Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Malloue : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Hugo de la nuit Hugo de la nuit
Bertrand Santini   
Ce qu’il y a de mieux dans ce livre, ce sont les surprises! Et il y en a plein! On sait que le cerveau de Santini déborde d’imagination et ici on le retrouve fidèle au poste.

Ce que j’ai préféré dans l’écriture fluide de l’auteur, ce sont surtout les dialogues. Justes, drôles, rythmés, ils cadencent et donne une légèreté à cette histoire plein d’héroïsme mais aussi très sombre.

Les enfants, et les moins sages des adultes, jubileront certainement en lisant les scènes comiquo-cracras de gelée verte de zombies, de chutes sur le derrière et même de vomis! Mais je rassure les lecteurs que la scatologie rebute (et j’en suis une), ça passe comme une lettre la Poste tant le reste du texte est bien dosé en douceur, humour, poésie et même en philosophie.

Bien sûr, on ne peut s’empêcher de penser à Neil Gaiman et son Graveyard Book en lisant ces pages; mais pas comme si Santini avait crée une quelconque copie, plus comme si l’auteur français avait écrit un compagnon, égal en tout point, à celui de Gaiman.

par Keikana
Le Jeu du maître, Tome 1 Le Jeu du maître, Tome 1
James Dashner   
http://wandering-world.skyrock.com/3268316388-LE-JEU-DU-MAITRE-T-1-LE-JEU-DU-MAITRE.html

LE JEU DU MAÎTRE est une lecture hyper agréable et très satisfaite. Cette histoire est, certes, en-dessous de celle de L'ÉPREUVE mais elle reste ultra prenante et extrêmement bien construite. James Dashner nous entraîne avec lui au cœur d'une intrigue palpitante et qui a été beaucoup plus addictive que ce à quoi je m'attendais. Je me suis surpris à ne pas vouloir lâcher le roman alors que je devais absolument m'endormir les veilles d'examens. LE MAÎTRE DU JEU possède indéniablement un rythme haletant qui rend le roman saisissant et vraiment excitant. On veut sans cesse le rouvrir et découvrir la vérité sur les évènements auxquels nous sommes confrontés. Une lecture vraiment sympathique et satisfaite, en résumé.

Dès le départ, on sent bien que ce livre fait dans l'originalité et s'écarte des sentiers battus. En effet, les premiers chapitres, bien que très courts, nous font pénétrer dans un monde plein de surprises et dont on meurt rapidement d'envie de connaître les moindres secrets. Michael est un héros auquel on s'attache très vite et avec qui on n'a aucun mal à s'identifier. Même s'il nous faut un tout petit temps d'adaptation pour bien comprendre où nous mettons les pieds, l'histoire reste vraiment intelligente et bien menée. Notre héros possède la capacité de s'extraire des situations compliquées avec une dextérité impressionnante. Il sait rester calme quand tout semble s'écrouler mais est également capable de ressentir tout un tas d'émotions contradictoires lorsque les choses empirent. Tout cela permet de lui conférer une vraie humanité. Avec Sarah et Bryson, les deux autres personnages principaux du roman, ils forment un trio que j'ai pris énormément de plaisir à suivre et à connaître. Plus nous avançons avec eux dans l'histoire, plus nous nous sentons proches d'eux. Ils possèdent tous une personnalité distincte et un caractère bien défini, ce qui apporte une vraie fraîcheur à l'histoire. Avec eux, pas le temps de s'ennuyer !

En effet, LE MAÎTRE DU JEU s'avère être un vrai cocktail de surprises inattendues et de rebondissements tous plus énormes et éblouissants les uns que les autres. Il n'y aucun chapitre qui ne possède pas son lot de retournements de situation et de suspense. James Dashner est définitivement un professionnel pour jouer avec les nerfs de ses lectures et pour créer des situations absolument imprévisibles. Évidemment, j'ai tellement, tellement aimé ça. Cette histoire est une petite bombe concernant les coups de théâtre qui s'y déroulent, sincèrement. Le fil conducteur de ce livre est doté d'un nombre incalculable de surprises et de twists tout simplement grandioses. Dès lors, on veut toujours en savoir plus, toujours aller plus loin et passer encore plus de temps avec Michael pour percer les mystères du monde virtuel dans lequel lui et ses amis se retrouvent à investiguer.

Néanmoins, même si j'ai passé un excellent moment en compagnie de ce récit et des protagonistes qu'il renferme, je dois bien avouer qu'il m'a manqué ce petit quelque chose, cette étincelle qui fait qu'on passe d'un bon roman à un véritable coup de cœur. LE MAÎTRE DU JEU est vraiment une histoire intéressante avec de nombreuses qualités mais, à l'inverse, cette intrigue reste plus ou moins légère et ne va pas assez en profondeur. J'aurais aimé aller encore plus au cœur des explications, de l'univers et des sentiments des héros. Cependant, vu la conclusion, il me semble justement que James Dashner va opter pour cette option dans la suite et nous offrir une vue d'ensemble sur cette trilogie, chose que je risque de fortement apprécier.

La conclusion, d'ailleurs, est tout simplement exquise. Les ultimes retournements de situation m'ont complètement pris au dépourvu et m'ont coupé le souffle. J'étais tellement choqué et surpris que j'ai dû relire les dernières pages plusieurs fois pour bien assimiler le génie de l'auteur et de ce qu'il nous avait concocté. C'est une fin à la hauteur de mes espérances concernant James Dashner qui me donne terriblement envie de sauter sur le tome 2 en version originale tant les révélations qui nous sont faites s'avèrent être poignantes et renversantes. J'ai tellement hâte de découvrir la suite de cette histoire !

En résumé, LE JEU DU MAÎTRE est un roman qui possède de nombreux bons points et qui a tout pour plaire. Son rythme, ses personnages et ses coups de théâtre m'ont complètement charmé et m'ont laissé impatient à l'idée de sauter sur le second volet de la saga. Néanmoins, il manque à ce récit un peu d'intensité et de profondeur pour être totalement parfait. Je ne me fais pas trop de soucis là-dessus, cependant, étant donné que James Dashner est un excellent auteur que j'apprécie beaucoup depuis sa trilogie L'ÉPREUVE. Une lecture originale et piquante que je vous recommande chaudement.

par Jordan
Journal d'un vampire en pyjama Journal d'un vampire en pyjama
Mathias Malzieu   
Encore une fois Mathias Malzieu nous ébloui par sa poésie, c'est un magicien des mots. C'est un coup de coeur pour moi, comme tous ces autres livres, mais celui ci un peu plus du fait de son côté intime et poignant du vécu. Bravo monsieur Malzieu continuez de nous faire rêver je ne me lasse pas !
Au passage l'album est superbe !
La fille quelques heures avant l'impact La fille quelques heures avant l'impact
Hubert Ben Kemoun   
Lecture aussi simple que percutante. Très belle surprise et découverte de l'auteur.

par Alahelo
Il était une lettre Il était une lettre
Kathryn Hughes   
Des fois il suffit d’une couverture, d’un titre puis on découvre le résumé et l’on se dit alors que ce livre est prometteur mais à la lecture on se rend compte qu’il va au delà de ce que nous pensions.
"Il était une lettre" est magnifique, quand je l’ai commencé je n’ai pas pu me résoudre à m’arrêter, je l’ai lu d’une traite, c’est un énorme coup de coeur.
Je remercie les Editions Calmann-Lévy qui m’ont permis de découvrir ce chef d’oeuvre.

C’est une lettre qui va changer la vie de Tina. Jeune femme qui vit dans les années 70 auprès de son mari assez pauvrement car il ne travaille plus, elle est seule à assumer les charges du foyer. Rick est alcoolique et depuis leur nuit de noces, il lui a dévoilé cette facette et la violence qui va avec, Tina vit constamment dans la peur de le mettre en colère.
C’est ainsi que tous les samedis, elle a besoin de fuir le domicile conjugal pour travailler dans une boutique caritative : c’est là-bas qu’elle fera la découverte de cette lettre, fermée et timbrée mais qui semble ne jamais avoir été postée, trouvée dans la veste d’un costume d’homme. Quand elle se décide à la lire, elle se rend compte que c’est une lettre d’amour d’un homme qui doit partir à la guerre et qui souhaite épouser la jeune femme qui porte son enfant. Bouleversée par cette lettre, Tina pense alors qu’elle doit la remettre à la femme à qui elle était destinée qui porte le même prénom qu’elle : Christina, pour qu’elle sache que cet homme Billy l’aimait.

C’est alors que la narration se passe en deux temps, passant du présent de Tina au passé de Christina, qui commence en l’année 1939 juste avant que les Etats-Unis n’entrent en guerre.
Elle a alors 17 ans, sa mère est sage femme et son père médecin, d’éducation assez stricte, Christina commence à sortir en douce avec son amie. C’est lors d’une ses sorties qu’elle va faire la connaissance de deux amis : Billy et Clark. C’est ainsi que démarre une belle histoire d’amour entre Billy et elle qui n’aura de cesse d’être mise à mal par la cruauté d’un père. On découvre comment leur relation est née, comment ils vont être séparés. Quand Tina va commencer ses recherches, elle va commencer par rencontrer la famille de Billy mais Christina reste un mystère.

En même temps, sa vie bascule, Tina est jeune mais elle n’est pas heureuse avec son mari, elle le craint. Elle décide de le quitter, épaulée moralement par ses amis qui l’encouragent à partir, mais très vite elle se rend compte qu’elle est enceinte et Rick lui dit qu’il a changé et elle revient auprès de lui.
Mais la jalousie de Rick va de nouveau faire basculer la situation et c’est cette lettre qui causera ce choc qui bouleversera sa vie. Son histoire conjugale est dramatique, c’est désolant de voir qu’elle puisse tant espérer que Rick puisse réellement changer, de la voir croire qu’il y a une chance pour que ça marche, la conséquence de ses espérances en sera lourde et douloureuse !

On découvre ainsi la vie de Christina depuis sa rencontre avec Billy en 1939 jusqu’à aujourd’hui. Cette jeune femme a eu un destin tragique, elle a énormément souffert. Les épreuves qu’elle a pu traverser quand son père la fait partir en Irlande enceinte sont déchirantes, il a tout manipulé autour de lui pour que tout se passe comme lui le souhaitait. C’est une jeune femme admirable et courageuse, elle a su rebondir suite à toutes ses épreuves.
Tellement de choses lui ont été cachées, elle n’avait en ce temps aucune possibilité de décider de son propre chef, la femme à cette époque, d’autant plus si elle était jeune, ne pouvait pas faire ce qu’elle souhaitait.

Que l’on soit en 1973 ou en 1939, les vies de ces deux femmes sont bouleversantes, elles n’ont pas été épargnées. Le cheminement que cette lettre va engendrer dans leur vie aura des conséquences positives mais si elle avait été remise en temps voulu, Christina n’aurait pas tant souffert dans le passé. L’histoire est très bien conçue, on y découvre vraiment leurs vies en détail, on apprend à les connaitre et on est fière de voir que deux femmes de générations différentes ont pu être si fortes. L’immersion dans deux périodes du XXème siècle est très intéressantes, on ne souffre aucunement du passage d’une période à l’autre, on est heureux de suivre leurs deux histoires.

Cette lettre aura fait énormément souffrir Christina mais elle aura sauvé Tina.
Deux femmes, deux destins, une histoire bouleversante qui nous montre à quel point la société change et avec elle la condition de la femme.

http://www.livresavie.com/il-etait-une-lettre-de-kathryn-hugues/

par Beliwei
Dans de beaux draps Dans de beaux draps
Marie Colot   
L'histoire est très réaliste, c'est une des raisons pour laquelle j'ai bien aimé ce roman. L'harcèlement par les réseaux sociaux est un sujet très actuel, et je trouve qu'il a été traité avec justesse dans ce roman. J'ai moins aimé le personnage de Rodolphe, qui incarne le frère parfait, mais qui laisse de faux-espoirs à Jade( sa sœur par alliance), en l'embrassant, car après tout il est adulte et Jade n'a que 14 ans, elle ne se rend pas toujours compte des problèmes que ses actes peuvent engendrés. En faisant croire à tout le monde que son frère par alliance est son petit copain, elle agit avec manque de maturité, mais surtout pour se rendre plus intéressante aux yeux des filles de sa classe, car depuis que sa meilleure amie est parti à Montréal, elle se sent bien seule. Mais en faisant cela, elle entre malgré elle dans un cercle vicieux... Le personnage de Jade en reste malgré tout attachant, car les petits mensonges qu'elle invente vont se retourner contre elle, Jade va devenir victime de ses propres bêtises.

par LucyYy
La vérité sur Alice La vérité sur Alice
Jennifer Mathieu   
Je viens de lire ce livre et franchement je le recommande , encore ému pas ma lecture et ne peut vous dire à quelle point ce livre et touchant, on apprend l'histoire d'Alice à travers le point de vue d'élève du même lycée, il y a ses "amis " qui n'hésite pas une seconde à lui tournée le dos et même à l'enfoncer d'avantage rendant Alice coupable au yeux de tous pour des préfets qu'elles n'a pas commis, on voit également la culpabilité quasi inexistante de ces bourreaux ,la mettant à l'écart de la societe et petit à petit la poussant à n'avoir pour seule compagnie sa solitude

par ina62200
Je sais que tu sais Je sais que tu sais
Gilles Abier   
http://carnet-de-bord-litteraire.over-blog.com/je-sais-que-tu-sais-de-gilles-abier
Regardez bien la couverture de ce court roman, plus précisément le jeu d'ombres et de lumière qui est comme un indice... Indice qui ne sera d'ailleurs pas le dernier à tenter de me mener à la vérité... Mais je resterai avec mes visières aux yeux jusque la fin...
Ce n'est pas ma première découverte de cette collection, j'avais déjà lu il y assez longtemps "Hors de moi" de Florence Hinckel, ainsi que plus récemment "La porte de la salle de bain"
J'ai fini ce livre d'une seule traite. Ces bouquins sont comme c'est indiqué sur la couverture "des romans courts et chocs pour les ados qui disent je".
Effectivement la fin est un peu choc, un peu surprenante et en même temps évidante par certains aspects. On se laisse entraîner par ce roman, par cette fille qui a perdu son frère et qui veut revivre, dans cette famille détruite. Et même pourquoi pas pardonner? Grâce à l'aide de certains personnages telle que Mme Ngoun, l'idée paraît envisageable...
Comment dire, ce livre est écrit pour être lu en une seule fois, être comme une onde dans notre esprit tout comme certains romans de la collection Court métrage (oskar éditeur): "De si beau cheveux"
Un peu plus long que ce dernier, il est écrit dans le même style. Je me suis prise à aimer ces courts romans qui en moins de cent pages vous parlent d'un sujet et parfois réussissent même à vous toucher.
C'est le cas de celui ci, Axelle est un personnage tellement humain qu'elle ne peut être que touchante !!! On suit ses pensées, on est avec elle, on comprend ses hésitations, ses réactions sa haine et en même temps cette envie de paix, de ne pas sombrer. On se met à sa place.
L'histoire qu'elle nous raconte est banalement réel. Pas de méchant d'un côté, ni de gentil de l'autre mais juste des gens avec leur faille.
Je ne vais pas vous faire une trop longue critique, qui serait plus longue que le roman. Alors je finirais juste par dire que ce roman montre que rien n'est jamais blanc et que toute personne à ses raisons.

par PlumeVive
London panic London panic
Marie Vermande-Lherm   
http://lectureavie.blogspot.fr/2016/02/london-panic-marie-vermande-lherm.html

Je remercie les éditions Sarbacane pour cette lecture !

Lorsque j’ai fait mon stage aux éditions Sarbacane, on m’a donné le premier jour ce livre en me disant qu’il sortait dans un mois. Ne voulant pas le lire trop tôt, je viens de le terminer.
On m’en avait dit le plus grand bien : un roman fun, un petit peu dans le style des Petites reines, sans l’être tout à fait ; un roman à moitié Exprim’, à moitié Pépix. Il n’en fallait pas plus pour me donner envie de le lire !

Tout d’abord, rien que le résumé m’a beaucoup plu. Ça m’avait encore tout l’air d’être une aventure délirante et humoristique à souhait ! Et je n’ai pas du tout été déçue ; ma lecture fut un réel moment de plaisir, et de détente – ce qui n’était pas de refus avant mes oraux, ahah.

On rencontre Lucie, une jeune collégienne assez… turbulente en cours, surtout en cours d’anglais. Et lorsqu’un voyage à Londres est organisé, sa prof refuse de l’y emmener. Alors, elle décide que, coûte que coûte, elle ira à Londres. Peu importe comment, mais pour prouver à sa prof qu’elle n’a pas besoin d’elle.

Commence alors un voyage pour le moins étonnant.

Un des points positifs de ce livre – et je ne dis que rarement ça, pour ce point en particulier – c’est qu’il est court : 160 pages. Et pour autant, je trouve que c’est une longueur parfaite ! L’auteure arrive à enchaîner toutes ses idées, toutes ses actions, sans que ça nous paraisse trop lent ou trop rapide. On voit qu’elle manie vraiment bien sa plume, et c’est un réel plaisir de lire son roman.

Dès le début, je me suis demandée comment Marie Vermande-Lherm allait réussir à « faire passer » cette histoire improbable. Et je suis restée bouche-bée devant ses idées ! Il y a énormément de choses qui m’ont surprise et qui m’ont beaucoup plu.

J’ai vraiment beaucoup, beaucoup rigolé. L’humour est omniprésent, que ce soit par des actions ou paroles étranges, ou par simplement une réplique ou une information bien placée.

Malgré l’humour, l’auteure arrive avec brio à insérer du suspense dans son intrigue très bien ficelée. Je n’arrivais pas à lâcher le livre, j’étais vraiment prise dans l’histoire. J’avais envie de savoir la suite, de connaître les aventures de notre chère Lucie !

Le contexte du roman est vraiment chouette. J’avoue que je ne m’y attendais absolument pas, même après avoir lu le résumé, mais c’est une preuve de plus que l’auteure est une auteure talentueuse ! D’ailleurs, ce livre m’a bien donné envie de lire ses autres romans…

Je vous avoue que je ne sais pas vraiment quoi dire d’autre, car j’ai énormément apprécié ce roman, et… j’ai déjà tout dit. Je vous recommande mille fois ce roman, car il est frais, drôle, et sans prise de tête ! Il vous permettra de vous évader le temps de votre lecture et de vous détendre !
Les personnages sont vraiment très chouettes, et l’écriture de l’auteure vraiment belle ! Ses descriptions et ses remarques via Lucie, grâce au point de vue à la 1ère personne, sont toujours drôles !

EN CONCLUSION, un roman frais, drôle, et entraînant ! Vous cherchez une lecture pour vous évader quelques temps ? Voici le roman parfait !
Accompagné de petites phrases anglaises très drôles, ce roman réussira à vous faire rire tout en vous passionnant. Un pari réalisé avec brio par l’auteure !
Je recommande à tous, à tout âge, et pour tout le monde ! A lire, vraiment !
Sunshine, Tome 1 Sunshine, Tome 1
Paige McKenzie   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/02/sunshine-episode-1-paige-mckenzie.html

Lorsque j'ai reçu le livre, il m'a de suite intriguée et j'étais pressée de le découvrir. Je vais être honnête : je n'en avais jamais entendu parlé avant de le recevoir. Je ne savais même pas qu'une chaîne Youtube existait. Donc j'allais complètement vers l'inconnu et je dois dire que je ressors de cette lecture complètement ravie. Et c'est mon premier coup de cœur de l'année !

Peu après son seizième anniversaire, Sunhine déménage avec sa mère dans une maison, loin de chez elle et de sa meilleure amie. Mais dès qu'elle met un pied devant cette habitation, elle ressent quelque chose de pas très net. Elle se sent rapidement mal à l'aise, en avise sa mère, qui lui rit un peu au nez, en lui disant qu'elle se fait des idées et que les fantômes n'existent pas. Mais pour Sunshine, ce n'est pas une bonne excuse ; elle est persuadée qu'elle a raison, et qu'un esprit hante leur nouvelle maison. Alors que sa mère se fait de plus en plus lointaine, Sunshine va découvrir un univers qu'elle pensait être loin réel. Elle va plonger en plein dans un monde rempli de peur, d'angoisse et de retournements de situation.

Dès le premier chapitre, j'ai été prise dans ce cercle vicieux. J'ai tremblé et eu peur en même temps que Sunshine. Il faut dire que l'auteure manie avec beaucoup de brio ses phrases et ses descriptions pour que l'on se sente nous aussi hantés par des esprits, alors que ce n'est qu'un roman. On est angoissé, on se sent très mal à l'aise, et malgré l'ambiance glauque du livre, on ne peut s'empêcher de continuer notre lecture et de dévorer ces pages. Car on veut avoir le fin mot de l'histoire, on veut savoir exactement ce qu'il s'y passe et si cet esprit que Sunshine croit sentir est positif est négatif.

Mais vous, comment réagiriez-vous si vous découvriez que votre maison ou appartement était habité par des fantômes ? Moi, personnellement, j'aurais la trouille, et je serai partie depuis longtemps. C'est aussi ce qui fait la force de ce roman : bien qu'elle ait peur et qu'elle voit sa mère s'éloigner d'elle, Sunshine reste forte malgré tout. Elle tente de comprendre, même si les explications qu'on lui donne sont loin d'être rationnelles. Parce que si vous pensiez découvrir un roman qui traite seulement des fantômes, accrochez-vous, ça va bien plus loin que cela. Bien plus loin ! L'auteure a une imagination débordante et vous n'êtes pas au bout de vos surprises ! Chaque chapitre apporte son lot de découvertes, et on ne peut s'empêcher d'être à la fois curieux et angoissés de le continuer.

J'ai aussi beaucoup aimé le personnage de Nolan, qui devient vite un soutien pour Sunshine, qui voit ceux qu'elle aime la prendre pour une folle. En même temps, si quelqu'un de mon entourage me disait qu'un esprit vit dans sa maison, je ne sais pas comment je réagirai, mais pas en positif, je pense ! Il est un vrai pilier pour elle, très intelligent et patient. Il l'aide dans toutes ses recherches, lui apportant ses pierres à l'édifice.

J'aimerais vous en dire plus, vous détailler tout ce que j'ai ressenti à chaque page et découverte, mais ce serait vous gâcher la surprise. Retenez juste que c'est un coup de cœur pour moi, et un roman à découvrir de toute urgence !

En résumé, un premier épisode qui m'a fichu les frissons, faite angoisser et surprise par l'originalité et l'imagination de l'auteure. Un coup de cœur assuré pour moi, et une Sunshine à laquelle on ne peut que s'attacher et presque s'identifier ! Bref, n'hésitez plus et courez dans votre librairie à sa sortie ! Quant à moi, j'attends avec impatience la suite !

* Je remercie Aurélie et Hachette pour leur confiance ! *

Justine P.

SORTIE LE 10 FEVRIER 2016 !

par just2iine