Livres
483 153
Membres
470 316

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mad Love



Description ajoutée par MegaZord 2015-11-30T11:21:37+01:00

Résumé

Difficile de rester une jeune femme indépendante et sûre d'elle-même quand on tombe folle amoureuse du plus brillant des déments de Gotham. C'est ce qu'apprend à ses dépens l'ambitieuse psychiatre Harley Quinzel le jour où sa route croise celle du Joker, le pire ennemi de Batman. Dès lors, son destin est à tout jamais reliés à son « Poussin » qui, lui, n'a d'yeux que pour son grand oeuvre : la mort spectaculaire du Chevalier Noir !

Contenu : Mad Love Deluxe Edition + Adventures in the DCU #3 + Batman Holiday Special #1.

Afficher en entier

Classement en biblio - 72 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MaMt 2016-06-29T14:35:37+02:00

"Mais je n'ai pas réussi à le capturer. Il est plus insaisissable que jamais depuis qu'il s'est trouvé une partenaire. A sa manière, Harley Quinn est aussi démente que le Joker. Son apparente insouciance cache en réalité un esprit dangereux et obsessionnel." # Batman

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par leslecturessucrees 2019-07-21T18:29:58+02:00
Argent

https://leslecturessucrees.com/2019/07/21/mad-love-paul-dini-bruce-timm/

J’ai toujours été intriguée par le personnage de Harley Quinn que je trouve très amusante et même attachante. Ce comics m’a permis de découvrir comment Harley Quinzel, une prestigieuse psychologue est devenue la partenaire d’un psychopathe en devenant Harley Quinn.

Nous découvrons la rencontre entre Harley Quinn est le Joker. Ce dernier se montre attendrissant et cherche à faire ressentir de l’empathie à son égard auprès de la jeune femme. Harley va tout de suite être touchée et surtout dupée par les belles paroles du Joker. Elle va tomber amoureuse de lui et est prête à tout pour aider son poussin à tuer Batman et ainsi fonder la famille de ses rêves.

Le personnage d’Harley est frivole et instable. Elle se comporte comme une adolescente et se laisse facilement berner par l’horrible Joker. Elle m’a fait de la peine, car à chacune de ses tentatives pour séduire le Joker ce dernier se montre insensible et méprisant. C’est une femme humiliée et rabaissée qui s’accroche coûte que coûte à un amour à sens unique.

J’ai beaucoup aimé découvrir l’histoire de cette femme à travers ce comics, même si je trouve qu’il était très court car il fait seulement 64 pages. Il est composé des détails des planches en noir et blanc, d’un guide couleur, d’une histoire sur BatGirl et d’une sur Poison Ivy. Un comics qui permet de découvrir le commencement de Harley Quinn où se mêle folie et amour démesuré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par queenregina 2018-10-21T14:54:42+02:00
Or

Un comics assez agréable à lire, avec une Harley Quinn bien mise en valeur mais pas assez indépendante ni incisive.

Ce titre comporte de l'humour, j'ai bien aimé le piège chez le dentiste avec Gordon (il s'agit des premières pages), dans ce passage l'humour du Joker est au top. Harley prend enfin des initiatives en voulant offrir sur un plateau d'argent la tête de Batman responsable de son malheur en amour avec le Joker. Sans la chauve souris le Joker s'occuperait d'elle et pourrait l'aimer.

Le lecteur découvre donc comment le docteur Quintzel est tombée sous l'emprise de Mister J (sa relation psychiatre/ patient a pris une tout autre direction, le Joker est bien le roi des manipulateurs). Une rencontre qui a fait des étincelles et qui va bouleverser le quotidien de notre Harleen. Nous pouvons parler de relation toxique et ambiguë.

Les dessins sont bons, l'intrigue se tient, pas surprenante mais pas mal dans l'ensemble. Il ne faut pas s'attendre à de grands rebondissements. J'ai apprécié les bonus (planches brutes, les indications de colorations, etc, bref tous les éléments ayant permis de publier cet album).

Je suis moins fan d'Harley en Arlequin (avec masque et bonnet - je préfère voir son visage - question de goût), ici je la trouve trop servile, je préfère les titres publiés depuis montrant une femme forte qui peut se passer de J et très indépendante. Elle fait penser ici à un petit chien qui suit son maître, qui veut se faire aimer et veut lui plaire à tout prix.

Je pense que c'est la seule méchante a avoir poussé un plan aussi loin. Spoiler(cliquez pour révéler)elle est à 2 doigts de tuer Batman quand même Ce comics permet de passer un bon moment et de se distraire autour d'un album devenu culte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lapommequirougit 2018-04-02T12:11:25+02:00
Argent

J’ai décidé de lire ce comics sous les conseils de notre très cher Xander.

L’histoire est celle de Harleen Quinzel. La fameuse Harley Quinn. Nous voyons dans ce comics comment elle va devenir l’acolyte de notre adoré Jocker. De base c’est une psychiatre, mais à force de le suivre, de l’écouter, elle va s’attacher à lui et l’aimer.

J’ai beaucoup aimé ce comics, qui dès les premières pages nous plonges dans l’univers. Malgré le fait qu’il commence à être un vieux comics. On s’attache vite au personnage d’Harley.

La fin était à mes yeux était très touchante, voir émouvante. Elle a même réussit à m’arracher une petite larme.

Harleen est une psychiatre, qui a tout fait pour arriver ses fins. Un jour, alors qu’elle décide d’intégrer un centre avec pleins de personne à problème, elle croisera le regard du Jocker. Depuis elle n’aura qu’une obsession, vouloir avoir une séance de psychiatrie avec pour se rapprocher un peu plus de lui.

Jocker lui, est l’ennemie numéro un de Batman. Le bien connu Jocker. Vis-à-vis de sa relation avec Harley, il est plutôt vache et distant avec elle.

Le style de dessin m’a énormément plus. J’ai accroché et aimé.

En conclusion, ce fut une bonne introduction à Harley Quinn. Son amour pour Jocker la rend très attachante et nous donne envie de la connaître un peu plus.

>> https://lapommequirougit.wordpress.com/2018/04/02/mad-love/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LSGI 2018-03-24T19:14:26+01:00
Or

Harley, Batman, le Joker... pourquoi cette bd ne serait-elle pas bien ?

Une lecture très divertissante et humoristique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 327e 2016-12-02T16:14:56+01:00
Bronze

Harley est a l’honneur depuis quelque temps maintenant grâce à la série de comics qui lui est consacrée.

Mais pour un public débutant dans le comic et appréciant ce personnage, le plus intéressant est de savoir comment Harley Quinn est devenu ce qu’elle est aujourd’hui. Et c’est justement ce que nous retrace Mad Love.

Nous découvrons son passé de psychiatre à l’asile d’Arkham et notamment sa rencontre avec le Joker, ce méchant qui ne rêve que d’une chose : faire tomber Batman !

Moi qui suis une « pro-Marvel », si je lis des comics de chez Urban c’est uniquement pour Harley du coup j’ai vraiment adoré en apprendre plus sur elle. Sa rencontre avec le Joker, comment elle est en arrivé a aimer un tel personnage et surtout pourquoi est-elle devenue Harley Quinn ! Toutes ces interrogations trouvent réponse dans ce livre.

Le comic porte très bien son titre car finalement, si Harley est folle amoureuse du Joker, on ne peut pas dire que ce soit vraiment réciproque. Lui à surtout envie de se servir d’elle, de tout l’amour qu’elle lui porte pour lui faire faire tout et n’importe quoi. C’est même un peu triste pour Harley de voir a quel point elle se fait maltraité.

Le côté rétro des dessins est un gros plus a mes yeux, les expressions des personnages ce ressentent très bien et les couleurs flashy sont agréables à regarder.

Le vrai gros soucis c’est la longueur du récit qui est finalement très court. Car la moitié du livre est consacré à la même histoire mais en version esquisses crayonnées et encrées puis avec les indications de couleur. C’est toutefois intéressant a feuilleté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaMt 2016-06-29T14:20:19+02:00
Pas apprécié

Harley Quinn est une super vilaine de l'univers DC Comics que je ne connaissais absolument pas et pourtant, à force d'en entendre parler à droite à gauche en bien, et en sachant que le personnage va apparaître dans le film Suicide Squad qui sort très bientôt dans les salles, je ne pouvais pas passer à côté du phénomène. Je me suis dont procurée ce one-shot sur les origines du personnage, histoire d'en savoir plus sur elle.

Spoiler(cliquez pour révéler)Harley Quinn est raide dingue du Joker. Oui, ce psychopathe, ennemi juré de Batman. Elle est sa partenaire dans ses coups d'éclat bien qu'il n'ait pas vraiment de considération pour elle. C'est un amour à sens unique. Et l'on ne peut qu'avoir de la peine pour cette jeune femme qui a tout quitté pour être avec celui qu'elle aime. Exhubérante, elle fait tout pour attirer son attention, en vain, ce dernier ne pensant qu'à occir le justicier masqué de Gotham.

Batman est confronté à encore plus de problèmes depuis qu'elle accompagne le Joker. Le Joker ne sait vraiment pas comment l'éliminer, il veut vraiment que ce soit parfait, à son image. Et pour lui faire plaisir, Harley décide de lui offrir son ennemi sur un plateau. Elle lui envoie un message pour lui dire qu'elle a changé de camp, qu'elle a peur de ce que pourrait faire le Joker pour l'attirer, qui va bêtement tomber dans son piège. Sacrée comédienne! Il est à sa merci, dans un traquenard qui est à la base un plan du Joker et Batman essaie de la retourner contre ce dernier. Il a d'ailleurs totalement raison et le Joker va prouver qu'il n'avait pas tort en s'en prenant à elle, furieux qu'on lui vole la vedette, qu'on lui vole sa victime et son plan. On a ensuite le combat Joker/Batman où ce dernier le rabaisse en disant qu'Harley Quinn a été au plus près de lui règler son compte définitivement. On retrouve à la fin une Harley qui est au plus mal, qui a semble-t-il retenu la leçon mais finalement, non, rien ne change! Têtue, barge, naïve, aveugle et follement amoureuse!

Parallèlement à la trame de fond, on a des flashback, des retours dans le passé où l'on voit Harley lorsqu'elle était une jeune femme "normale", psychologue dans un institut psychiatrique où sont enfermés les pires criminels, on voit sa rencontre avec le Joker, son coup de foudre pour cet homme qui a fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui, elle a même cru voir des choses en lui que personne n'imaginait, c'est à cause de lui que sa vie a changé du tout au tout d'ailleurs.

Il y a aussi la même histoire mais avec les esquisses originelles (crayonnées, encrées), les storyboards en noir et blanc, avec la version originale américaine. On a aussi une autre version colorée cette fois-ci, avec les couleurs originelles avec toutes les indications faites par Bruce Timm, le dessinateur à Rick Taylor, le coloriste. Il y a aussi des petites histoires bonus à la fin mais qui n'avaient aucun intérêt à mon sens, avec BatGirl notamment et Poison Ivy.

Certaines planches sont vraiment très belles mais le graphisme ne m'a pas plu tant que ça. C'était un peu trop "dessin animé", "cartoon" pour moi. ça n'empêche pas que les couleurs choisies sont sympathiques et pleine de peps.

Je n'ai pas adhéré spécialement à ce comics, je n'ai pas été charmé mais néanmoins, Harley Quinn reste un personnage intéressant. Je pense donc que ce n'était pas pour moi, que je me suis trompée de comics pour la découvrir et l'apprécier vraiment. Heureusement, j'en ai un autre dans ma PAL et celui-ci est plus à même de me plaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesMotsPourRever 2016-04-25T23:47:11+02:00
Bronze

Le Joker et son assistante Harley Quinn ont réussi à piéger le commissaire Gordon mais une fois de plus Batman intervient juste à temps et le sauve. Obligés de s’enfuir, le Joker se met aussitôt à élaborer un autre plan tandis que Harley a d’autres idées en tête. Malheureusement le Joker la repousse une fois de plus, affirmant qu’il n’a pas le temps pour ce genre d’activités, et Harley en arrive à la conclusion que si Batman est définitivement rayé de la surface de la Terre, l’élu de son cœur aura enfin du temps à consacrer à leur relation. C’est décidé, Harley Quinn va tuer le chevalier noir.

Je ne peux que commencer par dire que Harley Quinn est un de mes personnages préférés ! Quand je pense qu’elle n’existait pas avant la série de 1992 … Je ne remercierai jamais assez Paul Dini de l’avoir créée ! Ca fait du bien de la voir en solo. D’accord le Joker est quand même dans les parages et le plan d’origine est de sa conception, mais pour le reste Harley agit seule et elle nous prouve qu’elle est plus que capable de se débrouiller ! La façon dont s’en sort Batman est presque risible mais hey, on reste dans l’ambiance de la série alors le scénario ne doit pas être trop pousser non plus.

C’est une histoire qui se laisse lire avec plaisir, ponctuée de gags et d’une bonne dose d’humour. Ne cherchez pas ici de grands plans rigoureusement élaborés et complexes qui auront pour but de s’emparer de Gotham ou de détruire le monde. Le scénario reste assez basique mais ça ne me pose aucun problème. A mes yeux le véritable intérêt de Mad Love c’est qu’on en apprend enfin un peu plus sur le passé de Harleen Quinzel. Quelques détails avaient été évoqués ici et là au fil de Batman, la série animée, mais rien de très approfondi. Nous avons droit ici à une évocation de sa vie universitaire et nous apprenons que même à cette époque elle était déjà prête à tout pour obtenir ce qu’elle voulait. Elle intègre par la suite l’équipe de psychologues de l’asile d’Arkham et y fait une rencontre qui bouleversera sa vie. Adieu Harleen Quinzel et bonjour Harley Quinn ! Parce que finalement Mad Love c’est ça, l’histoire d’un amour nocif, d’une femme éperdue mais dont les sentiments ne lui sont pas retournés et qui va suivre son aimé non seulement sur le chemin du crime mais aussi jusque dans la folie.

Sa détresse, son manque presque désespéré d’amour fait que je me suis encore plus attachée à Harley. Impossible de ne pas l’aimer, de ne pas vouloir l’aider quand le Joker la traite ainsi ! J’aimerais d’ailleurs énormément lire un jour une histoire où Harley prend son envol, ou du moins une histoire ou le Joker se rend enfin compte de son potentiel en tant que criminelle et qu’il cesse de la sous-estimer.

Graphiquement parlant le style de Mad Love peut en rebuter certains. Très « dessin animé », plus simplifié qu’élaboré, on est plus proche de la série tv de 1992 que Amère Victoire ou de La cour des hiboux. La couverture est d’ailleurs trompeuse parce que bien plus travaillée que le reste de l’œuvre. Mais ça ne m’a pas dérangé outre mesure, peut-être (ou pas) parce que cette série a bercé mon enfance, donc que je suis déjà attachée au style. Le côté enfantin du dessin entre parfois en contradiction avec le scénario. Par exemple il est presque déplacé de voir Harley en nuisette réclamer les attentions du Joker. Ou encore lorsque, plus loin dans l’histoire, on apprend qu’elle a séduit un professeur afin d’améliorer ses notes à l’université. Il y a une maturité dans le propos mêlant violence et amour qui va même jusqu’au suggestif. Un enfant n’y verra rien de choquant mais mon regard d’adulte a marqué une pause dans ma lecture et je me suis demandé si finalement c’était une bonne idée (même si de nos jours les enfants en voient bien plus que ça tous les jours à la télévision … Mon côté vieillot, sans doute ^^).

En supplément, l’album propose l’intégralité des crayonnés encrés, la mise en couleur initiale, ainsi que deux histoires courtes mettant en scène Poison Ivy et Batgirl. Les crayonnés auront au moins le mérite de m’avoir fait réaliser à quel point les choix des traducteurs sont parfois étranges et tellement loin de la V.O. Mais a part ça ? Honnêtement je suis un peu déçue. J’aurais préféré une autre histoire centrée sur Harley, peut-être aux côtés de Poison Ivy. Les deux mini histoires sur Poison Ivy et Batgirl sont peu développées et facilement oubliables. Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maeva81 2016-04-23T00:05:20+02:00
Or

Mon premier comic on découvre l'origine de la célèbre harley quinn avec sa rencontre avec le joker et son amour des armes

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pennyworth 2016-04-10T16:22:31+02:00
Or

On plonge dans les origines de Harley Quinn pendant ce tome telle qu'elle était pensée par Bruce Timm et intégrée ensuite dans les épisodes. J'ai beaucoup aimé cette histoire parce que Harley se transcende et dépasse son rôle d'acolyte du Joker. même si elle agit pour lui, elle pense par elle-même et finalement se permet d'être un peu égoïste. J'ai beaucoup aimé la voir de cette manière. les deux petites histoires à la fin sont plutôt sympa.

J'ai adoré l'agencement des planches et l'enchainement des cases. les gros plans sont bien réussis et permettent réellement de mettre le lecteur dans l'intrigue.

Les couleurs sont parfaites, elles collent à l'ambiance et on est vraiment happé par l'univers.

Les bonus sont exceptionnels ! c'est rare d'avoir des crayonnés et des colorisations complètes. D'habitude ce sont simplement quelques pages qui sont montrés mais là, c'est toute l'oeuvre et c'est vraiment génial !

Bref, un très bon moment de comics !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Debby_Bouquine 2016-02-15T13:56:08+01:00
Or

Vraiment génial !! J'aime beaucoup. Le seul bémol : Il est trop court !!

Afficher en entier

Date de sortie

Mad Love

  • France : 2015-12-11 (Français)

Activité récente

merimo l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-28T18:49:12+01:00
Mana22 le place en liste or
2019-03-19T20:04:53+01:00
antoyn3 l'ajoute dans sa biblio or
2018-03-19T22:23:13+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 72
Commentaires 11
Extraits 6
Evaluations 15
Note globale 7.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode