Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
merediana Or
Note : 9/10
C’est un roman d’anticipation très réaliste que l’auteur nous livre là. Malgré un début assez difficile, la vie du héros avant la catastrophe ne m’a guère passionnée, bien que ce soit important à lire pour la suite.
Puis arrive le jour de l’évènement, et je n’ai plus pu le lâcher avant la fin. La description de l’événement en question est très bien tournée et on s’y croirait presque. Ensuite, l’organisation de la survie des personnages est vraiment très intéressante. Leurs agencements et leurs défenses sont très ingénieuses.
Une belle lecture qui donne à réfléchir sur l’organisation de notre monde. L’écriture de Robert Merle est très belle et très agréable à lire. On ne sent pas trop que ce livre a été écrit il y a plus de 30 ans.

https://lecturesetchats.blogspot.be/2018/02/malevil.html
Par le Editer
Coriolis Or
Note : 7/10
Voilà un Robert Merle qui ne manque pas d'originalité si on se réfère à la production littéraire de cet auteur. Et qui se lit drôlement bien !
Il faut un peu de temps à l'histoire pour démarrer, mais une fois partie la lecture devient vraiment intéressante. C'est un curieux mélange de post-apocalypse et de France rurale, et l'intérêt n'est pas tant dans le traitement de la catastrophe que dans l'étude des interactions entre personnages (comme souvent).
Le narrateur est attachant et ambigu, c'était un vrai coup de génie de laisser la plume de temps en temps à un personnage secondaire, qui nous apporte le recul nécessaire pour savourer pleinement la construction de cette société finalement assez autocratique.
Par le Editer
mika1204 Or
Note : 8/10
ça faisait un moment que ce pavé trônait sur ma bibliothèque... Je le regardais avec appréhension j'avoue. Puis finalement, manquant de livres à lire j'ai fini par l'attraper et le commencer... Pour ne plus le lâcher!

Déroutant par son aspect rural il est devenu tout de même très vite addictif.

Roman post apocalyptique qui traite de la réorganisation d'une société à petite échelle autour d'un noyau dur d'amis d'enfance et d'éléments rapportés au fil des mésaventures. D'abord la survie face à l'apocalypse puis la survie face aux autres...

Un roman captivant et fluide.

Je regrette seulement le traitement des femmes par l'auteur...
Par le Editer
valdtl Or
Note : 9/10
Ce livre est un bijou venu d'une autre époque qui finalement a permis la notre. C'est en quelques sortes un témoin des coutumes et des changements qui s'opèrent en 1972.
Ce roman dont le sujet est une dystopie va plus loin que la dystopie banale que l'on trouve dans le commerce de nos jours. Malevil est plein de philosophie est fait réfléchir sur notre société comme par exemple la mécanisation de toutes nos actions et la durée du temps.
On peut ressentir pleins d’émotions en lisant cet ouvrage, de la peur, de l'envie et même quand le sujet ne s'y prêtait pas je me suis vue rire avec les personnages de Momo et la Menou.
Ce livre est très addictif et il ne faut pas avoir peur de rentrer dedans car ça en vaut le coup!
Pour conclure je dirais que ce livre n'est pas vieillot du tout et s'adapte à n'importe quelle époque même si son action à lieu en 1977.
Un vrai chef d'oeuvre! comme quoi les hunger games n'ont rien inventé! ;)
Par le Editer
200004livre200004 Bronze
Note : 7/10
Début lourd et lent, mais une fois que j'ai réellement immerger dans le récit, je n'ai pas pu m'en décrocher ! :-)
Par le Editer
Hermesson Bronze
Note : 8/10
C'est un livre témoin de son époque, de ses peurs (la bombe...), de ses modes politiques et sociales (communisme, communautés, libération sexuelle, etc), de ses travers (sexisme à tous les étages, bonjour).
L'événement n'est qu'un prétexte, on s'en doute, pour dessiner une fresques de personnages et expérimenter virtuellement de situations qui en révèlent les défauts, les limites et, parfois, les grandeurs.
Toute la beauté du livre tient donc dans ces fameux personnages, attachants, hauts en couleur, et surtout résolument humains malgré une tendance régulière à la caricature.
Je regrette cependant que l'auteur n'ait pas davantage développé le personnage de l'institutrice, ce qui lui aurait permis de limiter la forte impression de misogynie qui se dégage du livre.

Un roman que je recommanderais donc à ceux qui cherchent des études de personnage et qui s'intéressent aux années 70. Aficionado de l'action, imperméables aux sentiments, et autres irréductibles de l'humour, passez votre chemin. L'humour est absent, les sentiments sont fréquents, l'action ne représente même pas 10%.

Les descriptions sont agréables à lire, avec une mention spéciale pour les chevaux.
Par le Editer
Talwyn Diamant
Note : 8/10
À ma première lecture, je me suis passionnée, à tel point que je le relis encore, parfois, d'année en année. Mais le traitement des personnages féminins (par les deux narrateurs, ça devient systématique) me déplaît de plus en plus. Cependant, c'est un excellent roman post-apocalyptique bien ancré dans un terroir qui change radicalement de ce qu'on a l'habitude de lire...
Par le Editer
Loin de mes canons habituels de lectures, je n'ai pas tout de suite compris ce qui m'arrivait quand j'ai ouvert ce livre. Je m'attendais à aimer passablement, peut-être même moins, ce livre étant à lire pour un cours. Et bien, merci à mon professeur. Et les premières pages m'ont d'abord conforté dans cette idée, agréable à lire, mais sans plus.
Et tout à coup... Tout s’enchaîne. Le rythme s'accélère au point de ne plus pouvoir lâcher le livre, malgré ses plus de 600 pages bien fournis.
C'est étrange comme parfois, une histoire peut être perturbante. Non, perturbante n'est pas le bon mot. Bouleversante. Pendant plusieurs jours après avoir fini le livre, j'y repensais. Irrémédiablement attachés au personnages. Leur survis. Leurs déboires, leurs relations. L'ambiance si typique des villages de campagne. Je n'avais pas envie de le quitter si tôt.
Malgrés ses quarante ans, ce livre n'a pas vieillis.
Conclusion : Diamant. Oui, ce livre en est un, c'est sure.
Par le Editer
Un pavé, comme on dit dans le monde de l lecture, mais quel livre ! J'en garde un bon souvenir même si le début ne m'a pas emballé, la suite est décoiffant, attachante et au final, j'ai apprécié sa lecture. A conseiller, tout comme je l'ai été.
Par le Editer
LireauxWC -
Note : 10/10
Ce que j’ai aimé : Le procédé narratif. Le narrateur est le propriétaire du château, mais ses écrits sont quelques fois commentés par Thomas, un autre occupant du château. J’ai aussi aimé la réflexion menée par le narrateur sur les changements sociétaux nécessaires suite à un tel événement. Je n’ai pas pu m’arrêter sur les 150 dernières pages.
Ce que je n’ai pas aimé : Le côté « roman du terroir » m’a un peu dérouté au début.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.