intérieures et certaines conversations sont trop étirées pour ne rien dire.
Le tout est plutôt plat quand on voit la taille du livre et la fin n'apporte pas tous les happy ends attendus.

Les personnages sont plus ou moins bons.
Stephen est plutôt attendrissant.
Elisabeth tombe trop rapidement amoureuse et ce n'est pas très crédible.
Le frère, Laurie, est un personnage qui m'a beaucoup plu par ses initiatives, son amitié, sa loyauté et son humour.
Il est le vrai "plus" de l'histoire.
Le grand-père est un mystère pour moi, je n'ai pas bien compris ses raisons de maudire ainsi sa fille et son petit-fils.
Ca manque d'explications et de crédibilité là encore.

En conclusion, je dirais que c'est un bon roman pour les adolescents tout particulièrement.

Je remercie Camille et les éditions Michel Lafon pour ce partenariat.