Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MadameP : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Throne of Glass, tome 4: Queen of Shadows Throne of Glass, tome 4: Queen of Shadows
Sarah J. Maas   
Cette saga a beaucoup de potentiel, je l'aime beaucoup, mais la version française a de tout petits points noirs, donc elle n'a pas spécialement marché. En plus du fait que le prénom de l'héroïne a été remodelé à la française (je comprendrais probablement jamais pourquoi) et que j'ai remarqué en lisant le troisième tome en Septembre dernier qu'il manquait dans la version française quelques passages du livre qui sont en VO. Plus, si on regarde bien les chiffres, c'est pas pour dire mais plus ça va moins ça marche (en France). Le troisième tome a quelque peu fait un flop. Je pense pas qu'ils éditeront Queen of Shadows en France. Je peux me tromper mais ça ne serait pas rentable de le faire, malheureusement (bien que ce tome-ci soit génial).
D'un côté, je trouve ça un peu bête de s'arrêter là alors qu'ils ont déjà édité la moitié de la saga et que le troisième tome servait de "pont" entre le deuxième et le quatrième. Mais d'un autre côté, je comprends qu'en éditant la suite ils risquent plus de perdre que de gagner... après je ne suis pas une experte, si ça trouve ils tenteront le coup plus tard.
Je crois que dès le départ, ils auraient dû faire d'avantage d'efforts pour que ça marche. C'est pas parce que ça fait un carton aux USA que ça va faire un carton en France. Je crois qu'ils ont pris le truc pour acquis et donc ils n'ont pas vraiment fait d'effort pour la couverture, le titre, la traduction et tout ce qui s'en suit. C'est dommage.
Après avec la sortie du premier tome en poche, peut-être que ça relancera la saga. Tout le monde n'a pas les moyens et même l'envie d'acheter une saga dont les prix sont passés de 16 euros pour le premier tome à 21 pour le troisième sans raison apparente. De plus, je trouverais ça franchement inutile si les poches sortaient jusqu'au troisième tome comme les grands formats et point barre. Je ne suis pas sûre que ça soit franchement rentable...
Mais comme je l'ai dit, je ne suis pas une experte.

Plus, je pensais tout à l'heure, si je ne me trompe pas les droits ont été rachetés pour en faire une série TV ou un film (je ne sais plus). Donc peut-être aussi qu'il reste un espoir qu'avec la sortie de ToG à la télévision, les ventes seront boostées et que la maison d'édition française continuera d'éditer la saga en VF. Si l'adaptation marche en France...^^

par Sheo
The Aurora Cycle, Tome 1 : Aurora Rising The Aurora Cycle, Tome 1 : Aurora Rising
Amie Kaufman    Jay Kristoff   
Je viens de terminer cette merveille, et je m'en remet pas !
Sincèrement, c'est un des meilleurs livres que j'ai lu !
Commençons personnages :
- J'ai pas mal aimé Tyler, son côté parfait/imparfait de la fin m'a touché.
- J'ai encore plus aimé Scarlett, sa sœur, avec son sarcasme, on ne peut que l'adorer !
- On ne voit pas beaucoup la sociopathe de l'équipe, Zila, mais son manque de sentiment m'a fait hésité entre rire ou flipper !
- Et Finian ! Chaque réplique de ce gars me tuent de rire !
- Kaliis Idraban Gilwraet, premier fils de Laeleth Iriltari etc. ce gars à un nom beaucoup trop long, donc c'est Kal. Juste pour, ça, je l'adore.
- Cat. J'aimais pas trop cette fille au début, mais la fin ! J'ai regretté !
- Et Aurora, elle est mystérieuse. Les révélations qu'on a sur elle, et sur le reste, nous laisse sans voix. Je veux la suite !

Nos héros ont des défis à relever, et ils vont plus ou moins réussir à les relever. J'ai hâte d'en savoir plus sur leurs ennemis, et sur toutes ces révélations !

Bref, c'est un BIG coup de cœur ! J'ai savouré la fin ; j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, et JE VEUX LA SUITE !

par Noamia
The Wedding Date The Wedding Date
Jasmine Guillory   
A groomsman and his last-minute guest are about to discover if a fake date can go the distance in a fun and flirty debut novel.

Agreeing to go to a wedding with a guy she gets stuck with in an elevator is something Alexa Monroe wouldn't normally do. But there's something about Drew Nichols that's too hard to resist.

On the eve of his ex's wedding festivities, Drew is minus a plus one. Until a power outage strands him with the perfect candidate for a fake girlfriend...

After Alexa and Drew have more fun than they ever thought possible, Drew has to fly back to Los Angeles and his job as a pediatric surgeon, and Alexa heads home to Berkeley, where she's the mayor's chief of staff. Too bad they can't stop thinking about the other...

They're just two high-powered professionals on a collision course toward the long distance dating disaster of the century--or closing the gap between what they think they need and what they truly want..
The Unhoneymooners The Unhoneymooners
Christina Lauren   
Woah ! Ce livre était génial !!! C’est de loin un des meilleurs de ces auteurs ! J’ai rigolé, été émue, surprise bref c’était incroyable !
Meet Cute Meet Cute
Helena Hunting   
Talk about an embarrassing introduction. On her first day of law school, Kailyn ran - quite literally - into the actor she crushed on as a teenager, ending with him sprawled on top of her. Mortified to discover the Daxton Hughes was also a student in her class, her embarrassment over their meet-cute quickly turned into a friendship she never expected. Of course, she never saw his betrayal coming either...

Now, eight years later, Dax is in her office asking for legal advice. Despite her anger, Kailyn can't help feeling sorry for the devastated man who just became sole guardian to his thirteen-year-old sister. But when her boss gets wind of Kailyn's new celebrity client, there's even more at stake than Dax's custody issues: if she gets Dax to work at their firm, she'll be promoted to partner.

The more time Kailyn spends with Dax and his sister, the more she starts to feel like a family, and the more she realizes the chemistry they had all those years ago is as fresh as ever. But will they be able to forgive the mistakes of the past, or will one betrayal lead to another?
The Fenris, Tome 1 : The Monster's Lover The Fenris, Tome 1 : The Monster's Lover
Samantha MacLeod   
CHAPTER ONE
“I don’t want to go,” I said.
Ma didn’t even look up from the bread dough she was stretching across our flour-dusted tabletop. The basket of eggs sat next to the open door, heavy and demanding in the cold light of early morning.
“Sol,” she said. “You have to go.”
I bit my lip. My vision swam with tears already, but I couldn’t let them spill down my cheeks. “Can’t Egren take them?”
She sighed and her head dropped. “He’s gone to the forest with Jael.”
I should have gone to the forest instead. I should have gone anywhere else instead. I took a deep breath.
“The last time I went to town, Ma—”
“Don’t.” She turned. The dark circles under her eyes were like bruises on her thin, pale face.
“Ma, Maddie Liefsen spat on me. She spat in my face!”
“Ignore her. You’ll be far enough away from the likes of them soon.”
I shuddered as I thought of where exactly I’d be going. I’d always imagined Maddie Liefsen was a friend, the same way I supposed I’d imagined all the people in town were my friends. Before I’d been claimed by King Nøkkyn. I shifted in the doorway, hesitating. Perhaps, I could escape by offering to weed the potatoes instead.
“Sol. This is the last of the flour, and I still have four mouths to feed.”
Anger flared inside me, hot and sudden. “I know!” I snapped. “At least until you sell me off!”
Ma’s shoulders sank. I’d seen that gesture enough to last a lifetime in the months since Da died. My stomach knotted.
“Sorry,” I mumbled.
Ma wiped her eyes with the back of her hand, leaving a streak of flour across the concave well of her cheek. “Just take the damn eggs. Go to Johmaersen. He’ll trade you for flour.”
She stood and dragged her leg across the floor. A logging accident had ruined her leg before I was born. Da used to say she worked as hard as a man in the woods. She’d been his partner, finding the rare purple oaks we owed the king.
I frowned as she wrapped her hands around the egg basket. Her busted leg was the reason I wasn’t allowed to help in the forest, as if her injury proved all women were somehow incompetent, unable to handle the work of harvesting purple oaks, even though I was just as strong as my younger brother.
Ma’s busted leg and my own thrice-damned face.
“I’ll take it,” I snapped before Ma could pick up the eggs and hobble toward me.
I grabbed the basket and stormed out, not waiting for her reaction, and not stopping until I’d reached the shade of our farthest apple tree. The fruits that had been so hard and tiny a month ago were now plump, showing the first blushes of red. In another few weeks, they’d be crisp and juicy, ready to harvest.
Another few weeks after that, and it would be time for me to leave.
I balanced the eggs against my hip, shading my eyes as I scanned the edge of the forest one last time. Not that I honestly expected my brothers to return now. They must have left this morning, while I was doing the washing in the river. It could be weeks before they return.
Or, they might never return.
My heart gave a funny little pang. Logging the Ironwood was dangerous, far too dangerous for two boys. Jael was nearly fully grown, but Egren was still a child. He said he wasn’t afraid, but when I thought of him climbing into the dark canopy with a cold, sharp saw tucked under his arm, my chest tightened until I felt I couldn’t breathe.
I would be far away soon, just like Ma said. I wondered if that would make me feel any better.
Medicine and Magic, Tome 1: Flatline Medicine and Magic, Tome 1: Flatline
Sa Magnusson   
Un petit nouveau dans ma bibliothèque. Je cherchais des séries un peu plus récentes pour remplacer toutes celles du genre que j'ai terminé ces derniers mois et je suis tombé sur de bons avis dessus, du coup je me suis laissé tenté.

Kate est une interne qui travaille dans les urgence de l’hôpital de sa ville. Elle fait parti d'une grande famille de sorciers mais elle n'a jamais pu y avoir sa place car elle n'a pas la magie habituelle et sa famille a toujours eu peur qu'elle ne puisse utiliser que la magie noire, une magie totalement interdite et traquée par le Conseil. Du coup elle a décidé de vivre une vie humaine, normale.
Mais elle a toujours eu un lien avec la mort, elle la sent venir ou rester à distance chez ses patients et c'est un fait qui l'aide vraiment à les soigner, un bonus pour elle en gros.

Mais un jour alors qu'elle rentre du boulot elle sauve un homme attaqué par deux créatures très bizarres quelle ne reconnait pas en utilisant sa magie. Ce qu'elle ne sait pas c'est que c'est homme est l'un des agents du Conseil, un de leurs chevaliers d'élite, dans quel pétrin c'est-elle encore mise?

Ce que j'ai bien aimé touche principalement à l'univers. Pour l'instant il reste un peu mystérieux mais il a du potentiel. On évite aussi l'écueil de la romance entre les deux personnages, un autre bon point.

Par contre j'avoue que je n'ai pas été vraiment super impressionné par les personnages. On sent qu'il y a un potentiel aussi la dessous mais il ne s'exprime pas vraiment. Le chevalier est un peu cliché dans le genre "je parle peu mais j'agis" et Kate pour l'instant n'a pas vraiment de traits de personnalité forts qui la font ressortir.

Au final j'ai bien aimé cette lecture mais c'est vrai qu'elle manque quand même d'un petit plus pour vraiment la mettre en avant par rapport à toutes les autres séries du genre, même si l'univers a du potentiel que j'ai envie de voir exploité.

15/20

http://delivreenlivres.blogspot.com/2018/09/avis-en-vrac-55-olivier-gay-kim.html

par lianne80
99 percent mine 99 percent mine
Sally Thorne   
J'ai énormément attendu ce livre et je m'attendais à mieux. Je n'ai pas trop apprécie les personnages principaux et j'ai trouvé que l'histoire traînait un peu. Cependant, ça reste un belle histoire d'amour assez addictive. Le thème du meilleur ami du frère reste un des meilleurs ce qui fait pardonner certains défauts.
One day in December One day in December
Josie Silver   
J'ai essayé... j'ai vraiment essayé.. mais je n'ai pas réussi à en venir à bout...
J'étais pourtant tellement excitée à l'idée de lire cette histoire. Le principe de base me paraissait intéressant.
Je pense que ça doit être du Chick-lit, le thème n'est pas précisé, mais je pense que ça doit être ça. L'histoire est tiré en longueur, il n'y a pas de dynamique, c'est lent; trèèèèèèèèèèèèèèèèès lent.
Je ne sais pas si mon avis est représentatif car je n'aime pas trop la chick-lit..

par ikram18
Monsters of Verity, tome 1 : This Savage Song Monsters of Verity, tome 1 : This Savage Song
Victoria Schwab   
«I live in a world where shadows have teeth.»

YES!! Enfin, enfin!!! Un livre sans romance. Autant vous prévenir tout de suite. Ces derniers temps j'ai un GROS problème de romance. Je les trouve insipides ou au moins je trouve toujours quelque chose qui me déplait.

Eh bien avec This Savage Song le problème est vite réglé: pas de romance donc pas de Louan qui joue la rabat-joie.

Ou presque.

Bref, je tenais à commencer par ça. Et maintenant je vais vous expliquer pourquoi selon moi This Savage Song mérite largement son 9/10 mais pourquoi je ne lui ai pas donné la note maximale. (Parce que j'ai envie. De vous le dire, pas de lui donner la note maximale.)

∇ This Savage Song est un roman de Victoria Schwab ou l'auteure de la trilogie Shade of Magic, donc c'est déjà un excellent point dans la mesure où cette trilogie est une tuerie!

∇ "Sin City PLUS Romeo and Juliet MINUS romance PLUS monsters."

Kate est humaine, August est un monstre. Ils vivent à Verity, un territoire divisé en deux - le nord est dirigé par Callum Harker le père de Kate et le sud est dirigé par Henry Flynn le père adoptif d'August. Concrètement, les deux adolescents ne devraient pas avoir la moindre chance de se connaître dans la mesure où ils sont "ennemis" et pourtant ils vont se lier d'une amitié interdite.

Donc clairement, c'est bel et bien Roméo & Juliette sauf qu'au lieu de vivre un amour impossible et déprimant, Kate et August vont vivre une amitié pour le moins inattendue et interdite dans un monde où les monstres naissent de véritables actes de violence (des actes criminels quoi) (littéralement, sérieux) et où les humains ne sortent plus à la nuit tombée dans l'espoir de ne jamais avoir à faire face à l'un d'eux.

Une lecture d'enfer, quoi.

∇ Premier point que j'ai adoré: les personnages. Sérieusement, je crois que je vais tomber amoureuse de chaque personnage que cette auteure décidera de créer.

Δ Kate est géniale. Au début on dirait juste une adolescente rebelle qui se prend pour la princesse de la délinquance. Mais en vérité il y a une part d'elle qui essaie d'être la fille de son père (qui n'est pourtant pas franchement un modèle à suivre), et elle se retrouve à être mi-monstre mi-humain (au sens figuré du terme, techniquement elle est totalement humaine). En tout cas, je l'ai trouvé badass, déterminée, et loin d'être stupide.

Δ August est un monstre qui a un véritable désire d'être humain. D'autant plus qu'il appartient à l'espèce - les Sunai qui justement ressemblent à peu de choses près aux humains.

Je l'ai trouvé vraiment intéressant à découvrir et au final c'est un personnage que j'ai adoré. Tout bêtement.

Δ Kate et August cherchent tous les deux le bon équilibre entre leur côté humain et leur côté monstre. Cela fait d'eux des personnages imparfaits donc réalistes, et attachants d'une manière qui leur est propre.

∇ This Savage Song est donc un roman qui met en avant l'amitié entre deux personnages et autant dire que j'ai adoré le duo que propose Victoria Schwab. C'est aussi plutôt rafraîchissant de découvrir un roman où il n'y a pas de sentiment amoureux entre les protagonistes. Ça change un peu de ce qu'on a l'habitude de voir et qui ne nous surprend plus.

∇ Il y a donc DES MONSTRES dans ce bouquin. J'adooooooooooooooore les monstres et ayant adorer ceux de This Savage Song, je me dois d'en parler.

Il y a trois espèces de monstres, ce qui n'est ni trop ni trop peu. Ça nous permet de bien retenir qui fait quoi et de ne pas finir avec une tonne d'informations qu'on ne saurait plus placer.

Δ Les Corsai ou si les ombres avaient des dents. Ils se nourrissent de chair et d'os. Et naissent d'actes violents.

Δ Les Malchai ou ceux qui ressemblent plutôt à des cadavres. Ils se nourrissent de sang mais ne sont pas des vampires. Ouais. Les Malchai naissent de meurtres. Sympa, n'est-ce pas?

Δ Les Sunai sont plus rares puisqu'ils naissent d'horribles moments (les massacres par exemple), et ils ressemblent à des humains. Ils se nourrissent des âmes des pêcheurs (meurtriers, etc) et ont besoin de la musique pour ça - August se sert d'un violon. La musique qu'ils font est lié à ce qu'ils ont entendu lors de leur naissance. Ou un truc comme ça.

Bref, tout ça pour dire que je les adore. Ils sont un peu inquiétants (quand-même) mais je suis fan. Et puis j'aime beaucoup l'idée de comment ils viennent au monde. Je trouve que ça dégage une certaine classe. ;)

∇ L'univers qu'a créé Victoria Schwab est tout simplement fascinant et assez complet. Il a un vrai petit côté sombre, dystopique, mais croyez-le ou non, je me sentais comme chez moi! Ou au moins depuis notre pauvre petit monde en sécurité depuis ma terrasse au soleil, je m'y sentais comme chez moi. ^^

∇ Je n'ai rien de spécial à dire sur la plume de Victoria Schwab. Je l'aime beaucoup, c'est tout. Elle est fluide et entraînante. Et puis, il est toujours très simple de visualiser les scènes dont elle parle. C'est ce qui s'appelle écrire avec un talent naturel. En plus, elle sait mettre en place l'atmosphère de l'histoire à la perfection.

∇ Alors pourquoi ne pas avoir donné 10/10 à cette lecture si tout semble m'avoir plu? Eh bien, même s'il est vrai que tout m'a plu. Il y a tout-de-même un léger détail que je trouve sincèrement dommage. Ce détail n'a pas gâché ma lecture mais quand-même. L'intrigue. Δ L'intrigue. L'intrigue. L'intrigue. Ce n'était pas vraiment une intrigue de dingue et ce n'est pas comme si le tout était bourré d'action. Ça ne me dérange pas. Mais parfois j'avais l'impression qu'il n'y avait simplement pas d'intrigue. Au final, je ne suis toujours pas sûre qu'il y en ait véritablement une. Enfin si, mais... AHR!!!! Je n'arrive pas à expliquer mon de vue. Mais si vous avez lu ce roman, vous comprenez peut-être où je veux en venir. Disons que c'était une intrigue assez simple dans le fond et pas spécialement toujours mise en avant. VOILÀ.

∇ En conclusion, Victoria Schwab a signé un autre diamant brute dont j'ai hâte de découvrir la suite. J'ai trouvé cette lecture fascinante et addictive, ce qui me pousse officiellement à me dire qu'il faut VRAIMENT que je lise Vicious cette auteure.

This Savage Song est le roman qui vous prouvera qu'être un monstre ne fait pas forcément de vous une personne monstrueuse et qu'un être humain peut renfermer un monstre. (OK, j'avais écrit mieux sur mon brouillon mais je l'ai supprimé par erreur et du coup, c'est tout ce que vous aurez. ^^)

«Corsai, Corsai,
tooth and claw,
Shadow and bone
will eat you raw.
Malchai, Malchai,
sharp and sly,
Smile and bite
and drink you dry.
Sunai, Sunai,
eyes like coal,
Sing you a song
and steal your soul.
Monsters, monsters,
big and small,
They're gonna come
and eat you all.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/05/17/this-savage-song-victoria-schwab/

par Sheo
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3