Livres
554 906
Membres
600 168

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par MissAnnabeth 2015-08-19T10:47:33+02:00

- Il y a sur le boulevard, chez un marchand d'estampes, une gravure italienne qui représente une Muse. Elle est drapée d'une tunique et elle regarde la lune, avec des myosotis sur sa chevelure dénouée. Quelque chose incessamment de poussait là ; j'y suis resté des heures entières.

Puis, d'une voix tremblante :

- Elle vous ressemblait un peu.

Madame Bovary détourna la tête, pour qu'il ne vit pas sur ses lèvres l'irrésistible sourire qu'elle y sentait monter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MissAnnabeth 2015-08-19T10:45:00+02:00

Quand Rodolphe, le soir, arriva dans le jardin, il trouva sa maîtresse qui l'attendait au bas du perron, sur la première marche. Ils s'éteignirent, et tout le rancune se fondit comme une neige sous la chaleur de ce baiser.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rayonnante 2014-12-14T18:33:30+01:00

Elle jetait parfois aux pauvres toutes les pièces de sa bourse, quoiqu'elle ne fût guère tendre cependant, ni facilement accessible à l'émotion d'autrui, comme la plupart des gens issus de campagnards, qui gardent toujours à l'âme quelque chose de la callosité des mains paternelles.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Zorgloub 2014-11-05T12:23:45+01:00

[elle n'était] guère tendre cependant, ni facilement accessible à l'émotion d'autrui, comme la plupart des gens issus de campagnards, qui gardent toujours à l'âme quelque chose de la callosité des mains paternelles

Afficher en entier
Extrait ajouté par Zorgloub 2014-09-15T18:49:18+02:00

"Et, au bout de six mois, quand le printemps arriva, ils se trouvaient, l'un vis à vis de l'autre, comme deux mariés qui entretiennent tranquillement une flamme domestique"

Afficher en entier
Extrait ajouté par bagheera 2012-11-17T17:29:19+01:00

"Elle aurait voulu ne rien entendre, ne rien voir, afin de ne pas déranger le recueillement de son amour qui allait se perdant, quoi qu'elle fit, sous les sensations extérieures."

Afficher en entier
Extrait ajouté par bagheera 2012-11-17T17:27:53+01:00

"L'amour, peu à peu, s'éteignit par l'absence, le regret s'étouffa sous l'habitude"

Afficher en entier
Extrait ajouté par bagheera 2012-11-17T17:22:39+01:00

"Léon était las d'aimer sans résultat, puis il commençait à sentir cet accablement que vous cause la répétition de la même vie, lorsqu'aucun intérêt ne la dirige at qu'aucune espérance ne la soutient. Il était si ennuyé[...]que la vue de certains gens, de certaines maisons l'irritait à n'y pouvoir tenir[...] Cependant, la perspective d'une situation nouvelle l'effrayait autant qu'elle le séduisait."

Afficher en entier
Extrait ajouté par bagheera 2012-11-17T17:20:40+01:00

"Quant à Emma, elle ne s'interrogea pas pour savoir si elle l'aimait. L'amour, croyait-elle, devait arriver tout à coup, avec des éclats et des fulgurations, ouragan des cieux qui tombe sur la vie, la bouleverse, arrache les volontés comme des feuilles et emporte à l'abîme le coeur entier."

Afficher en entier
Extrait ajouté par feeclochettte 2012-10-16T21:28:33+02:00

Une convulsion la rabattit sur le matelas. Tous s'approchèrent. Elle n'existait plus.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode