Livres
414 982
Membres
327 003

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Edlitham 2018-05-16T21:02:25+02:00
Diamant

J'ai vraiment adoré ce livre et ce pour plusieurs points.

D'abord, Mathias Malzieux est un excellent écrivain qui nous emporte avec une douce poésie mélancolique. J'aime particulièrement son écriture qui n'est fait que de jeux de mots, de rimes, d'allégorie... En fait, il fait de son roman une longue poésie et c'est innovant. Je n'avais jamais lu quelque chose comme ça (à part "La mécanique du coeur").

Ensuite, il aborde le thème de la mort avec une réalité saisissante, certes il y a Giant Jack mais qui n'a pas ce Géant auprès de soi lors d'un décès ? La mort est mélodieuse, complexe et vide, ou même la vie de la famille qui reste.

De plus, les personnages sont beaux, attachants et touchants, que ce soit Mathias ou Jack. Leur relation est belle. Ils arrivent à créer quelque chose de bon dans un contexte tragique.

Et pour finir, je dirais que c'est un coup de coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shamandalie 2018-02-14T07:09:03+01:00
Diamant

Que j'aime cette plume ! Mathias Malzieu nous transporte une fois de plus dans son univers irrésistible. Poésie et dramme . Ne pas se laisser faire par l'horrible souffrance du deuil . Dans ce livre on sent nettement la lutte intérieur du narrateur pour ne pas se laisser couler ni submerger . C'est beau, tendre, un rien cynique .

Sur un plan plus personnel, ce livre m'a aidé; je l'ai lu au bon moment. Il fut un peu comme ma thérapie littéraire du deuil .

Merci Monsieur Malzieu

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alexoute 2017-08-25T12:08:32+02:00
Or

Deuxième livre de Mathias Malzieu dans le même mois et je dois dire que j'adore cet auteur. sa plume poétique mais prenante, dégage des émotions en veut tu en voilà. J'ai vraiment adoré la façon dont l'auteur à d'évoquer le deuil d'une mère, et de montrer les pensées sombres.

J'ai passé un très bon moment de lecture.

Un petit coup de coeur, qui mérite d'être découvert.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Framb0ise 2017-07-09T21:39:55+02:00
Or

L'histoire de Mathias Malzieu et de son deuil pour sa maman, on plonge dans un conte poétique, triste et nostalgique, sur tout ce travail à faire contre la tristesse. Un petit bijou.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jolin 2017-06-26T11:12:35+02:00
Diamant

Ce livre est magnifique. C'est le premier livre de Mathias Malzieu que je lis, et son écriture est... viscérale. Dès les premiers mots, nous recevons un gros tas d'émotions en pleine face. Et je trouve qu'il est pratiquement impossible de ne pas être touché par ce livre. Tout y est décrit avec tellement d'humanité, que c'en est déconcertant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mandariniere 2017-04-18T20:35:43+02:00
Or

Les premières page, non, les premiers mots nous plongent dans le style époustoufflant et plein de magie de l'auteur ; une magie noire et froide mais réconfortante à l'image de l'ombre dont hérite le personnage principal.

L'histoire n'est pas forcément originale, c'est un deuil, le deuil quasi-obligatoire de la mère, quoique pas si tôt, mais il y a Giant Jack, et puis les mots, la manière dont ils sont assemblés avec une maestria qui - selon moi - tient plus des sentiments bruts de l'auteur que de ses recherches stylistiques. Bien entendu, la prose est pensée, organisée, mais cette poésie mécanico-quotidienne, magico-mortuaire et certainement qualifiable de noms bien plus farfelus encore est sincère, au moins dans ce que l'on reçoit.

J'ai eu du mal à ressentir la légère craine du personnage vis-à-vis de Giant Jack, parce que tout en lui, le bruit de volets qui claquent, les livres plein les poches, les paupières, les bras tombants ... oui, tout m'a paru du premier coup familier et ami. Peut-être avais-je trop de recul ou ai-je lu trop vite, c'est en tout cas la seule chose que je regrette.

L'adresse à la mère en "tu" est particulière, on se sent un peu voyeurs de toute cette histoire, comme si c'était une chose interdite, et loin de nous arrêter cela nous pousse à continuer.

Un excellent premier roman, qui a quelque chose des romantiques et quelque chose des humoristes. Tout est batârd et c'est un savant mélange que voilà.

Ouvrez la première page, et plongez.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eurylia 2017-04-04T10:09:58+02:00
Diamant

Le premier livre que j'ai lu de Mathias Malzieu et pour moi le meilleur : tout y est absolument magnifique. C'est, pour moi, le plus beau livre sur le deuil que j'ai pu lire alors que je me pensais vaguement immunisée sur le sujet.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Low90 2017-04-01T12:02:31+02:00
Diamant

J’ai trouvé ce livre d’une vraie beauté. Ici, Mathias Malzieu parle avec brio et qualité de la problématique du deuil.

Comment survivre à la perte d’un être cher, là est la principale question de ce livre. Après le décès de sa mère, l’auteur nous racontes comment petit à petit il c’est remis de cette perte.

L’histoire est racontée de manière poétique avec des métaphores faisant penser à un conte pour adulte. J’ai apprécié l’image du géant qui vient sauver l’auteur et lui redonner de la force pour continuer à vivre.

Ce livre est vraiment très bien écrit, le sujet est parfaitement traité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FIFI33 2017-02-19T12:35:15+01:00
Bronze

M. Malzieu nous transporte dans un univers onirique où l'on se laisse volontiers guider. Un écriture poétique. C'est un véritable travail de deuil, éprouvant et triste. Mais c'est aussi un chemin que l'on traverse pour quelque chose de plus doux et apaisant à la fin ... Chacun trouve un moyen personnel de se raccrocher au monde qui s'écroule autour de nous, j'ai trouvé l'idée d'un géant distributeur d'ombres protectrices extrêmement intéressante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyr11 2017-01-12T14:08:44+01:00
Argent

Hommage très sombre mais émouvant et onirique d’un fils à sa mère partie au royaumes des morts.

http://www.bookcrossing.com/journal/13987285/

Afficher en entier