Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MagnaSol : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
En Miroir En Miroir
Lily Haime   
C'est un Lily Haime, alors c'est excellent, évidemment.
Avec "en miroir" elle se lance dans un nouveau registre: le romantic suspens. Et je trouve que c'est plutôt très réussi. La romance et la relation entre Indiana et Souleymane sont prioritaires mais le fil conducteur est bien l'enquête sur le Prêtre et ses répercussions sur ces deux personnages et les liens qu'ils entretiennent.
Comme d'habitude, c'est toujours excellemment écrit, avec la plume envoûtante de Lily que l'on connait tous et que l'on aime. Les mots entre ses doigts deviennent poésie.

La relation entre Indiana et Souleymane est passionnelle et électrique, à la hauteur des autres couples qu'elle a imaginés.

J'ai deviné assez rapidement qui était le prêtre, mais ça n'a pas du tout gâché mon plaisir. De plus, ce n'est pas dans le suspens de son identité que réside la force de ce livre ou l'addiction de la lecture.

Si le schéma psychologique d'Indiana reste très similaire aux autres héros de Lily, il est néanmoins légèrement différent (peut-être un peu moins fier). Souleymane quant à lui est un homme de convictions, fort, d'une beauté solaire et j'ai beaucoup aimé avoir son point de vue par le biais des conversations téléphoniques à chaque fin de chapitre.

Je terminerais par une rengaine habituelle à la fin de chacun de ses livres: vivement le prochain!
Les 7 péchés capitaux Les 7 péchés capitaux
Céline Mancellon    Amélie C. Astier    Zéline Lebeau    Reru    Nathalie Rothier    Manhon Tutin    K    Gaëlle Daniel Stanislava    Lovevhen Saj    Ven Yam    Coralie Martin    Anne Rossi    Sen    C.J. Sterne   
Voilà un très beau recueil de nouvelles MM, qui nous offre le plaisir de retrouver des plumes que l'on aimait déjà, et d'autres que l'on découvre avec curiosité. Le tout sur le thème des pêchés capitaux, qui se décline en 14 histoires toutes bien différentes, nous offrant ainsi une vraie palette de saveurs pour succomber sans remords à la luxure et la gourmandise, mes péchés préférés ;).

1 - Raven, de Ven Yam: Magnifique histoire d'un Destructeur redevenu humain par la grâce de l'amour d'un lumineux jeune homme. Un scénario parfait dans un univers sombre, romantique et passionné, et toujours la plume sublime et poétique de Ven, à la fois juste et sensible. Une merveille. 5/5

2- Le Défi, de Gaelle Dannelle Stanislava: il ne fait jamais bon négocier le salut de son âme avec un démon, Ducan aurait du le savoir, mais à trompeur, trompeur et demi... une intéressante variation du tel est pris qui croyait prendre, pleine de piège et de fausses pistes . 3/5

3- Une réception d'enfer, de Réru: quand les enfants des Cavaliers de l'apocalypse s'ennuient lors de mondanité, et que Kohler rencontre le très beau Chaos ... courte histoire, drôle et sexy. 3,5/5

4- Pudeur seigneuriale, de Coralie Martin: l'amour au temps des chevaliers. Jolie romance. 4/5

5- Les 7 péchés capitaux, de K : Deux soldats, qui s'aiment en silence. Se torturent. Se questionnent. Et puis enfin l'action, et l'assouvissement de la luxure. Après un début un peu lent, c'est chaud, et sexe. 3/5

6- Am I to your taste, de Manhon: deux amoureux fêtent leur 5ème anniversaire de vie commune sous le signe de la gourmandise, mais préparer une surprise à l'homme de sa vie n'est pas toujours simple . Voilà une histoire toute mignonne, touchante, douce et chaste. 4,5/5

7- Sanglante luxure, de Lovevhen Saj: étrange histoire d'un incube tombant amoureux d'un homme félin. Un incube qui tue sans pouvoir s'en empêcher... Un romantisme sombre et passionné. 3,5/5

8- Nous brûlerons nos noms, de Sen: Superbe histoire d'amour entre Paresse le traitre, et Orgueil le trop aimé, dans ces cités rescapées où les Immortels se cachent, tandis que les noms qu'ils se sont attribués il y a bien longtemps les transforment inéluctablement. L'idée est originale, le scénario parfait, l'écriture magistrale. 5/5

9- Loving Chamallow, de Zéline Lebeau: Quand Nathanael le loup garou fond pour Joris le sorcier au cœur chamallow, et manœuvre pour le conquérir, cela nous donne une délicieuse et luxurieuse gourmandise, à savourer sans modération. 5/5

10- Les confessions d'un vampire, de Amheliie: un petit goût d'entretien avec un vampire, avec cette confession provocante d'un immortel à un prêtre. Voilà à quoi vous condamne d'être amoureux d'un humain têtu et très croyant ! Quelques facilités dans les dialogues, mais c'est drôle et iconoclaste. 4/5

11- Les 7 péchés capitaux, de Nathalie Rothier: Où il est question d'amour, de coming out, et de parents stupides. Le sens du récit m'a un peu échappé de même que le rapport avec le thème du recueil, mais c'est bien écrit . 2,5/5

12- Fuzen to love, de Celine Mancellon: Adorable histoire d'un jeune avocat au nom improbable, malchanceux et timide, confronté bien malgré lui à 7 beaux mâles étranges, sans imaginer qu'il trouvera sécurité et bonheur entre les bras d'Ira le colérique, tout en lui apportant l'apaisement dont il a besoin. Un scénario original et bien travaillé sur un mode « Yaoi », une romance drôle, émouvante parfois et très « kawai ». 5/5

13- Coeur de glace, de Anne Rossi: quand un jeune Walid des banlieues étonnamment doué pour le patin à glace, se trouve en rivalité avec Gabriel, le cygne blanc au cœur aussi glacé que le sol des patinoires, il peut naître autre chose que la jalousie et l'envie... l'amour par exemple. Voilà une belle et douce histoire pleine d'émotion sur les différences. 4,5/5

14- Dans les flammes, de Jaïga: l'incroyable histoire du rebelle qui défia un Empire conquérant et la volonté d'une déesse, du soldat qui le mit à genoux, et de la destinée que les dieux écrivirent pour eux dans les flammes d'un temple sacré... C'est sublime, flamboyant et magnifique. 5/5

Du MM 100% francophone de qualité.



par Lena06
Hors jeu Hors jeu
Mary Matthews    Amélie C. Astier   
Ici on plonge dans l'univers du foot en première division, où l’homosexualité n'est pas permise car il n'y a que les "vrais hommes" qui pratiquent ce sport collectif et typiquement masculin.
Tout d'abord R.I.P à mes petites culottes, car ici on baigne dans la testostérone, la virilité à l'état brut, un monde de mecs en somme. (imaginez onze hommes avec une micro serviette blanche autour de la taille qui font le débriefing du match, dans un vestiaire qui sent la sueur, la boue, les sprays pour relaxer les muscles, le désinfectant, ...), c'est chaud bouillant.
Étant fan de foot j'ai adoré le contexte de ce livre, le vocabulaire footballistique est correct et on comprend vraiment bien ce monde assez spécial.
Nous avons Wade, 29 ans, beau mec, carrure d’athlète, tatoué, coupe de coiffure stylée, capitaine des Red Evils De Manchester, il joue dans cette équipe en tant que pro depuis douze ans, à dix-sept ans il annonce à son parrain et à sa petite sœur qu'il est gay, il a très peur d'être rejeté à cause de sa "différence", et contre toute attente ils l'acceptent tel qu'il est, seulement ce sont les deux seul membres de sa famille à être au courant de son homosexualité, car il vient d'une famille hyper catho qui ont des valeurs religieuses bien ancrées, il refuse de faire son coming out en sachant qu'il va évoluer dans le milieu très fermé du football et qu'il serait renié par ses parents qui sont homophobes, donc pour préserver sa popularité et son image, il va jouer le tombeur de ces dames, le baiseur notoire...
Aucun des ses coéquipiers ne soupçonnent sa double vie, car quand il ne fait pas la fête avec son équipe, il passe ses soirées en compagnie de coup d'un soir qu'il a rencontré et dont il sait qu'il ne trahira pas son secret.
En milieu de saison bien avant le mercato, arrive dans l'équipe un nouveau joueur, Nikki, beau brun ténébreux avec un regard émeraude, qui est transféré de Milan et dont les raisons de transfert sont inconnues. Ce qui intrigue tout de suite Wade.
Lors de la première rencontre entre Nikki et Wade, le courant passe tout de suite, mais comme ils s’acharnent tous les deux a divulguer leur véritable personnalités, et pensent que l'autre est un hétéro de pur souche, vu qu' ils sont aussi bon acteur l'un que l'autre pour divulguer ainsi ce qu'ils sont réellement.Va s'installe alors un désirs entre eux et chacun pensent que ce désirs ne sera jamais assouvi.
Pendant quatre mois, une amitié sincère va se nouer entre eux, mais il y aura toujours cette attirance inavouée entre eux.
Et puis arrive cette soirée en déplacement qui va bouleversée leurs vies.
C'est une superbe histoire, émouvante, touchante qui fait un pied de nez aux moralistes et conservateurs étroits d'esprit.
a narration à deux voix fait que l'on se retrouve dans la tête et l'un et de l'autre et on ressent vraiment les sentiments de chacun.
J'avoue que Wade m'a beaucoup taper sur les nerfs, je lui aurais bien mis des paires de baffes et Nikki est simplement waouw
Voilà j'ai adoré ce pavé de 600 pages, quand ma kindle m'a annocé presque onze heures de lectures je me suis dit, ok c'est parti... j'ai été émue et je n'arrivais pas à la lâcher.
Ma note est de 3.75/5 car il présente certaines coquilles qui m'ont dérangé dans ma lecture.



par mamour04
Roméo et Jules - 2 Roméo et Jules - 2
Stuart Evans   
J'ai préféré le deuxième tome au premier. C'est toujours aussi addictif et léger. J'ai beaucoup aimé retrouver les personnages car je les trouve très attachants et je trouve leurs relations très touchantes. Seul défaut : la fin est très addictive et le troisième tome sort dans une semaine.. Ca va être long je pense !

par Pauline_B
Emmène-moi Emmène-moi
Lily Haime   
GROS GROS GROS coup de coeur pour cette petite histoire... Malgré le nombre des pages limité, Lily Haime arrive quand même à remplir, chaque mot, chaque phrase et chaque paragraphe d'émotions.
Une lecture pleine d'amour et d'intensité, j'ai eu le coup de foudre pour Solal et Eli. (D'ailleurs, j'adore ce prénom: Solal, c'est très joli vous ne trouvez pas?)
Omega society auction : episode one Omega society auction : episode one
Eileen Glass   
J'ai adoré ce premier roman de la série Omega society auction, c'est la seconde fois que je lis une histoire M/M avec des extraterrestres. On peut dire que ça diffère des romans habituel! Merci

par Galilean
L'amour sur le siège d'à côté L'amour sur le siège d'à côté
Mathilda Reegers   
Imaginez un roman d’environ 200 pages, condensées en une quarantaine de pages …. Ben c’est ce que j’ai ressenti à la lecture de cette nouvelle ….Purée, tu n’as pas une minute, pour assimiler les événements, que l’auteur te bombarde de nouvelles informations…. A plusieurs reprises, je me suis mis à dire « STOP » !! Mais purée, laisses leur le temps de vivre les choses !!! (et à moi aussi par la même occasion !!!)

Du coup, tu perds ton souffle, tu lis sans vraiment t’attacher aux événements, et le pire, tu finis par trouver les personnages lisses et insipides (ce qui n’est pas le cas quand tu prends le temps de faire une pause et de repenser à ta lecture).

Mince alors ??? OUI mince !!! Non d’une pipe … Je suis déçue, attristée de ne pas avoir été transportée, car l’idée de base était vraiment originale et bonne et méritait un tout autre développement. L’auteure avait les moyens de nous divertir un maximum avec l’histoire qu’elle aurait du nous offrir …. Oui car, sous les yeux, j’avais la preuve qu’elle avait pleins d’idées, qu’ils auraient pu se passer des événements qui allaient nous captiver, nous faire vibrez, nous faire ressentir de belles émotions, et surtout nous attacher aux deux jeunes hommes ! Car là était le but …. Non ?

Alors oui, l’idée de l’ancien professeur et de l’ancien élève, qui vivent une idylle découlant d’une amitié était une trame qui nous promettait une belle aventure, mais avec si peu de pages, il aurait fallu éviter pleins de détails et resté dans le vif du sujet !

Alors oui, les personnages sont beaux dans leurs différences, deux contraires qui s’attirent. On aperçoit leurs doutes, leurs émois, mais comme je le disais ci-dessus, la précipitation m’a empêché de vraiment vibrer avec eux, de ressentir dans mon cœur l’attirance qu’ils se portent. …

J’avoue aussi que le style de l’auteur manque de quelque chose (créativité, style, magie, maturité ….), pour vraiment nous décrire et nous faire ressentir les émotions qu’une telle histoire devrait nous délivrer …

Je l’attendais avec impatience, et tout compte fait, il n’a pas répondu à mes attentes …

Ma note : 1,5/5

Le Clan des Panthères, Tome 1 : Cœur Sauvage Le Clan des Panthères, Tome 1 : Cœur Sauvage
Mary Calmes   
C’est en surfant sur le net que je suis tombée sur la fiche de ce livre. Et avant tout, je dois dire que c’est la couverture qui m’a sautée aux yeux. Je la trouve magnifique ! Du coup, je me suis lancée et ai ainsi acheté mon premier e-book ! Une bonne façon d’inaugurer sa liseuse !!
Jin Rayne, mi-homme, mi panthère, voit sa vie basculer lorsqu’il sauve la vie d’une jeune femme, à l’aide de son meilleur ami. Lui qui s’efforçait d’éviter tout contact avec les siens, le voilà enlisé dans une situation délicate, lorsque pour le remercier de son geste, le semel de la tribu de la jeune femme souhaite de rencontrer.
Si Jin fuit son passé, ce n’est pas sans raison, et sa rencontre avec Logan ne sera pas sans conséquence. Mais Jin acceptera-t-il son destin ou bien fuira-t-il une nouvelle fois ? Acceptera-t-il d’aimer Logan et d’être aimer par lui ?

Il ne m’aura fallu seulement quelques pages de lecture pour accrocher à l’histoire. Accrocheuse bien que pas tellement originale, elle nous plonge dans l’univers fantastique des hommes-panthères. L’auteur maitrise parfaitement son sujet et son histoire. L’univers qu’elle a créé tien la route et elle prend le temps d’expliquer chaque rôle et l’importance de chacun au sein de la tribu.

Jin est un personnage très attachant. On se prend vite d’affection pour lui, ainsi que pour Crane, son meilleur ami. Tous deux sont très proches et s’entendent comme des frères. Leur passé commun les liant de façon fusionnelle.
Puis, on fait la connaissance de Logan. Il a tout du type viril et débordant d’assurance. Cependant, on découvre également en Logan un homme tendre et profondément attaché à Jin.
Bien que cela paraisse étrange que Logan accepte d’être uni à un homme sans protester, alors que jusqu’à présent il était attiré par les femmes, cela met l’accent sur le fait que l’amour véritable est avant tout une question de cœur et d’esprit avant d’être une histoire de corps et de sexe (dans le sens « homme » ou « femme »).
On sent que par cette réaction de son personnage, l’auteur tend à dénoncer les préjugés. Elle prône ainsi l’acceptation des différences. Ainsi, un homme hétéro jusqu’au bout des ongles peut, du jour au lendemain, tomber amoureux d’un homme. Après tout, personne n’est à l’abri d’un coup de foudre et celui-ci se fiche de savoir si la personne en face est un homme ou une femme.
Personne ne peut prédire à l’avance qu’il restera hétéro toute sa vie. Il suffit parfois d’une rencontre…
C’est ce message que l’auteur essaye de faire passer à travers le personnage de Logan. Et le fait qu’il soit si ouvert d’esprit et accepte ainsi un homme pour compagnon démontre bien que pour lui, l’amour n’est pas qu’une histoire de genre.
Malgré tout cet enthousiasme premier, je dois avouer que le livre comporte deux points négatifs de taille. La première, c’est le langage parfois très cru qu’utilise l’auteur. D’accord, l’histoire est racontée du point de vue d’un homme, mais cela ne signifie pas qu’elle doit être pour autant vulgaire. Un homme peut très bien parler et s’exprimer sans être vulgaire.
Alors autant parfois l’auteur peut faire preuve de tendresse et de douceur dans ses propos, autant la ligne suivante, elle peut être d’une vulgarité sans pareille. J’ai trouvé ça assez choquant je dois dire.
Notamment lors des scènes de sexe. Je n’ai absolument rien contre les scènes d’amour entre personnes du même sexe, je ne lirais pas ce genre de roman dans le cas contraire. Mais le vocabulaire vraiment très cru utilisé par l’auteur tout au long du livre m’a vraiment perturbé. Une scène de sexe peut être bien être écrite de façon érotique et sensuelle sans pour autant tomber dans la trivialité.
C’est ce côté grossier à la limite de l’obscénité qui m’a un peu refroidie je dois dire. Etre un mec ne signifie pas obligatoirement être un ours, alors les mots fleuris à caractère sexuels ne sont pas forcément obligatoire pour rendre le récit crédible. Loin de là même ! Tous les homos aiment-ils vraiment « se faire bourrer le cul » ou « péter la rondelle » ? J’en suis pas si certaine !

Deuxièmement. Jamais encore il ne m’a été donné de lire un texte autant bourré de fautes. Conjugaison, grammaire, syntaxe, tout y passe ! Et je ne vous parle pas des fautes de frappe, des oublies de majuscules et l’absence de marquage de dialogue. La mise en page est une horreur indescriptible et plusieurs fois, il m’a fallut relire des passages avant de comprendre qu’il s’agissait d’une phrase de dialogue, la ponctuation n’indiquant rien.
Le non respect de cette mise en page rend le texte vraiment très difficile à suivre et à la longue, cela en devient extrêmement pénible.
Pour être honnête, je trouve tout à fait inadmissible que l’on puisse vendre un torchon pareil. Je n’avais encore jamais vu ça ! C’est une honte de faire payer pour lire ça !
Que l’on paye pour un livre d’accord, mais à condition qu’il soit un minimum relu. Je ne dis pas qu’il ne doit pas y avoir de faute, l’erreur est humaine après tout, mais de là à avoir des fautes comme un gamin de CP n’en ferait pas, c’est ce que j’appelle se foutre de la gueule du monde !
Bref, cela mis à part, si je me concentre uniquement sur l’histoire, cela reste une bonne petite lecture. Une fois plongée dans l’histoire, je n’ai pas pu me résoudre à lâcher ma liseuse. Une agréable surprise qui, sans les deux points négatifs énoncés plus haut, aurait pu être encore mieux.
Si les fautes d’orthographe et la vulgarité ne vous rebutent pas, c’est une lecture que je vous recommande grandement, ne serait-ce que pour les messages de tolérance et d’acceptation qu’elle fait passer.


par Fantasyae
Clair obscur Clair obscur
Lily Haime   
Euh...
C'est douloureux, poignant, prenant, happant... Mais tellement beau, fort...
Les premières pages m'ont mis les larmes aux yeux, elles ne m'ont pas quittées de tout le livre. Elles étaient tantôt tristes, tantôt tendres, touchantes pendant leurs combats intérieurs.
J'ai eu comme un pincement au cœur tout le long.
La vie de Gwenn et ses démons sont intenses et durs. Quand à Sevan, il est perpétuellement en combat contre ses qualités de soldats à toujours tout intérioriser et ses puissants sentiments qu'il souhaite plus que tout crier à Gwenn.
Une magnifique histoire d'amour qui nous transporte au fil des pages lues, qui nous transcende.
C'est le deuxième livre de Lily Haime que je lis après "emmènes-moi" et j'adore le style de l'auteur, fluide, touchant, addictif... Je me laisserais tenter par d'autres de ses romans avec plaisir et sûrement avec autant de délectation.
Le seul mot qui me vient à l'esprit c'est "Merci"... Oui voilà un simple mot - mais très puissant également - que je souhaite souffler à cette auteur.
Je voulais aussi rajouter que la couverture est tout simplement superbe.

par ElsReader
Soldati Hearts, Tome 1 : Le prince Soldati Soldati Hearts, Tome 1 : Le prince Soldati
Charlie Cochet   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2017/03/28/le-prince-soldati-tome-1/

Riley mène une vie tout ce qu’il y a de plus normal. Jusqu’au jour où il se retrouve obligé de fuir des démons qui en veulent à sa vie. Pourquoi ? Car il est destiné à Khalon, le Roi Soldati, et que la mort de Riley pourrait être plus que bénéfique pour les démons. Khalon va alors devoir protéger cet humain tout en essayant de comprendre comment il a pu se retrouver lié à un être aussi faible. Cependant la route vers la vérité, et vers le retour à la normal pour Riley est loin d’être sans danger…

À travers la série THIRDS, je suis totalement tombé sous le charme de la plume de Charlie Cochet ! Ce n’est pas un secret, je le dis à qui veux l’entendre. Alors évidemment quand j’ai vu qu’un nouveau livre d’elle sortait, et qu’en plus j’avais l’occasion d’avoir la version papier au Salon du Livre : je n’ai pas hésité. Me voilà rentré, et sans surprise il s’agit d’une de mes premières lectures de mes achats de Livre Paris !

Dès la première page j’avais déjà remarqué quelque chose : j’allais rire tout au long du roman ! Riley est drôle au possible, et il est bien rare que ces apparitions n’ont pas fait naitre chez moi un sourire, voir plus. Il m’a beaucoup fait penser à Dex, l’un des héros de THIRDS. Et avec lui nous avons Khalon, un roi plus qu’énervé d’être lié à un simple humain et qui aime donc décharger sa colère sur ce dernier. Pas de bol pour lui, Riley n’a pas sa langue dans sa poche et va s’amuser à le rembarrer encore et encore, ce qui va simplement énerver encore plus Khalon. Pour ma part, je trouve que leur relation commence plus que bien ! Évidemment il n’y a pas qu’eux comme personnage, et je me suis beaucoup attaché à Rayner ! J’adorerai voir, dans le futur, un tome sur lui et un autre personnage en particulier : cela serait plus qu’intéressant !

Pour ce qui est de l’histoire, j’avoue avoir été surprise à plusieurs moments ! Alors il y a des détails évidents, comme dans chaque livre, mais il reste quand même quelques éléments… surprenant ! J’ai adoré suivre leurs aventures, mêlées à d’action et d’une bonne touche d’humour. Un livre que je relirais sûrement avec plaisir, et donc je vais attendre la suite avec beaucoup d’attention !