Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de major1fr : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Oscar Pill, Tome 1 : La Révélation des Médicus Oscar Pill, Tome 1 : La Révélation des Médicus
Eli Anderson   
Ce premier tome est super, magnifique, génial, extraordinaire... Bref, il faut que je lise le suivant! À LIRE!!

par Little-Ju
Oscar Pill, Tome 3 : Le Secret des Éternels Oscar Pill, Tome 3 : Le Secret des Éternels
Eli Anderson   
Pour moi, Oscar Pill, il s'agissait d'un bon livre (même de 2 bons livres ) mais ce 3e tome, il s'agit de tous autre chose.
Il est ... JUSTE EXELLENT !!!
L'intrigue, le suspense, les personnages mais le mieux, l'originalité !!!
Il s'agit d'un de ces livres, qui quand tu termine de les lire, tu restes en plan, à rien faire, juste à réfléchir.
Quand tu termine de les lire, t'as plus le gout de rien pendant la demi-heure qui suit, et même plus.
Un de ces livres, où, arriver à la fin de l'histoire, tu tournes les dernière pages, celles où il n'y a rien marqué ( à part l'édition , le dépot légal ...)
Un livre, où arriver à la fin, tu sens que tu vas tout casser, car tu n'as pas la suite...
Vous avez compris, je viens de terminer Oscar Pill, LE SECRETS DES ETERNELS et je n'ai pas la suite entre les mains mais ...[spoiler]Cette fin d'histoire, ce n'est pas du suspense, c'est de la torture[/spoiler]
Ce livre m'a infiniment plus marqué que à quoi je m'attendais...

par Canap
Oscar Pill, Tome 4 : L'allié des ténèbres Oscar Pill, Tome 4 : L'allié des ténèbres
Eli Anderson   
Ce livre est génial, l'histoire est vraiment touchante.
Il arrive encore des aventures à Oscar et franchement moi je ne m'en lasse pas ! Vivement le tome 5 pour aller à la rencontre du 5ème univers :)
[spoiler]Par contre je suis vraiment triste qu'Ayden meurt... Mais je me doutais que Sally l'aimais ! C'est super qu'Ayden se change en éternel. Mrs Withers va me manquer aussi ... Et Worm ! Celui là quel traitre ! [/spoiler]

par hanna86
Oscar Pill, Tome 5 : Cérébra, l'Ultime Voyage Oscar Pill, Tome 5 : Cérébra, l'Ultime Voyage
Eli Anderson   
Je trouve pas les mots pour qualifier ce dernier tome.L'auteur arrive très bien, encore une fois, à mélanger amour et action (même avec un ou deux passages quelque peu érotiques). Franchement, la fin, avec la dernière lettre de Berenice Withers, ça m'a fait pleuré. Je sais pas si je vais pouvoir commencer un autre livre, tellement j'arrête pas de penser à celui là, à ce qui c'est passé tout au long du livre, du début à la fin.J'ai juste eu une toute petite déception:Oscar et le prince noir ne se sont pas vraiment battus, [spoiler]Oscar a juste utilisé le quatrième pilier, et c'est tout[/spoiler]c'est vraiment la seule chose qui m'a un peu déçue. Mais malgré ce petit détail, je pense que je n'oublierais jamais cette série.
Oscar Pill, Tome 2 : Les Deux Royaumes Oscar Pill, Tome 2 : Les Deux Royaumes
Eli Anderson   
j'ai adoré ce 2ème tome!!plein d'umour amour amitié action ... breff,tout pour que ce livre sois genial!!lol
Les Sept Royaumes, Tome 1 : Le Roi démon Les Sept Royaumes, Tome 1 : Le Roi démon
Cinda Williams Chima   
J’avais déjà rédigé il y a quelques temps un avis sur le tome 1, mais qui n’a jamais été diffusé, et je me souviens avoir bien galéré à vous le rédiger, et je sais par avance qu’il va être de nouveau compliqué de le refaire pour toute cette magnifique saga.

L’histoire est "coupée" en deux parties : dans la première, nous suivons Raisa, princesse du royaume de Fells. Elle va avoir 16 ans et c’est à ce moment-là qu’elle sera désignée comme future souveraine et sera en âge de se marier. Mais Raisa connait très peu les problèmes qui se posent dans le monde, à l’extérieur des murs du château, malgré son séjour dans le Camp, peuple de son père.

L’autre partie nous fait découvrir Han, lui aussi âgé de 16 ans, mais à l’exact opposé de la princesse. Il vit dans un quartier peu fréquentable et possède plusieurs identités. Le jour, il est appelé Han, un enfant normal, qui fait des livraisons, mais il est aussi connu sous le nom de Gourmette puisqu’il est un ex-seigneur de rue, le chef d’une bande de quartier.

Le monde de cette saga est se décompose principalement en deux rangs , les Camps et les Magiciens (bien qu’il y est des habitants entres les deux groupes) qui sont en paix depuis 1000 ans. Mais celle-ci repose sur des bases fragiles, et sans le savoir, Han et Raisa vont être tous deux êtres au centre de querelles, qui risquent à chaque instant de briser la fine entente encore présente entre les deux parties.

Ce résumé rapide de l’intrigue ne se place que dans le premier volume de la saga (qui comporte quatre tomes) pour ne pas trop vous en raconter et donc gâcher votre lecture, car il y a pas mal de rebondissements, même si certains sont prévisibles. Mais l’un des charmes de cette saga à mes yeux, en plus de son histoire qui m’a complètement conquis et fait voyager, c’est le style de narration de l’auteur. Malgré certains passages clairement évidents (et j’aurais été déçu dans un sens s’ils n’avaient pas été présents), on se retrouve quand même ébloui et sur les fesses lors de l’arrivée des passages pressentis, de par la manière et le style utilisés pour les décrire, mais aussi par la simplicité déconcertante à visualiser la scène qui nous est décrite. Pour ma part, je me suis retrouvé à vivre complètement certains moments avec nos héros.

Comme dit plus haut, cette saga m’a fait voyager durant les 4 tomes. Pour tout dire, j’ai été complètement incapable de lire d’autres ouvrages entre, si bien que je n’ai pu que dévorer les 4 volumes d’une traite, sans m’en lasser. Rien que d’y repenser, j’ai envie de m’y replonger, mais malheureusement, il n’y a pas de 5ème tome. À titre de comparaison, la dernière saga qui m’a autant fait voyager a été L’épée de vérité qui est, sans aucun doute, ma saga préférée.

Pour ce qui est des deux personnages principaux (même s'il y a toute une flopée de personnages qui tournent autour d’eux), Han et Raisa sont complémentaires en tout point. Han est un ancien voleur qui ne possède rien. Il a aussi été élevé avec les lois de la rue et est devenu un véritable de chef de rue. Rusé, solitaire, il ne compte que sur lui-même pour avancer et nourrir sa famille. Raisa, quant à elle, est une princesse. À part son château et ses quelques années passées dans les camps, elle ne connait rien de la misère qui sévit dans la ville. Elle ne connait pas les problèmes de la vie de tous les jours et sa seule réelle préoccupation au début de son aventure est de savoir avec qui elle se mariera.

La narration alterne principalement les points de vue des deux personnages, ce qui les met souvent en opposition frontale tout au long de la saga. Plus on avance, plus on se demande si l’un s’en sortira mieux que l’autre, bien que l’on souhaite qu’ils s’en sortent tous les deux face à ce qui semble être leur destinée. Destinée qui détruira tous les plans qu'ils avaient prévus...

J’ai eu du mal à me lancer complètement dans l’univers qui semblait au premier abord compliqué, surtout avec le titre qui annonce 7 royaumes, donc pleins de noms, lieux et je m’attendais à voir les personnages bouger souvent. Et non, on reste principalement dans le royaume des Fells, et il n’y a pas masse de personnages, ce qui ne rend pas la visualisation des protagonistes compliquée. On se fait rapidement un état des lieux et des conditions de vie de Han et Raisa. De plus, il n’y a pas une surcharge de peuple ou créatures : ici, ils sont tous humains.

Que dire de plus à part qu’il y a une histoire présente et captivante du début à la fin, des personnages tous riches en caractères et vécu, un style d’écriture fluide... Bref, tout pour faire une magnifique saga à mes yeux que je ne peux que recommander. Un véritable coup de cœur pour cette histoire.

Lien de la Chronique: http://theshadowbooks.blogspot.fr/2013/12/saga-les-sept-royaumes-cinda-williams.html
Le Cycle des hommes libres, T1 - Terre de liberté Le Cycle des hommes libres, T1 - Terre de liberté
Anne McCaffrey   
Pour ceux qui aiment les défis contre la nature, les extraterrestres et une bonne dose d'humour, c'est ici que ca se passe ! Je suis toute simplement adicte a cette série pour ma part. ON suit l'histoire de deux personnages : Kris, humaine et qui est du genre a ne pas se laisser marcher sur les pieds et Zainal, Catteni,têtu comme une mule et attendrissant comme tout (même s'il doit pouvoir rivaliser avec la corpulence d'un viking, bien qu'il est la peaux grise et de beaux yeux jaunes). Ces deux énergumènes vont se retrouver sur une planète inhabité, largués en compagnies de diverses personnes, humaines ou non. leur défi : survivre, s'adapter et apprendre a travailler ensemble et faire fis des différences. Il est très impressionnant de voir l'évolution de cette société disparate, la manière dont chacun contribue avec son savoir faire propre, et la manière dont au final des liens se tissent, teintés d'affection et de respect. C'est donc un récit d'aventure merveilleux et divertissant, mais pas dénué d'une certaine moral. Dernier point : l'auteure, Anne McCaffrey : on peut se fier sans problème a la qualité de l'écrit !

par krisalt
Le Cycle des hommes libres, T2 - Terre de défi Le Cycle des hommes libres, T2 - Terre de défi
Anne McCaffrey   
Les colons de la planète Botany n'ont pas oublié leur malédiction originelle : sur ce monde pastoral, ils ont été déportés de force par les Cattenis, conquérants de la Terre et de bien d'autres planètes. Mais les Cattenis sont en réalité les esclaves des Eosis, ces entités insubstantielles (ou "Mentat") qui, pour se manifester, entrent dans le corps d'un Catteni "élu", dont la personnalité est absorbée par celle de l'Eosi "récepteur". Or, Zainal, un Catteni débarqué avec les prisonniers, était un élu des Eosis. Sachant ce qui l'attend chez lui, il refuse d'y retourner. Mais son frère, élu à sa place, en conçoit tant de haine qu'il la transmet au mentat Ix, venu habiter son corps. Et Ix prêche la guerre contre Botany. Les colons ne restent pas inactifs : ils capturent un astronef, ils lancent une capsule d'alarme qui atterrit chez les Fermiers. La bataille s'annonce mémorable. Anne McCaffrey, la grande romancière américaine, sait bien que les Anglais, dans leur premier établissement australien - Botany Bay -, ont commencé par débarquer des bagnards. Beaucoup d'Australiens d'aujourd'hui ont un déporté au moins parmi leurs ancêtres ; des gens qui n'avaient pas choisi leur destin mais qui, après avoir recouvré la liberté, sont restés dans cette terre nouvelle pour y finir leurs jours.

par manu74
Le Cycle des hommes libres, T3 - Terre d'élection Le Cycle des hommes libres, T3 - Terre d'élection
Anne McCaffrey   
Les Eosis, conquérants de la Terre, ont déporté des prisonniers sur une planète inhabitée : Botany. D'abord ramenés à l'âge de pierre, les " débarqués " ont renoncé à la vie communautaire dans des grottes, construisant des demeures individuelles où des couples se constituent, et où naissent des enfants qui seront la deuxième génération des hommes libres. Mais la furieuse attaque des Eosis les pousse à réaliser la troisième partie de leur plan : l'anéantissement des agresseurs. Au cours de leurs incursions sur la Terre et sur Barevi (planète au pouvoir des Cattenis), Zainal, le seul Catteni de la colonie, a identifié un réseau de résistance parmi ses compatriotes. Il prend contact avec eux. Les Eosis sont des entités insubstantielles (ou " Mentats ") qui, pour se manifester, entrent dans le corps d'un Catteni " élu ", dont la personnalité est absorbée par celle de l'Eosi " récepteur ". Zainal n'a pas supporté cette perspective. Pourtant, c'est peut-être là qu'il faut chercher le talon d'Achille des conquérants.

par manu74
Le Cycle des hommes libres, T4 - Terre de rançon Le Cycle des hommes libres, T4 - Terre de rançon
Anne McCaffrey   
J'avais beaucoup apprécié les trois premier tomes mais ce dernier a été une déception. Je n'ai pas retrouvé le style de Anne McCaffrey et pire, j'y ai trouvé beaucoup d'idées qui me dérangeaient et n'étaient pas en accord avec son habitude d'ouverture d'esprit.

[spoiler]Notamment, je déplore le sexisme et la misogynie de ce tome, déjà amorcé dans le tome 3. Le pire étant sans doute que cela vient principalement du personnage principal, une femme.Cela en devient presque dérangeant parfois[/spoiler]

par krisalt