Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MamaBina : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Off-Limits Romance, Tome 3 : Fractured Love Off-Limits Romance, Tome 3 : Fractured Love
Ella James   
Bof ! C'est ce qui me vient à l'esprit en finissant ce livre. Pourtant l'histoire avait du potentiel et n'est pas inintéressante, les personnages non plus car ils sont plutôt touchants et sympathiques... Mais rien n'est approfondi, l'alchimie des 2 héros est bâclée dans la première partie, c'est un peu mieux dans la 2ème mais sans plus. C'est vraiment dommage, j'aurai aimé plus...

par cicrane
Love Game, Tome 1 : Tangled Love Game, Tome 1 : Tangled
Emma Chase   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/06/tangled.html

Ce livre, mais ce livre... Comment vous dire ? Dès le premier chapitre j'ai su que ce serait un coup de cœur et que j'allais passer un excellent moment. Et en effet, à chaque fois que j'avais un peu de temps pour le lire j'en ressortais immanquablement de bonne humeur !

Ce qui m'a énormément plu dans ce roman c'est que non seulement le narrateur est un homme, et c'est assez rare dans ce genre de romans pour être souligné, mais le schéma narratif est également totalement original et se démarque de manière très claire. En effet, on découvre notre héros Drew alors qu'il est reclus dans son appartement car il a la "grippe"... Il a surtout le cœur brisé le petit bouchon, mais il veut pas vraiment se l'avouer car ça le blesserait dans sa fierté de mââââle. Drew consacre donc la première moitié du roman à nous raconter comment il en est arrivé là, chez lui tout seul avec sa "grippe". Et quand je dis qu'il nous raconte les choses, c'est vraiment le cas. Il revient assurément sur les événements et n'hésite pas à y aller de son petit commentaire ou à insister pour qu'on retienne certains points à priori anodins qui s'avéreront importants par la suite. Emma Chase a eu une excellente idée en mettant ce schéma narratif en place et c'est pour moi un des plus gros point positif de cette lecture. On est pas dans la tête du héros, c'est lui qui nous invite dans sa vie et ses pensées tout en contrôlant ce qu'il partage avec nous. de plus, même lorsque dans la deuxième partie nous revenons dans l'action présente alors que Drew met un plan au point pour régler son problème de "grippe", la patte de l'auteure reste. Grand soulagement et grand bravo à l'auteure d'ailleurs pour avoir réussi à manœuvrer cette seconde partie de la sorte, car les choses auraient pu sans ça facilement basculer dans l'insipide et le mièvre. Mais Emma Chase sait réellement ce qu'elle fait en apportant toujours et encore ce petit plus qui suscite un réel plaisir à suivre les aventures de notre playboy de la finance.

Et puisqu'on parle de notre playboy, ce cher Drew Evans, je dois vous préciser que vous ne pourrez pas lire ce roman sans tout bonnement l'adorer ! Il est juste génial et comme il n'hésite pas à nous interpeller, on a très rapidement l'impression de le connaitre et d'être avec lui tout au long de son histoire. C'est un peu comme quand une de vos amies vous raconter ses péripéties, sauf que là votre amie s'avérerait être un homme hyper sexy et sarcastique à souhait. Il y a vraiment des moments où j'ai du reposer ma liseuse car une des remarques de Drew me faisait partir dans un fou-rire. Il a toujours le bon mot quand il faut et ce livre est donc plein de ce qu'en anglais on appelle "one-liner" et que je traduirais par des phrases qui tuent (mais dans le sens comique du terme). Il y a un moment en particulier où il compare les femmes à des marques de dentifrices qui m'a presque achevée, et le bougre n'arrêtait pas d'y faire de nouvelles allusions à des moment inopinés de son récit.

La protagoniste féminine, Kate, n'est quant à elle pas en reste. C'est une jeune femme ambitieuse, forte, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et surtout pas par monsieur le playboy de la finance dont je vous parlais précédemment. J'avais un peu peur de ne pas apprécier Kate au début. Il faut dire qu'on s'attache directement à Drew et donc on se demande forcément comment on va s'en sortir face à cette demoiselle qui est responsable de sa "grippe" quand même. On a envie de le défendre notre petit chouchou ! Cependant Kate est tout aussi intéressante que Drew et plutôt attachante, même si bien sûr le récit est biaisé par la narration de Drew. J'ai quand même beaucoup apprécié la jeune femme et ai même été "Team Kate" dans certains de leurs affrontements.

Globalement j'ai juste adoré cette lecture. Pour un premier roman Emma Chase réussi une entrée fracassante parmi les auteures du genre, et beaucoup auraient même pas mal à apprendre d'elle ! C'est original, c'est drôle et les personnages sont un délice ! Deux jours après l'avoir terminé, ils me manquaient déjà !

par Althea
Viens, on s'aime Viens, on s'aime
Morgane Moncomble   
Il a y des lectures pour lesquelles dès les premières lignes, vous savez, que quoiqu’il arrive vous allez l’adorer. Viens, on s’aime est ce genre de lecture. L’un des livres de septembre que j’attendais le plus. Parce que j’avais tellement entendu de bien lors de sa publication sur Wattpad que je ne pouvais qu’avoir envie de faire la rencontre de Loan et Violette.

L’amitié fille-garçon a toujours été un débat. Pourtant, jusqu’à maintenant, Violette et Loan ont démontré à tous que c’était possible. Et puis, Loan est en couple avec Lucie, alors la question ne se pose même pas. Seulement, lorsque Lucie quitte Loan, nos deux meilleurs amis sont plus proches que jamais. Et la rencontre de Violette et Clément ne semble pas plaire à Loan. Surtout lorsque cette dernière demande l’impensable à son meilleur ami…

Comme je le disais plus haut, il y a des romans avec lesquels vous savez pertinemment que vous allez les adorer. Viens, on s’aime m’a de suite séduite en lisant les premières lignes. La rencontre entre nos deux personnages met de suite dans l’ambiance et nous plonge dans cette histoire d’amour/amitié. Pour tout vous dire, j’avais le sourire aux lèvres à peine se sont-ils parlés. Viens, on s’aime fait partit des romans que j’appelle feel-good, parce qu’il mélange humour et mignonitude à la perfection.

[...]

Chronique entière :
http://www.my-bo0ks.com/2017/09/viens-on-s-aime-morgane-moncomble.html

par Carole94P
Rosemary Beach, Tome 13 : Best Kiss Rosemary Beach, Tome 13 : Best Kiss
Abbi Glines   
Je suis une grande amoureuse, une fan fini de la plume de Abbi Glines. Tout ce que j'ai lue d'elle ne m'a jamais déçue. Elle écrit des histoires addictives & construits des romances superbes avec des personnages à chaque fois géniaux. Elle sait toucher & captiver & avec The Best Goodbye elle ne fait pas exception à la règle. J'ai aimée du début à la fin & dès la première page j'étais déjà conquise & après le premier chapitre j'étais captiver par l'histoire.

L'histoire de Captain & Rose étaient vraiment très bien & je ne m'attendais pas à ça en commençant ce livre & j'ai adorée où l'auteur nous amène avec cette romance, c'était différent des autres de la même série. Avec The Best Goodbye on se laisse emporter dans l'univers de Rose & Captain où les deuxièmes chances sont permises & où l'amour guéri les blessures du passé & donne espoir au futur. C'est une romance belle & touchante où on découvre un Captain complètement différent au contact de Rose & que dire de cette Rose? Je l'ai tout simplement adorée, forte, battante, courageuse, belle, aimante vraiment elle m'a bien plu. Captain aussi a sa manière un peu bourru & un peu connard par moment m'a fait craquer car dès qu'il est au côté de Rose WOW il est juste super. Et puis la petite Frannie qui se mêle à cette histoire c'était du pur bonheur. J'en aurait prit encore plus de scènes entre Captain & Frannie. J'aurais aussi voulu plus de scènes encore entre lui & Rose si j'ai une seule critique à faire sur ce livre c'est celle-ci. J'aurais vraiment apprécier plus de scènes vue leur histoire j'en aurais simplement prit plus. C'était une romance très belle & émouvante où les émotions nous accompagnent tout au long du livre. Le tout était très bien doser & l'histoire très bien construite. Vraiment Captain & Rose on conquis mon cœur. C'est définitivement l'une de mes chouchous de la série.

Abbi Gline est l'une de mes auteurs préférer et après avoir lue de The Best Goodbye elle m'a rappeler pourquoi je l'aime tant. Sa plume est tellement belle & ses histoires sont toujours captivantes, addictives & belles. L'univers qu'elle créer chaque fois m'émerveille, pour moi du Abbi Glines c'est une valeur sur d'être combler. Décidément Abbi GLines à du talent & quand cette série va être close je vais être super triste. Vivement le prochain tome que j'attends avec IMPATIENCE.

par Marieno89
Rosemary Beach, Tome 9 : Forever Mine Rosemary Beach, Tome 9 : Forever Mine
Abbi Glines   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-47J

[Helle] : Dire que je n’ai pas sauté sur Forever Mine dès sa réception serait vous mentir, j’attendais ce tome avec Impatience, ma curiosité pour Tripp et Bethy était Immense. Alors oui je me suis jetée sur Forever Mine dès que je l’ai eu entre mes mains et mon Dieu ce fut Orgasmique, j’en veux encore, je n’ai pas eu assez de ma Dose Tripp et Bethy. Une histoire d’amour magnifique, déchirante et captivante j’en ai eu presque les larmes aux yeux tellement ce fut beau à voir.

[...]

Une histoire Extraordinaire, sensationnel qui m’aura fait vibré de l’intérieur avec ses personnages haut et riches en couleur. En tant normal le comportement de Bethy face à Tripp m’aurai gonflé mais quand on connait son histoire quand on connait son vécut on ne peut pas lui en vouloir.

[...]

La Série Rosemary Beach est vraiment l’une des meilleures série New Adult qui existent. Abbi Glines nous transportent dès les premiers mots et on ne lit pas mais on dévore les tomes. J’ai hâte d’être au prochain, en attendant une relecture d’eux tous s’impose.
Désir fatal, Tome 1 : De tout mon être Désir fatal, Tome 1 : De tout mon être
Abbi Glines   
Abandon à 40% par KO.

Je crois que je peux m'inscrire dans le Guiness Book des Records, dans la catégorie "roulage de noeil". Je n'ai jamais autant levé les yeux, ni aussi haut, ils ont faillis faire le tour complet et désaxer la Terre… Mais heureusement, il fait toujours aussi beau et chaud en ce bon mois de mai. Ahem. Tout va bien dans le meilleur des mondes.

La première question qui m'est venue, c'est bon sang mais quel âge a Abbi Glines ? 15 ans ? 16, 17 ? Ah nan, 38 ans d'après Wikipedia, ça aurait pu expliquer tous ces enfantillages et l'intrigue toute moisie qui te donne juste envie d'entrer dans ce bouquin, de tous les flinguer et d'étrangler l'auteur. Oui mais non.

Généralement une plume simple pour moi rime souvent avec efficace, ici la simplicité est juste digne d'un pré-ado ou cela vient de la traduction. Alors J'ai Lu, on ne s'est pas beaucoup foulé, google trad ou bien ? C'est très médiocre mais si les échanges entre les deux persos principaux avaient été un peu plus digne de leurs âges et non pas des dialogues issus de téléréalité, j'aurai passé l'éponge.

Mais non, on se coltine une histoire à deux balles avec un personnage masculin qui se la joue trou du cul qui saute tout ce qui bouge et qui dés le départ est attirée par la douce et pure jeune fille… Au secours, c'est kitsh ! Et vla qu'il balance des petites phrases du genre : ne t'approche pas de moi, je ne suis pas assez bien. Et bla, et bla. Mec, elle veut juste un toit, tu n'es pas si sexy que tu ne le crois.

L'intrigue est inexistante, elle est bidon parce que sa mise en scène est pathétique. Abbi Glines croit que la technique de "je ne termine pas mes phrases comme ça on a du suspens" est une façon de faire. Je ne connais rien de plus agaçant. Tout le monde sait, l'héroïne entend bien des phrases où il manque des bouts et elle ne cherche pas plus que ça à savoir. Je ne compte pas les "mais qu'est ce qu'il entend par là ?". Bah demande, spèce de dinde !

Voilà, je vous donne mon avis à chaud sachant que je n'ai pas terminé, parce que si je le fais, je vais sauter plusieurs chapitres. Je ne sais pas à qui s'adresse ce genre de textes, parce que vu le cul qui est clairement annoncé, je n'ai pas envie de le proposer au moins de 15 ans même avec cette plume et l'intrigue basique. On a déjà lu des jeunesses bien plus développés que ça et ce serait complètement crétin de prendre les ados comme tels.

par LLyza
Tempting Love, tome 2 : My Only Infinite Tempting Love, tome 2 : My Only Infinite
Delinda Dane   
Bon, quand je dis aujourd’hui que je ne suis pas fan de New Romance, cela ne choque plus personne, non? Pour ceux qui ne le savait pas désolée ( encore une fois #PasTaper)…

Mais heureusement, grâce à mon acolyte et sœur de plume chez SEE, Delinda, progressivement, j’immerge dans ce genre qui me collait presque de l’urticaire …

Alors… Mon avis, est attendu paraît-il, mais je voulais aussi et surtout rendre hommage à l’auteure de cette saga… Un hommage livresque qu’elle mérite…

Dans le premier tome, un événement majeur à changé la relation qu’Ella et Wes entretenaient et cette dernière est partie à l’ autre bout du pays pour son avenir professionnel. Comment allons-nous les retrouver? Que s’est-il réellement passé?

Ha mais voyons, vous croyiez que j’allais vous spoilez? Ce n’est absolument pas mon genre! En plus, ce roman est tellement génial que ce ne serait pas lui rendre justice…

Oui, Génial!Le mot est lâché… J’ai passé un encore meilleur moment que lors du premier opus… Cette deuxième partie est plus sombre, plus riche en sentiments, en description, la plume de Délinda nous emmène vers nos propres résistances… Jusqu’où irions-nous par Amour? Pourquoi ce qu’il s’est passé avant, conditionne tant ce que nous sommes aujourd’hui? Quels troubles secrets vont-ils êtres dévoilés?

La sortie de My Only Infinite qui clôture normalement la série Tempting Love sort aujourd’hui … Je n’aurais qu’un seul mot à dire… Courrez-vous le procurez : en numérique, en papier, comme vous le souhaitez mais ne passez pas à côté…

Les yeux de Wes m’ont charmée dans le premier tome, mais ici, il m’ a littéralement conquise!

Je disais de My Only Exception que c’était un diamant Brut, mais je peux vous assurez que celui à plusieurs carats à son actif, tant les facettes que Delinda y met sont surprenantes!!!!!!!

Vous l’aurez compris, Delinda est définitivement un coup de cœur pour moi… Un vrai, celui qui submerge et vous garde bien lovée contre lui… J’ai hâte de la découvrir avec d’autres histoires, même si je suis triste de dire aurevoir à Ella et Wes….( Surtout wes…)
La Société, Tome 6 : La Fille du Boudoir La Société, Tome 6 : La Fille du Boudoir
Angela Behelle   
L'amour ou la passion,
Isabelle se rendra t-elle compte qu'elle mérite également le bonheur ?

Isabelle Marle porte de lourdes responsabilités sur ses épaules. En effet gérante du boudoir et fille de fondateur de l'organisation la société. Elle doit être irréprochable. Le boudoir doit refléter la mémoire de ses parents et offrir aux clients qui rentrent dans cet hôtel prestigieux, un anonymat et un service impeccable. Quand Alexis Duivel vient bousculer ses habitudes celle-ci est perturbée, Isa va devoir sortir de sa zone de confort pour satisfaire les ambitions machiavélique du sous-directeur de la société.

Quels sont les barrières et les doutes qui oppressent Isabelle ?
Pourquoi se rabaisse-t-elle autant ?
Pourquoi se cache-t-elle derrière les murs du boudoir ?

Déjà 5 jours que j 'ai finis ma lecture et impossible de me poser devant ma feuille, pour remettre en place toutes mes idées et mes impressions. L'auteure m'a totalement chamboulée, perturbée. En même temps il me reste tellement de questions en tête sur Isabelle, sans réponse.
Isabelle est une jeune femme qui a du assumé trop vite et top tôt des responsabilités, à l'âge ou les jeunes femmes découvrent la vie. Elle s'est enfermée dans une bulle qu'elle maîtrise à la perfection, tout est mené à la baguette, sa vie professionnelle et personnelle. Aucun grain de sable dans la machine parfaitement huilé que représente le boudoir. Un soir Alexis lui demande ou plutôt lui impose une mission, jamais elle n'aurait pu penser que sa vie allait en ressortir perturbé.

L'auteure nous confronte malheureusement à une sensation que toutes femmes auraient pu vivre dans sa vie ( au moins un certain nombre). Connaissez-vous cette phrase :

"Il y a les femmes que l'on baise et les femmes que l'on épouse"

Pas très glorieux en effet. Sacha Guitry disait également : Il y a devant l'amour trois sortes de femmes: celles qu'on épouse, celles qu'on aime et celles qu'on paie. Ça peut très bien être la même. On commence par la payer, on se met à l'aimer, puis on finit par l'épouser. (Les Femmes et l'Amour).


Vous vous demandez surement où je veux en venir, tout simplement notre jeune héroïne pense être de celles que l'on paie ou que l'on baise. Elle s'est forgé une carapace qui la rend imperméable aux sentiments, elle ne mérite pas d'être aimé, c'est impossible. Aucun homme ne pourrait éprouver des sentiments à son égard.

Cependant devant la perplexité du personnage que nous offre Angela Behelle, cette histoire est captivante . En effet nous sommes totalement émue et attendrie par une femme qui recherche de la tendresse et en même temps qui la rejette.
Elle va devoir faire face à deux hommes, l'un est jeune et fougueux il ne demande qu' à maîtrisé ses pulsions. Le second est dans une mécanique de vie qui l’oppresse, une vie trop parfaite.
Un tome qui nous apporte une certaine fragilité. En effet la société a parfois donné des responsabilités à une génération qui n'était pas totalement prédestiné aux affaires parentales. Qui du moins ont eu des responsabilités trop vite. Une succession lourde de conséquence.

Ce tome me laisse un vide, une sensation qu'Isabelle à un mal encore plus profond que ce que l'on peut découvrir, dans notre lecture.

L'amour nécessite parfois un brin de folies, il faut sortir des sentiers battus et prendre des risques pour ce que l'on veut vraiment obtenir.
http://jewelrybyaly.blogspot.fr/2015/08/chronique-la-societe-t6-la-fille-du.html

par Jbyaly
Wild Riders, Tome 2 : La Course Sauvage Wild Riders, Tome 2 : La Course Sauvage
Jaci Burton   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-2yw

[Marina] : Le « fil rouge » de cette série me fait penser à la saga « Forces d’élite » de Julie Ann Walkers…. Un groupe de motards justiciers au service du gouvernement…. Et j’aime bien ce genre d’histoires.

J’ai passé un très bon moment de lecture. L’auteur a un réel talent pour écriture les passages de sexe de manière très sensuelle… Et cette histoire est une très jolie romance.

C’est juste un peu trop « propret » pour moi. Je suppose que je m’attend à plus de violence et de trucs « hard » quand je lis une histoire de bikers… Et du coup, j’ai l’impression qu’il manque un truc…

Ce n’est pas une déception, c’est même un très bon livre dont je lirai la suite… Mais pas une histoire inoubliable non plus…
Effet de vague, Saison 2 Effet de vague, Saison 2
Jana Rouze   
Ok je suis fan mais .... pourquoi un tome se fini comme ça..... Civilité - Guerrier histoire passionnante