Livres
512 490
Membres
523 812

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-08-06T21:33:05+02:00

Les tueurs en série sont généralement divisés en catégories, selon leur mode opératoire et leur mobile. Les " assassins narrateurs " sont considérés comme une sous-catégorie de celle, plus large, des " visionnaires ", qui tuent sous l'influence d'un alter ego avec qui ils communiquent et dont ils reçoivent des instructions, parfois sous forme de visions ou de " voix ".

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-08-06T21:30:17+02:00

L'impulsion de tuer n'était donc pas conditionnée par le besoin, mais par un but.

Quel que soit son objectif, le monstre de Rome respectait le rôle qu'il s'était attribué. Le message qu'il essayait de communiquer était que l'enfant de sel de l'institut Hamelin n'avait pas guéri de sa pathologie. Au contraire, il l'avait sublimée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-08-06T21:08:46+02:00

Un réseau caché dans le réseau. Un lieu où les enfants n'étaient plus des enfants et où la violence devenait un instrument de plaisir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-08-06T18:52:01+02:00

Marcus savait qu'il existe toujours une phase d'incubation avant la violence. L'assassin ne sait pas encore qu'il veut tuer. Il alimente la bête qui est en lui avec des expériences de sexe extrême, et en même temps, il se rapproche graduellement de la partie la plus sombre de lui-même.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-08-06T18:21:09+02:00

- Il existe certaines catégories de crimes qui attirent l'attention de l'Eglise. Ils se distinguent parce qu'ils contiennent une anomalie. Au fil des siècles, ces anomalies ont reçu diverses définitions : mal absolu, péché mortel, diable. Mais ce ne sont que des tentatives imparfaites de nommer l'inexplicable : la méchanceté secrète de la nature humaine. Depuis toujours, l'Eglise recherche les crimes possédant cette caractéristiques, elle les classifie. Pour ce faire, elle utilise une catégorie particulière de prêtre : les pénitenciers, les chasseurs de ténèbres.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-08-06T18:16:17+02:00

- Je choisis des couples parce que je n'arrive pas à avoir de relations avec les autres. Je ne peux pas avoir une relation affective ou sexuelle. J'ai quelque chose qui éloigne les gens. J'agis par envie. Oui, je les envie...C'est pour çà que j'aime regarder. Ensuite je les tues, pour punir leur bonheur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-08-06T18:14:09+02:00

Il était parfait pour la vie qu'elle s'était choisie. Le déménagement à Rome, l'appartement dans Trastevere, d'autres visages, d'autres collègues. Le bon endroit et le bon moment pour semer de nouveaux souvenirs. Max était le compagnon idéal pour les partager. Professeur d'histoire dans un lycée, il vivait pour les livres. Il passait des heures à lire, cloîtré dans son bureau.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-08-06T17:50:09+02:00

Quand on ne peut donner de visage au monstre, n'importe qui lui ressemble. On se regarde les uns les autres avec suspicion, on se demande ce qui se cache derrière les apparences, conscients d'être observés avec la même interrogation dans le regard.

Quand un homme se salit d'un crime horrible, le doute le saisit non seulement lui, mais aussi le genre humain à qui il appartient.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clarenceglyndon 2018-08-06T17:46:35+02:00

Enfreignant ce à quoi elle avait été formée, la policière ferma instinctivement les yeux, laissant le reflex prendre seul les dernières photos. Elle fut contrainte de penser à ceux qui étaient présents sur cette scène, bien que non physiquement. A la mère et au père de la jeune fille, en attente d'une réponse les libérant de l'angoisse. Aux parents du jeune homme, qui ne s'étaient peut-être pas encore aperçus que leur fils n'était pas rentré de la nuit. A l'auteur de toute cette douleur qui, à des kilomètres de là, Dieu savait où, jouissait du plaisir secret des assassins - un chatouillement sadique au coeur - et se félicitait de son invisibilité.

I. L'enfant de sel

Chapitre 4

Afficher en entier
Extrait ajouté par leslecturessucrees 2016-10-26T18:54:32+02:00

Rien n'est éternel. J'ai appris une chose, c'est que nos actions ne dépendent pas de notre capacité à projeter ou imaginer l'avenir. Elles ne sont dictées que par ce que nous sentons, ici et à cet instant.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode