Livres
523 869
Membres
541 802

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor



Résumé

Pas de répit pour les demi-dieux ! Le marteau surpuissant de Thor a disparu, une fois de plus. Si Magnus ne le retrouve pas à temps, il se pourrait bien que les neufs mondes subissent l’assaut des géants et soient détruits à jamais… Par où commencer les recherches ? Loki, le dieu de la guerre, semble connaître le coupable, mais il n’aidera pas Magnus sans contrepartie… La chasse au marteau ne va pas être de tout repos !

éditeur Albin Michel

Afficher en entier

Classement en biblio - 935 lecteurs

Extrait

- C'est sûr ! Loki se vexerait si une poignée d'empereurs lui coupaient l'herbe sous le pied en détruisant le monde avant qu'il puisse déclencher le Ragnarök !

- Ça nous laisse le temps de vous aider, ou au moins de faire jouer quelques relations.

- Euh... Quel genre de relations ?

Annabeth a souri.

- Je ne connais pas bien le monde marin, mais mon petit copain, si. Je crois qu'il est temps que je te présente Percy.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Je viens juste de finir le tome 2 de Magnus Chase et les Dieux d'Asgard... et j'ai une envie folle de tenir le troisième entre mes mains ! Quelle idée de le lire si vite ! Impossible de décrocher ! Les aventures de Magnus et compagnie m'ont fait tour à tour frémir, sautiller de joie et mourir de rire. Je me languis déjà de ces personnages hauts en couleur...

Nos héros se lancent donc, une fois n'est pas coutume, dans une quête périlleuse : retrouver Mjöllnir alias Mimi, le marteau de cet idiot de Thor. Autant dire que cela ne sera pas de tout repos pour eux ! Il y a tellement de péripéties compilées en un seul tome que je ne sais par où commencer !

Les personnages (autres que Magnus) sont beaucoup plus développés dans ce deuxième tome : Hearth et son sombre passé ; Samirah, Walkyrie et jeune fille amoureuse à plein temps ; même Amir prend de l'importance, certes en tant que petit ami de Sam. Et surtout, il y a Alex Fierro. Ô Alex ! Je l'aime à la folie ! Je pourrais lui écrire une ode ! J'ai adoré l'introduction d'un personnage sourd-muet dans le premier tome (Hearth), mais alors là, je suis combée.

Spoiler(cliquez pour révéler)Alex est un personnage transgenre, ou un argr, pour reprendre les termes de la mythologie nordique, en plus d'être un change-forme, à l'instar de Samirah, du fait de sa parenté avec Loki.

Piquante, acerbe, la langue bien pendue et combative, Alex met toujours les pieds dans le plat, sans se soucier des conventions et de ce qu'il est bien de dire / de faire en société. Elle est elle-même, tout simplement, et elle vit à fond. Même si ses penchants meurtriers sont un peu plus prononcés que la moyenne, sa personnalité agressive révèle en fait une jeune femme blessée, abandonnée par sa famille. J'ai hâte d'en apprendre plus sur son passé et j'aimerais voir sa relation avec Magnus se développer davantage.

Bref, en lisant "Le marteau de Thor", j'ai ris aux éclats, tourné les pages à la vitesse de l'éclair, jusqu'à me rendre compte (trop tard) que ce deuxième tome était déjà fini. Loki n'a pas fini de semer la pagaille dans les neuf mondes, ce qui ne laisse rien présager de bon pour nos héros préférés. D'ailleurs, j'ai adoré le parallèle fait avec "Les Travaux d'Apollon" dans le tout dernier chapitre. Magnus rencontrera-t-il ce cher Percy Jackson dans le prochain tome ? Je trépigne d'impatience à cette idée ! L'attente va être longue mais elle en vaudra la peine, j'en suis sûre !

Comme toujours, un grand MERCI au fabuleux Rick Riordan pour ses histoires aussi drôles qu'épiques.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Ce deuxième tome se laisse lire encore une fois, il est fun, sans temps mort, il met en avant une certaine diversités chez les personnages et c'est cool. Samira et Hearth sont encore plus approfondi et comme je les adore c'est super ! Mais encore une fois je ne trouve pas que Magnus Chase soit la série la plus intéressante de Riordan.

Afficher en entier
Diamant

J’ai vraiment adoré ce dernier tome !

Les personnages sont vraiment bien écrit et j’ai apprécier en découvrir plus sur les locataire du 19eme étages.

Afficher en entier
Pas apprécié

Cette série est une propagande de bien pensance caché sous un message de tolérance plus qu’hypocrite qui n’a absolument pas sa place dans une série de bouquins qui visent un publique aussi jeune. Au lieu de se concentrer sur son récit (qui du coup est plus que médiocre), l’auteur a préféré mettre ses priorités ailleurs pour valider son agenda politique :

Si vous cherchez une série traitant justement des dieux d’Asgard, passez votre chemin ! Il s’agit ici de tout l’inverse ! Tous les « dieux » d’Asgard sont ici parodié et réduit à de simples êtres puissants et dérangé mentalement, tout ça pour faire l’apologie du seul vrai et unique dieu histoire de ne pas froissé les catholiques et les musulmans. Le grand Odin n’est ici qu’un idiot addicte aux présentations powerpoint ; le grand guerrier Thor n’est ici qu’un porc stupide qui ne fait que péter et ainsi de suite pour chacun d’entre eux. Les dieux n’ont ici le respect de personne, que ce soit les mortels ou les géants (ni celui du lecteur d’ailleurs) , et se complaisent ainsi. L’auteur se moque d’eux au point où plus personne ne les prend au sérieux, et encore moins le lecteur…

En plus d’avoir un récit plus que médiocre, et d’avoir fait de l’atout principal de cette série (les dieux d’Asgard) une parodie, l’auteur fait en plus preuve d’ignorance et commet régulièrement des erreurs dans ses « interprétations » des mythes. L’auteur aurait mieux fait d’approfondir ses connaissances de la mythologie nordique plutôt que de se concentrer sur l’étude de l’islam simplement pour pouvoir mettre une fille musulmane afin de satisfaire les social justice warriors. Jusqu’à preuve du contraire, le titre c’est « Magnus et les Dieux d’Asgard » et non pas « Magnus et les voies du Coran ».

Le problème n’est même pas tant le fait d’avoir une Valkyrie (et non pas Walkyrie…) musulmane, mais c’est le fait de ne pas pouvoir avoir une seule scène avec Samirah, sans qu’on nous rabâche les oreilles avec sa religion. Si le bouquin fait l’apologie de la tolérance, il ne faut pas oublier que c’est censé aller dans les deux sens ! Et vouloir mettre en avant tel ou tel dieu / religion, tout en enfonçant d’autres dieux et religion/mythologie, c’est en réalité le parfait opposé d’un « message de tolérance ».

Et si se forcing constant sur l’islam n’était pas suffisant, soyez prêt à encaisser un perso transgenre qui demande à être traitée comme une « ELLE », mais qui au bout de 100 pages redevient un « IL », à croire que c’est un jeu et qu’on change de sexe à sa guise…

L'introduction de ce personnage est forcée et très mal amenée. Les autres personnages sont constamment dans le flou concernent le genre auquel l'adolescent va s'identifier (fille ou garçon ? ou peut-être tabouret ou sauterelle, qui sait de nos jours…).

L'auteur traite cette question comme quelque chose que les autres personnages doivent savoir, accepter, respecter, et s'ils sont confus ou hésitants, ils (et le lecteur) ont droit à un cours sur la tolérance. Pourtant, la question que je me pose est la suivante : La tolérance, n’est-ce pas aussi le fait de comprendre que quelqu’un puisse ne pas comprendre ? Car ne pas accepter que quelqu’un ait un avis différent, ça s’appelle également de l’intolérance, même si l’on pense que « notre vision est juste ». Riordan utilise Alex pour forcer la tolérance chez ses lecteurs. Le sujet est abordé à de multiples reprises et l'attitude méprisante du personnage envers le monde est passée sous silence en raison de la douleur qu'il a endurée. Comme si avoir eu un passé difficile excusait un comportement méprisable, pourtant, à aucun moment ce comportement ne sera remis en question…

On peut également ajouter à ça des phrases du genre « Cette bibliothèque craint, trop d’œuvres de mâles blanc » qui une fois de plus est une insulte que l’ont juge acceptable malgré ses racines haineuses et discriminatoires. Si seulement l’auteur avait utilisé son récit pour justement faire que ce perso qui en veut au monde entier finisse par voir les choses différemment et sous un angle plus mesuré et mature grâce à l’aide de ses compagnons, ça aurait pu être quelque chose de positif, un bon développement de personnage plutôt qu’un bashing de blancs ou du bashing de ceux qui ne comprennent pas forcément les transgenre. Plutôt que d’utiliser une approche plus pédagogique, l’auteur a fait du rentre dedans dès le départ. Il n’y a pas de gris dans sont histoire, soit c’est blanc soit c’est noir. Soit on tolère les religions et les LGBTQ, soit on est une créature immonde sans cœur, pourtant, à aucun moment il n’utilise ses persos religieux ou LGBTQ pour justement faire passer son message d’acceptation, il en fait au contraire des personnages (à mon gout) détestable autour desquelles le monde doit tourner et autour desquelles les gens doivent se remettre en question sans que ces persos eux-mêmes ne se remettent ne fût-ce qu’une seule fois en question.

Oh! et n’oublions pas la cerise sur le gâteau ! La mythologie nordique est maintenant également inclusive et sujette aux quotas ! Parce que oui, il faut absolument du multiculturelle partout désormais, en plus d’avoir une Valkyrie musulmane, une transsexuelle auprès de qui on doit marcher sur des œufs, on a également droit aux quotas obligatoires de personnages noires dans la mythologie nordique… Si à aucun moment je ne souhaiterais avoir des personnages blancs dans une mythologie africaine, eh bien j’aimerai également ne pas avoir de dieux noirs dans une mythologie nordique. Pas parce que ça me dérange d’avoir des noires dans mon histoire, mais juste parce que ça n’a aucun sens et je ne connais pas un seul noir qui serait outré que tel ou tel dieu ne soit pas noir, tout comme je ne serais jamais outré que les dieux aztèques ne soient pas des blancs aux yeux bleus ! C’est juste normal.

L’auteur traite les sujets tels que les LGBTQ et la religion de manière irrespectueuse, tant pour les personnages que pour le public. Les jeunes lecteurs ne doivent pas être poussés à la tolérance. Ordonner à quelqu’un de penser de tel ou tel manière ça s’appelle de la dictature, il faut au contraire montrer les différentes possibilités sans pour autant forcer quelqu’un dans tel ou tel direction, ne fût-ce que montrer qu’il y a d’autres manières de penser est déjà une grande victoire en soi. Forcer quelqu’un aura toujours l’effet inverse à celui souhaité.

L’auteur passe beaucoup de temps à essayer de convaincre les lecteurs qu'être en désaccord avec un mode de vie LGBTQ ou une religion c'est faire preuve d'étroitesse d'esprit. Pourtant, durant tout son récit, l’auteur ne fait que mettre ses persos dans des cases. Samirah est « la Valkyrie musulmane » et Alex est « le transgenre. D’un côté l’auteur prône donc la tolérance et l’acceptation, mais fait en sorte que ses personnages ne soient au final réduit qu’à un seul aspect de leur personnalité.

Pour conclure, cette série de bouquins est de très loin celle que j’ai le moins apprécié de toute ma vie. Les messages de bien pensance et de tolérance constante ont rendu la lecture nauséeuse et insupportable. Mais même en mettant tout ça de côté, l’histoire était médiocre et les dieux, étant réduit à une parodie grotesque et pas drôle de ce qu’ils devraient être, font que je ne recommanderai cette série à personne !

Ps : les seuls points positifs du récit selon moi, mais qui ont malgré tout été bâclé ou pas assez approfondi, sont mi-homme et Gunnila. A côté de ça il faut aussi noté l’écriture à la première personne qui n’était pas désagréable.

Afficher en entier
Diamant

moi aussi c'est mon passage préférer le passage avec thor ! cet serie est de plus en plus interessanteau file des livre

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est tout aussi génial que les premiers ! J'ai adoré, et je le conseille vivement !

Afficher en entier
Or

Un nouveau tome plein d'humour.

Mon passage préféré : la rencontre avec Thor !

Afficher en entier
Diamant

Je suis devenue Fan de Magnus puisque…

Afficher en entier
Or

Encore un très bon livre de Riordan ! J'ai adoré cette suite et vraiment aimé ce nouveau personnage qu'est Fierro ^^

Hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Or

Un second tome à la hauteur du premier. Nos héros se sont retrouvés à chercher un marteau et pour y arriver, rien de mieux qu'un mariage!

Avec supplément, fin de Midgard par des géants!

Je pense que le gros point positif dans ce tome est Alex Fierro. Je vous laisse découvrir ce personnage que j'ai adoré suivre.

Afficher en entier
Argent

Bonne suite de l'histoire, des rebondissements et de l'action.

Ma note : 6 sur 10

Afficher en entier

Dates de sortie

Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor

  • France : 2017-03-01 (Français)
  • France : 2018-05-30 - Poche (Français)
  • USA : 2016-10-04 (English)

Activité récente

Niva l'ajoute dans sa biblio or
2020-10-21T17:04:57+02:00
arya22 l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-08T11:06:03+02:00

Titres alternatifs

  • Magnus Chase and the Gods of Asgard, Book 2 : The hammer of Thor - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 935
Commentaires 99
Extraits 79
Evaluations 282
Note globale 8.63 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode