Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de magalinette : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Vingt Ans après Vingt Ans après
Alexandre Dumas   
Vingt ans après est la suite des Trois mousquetaires et se passe... Vingt ans après le premier volet. On retrouve Athos, Portos, Aramis et D'Artagnan. Les trois premiers ont quitté le service du roi et repris leurs vrais noms, tandis que D'Artagnan est un officier vieillissant et désabusé. Mazarin est considéré comme un pâle successeur de Richelieu.
Les héros reprennent du service et se retrouvent impliqués dans les grands événements de l'époque à travers deux guerres civiles : la Fronde et la Guerre Civile Anglaise. D'abord dans des camps opposés (d'Artagnan et Porthos d'un côté, Athos et Aramis de l'autre), ils finiront par faire cause commune et tenteront de sauver Charles Ier.
Ce roman est d'une veine plus réaliste et pessimiste que le premier opus, mais aussi plus développé et prenant. du grand Dumas, avec le souffle et la verve habituelle, moins connu que Les trois mousquetaires, il mérite autant le titre d'archétype de roman d'aventure.
Le chevalier de Sainte-Hermine Le chevalier de Sainte-Hermine
Alexandre Dumas   
Plus qu’une surprise, un vrai coup de canon : le roman mythique de Dumas dont on n’avait jamais retrouvé le texte (à l’exception de trois chapitres mis au jour naguère) sort enfin de l’ombre ! Claude Schopp, après une vie de traque, a réussi à mettre la main sur le texte complet du feuilleton (1869) que le romancier n’avait pas eu le temps de publier pour la librairie avant de rendre l’âme (en 1870).
Et il s’agit d’un roman-clé, puisqu’il prend place à la fin de la fameuse trilogie révolutionnaire entamée avec Les Compagnons de Jéhu et poursuivie avec Les Blancs et les Bleus… juste avant Le Comte de Monte-Cristo – avec lequel il entretient, au reste, d’étroites affinités.
Là encore le moteur de l’action est une entreprise de vengeance… un leitmotiv qui a toujours permis au romancier de chauffer à blanc les aventures auxquelles il tenait le plus. Son « chevalier » aura donc droit à tout : aux persécutions de Fouché, à l’errance d’un champ de bataille à l’autre de l’épopée napoléonienne, à un face à face avec Nelson au fort de la bataille de Trafalgar (il aurait tenu le fameux mousquet qui…), à force mésaventures à Rome puis à Naples, à croiser la route du fameux Fra Diavolo et des plus remarquables bandits de la Péninsule… sans oublier telles rencontres avec Joséphine, Talleyrand, le duc d’Enghien ou le terroriste Cadoudal…
N’en jetons plus. Il est clair qu’à l’instant de quitter la scène, le divin Alexandre a voulu lancer toutes ses forces dans la mêlée… qui s’en plaindrait ?


par Rosella
Les Blancs et les Bleus Les Blancs et les Bleus
Alexandre Dumas   
Dans la trilogie romanesque des Sainte-Hermine, Les Blancs et les Bleus précède, selon la stricte chronologie historique, Les Compagnons de Jéhu et Le Chevalier de Sainte-Hermine - le grand roman de Dumas perdu et retrouvé en 2005. (Il est vrai que le grand Alexandre, fin raconteur, s'est arrangé pour qu'on puisse lire les trois récits, indifféremment, dans l'ordre ou dans le désordre.) Suivant cette fois la grande histoire pas à pas, le romancier nous fait vivre, de la fin de 1793 à l'été de 1799, sur fond de rivalité sanglante entre royalistes (les Blancs) et républicains (les Bleus), l'irrésistible ascension d'un jeune officier corse du nom de Bonaparte, qui s'illustre tour à tour à Toulon, dans le Paris de la Révolution finissante, en Italie, en Egypte... Sur cette route soigneusement balisée chevauchent aussi deux héros bien dumasiens : Roland de Montrevel (le Bleu) et Charles de Sainte-Hermine (le Blanc, frère aîné du fameux " chevalier "), et deux héroïnes aussi opposées qu'il se peut : la douce et touchante Aurélie de Saint-Amour, la bien nommée, et l'intraitable Diana de Vargas. Sans oublier le joker de service : le beau Coster de Saint-Victor (que l'on retrouvera dans Le Chevalier de Sainte-Hermine), dandy " blanc ", amant d'Aurélie et bien près de succomber aux charmes venimeux de la terrible Diana... N'en disons pas plus... sinon que Dumas s'entend à nous faire respirer comme jamais les parfums mêlés du danger et de la gloire. Et précisons tout de même que la présente édition, réalisée par Claude Schopp - le maître incontesté des études dumasiennes - se distingue fortement de toutes les autres dans la mesure où le texte de Dumas se trouvait jusqu'ici encombré d'erreurs qui n'avaient jamais été corrigées... et amputé des derniers chapitres, qu'on lira ici pour la première fois !


par Lilinie
Les compagnons de Jéhu Les compagnons de Jéhu
Alexandre Dumas   
C'est de son fils que Dumas affirme tenir l'idée de deux des protagonistes de ce roman : - Oui, je vais te donner deux personnages...
un gentleman anglais et un capitaine français. [...] Mon capitaine français est un personnage mystérieux, qui veut se faire tuer à toute force et qui ne peut pas en venir à bout ; de sorte que, chaque fois qu'il veut se faire tuer, comme il accomplit une action d'éclat, il monte d'un grade. - Mais pourquoi veut-il se faire tuer ? - Parce qu'il est dégoûté de la vie. - Et pourquoi est-il dégoûté de la vie ? - Ah ! voilà le secret du livre... De cette suggestion, et de quelques pages des Souvenirs de la Révolution de son ami Nodier, naissent Les compagnons de Jéhu. 1799 : le Directoire va s'écrouler sous le coup d'Etat de Bonaparte revenu d'Egypte ; Roland, aide de camp du jeune général, se charge de mettre fin aux exactions des compagnons de Jéhu, société secrète de royalistes qui, comme des bandits de grands chemins, attaquent les transports de fonds de la République pour financer l'insurrection en Bretagne et en Vendée. De Bourg-en-Bresse à la Bretagne, de Paris aux rives du Nil et à Marengo, du 18 brumaire au passage du Grand Saint-Bernard, des intrigues politiques aux amours à la Roméo et Juliette, les aventures s'enchaînent, mêlant héros de fiction et personnages historiques, dans une course poursuite menée à brides abattue où l'héroïsme le dispute à l'honneur. Si Dumas a un peu violé l'Histoire dans ce roman flamboyant, quel bel enfant il lui a fait !

par saltanis
Les Trois Mousquetaires Les Trois Mousquetaires
Alexandre Dumas   
Le roman à lire lorsqu'on est coincé au lit. On vit, on palpite au rythme de l'écriture de Dumas. J'ai ri beaucoup, pleuré, un peu. J'ai vécu des formidables aventures bien qu'étant collé sur ce maudit lit. Merci M. Dumas.
Le Comte de Monte-Cristo Le Comte de Monte-Cristo
Alexandre Dumas   
c'est un superbe classique que j'ais pris un immense plaisir à lire. C'est un roman pleins de passions, d'injustices, de questions ... bref la recette qui ne vous fais pas décrocher.


par myra44
Éternels, Tome 2 : Lune Bleue Éternels, Tome 2 : Lune Bleue
Alyson Noël   
La fin est vraiment cruelle! On ne s'y attend pas bien qu'on se doute qu'un truc cloche. Mais vraiment, c'est horrible !! J'espère que tout rentrera dans l'ordre!^^

par TuathaDé
Éternels, Tome 3 : Le Pays des Ombres Éternels, Tome 3 : Le Pays des Ombres
Alyson Noël   
Début plutôt lent mais au final assez agréable à lire ! A peine avoir refermé le livre qu'on aimerait avoir le tome 4 sous la main afin de pouvoir connaitre la suite pour ne pas rester sur cette fin.. A lire tout de même ! :D

par Mariine
Éternels, Tome 4 : La Flamme des Ténèbres Éternels, Tome 4 : La Flamme des Ténèbres
Alyson Noël   
Un quatrième tome de la série Eternels / The Immortals, dans lequel Ever aggrave de plus en plus sa situation sans trouver de remède pour "soigner" Damen. Malgré ses erreurs répétées, celui-ci continuera toujours à pardonner à la jeune fille en la soutenant en permanence.
De son côté, la jeune fille se retrouve de plus en plus isolée : Miles est parti en Italie, Haven ne veut plus la voir parce qu'elle lui préfère Roman, et Sabine sort de plus en plus souvent avec Monsieur Munoz, le professeur d'histoire de Ever (on a d'ailleurs le droit à une scène de dîner "familial" qui prête à sourire.)
Dans ce tome, Damen est laissé de côté, Ever préférant se confier à Jude par peur de décevoir ce premier. Sauf que cela va l'amener à se rapprocher plus du jeune homme, augmentant inconsciemment la compétitivité entre les deux garçons...
Cependant, les personnages restent tout de même assez naïfs, parfois stupides mais surtout très complexe psychologiquement (on pourrait même dire qu'ils sont psychologiquement torturé par l'idée de décevoir l'autre) : Damen avec sa gentillesse infinie, Ever qui manque de réfléxion mais s'angoisse sans arrêt à la pensée de n'être pas aussi parfaite que Damen... Dans ce tome, tous deux pourraient facilement gagner le prix "du personnage qu'on a le plus envie de gifler", inventé par Jasper Fforde dans le troisième tome de sa série Thursday Next, à savoir Le Puit des Histoires Perdues.

par Selenna
Éternels, Tome 5 : Une Étoile Dans la Nuit Éternels, Tome 5 : Une Étoile Dans la Nuit
Alyson Noël   
Je suis dégoutée qu'Haven deviennent méchante, enfin après je sais pas, j'ai pas lu le livre mais juste le résumé qui en dit assez. Je veux dire qu'en on se souvient que c'est la meilleure amie de Ever et qu'elle va devenir une immortelle, elle aussi, je trouve pas ça cool, pour moi c'est dommage je preferais que y ai juste Damen et Ever au courant (et puis ce Jude) et puis voilà. Après c'est mon avis (il est assez chelou d'ailleurs =). Aller je vous embête plus avec mes histoires lol

par mallou78