Livres
487 315
Membres
478 221

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par x-Key 2011-02-27T14:46:01+01:00

Le mensonge est déjà dans l'oreille de celui qui écoute.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-02-27T14:46:01+01:00

Ils prirent possession de la maison au milieu de la nuit. Une autre famille y aurait vu un commencement. Le premier matin de tous les autres. Une nouvelle vie dans une nouvelle ville. Un moment rare qu'on ne vit jamais dans le noir. Les Blake, eux, emménageaient à la cloche de bois et s'efforçaient de ne pas attirer l'attention.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-02-27T14:46:01+01:00

Il se sentait déçu par cette société qui, contrairement à ce qu'elle prétendait, n'était pas régie par le sens commun mais par la priorité absolue au profit, comme toutes les autres sociétés, parallèles et occultes, à commencer par celle qui avait si longtemps été la sienne. C'était comme s'il avait voulu donner à la légalité une chance de le surprendre. Mais elle n'avait fait que confirmer, par défaut, ce qu'il prônait depuis toujours.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-02-27T14:46:01+01:00

Non mon fils, le monde ne se débarrassera jamais de types comme moi. Parce qu'à chaque nouvelle loi il y aura toujours un malin pour vouloir la violer. Et tant qu'il y aura une norme, il y aura ceux qui rêveront de la marge. Et tant qu'il y aura ces vices, on trouvera des hommes pour en pousser d'autres à les satisfaire. Mais dans des milliers d'années, qui sait ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-02-27T14:46:01+01:00

Les coudes posés de part et d'autre de sa Brother 900, le menton sur ses doigts croisés, Fred s'interrogeait sur les mystères du point-virgule. Le point, il savait, la virgule, il savait, mais le point-virgule ? Comment une phrase pouvait-elle à la fois se terminer et se poursuivre ? Quelque chose bloquait mentalement, la représentation d'une fin continue, ou d'une continuité qui s'interrompt, ou l'inverse, ou quelque chose entre les deux, allez savoir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-02-27T14:46:01+01:00

Dieu a créé la tentation ? Le diable a créé l'enfer ? L'homme a créé Newark. Et quand on vous chasse de là, le reste du monde ressemble à un trou.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-02-27T14:46:01+01:00

-Si on m'avait dit un jour que je vivrais dans le pays de la crème fraîche, dit Richard

-C'est pas que c'est pas bon, j'ai rien contre, mais notre estomac n'est pas habitué, reprit son collègue.

-Hier, au restaurant, ils en on mis dans la soupe, et puis sur l'escalope, et pour finir sur la tarte aux pommes.

-Sans parler du beurre.

-Le beurre!Mannagia la miseria! S'exclama Vincent.

-Le beurre, c'est pas naturel, Maggie.

-Qu'est ce que vous voulez dire?

-L'organisme humain n'a pas été conçu pour affronter un corps gras de ce calibre.Rien que d'imaginer ça sur les parois de mon estomac, j'en ai des suées.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-02-27T14:46:01+01:00

Dans les films, si on aime que la force soit mise au service du juste, c'est parce qu'on aime la force, pas le juste. Pourquoi préfère-t-on les histoires de vengeance aux histoires de pardon ? Parce que les hommes ont une passion pour le châtiment. Voir le juste frapper, et frapper fort est un spectacle dont on ne se lassera jamais et qui ne crée aucune culpabilité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-02-27T14:46:01+01:00

Il ne l'appelais par son vrai prénom que quand il se sentait redevable. Dans son merci, il y avait une longue phrase qui commençait par : Merci de ne pas me quitter, malgré tout ce que tu as subi, parce que tu sais que sans toi je ne tiendrai pas le coup longtemps, et merci aussi pour... plein d'autres choses qu'il préférait ne pas énoncer - dire merci en général était au-dessus de ses forces.

Afficher en entier
Extrait ajouté par x-Key 2011-02-27T14:46:00+01:00

Un repenti, c'est pire qu'un immigré qui ne se sentira pas plus chez lui sur la terre qu'il a quittée que sur celle qui l'accueille.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode