Livres
649 551
Membres
778 323

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Magic Charly, Tome 2 : Bienvenue à Saint-Fouettard



Description ajoutée par hunter57 2020-12-06T08:01:38+01:00

Résumé

Charly est envoyé à Saint-Fouettard, la sinistre institution pour jeunes magiciers indisciplinés. Sa situation semble désespérée : sa mère a oublié son existence, sa grand-mère est enfermée avec le Cavalier dans son chapeau magique et Maître Lim prisonnier du Purgatone... Heureusement, il y a Sapotille. Mais privés de leurs pouvoirs magiques, les deux amis parviendront-ils à sauver leurs proches et à empêcher le juge Dendelion d'accéder au pouvoir suprême ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 208 lecteurs

extrait

Elle prenait garde à ménager la chèvre et le chou. De son côté, Charly se trouvait parfaitement chou, il décida donc de laisser au juge le rôle de la vieille bique et obéit avec un sourire docile.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par justinelab13 2021-12-21T01:47:04+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Encore une super lecture très entrainante et dans un univers tellement développé et immersifs. La vie à Thadam est palpitante. Les aventures des protagonistes sont variées et l'ont ne s'ennuie pas à les suivre. Hâte de lire le dernier tome pour connaitre de le dénouement de cette fabuleuse histoire. PS : Pépouze m'a manqué.

Afficher en entier
Argent

Un tome que j'ai trouvé plus lent que le précédent. Il faut attendre la fin pour que les événements s'accélèrent enfin, et c'est un peu dommage. Mais c'est souvent le jeu avec les seconds tomes.

Je reste néanmoins un peu perplexe par rapport à Saint Fouettard. Dans tout le premier tome, on nous le présente comme un endroit absolument abominable, une prison épouvantable. Alors certes, ce n'est clairement pas un hôtel 5 étoiles et je n'ai aucune envie d'aller y faire un tour. A ce niveau là, on est d'accord. Mais sérieusement... les adolescents vont et viennent à leur guise. Ils passent plus de temps à l'extérieur qu'à l'intérieur et vivent leur petite vie tranquille... ça n'a pas trop de sens selon moi et j'ai été un peu déçue de ce point.

Autrement, ça reste un univers intéressant. A la fois cocooning et rempli de complots et de personnes malveillantes. Clairement, Thadam ne me tente pas pour mes prochaines vacances. Merci mais non merci.

Les personnages sont assez attachants, j'aime bien le duo Charly/Sapotille (même si cette dernière mériterait de se détendre légèrement, elle a quand même son charme). Par contre je n'apprécie toujours pas June, que je trouve un peu trop caricaturale.

J'ai bien aimé la fin également. Probablement la faute à mon petit cœur d'artichaut, la dernière phrase m'a particulièrement touchée. Un peu de douceur dans cet univers de brutes ! :')

Afficher en entier

Lu dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge, dans le menu Automne douceur de vivre, sous catégorie Chante-moi une chanson Sassenach, j’ai adoré retrouver l’univers d’Audrey Alwett et de nos deux héros.

Comme d’habitude, cette chronique étant sur un deuxième tome, je recommande d’avoir lu le premier, car certains éléments du précédent sont évoqués.

Après l’attaque de l’école des allumettes Hurluberlu, June fouille les décombres à la recherche d’un indice pour retrouver Charly et Sapotille. Seule la pauvre Pépouze donne signe de vie. Loin de se démonter, l’adolescente décide de remuer terre et ciel pour rejoindre ses amis. Ceux-ci sont emmenés vers l’école Saint-Fouettard. Un lieu pour les apprentis magiciers que les puissants étiquettent comme rebus de la société, car ils n’ont pas respecté les règles. Le juge Dendelion est déterminé à tuer dans l’œuf toute graine de rébellion, quitte à user d’horribles méthodes. Tout en priant pour que personne ne se rende compte des mensonges sur l’allégorie de la Mort, Charly et Sapotille découvrent les plans machiavéliques du Juge. Ils vont devoir redoubler d’ingéniosité pour le combattre avec une jauge de magie très basse.

Ce deuxième opus nous entraîne à Thadam que nous avions partiellement explorée dans le premier livre. Alors que le second tome d’une série permet souvent d’entrer dans le vif du sujet dès les premières pages, celui-ci s’est plutôt apparenté à une introduction. En effet, nous approfondissons les lois qui régissent le royaume des magiciers. La facette moins reluisante de ce monde est dévoilée. Il faut plusieurs chapitres avant de toucher à l’intrigue principale.

Saint-Fouettard est une institution à l’allure sinistre. Une végétation sombre et terrifiante la borde. La chaleur semble l’avoir désertée depuis longtemps. La décoration intérieure y est sordide avec ces peintures sur lesquelles figurent des châtiments corporels. Lys Atravice le directeur, les accueille de son arrogance avec ses rumeurs. Maître de l’information, il les laisse rôder ses lézards bleus pour entendre les histoires croustillantes. Toutefois, celles-ci ne sont pas toujours fiables. Lorsque le magicier dénonce les comportements des élèves devant leurs collègues d’infortune, ses paroles déforment souvent la réalité. On ressent sans peine la douleur et la honte de Sapotille qui est incapable de faire entendre sa voix face à ce mensonge.

Dans la vie réelle, les rumeurs s’apparentent à une maladie, colportée par les commères. Avez-vous déjà remarqué l’absence de masculin pour ce mot ? À croire que seules les femmes répandaient des bobards sur le dos des autres au moment de laver leurs linges alors que les hommes bien éméchés à la taverne ne racontaient pas que des vérités ! Tout ça pour dire que j’utiliserai le terme commère au masculin pour dépeindre Lys Atravice. Avide de connaître les petits secrets de tout le monde, il note toutes les rumeurs que ses lézards lui chuchotent à l’oreille dans des carnets. Sa volonté de les répandre est forte. Il voudrait être reconnu pour ces talents d’informateur. Car, il se voit comme tel et non comme un être abject dont les propos peuvent détruire la victime. Il faut se méfier des rumeurs, elles sont dangereuses et n’apportent que du chagrin. J’espère que grâce à cette ingénieuse manière de les mettre en scène, les enfants comprendront les conséquences néfastes qu’elles engendrent.

En parallèle de ce thème, l’autrice traite partiellement du racisme alors qu’elle l’évoquait à peine dans le premier tome. Son récit intègre d’autres sujets qui en font un roman inclusif. Je ne peux pas en parler ici, car ce sont de révélations sur certains personnages. Je peux, néanmoins, mentionner le métier que Charly va endosser. Il existe un moyen de sortir de Saint-Fouettard : payer l’amende émise par le tribunal. Pour cela, les Fouetteux sont autorisés à travailler, bien que leur statut (bonjour la marginilasition) rende difficile leur engagement. Charly deviendra une dame de compagnie, un rôle que je n’ai jamais vu dans les mains d’un homme jusqu’à présent. Notons que le terme reste tout au long du roman. Une manière d’exprimer du mépris de la part du Juge et de son fils envers notre protagoniste.

Charly déchante face à la dure réalité de Saint-Fouettard. Pourtant, l’espoir continue de guider ses pas. Malgré la noirceur de l’institution, il s’imagine déjà ami avec les élèves qu’il rencontre. Sa persévérance et sa droiture vont peu à peu changer la perspective des autres à son égard. Pour la première fois de sa vie, il va être confronté à l’absurdité. Dans cette école, les profs ne leur apprennent rien ! Il comprend désormais les craintes de la studieuse Sapotille. Charly va également évoluer en réalisant qu’il ne gère pas ses émotions négatives vu qu’il les absorbe dans son poing droit. Il les refoule.

En mentionnant les sentiments, l’attirance entre Charly et Sapotille va se développer. C’est mignon, mais sans plus pour mon cœur de pierre. On s’y attend depuis longtemps. Toutefois, j’ai apprécié la manière dont Audrey Alwett amène la question du consentement. C’est important d’en parler dans les romans jeunesses pour changer la vision des relations de couple.

L’évolution de Sapotille m’a un peu rebutée. Dans L’apprenti, on avait découvert une adolescente indépendante. Durant les premiers chapitres de Bienvenue à Saint-Fouettard, elle se transforme limite en personnage tertiaire. Amorphe et déprimée, elle ne fait pas grand-chose pour affronter la situation et devient presque en poupée que le héros doit couver. Ce comportement causé par l’acte affreux du juge est cohérent, mais cela ne m’a pas empêché de grimacer vu qu’il s’apparente au rôle féminin que j’ai de plus en plus de mal à supporter dans les romans. La passivité des femmes n’est plus pour moi. Heureusement, l’écrivaine finit par opérer un revirement qui m’a beaucoup plu en boostant à nouveau son héroïne et en lui redonnant du panache, même si une certaine révélation va la bouleverser.

En dépit de la lenteur du déroulé du récit, celui-ci se laisse conter grâce à la plume dynamique et colorée d’Audrey Alwett. Elle arrive à insuffler la vie dans les bâtiments qui deviennent des êtres à part entière. On s’attendrait presque à les voir s’animer.

En bref, Bienvenue à Saint-Fouettard ressemble à un premier tome en raison des explications liées au world-building, c’est-à-dire la découverte en profondeur de Thadam que nous avions effleuré dans L’apprenti. L’intrigue principale commence à se dévoiler assez loin dans le livre. L’émerveillement opère, cependant, sa magie, car l’autrice a une imagination exceptionnelle qui lie fantastique et problématiques sociétales avec brio. Les thèmes qui parsèment le récit sont tellement nombreux que je n’ai pas pu tous les citer. Je vous laisse découvrir les autres lors de votre lecture, qui je l’espère, sera aussi distrayante que la mienne.

Afficher en entier
Diamant

Un deuxième tome à la hauteur du précédent. Je suis à fond avec Charly et Sapotille et j'adore avoir retrouvé June (elle me fait rigoler).

On se laisse prendre à l'histoire et à peine terminer, on attaque la suite car on veut savoir....

Afficher en entier
Or

✨Nous retrouvons Sapotille et Charly à Saint Fouettard. Nous en apprenons donc plus sur l’institution et ses règles. Nous rencontrons le directeur ainsi que plusieurs pensionnaires de ces lieux ainsi que de nouvelles créatures.

✨Une nouvelle fois, j’ai été plongé dans cet univers et leur aventure que j’ai vraiment apprécié. Nous retrouvons même June et l’ennemi de notre Charly, Thibalt (leur relation me fait penser à Harry et Drago ah ah). Nous en apprenons plus sur sa famille d’ailleurs ainsi que celle de Sapotille.

✨Concernant son lien avec son familier, ils se sont améliorés leur donnant un petit avantage en plus. Pour les pouvoirs de Charly, même s’il y a une petite avancée, j’ai trouvé que cela n’était pas encore bien exploité. J’espère que cela sera davantage présent et expliqué dans le troisième tome.

✨En tout cas, tout comme le premier, une très belle lecture et je me lance dans la suite pour ce début 2023 !

Afficher en entier
Diamant

Ce tome est aussi enchanteur que le premier, j'ai hâte de pouvoir me plonger dans la suite.

Afficher en entier
Or

Après leurs démêlés avec le Cavalier, Charly et Sapotille se retrouvent à Saint-Fouettard, un horrible institut pour les enfants pas très sages. Mais sans magie comment lutter face aux forces obscures ?

J'avais déjà été séduite par le premier tome de Magic Charly et le 2e était dans la même veine, par conséquent c'était une très bonne lecture !

Les personnages principaux sont adorables et attachants, l'univers, qui rappelle celui d'Harry Potter tout en étant totalement différent, est original, c'est drôle et il n'y a pas de temps morts dans l'intrigue.

Aussi j'ai beaucoup apprécié que l'intrigue se déroule en hiver et à Noël, ce qui était annoncé par la magnifique couverture.

Dans ce second tome j'ai également adoré découvrir Saint-Fouettard, une sorte de Poudlard mais pour les enfants pas sages, décrépit et sans l'ambiance bienveillante. Y découvrir les principes d'éducation des professeurs m'a beaucoup amusée ^^

Bref, une lecture magique pour petits et grands et je me demande bien ce que la suite nous réserve !

Afficher en entier
Diamant

Quel livre !!

Du suspense, de la magie, des émotions, tout est si superbement écrit, si magnifiquement ficellé ! On tombe sous le charme des personnages, de leurs nuances, de leur humanité !

J'en ai eu des frissons !

A mettre dans toutes les mains et à tous les âges, car il existe des niveaux de lecture différents qui feront la joie des petits et des grands.

Afficher en entier
Or

Je trouve que l'histoire fantastique et le monde magique sont merveilleux, mais la romance entre les deux protagonistes prend trop de place et étouffe le reste. Pour une fane de d'histoires d'amour, le premier tome était meilleur, car moins axé dessus. De plus, j'ai l'impression que l'auteure n'avait pas prévu cette romance et la force un peu (mais qui fait quand même crier de joie). C'est tout de même un livre à suspens et avec de la représentation qui se lit très bien, qui nous laisse un cliffhanger à la fin qui nous fait piétiner d'impatience. Je le recommande !

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est tout comme son précédent une très heureuse découverte, après des années à ne plus trouver de romans fantasy/fantastique, qui me fasse vibrer, ce livre a été engloutit en 3 jours tellement il est bien écrit, et remplis de rebondissements à nous couper le souffle.

Je conseille à tous ce livre qui est une pure merveille.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie prochaine

"Magic Charly, Tome 2 : Bienvenue à Saint-Fouettard" sort 2023-04-13T12:56:19+02:00 en version poche
background Layer 1 13 Avril

Dates de sortie

Magic Charly, Tome 2 : Bienvenue à Saint-Fouettard

  • France : 2021-02-04 (Français)
  • France : 2023-04-13 - Poche (Français)
  • Canada : 2021-03-12 (Français)

Activité récente

sarahD l'ajoute dans sa biblio or
2023-02-19T12:15:11+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 208
Commentaires 35
extraits 6
Evaluations 95
Note globale 8.58 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode