Livres
546 571
Membres
582 922

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de maevah0183 : J'ai lu aussi

Lueur de feu, Tome 1 : Lueur de feu Lueur de feu, Tome 1 : Lueur de feu
Sophie Jordan   
En voyant cette couverture, le livre ma toute suite attiré et le résumé ma charmer.
Je ne regrette mais alors pas du tout de l'avoir acheter sur un coup de tête.
On toute suite dans l'histoire, l'histoire et captivante, émouvante on ne peu que suivre et encourager Jacinda et Will, qui son des personnage attachent.

par oyumi
Lueur de feu, Tome 2 : Sœurs rivales Lueur de feu, Tome 2 : Sœurs rivales
Sophie Jordan   
Whaouu et whaouuu !! Il est tout simplement aussi bien que le tome 1. Actions, émotions, rebondissement, un cocktail parfait signé par une écriture fluide et prenante.

Si votre cœur vacillait entre Cassian et Will dans le tome 1, accrochez vous car la c'est une torture pure et simple, Qu'elle finisse avec l'un ou l'autre, je serais perdante car je les adore tout les deux .. Quoi que après ce tome 2, mon cœur balance peut être un peu trop vers l'un des deux .. lol

Au delà de ce superbe triangle amoureux, l'intrigue se développe parfaitement ne manquant pas de beaux moments, d'actions ou de moments déchirants, rien n'est oublié y compris plusieurs révélations qui pour sur mèneront a de grandes choses dans le tome 3 ..

Un tome 3 qui est bien loin, a mon grand désespoir, car quand vous tournez la dernière page de ce tome, vous ne pouvez vous empêchez de tourner frénétiquement les pages en quête de la suite .. Ah oui mais y'a pas, faut attendre un an et c'est la que je me maudis de l'avoir dévorée en une seule journée .. En même temps soyons réaliste, il est addictif au possible alors a moins de ne pas le commencer ( Impossible ), pas moyen de ne pas le dévoré sur le champ !

A tous ceux qui ont adoraient le tome 1 foncez et priez dieu de vous donnez ensuite la patience d'attendre le tome 3. lol
Lueur de feu, Tome 3 : Prisonnière Lueur de feu, Tome 3 : Prisonnière
Sophie Jordan   
J'ai beaucoup aimé cette série, mais je dois dire que ce dernier tome est un peu décevant par rapport aux autres (le 2ème tome étant le meilleur).
Je trouve cette fin un peu rapide et bâclée et je suis restée sur ma faim. Jascinda est très agaçante : elle prend des décisions mais change d'avis 5 minutes après. Will est trop gentil (pas franchement crédible). Cassian est là, mais éteint.
[spoiler]Le triangle amoureux n'était pas très convaincant et au final les choses restent ce quelles sont depuis le début. Plein de questions restent en suspens : que devient Cassian, où vit Jascinda (Humain ou drakis ?),... ?).[/spoiler]
J'ai eu l'impression d'une immense course poursuite d'un bout à l'autre du livre car le temps passé en captivité est très restreint. C'est dommage, car il y avait là matière à approfondir la psychologie des personnages.

Bref, ce 3ème tome, bien que très bien écrit et très agréable à lire ne m'a pas transportée comme les autres.

par Clot76
Le Théorème des Katherine Le Théorème des Katherine
John Green   
J'ai vraiment adoré ce livre ! Au départ, je ne cache pas que j'ai été un peu déçue que le narrateur soit externe (j'aurai préféré un narrateur interne, comme dans "Nos étoiles Contraires") mais j'ai bien vite oublié ce détail: les personnages étaient géniaux, surtout Hassan, le meilleur ami de Collin ! Collin aussi m'a beaucoup plu, comme tous les autres personnages du livre; ils sont chacun travaillés, avec leur propre caractère et personnalité.
Et puis j'ai tellement ri durant toute ma lecture !
J'ai trouvé l'histoire originale, et l'écriture de John Green toujours aussi géniale ! On ne lis pas ce livre, on le dévore !

Bref, j'ai littéralement ADORE ce livre, je pourrai le relire des centaines de fois sans m'en lasser !
Tortues à l'infini Tortues à l'infini
John Green   
Turtles All The Way Down (titre anglophone) est, pour moi, le second meilleur roman de John Green (après Nos Etoiles Contraires) à égalité avec Qui es-tu Alaska? J'ai adoré ce livre que j'ai dévoré en moins d'une semaine...

Le style d'écriture est toujours aussi excellent. Je dirais même parfait, selon moi. C'est du pur John Green. Des phrases à en faire pleurer les plus insensibles. Des tournures de phrases, des expressions qui m'ont profondément ému... C'était de la poésie en roman. J'ai eu d'avantage l'impression de l'entendre parler quand je lisais ce livre. Ce dernier m'a définitivement semblé plus personnel que les précédents. On sent l'attachement de l'auteur à traiter ce thème. On sent l'engagement de John Green dans cet ouvrage. Encore plus que pour les autres livres.

Alors, commençons par le scénario et thème de ce livre. Si l'ouvrage est vendu comme une enquête, un mystère à résoudre, le livre ne se focalise pas dessus; ce qui m'a plu. Je me souviens ne pas avoir adoré La face cachée de Margo pour cette raison. Le thème de l'enquête, du suspens, du mystère à résoudre, de la grande quête ne m'est pas particulièrement cher. Je pense que ce livre aurait pu s'en passer, mais il ne m'a pas déranger. Non, clairement, ce livre est portée sur la maladie mentale de Aza et sa façon de gérer sa maladie avec les gens qui l'entourent. Et en cela, cet ouvrage relève du génie.

Je me suis reconnu dans énormément de passages de ce livre. J'ai trouvé que la maladie était très bien traité, non pas comme quelque chose qui est guérissable grâce à l'amour ou l'amitié, mais comme une vraie bataille, qui peut parfois sembler impossible à gagner mais aussi comme un défi à relever au quotidien. Les derniers mots du livre m'ont arraché quelques larmes.

Ensuite les personnages... S'ils ne sont pas nombreux, ils ont l'avantage d'être bien développés à mon goûts. Sans être idéalisés. Aza en est un très bon exemple. L'auteur la dépeint comme une jeune fille sensible, anxieuse, malade... On se prend d'empathie pour elle. Toutefois, John Green n'hésite pas à faire ressortir son côté égocentrique, self-centered, focalisé sur sa maladie, etc. qui existe, et qui peut effectivement être difficile à gérer pour l'entourage de personnes avec des maladies mentales.

J'ai aimé que l'histoire d'amour soit présente mais pas centrale. Le seul reproche que je pouvais faire à TFIOS était qu'Hazel semblait "guérir" de sa depression, un peu magicalement, grâce à l'influence de Gus. Or, ici, on ne tombe pas dans le piège du "l'amour m'a sauvé". La relation entre Aza et Davis est importante, car ce fut le premier amour d'Aza, et car elle met en lumière les luttes du personnage pour agir comme une adolescente normale, ses craintes, ses difficultés à process comme un individu lambda, etc. Donc la présence de cette histoire est pertinente mais elle ne prend pas une trop grosse partie de l'histoire.

L'amitié entre Daisy et Aza, à défaut d'être l'amitiée légendaire, auquel on pourrait s'attendre, est plutôt vraie et réaliste. Les deux amies s'aiment clairement. On sent que Daisy constitue une aide permanente pour Aza. Mais sans que ça tombe dans le cliché de la BFF, histoire d'amitié parfaite. Daisy est un très bon personnage en cela. Elle réagit très bien à certains comportements de Aza : elle lui propose d'aller voir un film chez elle, alors que celle ci fait une crise de panique, etc. Mais parfois, étant humaine, elle a de mauvaises réactions et s'emporte contre son amie. Certains n'apprécieront probablement pas. Moi, j'ai trouvé que ça ajoutait une touche de réalisme aux personnages et à la relation amicale des deux jeunes filles. Car personne n'est parfait, et aucune relation n'est vraiment flawless.

Profond, puissant, touchant sans tomber dans les clichés, je l'ai surtout trouvé très vrai. C'est ce réalisme émouvant qui m'a transporté dans ma lecture, m'a fait vivre toutes les émotions in live, m'a emporté. Véritable voyage dans les pensées directs du personnage principal, ce livre touchera plus particulièrement les personnes qui se reconnaissent en Aza (ce fut mon cas). En écrivant une oeuvre plus sérieuse et "lourde" que ses autres livres, John Green prend un pari risqué auprès de ses fans, qui pour moi, paye à 100%0
It's Raining Love ! It's Raining Love !
Emma M. Green   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/09/its-raining-love-emma-m-green/

Lors d’une traversée du désert littéraire, j’ai demandé conseil à Aurélia, qui m’a alors entre autres parlé d’Emma Green et plus particulièrement (Im) parfait que j’ai adoré et dévoré. C’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans leur nouveau roman. Autant vous dire que je ne regrette en aucun cas ce choix et que cela a été un réel plaisir de retrouver la plume de ces deux auteures.

Lorsque j’ai commencé ma lecture, j’ai tout de suite été séduite par notre héroïne, Pippa et tout particulièrement par les petites références faites à La petite maison dans la prairie. Désolée, mais cette série m’a suivi toute mon enfance grâce ou à cause de ma mère… toutes ces rediffusions, ces épisodes que l’on connaît par cœur, bref vous l’aurez compris : j’étais (et suis encore un peu à l’occasion) une adepte. Nous avons là un personnage pétillant, drôle, qui a de la répartie, mais également un côté sensible qui va nous être dévoilé tout au long de l’histoire, qui m’a profondément touchée et qui me l’a fait aimer de plus en plus. Dans ce soi-disant spa, appelé Finding Yourself, elle va rencontrer Alistair qui va se montrer arrogant, mystérieux, sarcastique et que j’ai trouvé plutôt discret.

En passant les premiers chapitres, je me suis tout d’abord dit : « Wow, elles planaient Emma Green ou quoi quand elles ont commencé à écrire ? » j’ai même été relire le résumé pour être sûre… Mais non aucune erreur possible. Je me suis donc laissée porter, spectatrice des événements complètement barrés et hilarants, curieuse de voir où tout ça me menait. Les deux personnages ne vont pas s’apprécier aux premiers abords, mais ils vont se retrouver un peu seuls contre tous, ce qui va les pousser à faire équipe ensemble. Je me suis posé plusieurs fois la question à savoir comment les auteures allaient les mener au sujet principal de l’histoire et il est vrai que j’étais un peu sceptique et inquiète de voir arriver ce moment. Mais elles ont réussi à faire la transition avec brio et j’avoue que voir notre couple essayer de se sortir de cet endroit isolé et improbable m’a bien fait rire. C’était une bouffée d’air frais dans la campagne anglaise.

Par la suite, les deux personnages vont se retrouver dans la réalité et je les ai perçus différemment, ils ne peuvent plus se cacher l’un de l’autre, ils doivent se faire face et montrer leur véritable identité. J’ai pu découvrir le côté solitaire et taciturne d’Alistair, mais aussi apprendre à l’apprécier un peu plus par ses petites attentions ; ainsi que le côté dévoué, battant et quelque peu inquisiteur de Pippa. Dès l’instant où leur situation est annoncée, ils vont devoir faire face à des épreuves qui vont venir mettre en péril leur lien naissant. Alistair prisonnier de sa culpabilité venant du passé n’arrange en rien les choses. À la moindre difficulté il met à distance Pippa et a des comportements qui n’ont de cesse la blesser. Pour sa part, les auteures ne vont pas l’épargner et vont la confronter à son lot de problèmes. Ne dit-on pas que l’union fait la force ?

Grâce à tous ces petits rebondissements et à l’intervention de nombreux protagonistes, les auteures ont su donner du rythme à l’histoire. Il n’y a aucun temps mort et cela m’a d’autant plus fait aimer ce roman. De plus, elles nous offrent un épilogue tout à fait original, quoiqu’un peu court, mais c’est agréable de terminer sur une touche distrayante.

J’ai été transportée dans cette très belle aventure complètement addictive qui réunit humour, quelques touchent de sarcasmes, des personnages authentiques, vrais, hauts en couleur, un peu effrontés pour certains, mais tellement attachants, un dépaysement total où la pluie et la boue font la paire. Je n’avais qu’une envie c’était de continuer au-delà du « et ils vécurent heureux ».



#Em
Love & Lies On Campus, Part 1 Love & Lies On Campus, Part 1
Emma M. Green   
Je n'ai pas trop aimé cette histoire. Je trouve que la relation entre Arlo et Billie avance trop vite.[spoiler] Ils s'embrasse, couchent ensemble (alors que c'est la 1er fois de Tillie) alors qu'ils se sont parlé en tout 5 fois.
Je comprends les sentiments de Billie car elle aimait Arlo depuis longtemps, mais Arlo a été attiré par Billie juste récemment quand elle est arrivé à la fac. bref leur relation a trop vite évolué, j'avais l'impression que c'était simplement physique. [/spoiler]
c'est dommage, car j'ai adoré les personnages séparément, j'ai beaucoup aimé la relation amicale entre Colleen et Arlo, et le passé des deux. Le livre avait du potentiel mais la romance a tout gâché pour moi. Je n'ai pas pu apprécié le livre à cause de cela.
Puis on en parle de Colleen ? [spoiler]Elle sait que sa souler aime son meilleur ami mais l'embrasse quand même devant elle. Cool la soeur ...[/spoiler]

par zyilmaz
Love & Lies On Campus, Part 2 Love & Lies On Campus, Part 2
Emma M. Green   
Un deuxieme tome tout aussi captivant. Je suis juste déçue car j'ai attendu la sortie des deux tomes (en pensant qu'il n'y en avait que deux) pour pouvoir débuter l'histoire et voila que je me heurte a cette fin!!!! Je suis impatiente de connaitre la suite et le fin mot de toute cette affaire.

par Sandryn
Love & Lies On Campus, Part 3 Love & Lies On Campus, Part 3
Emma M. Green   
http://www.gamesofbooks.com/2020/07/15/love-lies-on-campus-part-3-emma-green/

J’attendais avec grande impatience de pouvoir découvrir le final de cette histoire qui m’a tenue en haleine pendant les deux premières parties ! Dès que je l’ai reçu, je n’ai pas hésité avant de m’y plonger pour connaître enfin le dénouement.

Si la fin de la partie précédente laissait présager une issue tragique aux recherches pour retrouver Colleen, elle est ici rapidement confirmée avec la découverte de son corps.

Cette dernière partie va se concentrer sur l’enquête pour découvrir les circonstances de la mort de Colleen et surtout découvrir s’il s’agissait d’un accident, d’un suicide ou plus grave, d’un meurtre.

Je n’en dirai pas plus car clairement cela n’aurait aucun intérêt de vous spoiler la fin si comme moi vous avez beaucoup aimé le début de l’intrigue !

Un final à la hauteur de mes espérances. Les auteures ont vraiment bien ficelé leur histoire qui est prenante du début à la fin ! Cela me donne envie de découvrir d’autres romans de ce duo d’auteures et une chose est sûre, j’ai du choix vu qu’elles ont sorti de nombreux titres ! ♥
Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers
Sophie Audouin-Mamikonian   
La dodécalogie de TARA DUNCAN restera sans aucun doute un de mes meilleurs souvenir de lecture j'attends avec impatience le tome 8 !
Pour tout ceux qui ne l'ont pas encore lu je vous conseil de vous ruer chez votre libraire !
Tara Duncan reste un livre qu'il vaut mieux éviter de lire en publique car il provoque larmes et crise de rire toutes les deux lignes ! L'élément le plus merveilleux du roman est -je pense- Sophie Audouin Mamikonian l'extraordinaire talentueuse et pleine d'humour auteur de ce chef d'œuvre !
Bien qu'on ai souvent envie de lui arracher la tête étant donné la manière (et le suspense fou) dont elle termine chaque Tara Duncan !
Un livre à lire pour tout les fous du suspense et fous tout cours car il faut s'accrocher avec des nom comme "Chemnashaovirodaintrachivu" et les nuits blanches passé à lire le livre en étant totalement incapable de le lâcher, comme si la vie des héros en dépendait !
Fière d'être Taraddicte !

par Edenz

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode