Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Mahaut-21

Extraits de livres par Mahaut-21

Commentaires de livres appréciés par Mahaut-21

Extraits de livres appréciés par Mahaut-21

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 26-03-2016
Ce livre est original, dans un certain sens. Même s'il suit les codes dans les grandes lignes, j'y ai trouvé une autre sensibilité. Par exemple, l'héroïne est tout à fait quelconque. Pas de grandes qualités, physiques ou morales. Je ne m'y suis presque pas attachée, au cour du roman. Mais ce n'est pas un élément dérangeant puisqu'à travers ses yeux, j'ai découvert Isabelle, pour qui j'ai complètement craqué. Cette jeune fille, même si je ne peux pas vous en dire énormément, est une petite perle. Elle est vraiment un personnage que j'ai aimé, elle me rappelait un peu les personnages de "Rebelle" de Anna Godbersen... Elle semble très stéréotypée, et c'est un peu vrai, mais elle est un peu plus complexe que cela. Pour ce qui est de Maude, donc, elle ne m'a que très peu attendrie, même si au début, elle semble à plaindre. Au fur et à mesure du livre, elle évolue vers quelque chose que l'on imagine aisément: elle en veux toujours plus. Pour moi, le livre peut se découper en trois parties, liées à Maude: la première, qui passe par la prise de conscience de sois, et presque la résignation. Elle accepte son sors, car elle ne peut faire autrement. Mais la seconde partie est très réaliste et poussée. Elle commence à se surestimer et prendre de grands airs qui ne lui vont pas. Elle devient insupportable, et j'ai souvent du fermer le livre un temps pour souffler et me remettre de ce que je venais de lire, et de ce que je venais d'entrevoir pour son avenir. J'avoue que pendant quelques chapitres, j'ai vu une fin digne de Zola !
J'ai d'ailleurs beaucoup aimé que ce roman soit inspiré par une nouvelle de Zola. Je trouve que cela ajoute à la trame un quelque chose d'original, un petit plus qui malgré tout, fait toute la différence. L'écriture de l'auteur ne gâche rien. Elle est soutenue et pourtant fluide, elle coule sous les yeux, avec une facilité déconcertante. C'est donc une lecture rapide et très prenante.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-02-2016
Ce livre m'a été prêté par mon grand-père à l'occasion de Noël. Et je dois dire que même si le livre évoque une part de l'Histoire que je n'aime pas trop, le roman m'a énormément plût. J'ai pour ainsi dire "dévoré" le livre. L'écriture est d'une rare poésie, qui rend l'univers doux et très calme, quand bien même ce qui s'y passe est assez violent. Les descriptions de la nature prouvent à merveille le lien indéfectible qui s'est noué entre elle et les paysans, notamment Virgile. C'est un petit roman très touchant, d'autant plus que les personnages semblent tous sortis tout droit de la réalité, ce qui en fait des êtres vrais et pas totalement bons. Seuls les Allemands sont dépeins comme des personnes foncièrement mauvaises, ce que pensaient la plupart des gens à cette époque... Et que nous comprenons, même si nous avons aujourd'hui assez de recule pour faire la part des choses. J'ai trouvé le rythme du récit régulier et je ne me suis pas vraiment ennuyée. La preuve, je ne l'ai fini en deux jours uniquement parce que j'avais des invités à la maison ! Ce livre est aussi un livre qui peut, je pense, plaire à n'importe qui. En effet, c'est mon grand-père qui me l'a prêté, et je l'ai apprécié quand bien même je n'aimais pas les histoires sur les Guerres mondiales. C'est un roman plein de poésie, d'espoir et d'amour, qui nous réconcilie avec le genre humain.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-02-2016
Médée est à Corinthe, avec Jason et ses deux enfants. Mais on apprend au fur et à mesure que la "vérité" sur l'histoire de Médée est bien loin de celle que l'on nous raconte depuis toujours. Différents personnages prennent la paroles, tous plus ou moins proche de notre sorcière, et on voit alors toutes les machinations mises en œuvre pour faire accuser la Colchidienne de tous les maux touchant sa ville d'accueil et ses habitants. Médée est en fait victime d'un complots, né au sein même de sa communauté, visant à la faire disparaître, elle et son cœur droit et juste, si étrange pour l'époque. Cela peut paraître assez improbable, et très gros à avaler, mais Christa Wolf raconte avec justesse la haine dont son héroïne est victime, son attitude étrange mais pas offensive, et la folie meurtrière de ces gens de Corinthe, sois disant bons et heureux. Le fait que Médée soit présentée comme la personne pure de l'histoire ajoute une dimension très tragique à sa destinée. Elle est victime de quelque chose qui la dépasse, et contre laquelle elle ne peut plus se battre. Les gens complotant sont trop forts, on trop de complices, alors qu'elle est seule, seule avec ses enfants et Lyssa, sa bonne amie. Cette résignation dont Médée fait preuve, le fait qu'elle accepte tous ce qui lui est mit sur le dos est navrant, et à la fois très touchant. Elle est impuissante, face aux mensonges engendrés par la haine.
Ce fut une lecture assez intense, que j'aime beaucoup. Cette histoire me semble désormais être la vraie, la plus juste. Vous ne verrez plus le mythe de Médée tel que vous le voyiez auparavant, après ce "procès" très prenant, et auquel on a envie de croire du début à la fin. Je conseille cette lecture, qui est facile, puisqu'en prose et en courts chapitres.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-02-2016
Cette lecture est captivante. Au fil des pages, on descend toujours plus profondément en Thérèse et Laurent, jusqu'à découvrir leurs épouvantes et leurs haines, leurs pulsions et leur malêtre. C'est incroyable, cette façon dont Zola nous décrit leurs états-d'âmes et leurs tourments. On a presque l'impression dérangeante de nous trouver dans cet appartement passage du Pont-Neuf, avec les deux protagonistes virant fous. Les deux introspections que propose l'auteur sont très intéressantes, et illustrent à la perfection les âmes tourmentées que sont les meurtriers.
Contrairement avec ce que j'avais pensé en empruntant ce livre, la lecture fut facile, et le langage tout à fait compréhensible. Je me méfiais,mais c'est aussi facile que les romans que je lis d'ordinaire. Un pur bonheur, même. Je conseillerai donc ce roman aux personnes aimant les histoires sombres et intenses.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-02-2016
Scène de ménage et grandes engueulades se succèdent, dans cette courte pièce de moins de cent pages. Pour un lecteur peu amateur de théâtre, cette pièce doit être, je le reconnais, ennuyeuse. Mais voilà, pour les autres, elle est comique et même assez dynamique. Parce que le théâtre, cela se lit en imaginant intonations et mise en scène. C'est donc avec une idée très précise des comportements de chaque personnages, et d'une disposition très claire de la scène que j'ai refermé le livre. J'aime Feydeau parmi tous les dramaturges, parce que ses pièces traitent souvent d'humour noir, et de vaudevilles toujours humoristiques. Ce qui est aussi passionnant chez les œuvres de Feydeau, c'est le comique de geste. Les didascalies sont longues et précises, si bien qu'il donne parfois des indications temporelles pour la réplique. Cela donne encore une autre dimension au texte, qui est écrit pour être lu, mais par dessus tout joué.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-02-2016
J'ai beaucoup aimé ce livre. Un véritable coup de cœur. Je l'ai lu en moins de vingt-quatre heures ! Je suis entrée dans l'univers de l'auteur avec une facilité déconcertante. J'ai beaucoup aimé le personnage de Twylla, et ses tourments. Elle fait très réaliste, d'une certaine manière. Elle est vraiment touchante. En dehors d'elle, j'ai aimé tous les personnages, même les plus horribles. Sauf peut être la mère de l'héroïne.... Mais le reste des personnage n'est pas seulement méchant ou gentil. Ils sont tous un peu les deux, et c'est un peu ça aussi, un humain. Le livre se termine et j'ai vraiment hâte de savoir quand le prochain arrive ! Le suspense est assez chouette, pas insoutenable, mais donnant malgré tout envie de lire la suite sans pause... Je vous le conseille avec tout mon cœur !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
J'ai tout bonnement adoré ce livre. Un petit bijoux que je place dans mon top 10 assez facilement. J'ai été prise par l'histoire de façon surprenante, et je me suis très vite sentie presque dépendante de ma lecture. Je n'avais que parcouru ce résumé, si bien que j'ai découvert au fil de ma lecture des informations qui m'ont surprise et parfois même émue. Même si je n'ai pas pleuré, je pense que de nombreuses personnes ont dût verser quelques larmes... C'est très bien écrit, c'est fluide et il n'y a pas de chichis inutiles, chaque mot à son utilité. J'ai trouvé ce roman si bien que je pense que je vais lire d'autres livres de cet auteur, assez bientôt j'espère... Je recommande ce livre à toutes les personnes lisant ses lignes, sans hésitation.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce livre ne se lit pas, il se dévore. Il est narré par Cinder elle-même, et nous fait tout de suite découvrir le vif du sujet. Je pense que Cinder est vraiment un personnage attachant et qu'elle a beaucoup à faire. Elle est, tout au long du livre, fidèle à elle-même. J'aime beaucoup Prince Kai, aussi, qui est l'archétype du mec parfait. Les personnages sont tous très bien définis, et ceux dont le mystère doit rester entier le reste, alors c'est très bien comme ça. L'intrigue, elle, est rondement menée. Ni trop vite (cela semblerait très irréaliste étant donné que le narrateur est interne à l'histoire...) ni trop lentement: Cinder n'est pas si naïve que ça.

La suite ici :http://mahaut-biblio.eklablog.com/chroniques-lunaires-tome-1-cinder-marissa-meyer-a119045248
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
On découvre Charlotte Davidson, alias Charley; sa vie trépidante, son humour décapent, sa fâcheuse tendance à toujours être victime de tentatives d'assassinats dans les endroits les plus improbables, et surtout, on découvre son addiction, que dis-je ?! Son obsession pour le café, sous toutes ses formes. Personnellement, j'ai découvert un monde, un univers que j'aime. Si les autres tomes sont aussi bien, j'aurais donc la joie de me plonger un peu plus profond dans le monde de Charley.
Dans ce livre il n'y a pas de vampire, ni de loups-garous et je peux vous dire que ça soulage du too much dont on a été victime ses dernières années. On retrouve au contraire mes entités préférés: les fantômes, pour qui j'ai une grande sympathie. En revanche, Darynda Jones ne nous présente pas la panoplie des voyantes et mediums New-Age que je déteste par dessus tout. Donc rien que pour ça, merci !!
Je suis pour une fois devant une première fois. Et c'est rafraichissant, vous pouvez pas savoir !! Je m'explique: Charley est une Faucheuse, autrement dit, un personnage pour lequel j'éprouve une fascination depuis que je suis plus jeune. Ne me demandez pas d'où elle me vient: j'en sais fichtrement rien.
Ce roman commençait donc sous les meilleurs auspices.
Et ce n'est pas au cours de ma lecture que j'ai eut l'occasion de déchanter, croyez-moi !L'humour un brin acerbe et franchement noir de Charley, est une bonne dose de bonne humeur pour moi; lectrice. A moins de ne pas aimer le genre, évidement. Mais je vais préciser un peu ma pensé, si vous le permettez. Charley est loin de la jeune fille adoleschiante, naïve et fragile. C'est une femme, fière de son corps, et bien loin d'être délicate. C'est même franchement un bourrin, dans son genre. Son humour crut la rend vachement plus humaine et ça fait du bien !! Elle n'en est que plus sympa.

Un véritable coup de coeur !! ♥
La suite ici:http://mahaut-biblio.eklablog.com/charley-davidson-tome-1-darynda-jones-a119045196
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cette série est l'un de mes coups de ♥. C'est ma professeur d'histoire de 6° qui me l'a conseillé il y a déjà 5 ans. Je pus enfin me procurer le premier tome l'été suivant, et je ne suis nullement envahie par le regret. Je suis désormais en première, et affectionne toujours autant ce livre !

Le livre réunit tout ce que j'aime: l'Angleterre de la fin du XIX siècle et du début du XX, le langage soutenu, une femme une vraie, pas une ado qui se dit femme alors même qu'elle n'a pas quitté le lycée. Mais il y a aussi un homme bourru mais surtout l’Égypte ancienne, qui est plus qu’omniprésente. Donc ce livre partait déjà sans handicap aucun.

Dans le premier chapitre on découvre Amélia Peabody, une femme indépendante de 36 ans environs, et qui vient de perdre son père. Pas plus éplorée que ça, elle est chez le notaire pour récupérer son héritage. Il s'agit d"une grosse somme d'argent, qu'elle va utiliser pour se rendre en Égypte, pays qu'elle affectionne depuis toujours. Là-bas, elle vivra la première d'une longue lignée d'aventures aussi dangereuses que trépidantes.

Voici mon avis global ! :)
La suite ici : http://mahaut-biblio.eklablog.com/un-crocodile-sur-un-banc-de-sable-elizabeth-peters-a119045182
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce livre m'a été conseillé par ma professeur d'histoire-géo de 6°. Et honnêtement, je ne pense pas pouvoir la remercier assez. Plus je lisais, plus j'avais envie de le continuer, sans jamais m'arrêter. Quelle ne fut pas ma joie lorsque je découvrit qu'une suite de plusieurs tomes étaient déjà sortie!!

La fraîcheur et le charisme d'Amélia font du bien: elle ne ressemble pas aux jeunes filles qui sont d'ordinaire misent en scène. Son tempérament est vraiment agréable, et son aventure est très inintéressante: le suspense est là, jusque la toute fin.
Bref, je suis vraiment tombée sur un coup de coeur avec se livre! Pas déçut de se tome, ni de la suite d'ailleurs! Je le recommande chaudement pour quiconque aime l'aventure !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0