Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de magicandpaper : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
La Trilogie du Tearling, Tome 1 : Reine de cendres La Trilogie du Tearling, Tome 1 : Reine de cendres
Erika Johansen   
Je me souviens d'avoir passé un très bon moment de lecture ! On est assez vite plongé-es au coeur de l'intrigue, quand Kelsea se retrouve à devoir devenir Reine. J'ai trouvé son comportement assez "réaliste", et je pense que c'est une des rares personnages que je n'ai pas eu envie de secouer toutes les cinq minutes. J'ai trouvé son raisonnements et ces actions plutôt justes. Après, elle ne peut pas être totalement parfaite et heureusement, sinon ça serait vraaaaaiment ennuyant. J'ai aussi aimé le fait qu'elle ne soit pas décrire comme une beauté de déesse, mais plutôt une beauté commune; ça change. Les autres personnages, comme les gardes de la Reine, sont aussi intéressants et attachants.
Et surtout, ameeeeen, il n'y a pas d'histoire d'amour gniangnian qui se pointe comme un cheveu sur la soupe, et ça, c'est vraiment appréciable !
L'univers est bien développé et expliqué, l'intrigue avec la reine Rouge est vraiment intéressant et donne envie d'en savoir plus et surtout de savoir jusqu'où ça va aller, et comment ça va se finir.
Donc j'ai hâte de pouvoir me plonger dans la suite !

par Hena
Gardiens des cités perdues, Tome 1 Gardiens des cités perdues, Tome 1
Shannon Messenger   
OK, je rends les armes, je n'arrive même pas à exprimer une pensée cohérente sur ce livre. Oui, le côté école spéciale pour elfes fait penser à Harry Potter mais les ressemblances s'arrêtent là et c'est génial !
L'histoire est passionnante, complexe (mais pas trop, pour ne pas nous paumer au passage) et surtout très drôle. J'ai pas mal rigoler toute seule (oui, oui, ça fait très débile, je l'admets) tellement je trouvais les répliques ou les situations hilarantes.
J'adore les personnages, bien travaillés avec chacun leur personnalité bien à eux et leur manière d'être drôles. Même si c'est vrai que je n'aime pas les méchants (nooooon ? Vraiment ?)
Bref, cette série est super et... bah c'est tout en fait !

par LilaJune
Gardiens des cités perdues, Tome 2 : Exil Gardiens des cités perdues, Tome 2 : Exil
Shannon Messenger   
Parfois, les tomes suivants n'arrivent pas à la hauteur du premier. Là, l'auteure a réussi à faire très fort puisque ce deuxième tome est tout simplement incroyable ! Et puis, Keefe est beaucoup plus présent et beaucoup beaucoup de lecteurs l'adorent ! Fitz aussi d'ailleurs...
Ah, Silveny et le crottin à paillettes, ça me fera toujours rire !

par LilaJune
Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre Percy Jackson, Tome 1 : Le Voleur de foudre
Rick Riordan   
Génial!
je trouve que ce livre contient beaucoup d'humour. et en plus, il est très original. un peu de mythologie grecque, ca ne ferra pas de mal!!!!!!
je vous le conseille.
Kiffe kiffe demain Kiffe kiffe demain
Faïza Guène   
Un livre à l'époque qui m'avait plu ... une jeune fille de la cité qui nous raconte son histoire! Pas mal.
Antéchrista Antéchrista
Amélie Nothomb   
Lorsque j'ai commencé la lecture de ce roman, je ressentais comme une gêne dont la compréhension m'échappait totalement. Puis, au fil des pages, j'ai ressenti une profonde indignation et vers la fin, de la joie mêlée de mépris. Autant dire que ce roman m'en aura fait voir de toutes les couleurs ! Je l'ai bien aimé, surtout ce côté un peu psychologique, cette étude de l'être humain, de l'adolescent plus particulièrement.
Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort
Joanne Kathleen Rowling   
Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai pleuré dans ce roman mais à la fin je ne me séparais plus de ma boite de Kleenex ! L'histoire se finit en apothéose malgré un épilogue un peu décevant à mon goût (non pas décevant mais peut être un peu trop rapide ! on reste sur notre faim !) Bref un bon moment de lecture comme j'en ai rarement eu !

par Istehar
Harry Potter, Tome 2 : Harry Potter et la Chambre des secrets Harry Potter, Tome 2 : Harry Potter et la Chambre des secrets
Joanne Kathleen Rowling   
J.K contrairement à d'autres écrivains n'a pas chuté dans son 2e tome... au contraire il est même voir meilleur. J'ai particulièrement aimé la fin du roman avec Tom Jedusor et Harry Potter.

par Roxye
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur
Veronica Roth   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/divergent-tome-3-allegiant.html

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour parler de Allegiant. Tout simplement car ce tome m'a bouleversée comme Divergent et Insurgent ne l'ont jamais fait. J'ai été émue durant ces deux premiers tomes, plusieurs fois, mais ce n'est certainement rien à côté du torrent d'émotions qu'à provoqué en moi ce roman. Je pense sincèrement que longtemps encore j'y repenserais et serait encore tourmentée par ces événements.

Dans Allegiant nos héros découvrent finalement ce qui se trouve hors de Chicago. Depuis le tome 1 on nous a laissé quelques indices sur l'extérieur de cet univers dans lequel évoluent les personnages, des indices si intelligemment et délicatement distillés que certains lecteurs n'avaient pas forcément bien compris qu'il y avait autre chose que Chicago dans ce monde dystopique et que cet autre chose était appelé à jouer un rôle important dans l'histoire. C'est donc dans ce tome-ci que nos théories se retrouvent confirmées (pour ma part) ou infirmés. Ce changement de décor a un réel impact sur nos héros qui sortent encore un peu plus de la boîte dans laquelle ils ont été élevés, et avec ces découvertes viennent des révélations sur eux-même. Particulièrement chez Tris et Four. En tant que personnages individuels mais également en tant que couple.

Tris se révèle complètement dans cet ultime tome. Quel chemin parcouru depuis le début de la saga ! Elle atteint dans Allegiant un vrai point d'arrivé. Forte et déterminée, elle est beaucoup plus confiante sur ses capacités et ses choix. Elle est également plus réfléchie, bien que toujours un peu impulsive, et on a le réel sentiment qu'elle s'est enfin trouvée au fil de ses aventures. Sa relation avec Four est également touchée par ces changements sur son personnage, principalement car alors que Tris s'épanouit, Four vacille. C'est d'ailleurs déstabilisant pour le lecteur, voir même parfois gênant puisque la narration de son point de vue tâtonne, de voir Tobias perdre pied alors qu'il fut un roc infaillible et implacable tout au long de la trilogie. Four doute, il a du mal à trouver son identité face aux révélations qui lui sont faites alors même que le spectre de son éducation plane encore et toujours au dessus de sa tête. Nos deux héros s'opposent, se défient, se fuient, et finalement se trouvent entièrement et absolument. La dynamique entre Four et Tris n'échappe donc pas aux changements et révélations de cet ultime volet et s'en retrouvera totalement bouleversée.

Parmi toutes ces révélations, les plus importantes concernent bien sur la ville de Chicago en elle-même mais également ce que veux réellement dire être Divergent. Veronica Roth ne se défile par sur ce point qui a rythmé la trilogie par son importance cruciale. Personnellement les explications sur la Divergence et sa valeur ne m'ont pas surprise car elles furent proches des théories que je m'étais échafaudé. J'ai donc trouvé tout l'aspect dystopique et technique de ce dernier tome tangible et satisfaisant. Si l'auteure voulait répondre aux interrogations amenés tout au long de la trilogie, je vois mal quelles autres possibilités lui restaient. Je reste convaincue que beaucoup de lecteurs, si ce n'est la majorité, y retrouveront leur compte et seront satisfaits par les découvertes et développements proposés par Allegiant.

Et si c'est dur de parler de la fin d'Allegiant sans spoiler quoique ce soit, je tirerais tout de même mon chapeau à Veronica Roth. Elle a eu le culot et la force de caractère d'aller au bout de ses idées et de prendre des risques. Là où beaucoup d'auteurs sont tentés de choisir la voie de la facilité, Mrs Roth ne s'est pas défilée et a fait un des choix les plus badass et Dauntless que j'ai pu voir dans la littérature Young Adult. Au final c'est certainement cela qui a tant déplu et déchaînés les passions à la sortie du roman. Tout simplement le fait que Veronica Roth soit allée au bout de SES attentes et non pas de celles que pouvaient avoir les lecteurs. Les réactions négatives sur cette fin en deviennent presque pour la plupart des caprices... un comble après que Tris elle-même ait été tant de fois cataloguée de capricieuse dans les deux premiers tomes !

La trilogie Divergent se conclue dont de la manière la plus percutante qui soit et Veronica Roth fait une entrée fracassante dans la cour des auteurs qui comptent ! Une fois ce roman terminé, tout fait mal et on y laisse une petite part de nous (à se demander si c'est pas un horcruxe). Alors peut-être que ça fait de moi une masochiste mais, malgré toutes ces émotions fortes et ces larmes, Tris, Four, Uriah, Christina et les autres, je suis ravie d'avoir fait ce voyage avec vous. Merci Mrs Roth !

par Althea
Harry Potter et l'Enfant maudit Harry Potter et l'Enfant maudit
John Tiffany    Jack Thorne    Joanne Kathleen Rowling   
Pour une Potterhead impatiente de lire une nouvelle histoire dans ce merveilleux univers... c'est une énorme déception. Je ne sais même pas par quel point commencer.
Les personnages. J'ai aimé Albus et Scorpius. Le reste... c'est du grand n'importe quoi. J'ai eu l'impression de lire une mauvaise fanfiction écrite par un enfant n'ayant absolument pas compris l'essence des personnages.
Concernant l'histoire maintenant. On prend un semblant d'histoire, des éléments canon, et on fait un mélange absurde. L'histoire entière repose sur une énorme incohérence. Le plot twist final concernant un personnage est pire que ridicule, ça frise le deus ex machina de pacotille d'un écrivain en mal d'inspiration et cherchant désespérément à finir son scénario.
Une fois de plus, les Maisons sont sous-représentées, deux Serpentard ok, ça ça me plaît (bien que...), et le reste à Gryffondor. Euh, Poufsouffle et Serdaigle, ça existe aussi vous savez. Et en plus, le seul Poufsouffle qui était un minimum développé ? Pas de souci, on déforme totalement son caractère ! C'est juste stupide. Parlons de Serpentard. Nous sommes 19 ans après la Bataille de Poudlard. 19 ans après la guerre. Et surprise surprise, Serpentard est toujours la maison du Diable ! Waw, quelle évolution. Je vais faire une comparaison un peu risquée, mais après la Seconde Guerre Mondiale, les choses ont changé. Les points de vue ont changé. Il y a eu une évolution de la pensée. Là... rien.
Le Retourneur de Temps. Son utilisation est totalement ABSURDE. Ça va à l'encontre de TOUT ce qu'on a appris sur leur utilisation.
Je ne vais pas m'étendre plus, mais le tout forme une masse totalement absurde et dénature le canon de l'univers d'Harry Potter tel qu'on le connait. Des petits détails m'ont fait grincer des dents comme pas possible, comme l'histoire avec la dame au chariot.

Une immense déception. Je suis passé de l'incrédulité au désespoir, et je regrette ma lecture, ce que je pensais ne jamais dire au sujet d'un livre en rapport avec Harry Potter.

par Stormy