Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MaevaCerise : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Ma gorille et moi Ma gorille et moi
Myriam Gallot   
Un roman qui nous fait ressentir ce que c'est que de vivre au contact des animaux, de les aimer pour ce qu'ils sont, sur un pied d'égalité avec nous. La maison de Jeanne se trouve au coeur d'un zoo. Le zoo de ses parents ! Quand Jeanne était bébé, ils ont accueilli chez eux une petite gorille, Mona, que sa mère avait rejetée à la naissance. Mona et Jeanne ont grandi ensemble. Mais Mona, qui est maintenant adulte, doit être transférée au zoo de Milan. Alors qu'un groupe de jeunes militants s'insurge et manifeste devant le zoo, Jeanne découvre le discours des défenseurs de la liberté animale. Peut-elle aimer Mona et vouloir la garder auprès d'elle ?

par Madriani
Le Royaume d'Askara, Tome 2 : L'héritier Alpha Le Royaume d'Askara, Tome 2 : L'héritier Alpha
Victoria Sue   
Man and wolf. Sworn enemies in the battle for Askara. Can hate and betrayal ever lead to love?
Caleb Harken has spent six years wrongfully imprisoned for his father’s treachery. Tortured and reviled by the very wolf pack he should have been leading as Alpha, he is not surprised to learn he’s finally to meet his death at the hands of the human rebel leader, Taegan Callan.
Taegan gave up his dreams of a life-mate and a family after seeing too many humans butchered at the hands of the wolves—even if Caleb doesn’t seem to be the bloodthirsty savage he expects, and even if he starts to long for a different kind of future with the wolf.
Can Caleb become the Alpha he was always meant to be and lead his pack, or will he finally realize that winning his freedom means nothing when he has already lost his heart?

par Gkone
Paratou, un parapluie en brousse Paratou, un parapluie en brousse
Marion Traoré   
Un beau jour, dans un village de la brousse africaine, Sékou, le fils du chef, revient du marché avec un drôle de trésor : un parapluie ! Mais à quoi peut-il bien servir ?

Tout en haut de ma liste Tout en haut de ma liste
Emily Blaine   
L'avis de Lilie :
Comme beaucoup, à la lecture du résumé de cette romance de Noël, je me suis dit « mais en fait, Emily Blaine nous fait un « Love actually » sur papier » ??? Et pour ne rien vous cacher, je vais vous confirmer qu’en effet, « Tout en haut de ma liste » est un roman où se croisent un grand nombre de personnages dont les destins se croisent et se mêlent.

Au fil des pages, nous allons suivre trois couples. Tout d’abord, on a Olivia et Callum. Olivia est une jeune femme célibataire qui a toujours le béguin pour son amour d’enfance. Pour le rendre jaloux, sa meilleure amie annonce qu’Olivia est en couple avec un certain Callum…..qui est en fait son meilleur ami. Ce dernier va accepter de jouer le rôle de petit ami pendant les fêtes mais au final, est-ce vraiment un jeu ??

J’ai trouvé qu’Olivia se posait beaucoup trop de questions. Lors de la préparation de la « supercherie » avec Callum, on sent qu’elle est tiraillée entre son amitié pour lui et le désir qui monte en elle. Pourtant, au lieu d’en parler avec lui, elle va multiplier les non-dits…..et se révéler un peu agaçante. Heureusement, Callum est là. Ce barman sexy a tout pour faire monter la température !! On sent chez lui qu’il est très attiré par sa meilleure amie mais qu’il ne veut pas l’embarrasser…. Avec un physique d’Apollon, il a vraiment tout pour plaire. Si jamais un modèle identique existe dans le Sud-Ouest, je suis preneuse !!

Le deuxième couple est Alana et Jefferson. Ils se rencontrent au cours d’une expérience menée par la sœur de Jefferson dans le cadre de son mémoire de fin d’étude. Ils ne se connaissaient pas et devaient participer à un rendez-vous arrangé en répondant à un grand nombre de questions. Immédiatement, la connexion est établie entre les deux participants qui décident de fausser compagnie à leur hôtesse.

Alana est une jeune femme très mystérieuse et on comprends assez rapidement qu’elle a un passé assez compliqué à gérer. Cependant, c’est une femme moderne, qui s’assume et qui est surprenante. Elle est chef à domicile et amie avec Stella. Quand à Jefferson, il travaille comme serveur dans le bar de Callum et il a une vie chaotique car il ne sait pas dans quelle direction la mener. Je l’ai trouvé très attachant malgré la rapidité de son attachement pour Alana.

Enfin, le troisième couple à l’honneur est Stella et Mason. Stella est en plein travaux afin de réhabiliter une vieille maison pour en faire une maison d’hôtes. Ayant besoin d’aide, elle poste une petite annonce…..Mason est un acteur hollywoodien qui n’en peux plus de cette vie artificielle. Cherchant à s’évader, il tombe sur l’annonce de Stella et y répond favorablement même s’il omet de préciser qu’il n’est pas spécialiste des travaux manuels.

Ce couple est sûrement le plus improbable…..et pourtant, on y croit. On s’attache à ces deux personnages qui sont à un tournant de leur vie et qui vont s’attacher l’un à l’autre au fil des jours. Pourtant tout les oppose : lui a une vie publique bien remplie et ne veux plus de la célébrité. Elle vit comme elle l’entend, en essayant de réaliser son rêve.

C’est un roman de noël comme je les aime : il déborde d’amour et de bons sentiments. La plume d’Emily Blaine est toujours aussi efficace et nous embarque dans cette comédie romantique pimentée. Bien sûr, on trouve quelques scènes hot qui font monter la température mais comme toujours, elle ne tombe pas dans la surenchère et nous en donne juste ce qu’il faut. Le dénouement est peut-être un poil rapide mais ce n’est qu’un petit bémol car c’est une lecture qui fait du bien.

Pour conclure, en ce mois de janvier un peu morose, n’hésitez pas à vous replonger dans l’ambiance festive de noël avec cette romance. Elle se déguste avec le même plaisir qu’on prend à dévorer les chocolats déposés sous le sapin. Si vous aimez les belles histoires d’amour simples et sincères, n’hésitez plus et mettez le dernier Emily Blaine tout en haut de votre liste!
Contes du Miroir Brisé Contes du Miroir Brisé
Sen   
Les contes du miroir brisé
De Sen ilustration de Eldarianne chez Aquilegia

Et voilà, encore une lecture de chez Aquilegia qui a conquis mon petit cœur de lectrice. Ce recueil de nouvelles ( puisque c’est de cela qu’il s’agit), est si diversifié que vous trouverez forcement au moins une histoire qui vous plaira. Et encore une je suis gentille, il y en a pour tous les gouts ! Du contemporain, du tentaculaire, du lovecraftien, du rôliste maléfique, du fantôme, du chevalier, des ogres, des Chinois, des sorcières… et j’en passe ! les archétypes de contes existants ou des créations totalement sorties de l’imagination de Sen se retrouvent ici mêler pour notre plus grand plaisir l’espace de quelques pages. Pour ceux et celle que les formats nouveaux n’emballent pas, les histoires tiennent la route sur des tranches de vie, MAIS si cela ne suffit pas, il suffit d’envoyer un petit mail à l’auteur, car certains personnages oint un vécu supplémentaire !

Maintenant que mon avis (si vous ne l’avez pas compris, foncez commander ce livre) est donné, passons au détail.
LE livre contient 13 nouvelles, chacune correspondant à un mois. Oui je sais, vous allez me dire qu’il n’y a que 12 mois, et bien il y a un nouveau bonus !Un 13° mois, mais en écriture. Le livre fait 249 pages, et chose toujours agréable chez les livres de Aquilegia, une image est présente dans chaque nouvelle, donnant une ambiance, une atmosphère propre a l’univers de l’histoire qui va suivre.

Mes coups de cœur les plus « OUAH ! » sont pour les nouvelles :
- le jour om le Soleil mourut : j’ai aimé retrouvé l’univers de lovecraft ou tout du moins des références, en lisant cette nouvelle post-apos parsemée de remarques tellement simples et anodines qu’elles rendent toute cette histoire réelle.
- Dernières neiges : le cadre posé, le grand froid, la neige, la glace, l’hiver… (le premier qui chante "libérée délivrée" va avoir des surprise…) l’histoire de la glace et de la lumière. Il est difficile de résumer cette histoire sans spoiler du tout, mais elle a fait fondre mon petit cœur. (En toute dignité évidemment !). Cette nouvelle plaira aux amateurs de quêtes, on y retrouve une atmosphère qui pourrait être celle des grands contes de la mythologie nordique.
- D.R.A.G.O.N : je ne sais pas si ce n’est pas ma préférée… MAIS… mais, mais, mais…même si je n’arrive pas à me décider elle est dans mon top 3 ex æquo. Pour une fois que le méchant qui enlève la princesse est à l'honneur, plutôt que la greluche qui crie enfermée dans sa tour ! Et quel méchant. Figurez-vous que ce n’est pas simple, il faut être diplômé d’une bonne école de méchant, ensuite il faut se trouver un ennemi juré, recruter le bon personnel, inventer des pièges, enlever des princesses…
- Les quatre souhaits de la sorcière et la nuit chantaient : bon déjà… Dans le titre, il y a sorcière… et moi quand je vois le mot « sorcière » dans un recueil de contes… bin mon cœur fait un premier boum. Il s’est avéré que la sorcière n’était qu’un personnage de ce conte, mais le petit zombi et le fantôme qui composent l’histoire valent le détour. Et pourtant, les zombies ce n’est pas mon truc, comme quoi, on gagne à rester curieux et a faire des exceptions !

La seule nouvelle qui m’a laissé de marbre est celle de février, les contes de la bête. Je ne sais pas pourquoi, peut-être trop courte, peut-être pas dedans à ce moment-là… je n’en ai que plus apprécier les autres.

Je ne vous en raconte pas plus, je vous encourage a aller découvrir ces nouvelles aussi sombres que colorées ! Vous ne serez pas déçu du voyage^^ !

par kuri
Le Boudoir Le Boudoir
Faith Kean    Victoriane Vadi   
une lecture très agréable. Les nouvelles sont courtes mais géniales.
J’ai une préférence pour celles écrites par Faith Kean, qui a su crée un univers incroyable. La première nouvelle m’a fait penser aux Chroniques de Ren que j’avais adoré. En dehors de ça, l’univers des Noctures m’a fasciné.
Celles écrites par Viviane sont également très bien.

par Nari
Alexia, Tome 1 : Quand Nous Étions Morts Alexia, Tome 1 : Quand Nous Étions Morts
Francesc Mirallès   
Houlala ! Je pense qu'il va me falloir un peu de temps afin de me remettre totalement de cette superbe lecture ! Alexia est un roman ensorcelant, aux allures gothiques, ce qui lui donne un côté fascinant et qui laisse donc émaner du livre une certaine crainte, chose que j'ai adoré.
On suit Christian, une jeune espagnol de dix-sept qui vient de connaître la mort brutale de son frère jumeaux. Cet adolescent erre désormais comme une âme en peine dans notre monde. En effet, il passe sa vie cloitré entre les quatre murs de sa chambre, il lit des contes de littérature ancienne portant sur des histoires d'amour qui perdurent après la mort et, surtout, Christian se rend dans le cimetière non loin de chez lui.
Ce lieu l'apaise et lui permet de trouver un peu de paix intérieure. Puis au moins, ici, personne ne lui pose de questions et ne le regarde comme l'élève à éviter. Contrairement à tous les étudiants de son lycée. C'est lors d'une de ses visites quasi-quotidiennes dans "son" cimetière qu'il va entendre un chant. Il provient d'une voix douce et magique, presque surnaturelle. Cette voix magnifique provient d'une jeune fille : Alexia.
A la fois mystérieuse et hypnotique, Alexia attire immédiatement Christian. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'elle appartient à un groupe assez particulier nommé "Les Pâles". Pourquoi ? Parce qu'il est composé de deux autres personnes, Lorena et Robert, qui se maquillent le visage en un blanc évanescent, ce qui rend leur apparence fantomatique.
Très vite, Christian va se lier d'amitié avec ces trois étranges personnages... Mais va également très rapidement apprendre que pour entrer dans leur groupe, quelques épreuves sont de mise. C'est là que je cesse de vous dévoiler le début de l'intrigue, car je crois sincèrement qu'il faut que vous découvriez cet univers sombre et ténébreux par vous-même.
Mais pour vous mettre l'eau à la bouche, sachez que ce roman est unique. Alexia est un livre comme j'aimerai pouvoir en lire beaucoup plus souvent ! Les protagonistes sont tous surprenants et merveilleux. A l'instar du monde dans lequel Francesc Miralles nous mène, d'ailleurs. C'est vrai, vous avez déjà lu des livres parlant de cimetières, d'esprits, d'âmes et de morts, vous ? Pour moi la réponse était non, et je ne regrette pas le moins du monde de l'avoir fait. Une fois que l'on pénètre dans cette histoire passionnante et déchirante, il est très difficile de s'en échapper. De plus, l'écriture est superbe, et la mise en page aussi. Elle renforce l'atmosphère étouffante du roman et nous permet de tourner les pages sans que nous nous en apercevions.
En parlant de cette atmosphère... Elle a été délicieusement déroutante. On plonge littéralement dans un océan de noirceur poétique. Les mots se consument telle la flamme d'une bougie tant ils sont stupéfiants. L'auteur arrive à nous faire vibrer d'émotion, autant d'enchantement que d'effroi. J'ai dû me retourner plusieurs fois pour vérifier que personne n'était en train de m'épier pendant ma lecture ! Vous comprendrez pourquoi en lisant le livre. D'ailleurs, pour rendre ma lecture encore plus "vraie", j'écoutais en même temps la chanson du livre. Elle se nomme "When We Where Dead" ( Quand Nous Étions Morts... ) et est chantée par Nikosia. Ce simple fait que le roman possède son propre air de musique m'a transporté ailleurs !
Ailleurs... Voilà un mot qui décrit bien Alexia, le livre en lui-même, j'entends. Christian ne rêve plus que de s'abandonner à autre monde, un endroit sans douleur ni peine... Ce désir est si oppressant qu'on ne se rend pas même compte que les lignes qui passent sous nos yeux nous emmènent avec elles vers la fin.
Et la fin ! Quel final ! J'ai cru que mon coeur ne tiendrait jamais ! Les révélations se bousculent, les mensonges s'entrechoquent et la romance du livre s'enflamme ! Je suis resté scotché par tout ce que j'apprenais ! Francesc Miralles a vraiment réussi à m'entraîner sans peine dans son univers mélancolique. Je pense n'avoir rien d'autre à ajouter, si ce n'est que la suite me paraît bien loin maintenant... Mais je n'ai pas trop à me plaindre, ce tome-ci s'achève avec un fin qui me plaît. Elle va très bien pour cette histoire fabuleuse.
Un conseil ? Achetez Alexia. Cet aspect gothique et nostalgique de Christian est vraiment captivant. Mais c'est surtout l'intrigue, noire, alarmante et brillante qu'il serait regrettable de louper.

par Jordan
Vivants, Tome 1 : Vivants Vivants, Tome 1 : Vivants
Isaac Marion   
L'histoire nous fait voir les zombies sont un angle nouveau. C'est une histoire d'amour passionante et vivante. Ce livre est très bien écrit, ce qui m'a fait "entrer" dans ce monde. C'est un super livre !

par fan_nie
Le compagnon de l'inventeur Le compagnon de l'inventeur
Ariel Tachna   
Tout les codes Steampunk sont respectés dans ce roman prenant et addictif.

Impossible de s'ennuyer dans ce recit ou l'inquiétude éprouvée pour les personnages ne baisse jamais... tout en restant réaliste !

L'histoire, les personnages, la romance, la politique de cet univers, la morale abordée, les réalités de la vie, tout ça en font un livre que j'ai fortement apprécié.

Je me suis laissé emportée par les aventures de Lucio, Gabriel, Cressida, Lord Stuart et tout les autres !

Je recommande !

par Velandra
Cygne Noir : L'Intégrale Cygne Noir : L'Intégrale
Richelle Mead   
Tome 1 :
Un premier tome bien menée mettant en avant des dualités entre nature et désir, des dilemmes d'ordre moral et psychique, des remises en question et des confrontations. L'univers d'Outremonde et son fonctionnement sont fort intéressants. J'ai apprécié le roi automnal Dorian même si son ambition me fait peur, j'ai apprécié le métamorphe Kiyo même si sa possessivité dominante me gêne un peu et j'ai assez apprécié Eugènie même si je sens en elle une soif de magie et de son ivresse qui me fait craindre le pire pour la réalisation de la prophétie. [Spoiler]Surtout avec Jasmine une soeur psychotique en liberté prête à la devancer et la tuer vite fait bien fait. Pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayé de la délivrer en pensant que cette peste était humaine et son demi frère Will m'a horriblement agacé.[/spoiler].

Tome 2 :
Un second tome étonnamment prenant. Quand j'ai commencé cette série , je ne m'attendais pas à la lire si facilement. Et EUgènie arrive aussi vraiment à s'en sortir face aux situations difficiles sans devoir être sauvée comme beaucoup d'héroïne. J'hésite beaucoup par rapport à Dorian qui d'une certaine manière a toujours des idées derrière la tête mais se montre présent, efficace et protecteur envers Eugénie. Kiyo par contre m'a déçu dans le sens où il n'a pas vu venir certains éléments et qu'il n'a pas su rassurer Eugénie quel que soit son point de vue. [spoiler]Surtout après ce qui arrive avec Art et Abigaël qui est vraiment horrible et montre que même les chamans/humains peuvent être aussi ignoble que les pires noblaillons et Leith m'a dégoûté clairement... dire que j'avais eu au début une bonne opinion[/spoiler]. Mais en même temps j'apprécie beaucoup ce métamorphe renard. Finalement entre les humains et les noblaillons il n'y a de différence que la magie et la technologie. Dans les deux peuples, il y en a des mauvais des bons des nobles et des moins nobles, des Alliés et des ennemis, etc. Par contre , il est clair que Dorian la pousse sur le chemin de la prophétie quoi qu'il en dise.

Tome 3 :
Tome 4 :
  • aller en page :
  • 1
  • 2