Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MaMiSo : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Scarlet et le Loup Blanc, Tome 1 : Le colporteur et le roi des bandits Scarlet et le Loup Blanc, Tome 1 : Le colporteur et le roi des bandits
Kirby Crow   
Coup de cœur !
Un premier tome qui pose les bases d'une bien fascinante histoire ! J'ai adoré le monde créé ici et les deux personnages principaux sont aussi attachants que mystérieux. Il reste encore bien des choses à apprendre sur eux mais l'auteur en dévoile juste assez pour qu'on apprenne à les aimer. Les personnages secondaires sont aussi très bien travaillés.
L'aventure ne commence "réellement" qu'à la fin mais ce tome présente assez de rebondissements pour qu'on ne s'ennuie pas un instant. La rencontre des héros est une aventure en soi !
Le style est très agréable à lire et c'est avec un très grand plaisir que je me lancerai dans la suite des aventures de Liall et Scarlet !

par Jiro-Reru
Scarlet et le Loup Blanc, Tome 2 : La Chance du Marin Scarlet et le Loup Blanc, Tome 2 : La Chance du Marin
Kirby Crow   
C’est avec plaisir que je me suis rapidement replongée dans les aventures de Scarlet, le jeune colporteur, et Liall le redoutable chef des bandits. L’histoire de ce second opus démarre là où on avait laissé les deux protagonistes et nous sommes vite happés dans la suite de leurs aventures.

Maintenant embarqués sur un navire qui va les mener sur les terres du Nord, Scarlet et Liall doivent cohabiter avec l’équipage. Et on peut dire clairement que les hommes se montrent hostiles envers Scarlet. Pire, ils n’hésitent pas à le traiter comme la « putain » de Liall. Ce dernier fait de son mieux pour calmer ce climat de tension. Quant à Scarlet, il passe le plus clair de son temps dans la petite cabine qu’il partage avec Liall.

Tous deux affrontent de nombreux dangers durant ce long voyage de plusieurs mois. Qu’elles viennent de l’équipage, de la maladie ou de blessures. Cette traversée de l’océan n’est pas de tout repos ! Le point positif est de voir se renforcer leur lien. Par contre, à mesure que leur destination se rapproche, les mauvais souvenirs de Liall remontent à la surface, il doit gérer au mieux tous les sentiments enfouis depuis si longtemps maintenant.

On en apprend un peu plus sur ce mystérieux Liall, surtout sur les raisons qu’ils l’ont poussé à s’exiler si loin de chez lui. Mais il n’est pas prêt à raconter cette partie de sa vie à Scarlet. Même s’il s’avoue enfin les sentiments puissants qu’il éprouve pour son jeune colporteur. Il préfère se concentrer sur ce qui l’attend sur ses terres natales. Et à plus fortes raisons, il découvre que la situation est sous tension et que cela risque d’être très dangereux pour lui et Scarlet.

Une très grande partie de ce roman se passe sur les océans et sur le navire. Cela ne gêne en rien, ce n’est ni barbant ni répétitif à lire. Au contraire, il n’y a aucun temps mort. Les sentiments de Scarlet et Liall ainsi que les mésaventures que vivent les deux hommes font de cette lecture une épopée livresque !

L’auteur signe là un très bon deuxième opus qui nous entraîne vers des contrées glaciales et magnifiques. Un dépaysement total ! Il évoque le don de Scarlet juste par petites touches en nous laissant sur notre faim ! Et cela laisse présager une suite étonnante. J’ai vraiment hâte de découvrir l’épisode suivant des aventures de Scarlet et Liall qui s’annonce intense et sans répit !
Nightrunner, tome 2 : Les Traqueurs de la nuit Nightrunner, tome 2 : Les Traqueurs de la nuit
Lynn Flewelling   
Magnifique, enfin un livre qui met les Bardes (à comprendre espion/voleur/assassins/menestrels) à l'honneur, et quel honneur!
Ce livre a tout pour plaire à un lecteur d'héroic fantasy et à un joueur de jeux de rôles (ce qui n'est pas toujours évident de relier les deux), il a tout pour lui.
Des personnages fort attachant, une grande ouverture d'esprit, il est sombre sans être pesant, l'humour est décalé et le scénario n'est pas évident.
Bref si ce livre vous tente, n'hésitez surtout pas, c'est un petit bijoux de fantasy et de littérature, car le style original et la traduction sont de bonne qualité: fluides, accrocheur, imagé.

Le tome 2 est terriblement touchant dans son intrigue amoureuse, ébauchée discrètement dans le 1, une suite agréable et trépidante, achetez les deux ensemble sans crainte.

par EnoriElfe
Nightrunner, tome 1 : Les Maîtres de l'ombre Nightrunner, tome 1 : Les Maîtres de l'ombre
Lynn Flewelling   
Magnifique, enfin un livre qui met les Bardes (à comprendre espion/voleur/assassins/menestrels) à l'honneur, et quel honneur!
Ce livre a tout pour plaire à un lecteur d'héroic fantasy et à un joueur de jeux de rôles (ce qui n'est pas toujours évident de relier les deux), il a tout pour lui.
Des personnages fort attachants, une grande ouverture d'esprit, il est sombre sans être pesant, l'humour est décalé et le scénario n'est pas évident.
Bref si ce livre vous tente, n'hésitez surtout pas, c'est un petit bijou de fantasy et de littérature, car le style original et la traduction sont de bonne qualité: fluides, accrocheur, imagé.

par EnoriElfe
Nightrunner, tome 3 : La lune des traîtres Nightrunner, tome 3 : La lune des traîtres
Lynn Flewelling   
Que dire de ce troisième tome des aventures d'Alec et Seregil si ce n'est, qu'encore une fois, c'est un véritable coup de coeur !

Si la trame de l'histoire reste la même que les deux premiers tomes, intrigues, complots et tout ce qui fait l'intérêt de ces livres, le contexte change du tout au tout puisqu'ici, c'est en Aurënen, le pays d'origine de Seregil, que se déroule l'histoire.

Après s'être coupés du monde pendant deux ans, Alec et Seregil se voient rappelées par Klia, la plus jeune fille de la reine, pour une mission diplomatique de la plus haute importance. Seregil étant un Aurënfay, il sera leur guide, sur les terres de son pays d'origine. Cependant, tout ne se passe pas aussi bien que prévu, et leurs compétences particulières se révéleront être d'une aide précieuse... Pendant que Seregil, taciturne et renfermé sur lui-même depuis les tragiques événements survenu dans le précédent tome, se voit confronté aux démons de son passé, Alec lui, en découvrira plus sur ses origines.

Le lien qui uni Alec et Seregil s'est renforcé, et leur relation c'est depuis longtemps concrétisée. Malgré ca, on commence notre lecture en découvrant un Seregil plus morose et taciturne que jamais. Et rien, pas même le lien si puissant soit-il qui le lie à Alec semble ne pas pouvoir le sortir de sa torpeur. Et le fait de retourner dans son pays d'origine ne semble guère arranger les choses. Mais petit à petit, on sent néanmoins apparaître quelques changements, pour notre (ou au moins pour le mien !) plus grand plaisir.
Alec, s'il est enchanté de pouvoir en apprendre plus sur le passé de son talimenios, s'inquiète également beaucoup pour son compagnon. Et même s'il n'en disait rien, il n'en est pas moins ravi de pouvoir reprendre leurs anciennes activités nocturnes.
Toutefois, je dois avouer avoir été très déçue de ne pas voir Micum dans ce livre si ce n'est que pendant un ou deux chapitre. C'est un personnage que j'apprécie énormément et qui a toujours le mot pour rire. De plus, c'est pour Alec et Seregil, un ami précieux.

La plume de l'auteur est aussi légère et engageante que dans les tomes précédents. Les pensées et les sentiments des personnages sont toujours aussi bien décris, ce qui offre, je trouve, une perception plus réaliste des personnages qu'on a appris à connaitre et à apprécier au fil des pages.

La fin quant à elle, n'est pas vraiment surprenante. Je dirais même que je l'attendais avec impatience ! De plus, elle promet un quatrième tome tout aussi intéressant que ceux lus jusqu'à maintenant.

En bref, encore un excellent moment passé en la compagnie de mes deux nouveaux chouchous. Sur ce, vivement juillet, que je puisse évacuer toute la frustration que j'accumule petit à petit depuis que j'ai reposé ce génialissime troisième tome... !

par Sly-Stark
La cicatrice La cicatrice
Erin E. Keller   
Depuis que Juno Publishing, avait annoncé sa future sortie, j’avoue que j’attendais ce roman, avec extrêmement d’impatience !

Après avoir adoré « Tu es ce que tu es » et « Le silence de la nuit », c’est tout naturellement qu’Erin E.Keller, a rejoint le clan très fermé de mes auteurs préférés. De ce fait, quel bonheur et immense plaisir, que de retrouver, avec cette nouvelle histoire, la plume délicate, addictive de cette dernière. Histoire, que j’ai tout bonnement dévorée en un après-midi !

Ce fut, pour ma part, une belle et étonnante surprise … Surprise ? Oui, car avec la couverture de ce livre et son résumé, il est vrai que je m’attendais à découvrir une histoire assez dure, sombre, dégageant énormément de souffritude …

Alors douleurs, doutes, peur, tristesse…Oui il y a … mais l’auteure à su nous offrir l’histoire de Ryan et Sean (deux hommes marqués, chacun a leur façon par la vie – tant moralement que physiquement), avec légèreté, justesse, simplicité et beaucoup d’optimisme…

Elle nous propose donc, un roman rempli de tendresse, de délicatesse, de compréhension, de complicité, d’abnégation ….

« La Cicatrice », C’est l’histoire d’un homme qui parcourt un long chemin vers l’acception. Un long cheminement pour prendre le temps de comprendre et de réaliser que l’apparence ne nous défini pas …

Quant à cause de ton apparence physique, tu finis par te détester, ne plus supporter le regard des autres … , il est difficile de comprendre et d’accepter surtout, que l’autre puisse tout simplement t’aimer, te désirer … te trouver beau !

Alors lorsque nous comprenons cette vision des choses, il est, pendant la lecture, plus facile d’accepter le comportement parfois limite de Ryan ! Même si, je l’avoue avoir eu envie à plusieurs reprises de le secouer, voir même de lui mettre quelques baffes ! Heureusement que le personnage de Sean, adoucit le tout à merveille ! C’est un véritable amour ce mec ! J’ai carrément adoré ce personnage ! Je veux un Sean en VRAI ! :p

« La Cicatrice », c’est l’histoire deux hommes qui étaient faits pour se rencontrer. C’est l’histoire de deux êtres qui vont devoir, se dévoiler, s’apprivoiser, afin de s’accepter et de se retrouver ... C’est l’histoire de deux hommes différents qui vont se compléter de façon naturelle, comme une évidence.

Mentir ou mourir, Tome 1 : Ultime rempart Mentir ou mourir, Tome 1 : Ultime rempart
Laël Even Soris   
Voici un roman que j’attendais avec grande impatience … Et ça en valait vraiment la peine ! J’ai carrément dévoré ce bouquin. Et je suis littéralement tombée sous le charme d’Ethan.

Après une nuit torride avec un beau mâle super sexy, la vie d’Ethan ne sera plus jamais la même. Hétéro pur et dur, il va devoir faire voler en éclat ces acquis, ces aprioris, afin d’appréhender le mieux possible l’avenir qui lui tend les bras.

Une nuit de passion, de plaisirs intenses, charnels et passionnels … Juste une nuit sans conséquence, un plaisir sans lendemain … Alors quand Ethan, par son boulot, devient l’agent de protection de son bel adonis, il sait que cette nuit torride n’a pas fini de le poursuivre…

Dans « Ultime rempart », nous suivons Ethan, hétéro, célibataire, agent de protection et Kyllian, gay qui s’assume complètement, artiste ébéniste, tuteur d’une petite princesse, témoin à charge dans l’affaire du meurtre de sa sœur ; deux males sexy avec de très forts caractères et énormément de charisme. Deux hommes qui se tournent autour, se cherchent, se laissent déborder par le plaisir, succombent à plusieurs reprises à leur attirance et au plaisir charnel…

Mais, malheureusement rien n’est facile, quand on est un hétéro pur et dur, que toute notre vie, la famille nous à formaté et bourré d’idées préconçues. Alors Ethan se perd, doute, a peur, avance et recule … Difficile pour lui de virer sa cuti et d’accepter son attirance pour un homme.

De son côté, Kyllian succombe très vite au charme du bel agent de protection. Mais ne supportant plus le côté méprisant de ce dernier, il souffre en silence et prend la fuite …

Alors que va-t-il advenir d’eux ? Arriveront-ils à s’apprivoiser et se laisser porter par leurs sentiments naissants ?

Nous faisons aussi la connaissance de personnages secondaires succulents, charmants, touchants … Comme Clyde, Mon Dieu ! que mon cœur à saigné quand on apprend son passé. Mais aussi Milian et Erick, j’avoue que ce petit couple parallèle m’a énormément intriguée et espère en apprendre beaucoup plus sur eux, pourquoi pas dans le second tome …

L’auteure, avec une plume attractive et carrément addictive, nous entraine au cœur d’une enquête vachement bien ficelée, d’une quête. Elle nous transporte avec brio dans les tumultes d’une passion qui dévore tout sur son passage.

J’attends le tome 2 avec une très grande impatience.

Une pause hors du temps Une pause hors du temps
Tamara Allen   
Je souhaites avant tour remercier Juno publishing pour ce magnifique service presse.


Voici un livre avec lequel j'ai passé deux jours merveilleux. C'est le genre de roman que l'on ne veut pas terminer, car on souhaite rester en compagnie des personnages qui sont devenus en quelque sorte une seconde famille. Le finir fut une véritable déchirure; ce dernier va me marquer pendant un certain temps. Je l'ai lu en numérique, mais il est certain que sa version brochée viendra rapidement prendre place dans ma bibliothèque.




Vous l'aviez compris, j'ai adoré cette histoire pour des raisons diverses et variées et aucun point négatif n'est venu déranger ma lecture.


Tout d'abord , l'époque de cette histoire m'a ravie: la majorité du roman se passe à Londres au 19e siècle, pendant l'époque victorienne. Il s'agit de mon époque historique préférée, l'auteur ne pouvait pas mieux choisir pour me donner envie de découvrir son livre.


Ensuite, le scénario... Ce dernier est complexe, riche, empli de rebondissements et même audacieux. Imaginez, l'auteur a entrainé un homme et pas n'importe lequel, non un pure agent du FBI New yorkais passant son temps à jurer, au 19e siècle, l'époque où les règles de bienséances sont de mises et la technologie inexistante. Non seulement ce dernier va bouleverser la vie d'un groupe d'habitants d'une pension de famille, mais il va aussi chercher à tout prix à résoudre l'enquête concernant le fameux Jack l'Éventreur.


L'intrigue... Ce roman est assez gros puisqu'il fait 600 pages, mais moi je n'ai pas vu le temps passé. Nous avons énormément de retournement de situation qui viennent vous scotcher au livre (j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher pour ma part, une vraie torture!!). Au contraire, l'auteur a pris son temps pour nous faire découvrir l'époque, la ville, les bouleversements dus à l'arrivée de cet homme du 21e siècle. Puis l'évolution des personnages est parfaite avec les liens d'amitié qui se créent entre des personnes si différentes.
Je tiens à préciser que la description de Londres est parfaite, c'est comme si j'y été. Cette ville n'a plus de secret pour moi!!!


Ce roman est un concentré d'humour, de tendresse et d'émotions. Les cent dernières pages m'ont particulièrement bouleversée et j'en suis encore toute retournée.


Je voulais terminer en vous parlant des personnages de ce roman. Tous étaient attachants, avec une personnalité propre, un passé souvent douloureux et une vie pas forcément rose. Mais une chose est sûre, tous les habitants de la pension de Kathleen ont au fond un coeur énorme. Que ce soit Hannah, Derry, Henry ou Kathleen, une fois que l'on a pris le temps de les connaitre, on ne peut que les aimer.


Bien entendu ma préférence va surtout vers Morgan et Ezra. On dit souvent que les deux opposés s'attirent; eh bien ici cela s'est révélé vrai. Le début de leur relation est assez difficile, mais on peut le comprendre. Morgan n'était effectivement peu ravi de se retrouver au 19e siècle... Mais au fur et à mesure, un lien indescriptible va se former entre eux.
J'ai adoré leur duo souvent assez comique je dois dire. C'est que ce cher Ezra qui au premier abord peut sembler un peu "coincé", se révèle être un vrai bout en train avec une très bonne répartie.
Ezra c'est un homme admirable qui est surement né à la mauvaise époque. En effet c'est un médium et au 19e siècle il est surtout considéré comme fou. Sa famille le considère comme un boulet, une honte. Il n'est pas spécialement heureux alors qu'il mériterait au contraire de recevoir un trop plein d'amour. Il est parfois trop sérieux, parfois insouciant. Une chose est sûre l'arrivée de Morgan va remettre en question beaucoup de choses.
Morgan lui c'est un homme qui ne vit que par son métier. Son but dans la vie: arrêter le plus possible de criminel (vous comprendrez la raison en lisant ce livre). Mais le problème c'est que cela l'empêche d'avoir de véritables relations et d'être heureux. C'est un des personnages qui évolue le plus dans cette histoire et c'est aussi celui qui m'a le plus surpris. Derrière son côté brut, il y a un homme gentil, tendre et touchant (sa réaction face à la petite Hannah le prouve).


Voilà je m'arrête ici, mais je tiens tout de même féliciter la traductrice qui a fait selon moi un travail remarquable.


En bref, un très gros coup de cœur!!!


Boulimique des livres

par silbert
Dangereusement Heureux Dangereusement Heureux
Varian Krylov   
Dangereusement chaud bouillant, aussi... L'histoire est racontée par Aidan, musicien dans l'âme, hétérosexuel, et coincé dans un boulot qu'il n'apprécie pas plus que ça. Avec son groupe, il répète chez le charismatique et beau Dario, mystérieux personnage qui attire les hommes comme les femmes, mais qui ne cache pas préférer les hommes. Un soir qu'Aidan arrive au loft de Dario et découvre que la soirée a été annulée et qu'il sera seul avec lui, tout bascule...

Un livre torride, sensuel, érotique, où la tension monte crescendo. Aidan ne se contente pas de découvrir son homosexualité, avec Dario, il explore des chemins inconnus, parfois limites, mais toujours consentis par tous les partenaires. Le livre est à réserver à un public très très averti cependant, car en plus d'une relation M/M, on y trouve du BDSM, et des relations à 3 (M/M/M et M/M/W).

Mais si vous aimez le genre, il ne faut pas passer à côté, car c'est aussi très beau, très romantique, et Dario cache un douloureux secret qui pourrait mettre en péril leur amour...
The Boyfriend Chronicles, Tome 1 : Le Plan de Secours The Boyfriend Chronicles, Tome 1 : Le Plan de Secours
River Jaymes   
Je savais que j'allais apprécier ce livre mais à ce point non, un auteur que je ne connaissais pas du tout qui manie aussi bien l'humour, que la tendresse et des scènes sexy fraiches mais torrides qui sortent de l'ordinaire. Alec et Dylan sont deux personnages atypiques, il est vrai qu'au départ je ne voyais pas du tout comment ces deux hommes allaient pouvoir construire une relation durable.Et même si l'écriture est parfois un peu maladroite,je me suis facilement laissée prendre par cette romance.

Alec est un médecin dévoué qui n'attend qu'une chose c'est que son amant depuis deux ans Tyler s'engage enfin envers lui, alors le coup est rude lorsque celui-ci le plaque d'une manière très cavalière le laissant complétement perdu.Dylan est un amour,sans vraiment connaitre Alec il arrive comme un preux chevalier , simplement touché par sa détresse et au pied levé va assumer le rôle de petit ami de remplacement.J'ai apprécié la façon de l'auteur de faire progresser leur relation tout en douceur, ils deviennent d’abord amis puis amants,ce qui est plus crédible d'autant plus que si Alec est gay ce n'est pas le cas de Dylan. Celui-ci prend les choses comme elles sont, il ne met pas un nom sur leur relation ou leur sexualité, il apprécie Alec point, il est heureux au jour le jour et ne se soucie pas de ce que les autres pensent ou disent.C'est un personnage très positif, qui a un certain passé qui lui a démontré qu'il faut profiter de ce que la vie vous offre sans regarder ni derrière ni devant.

C'est d'ailleurs un des points qui les font s'opposer car si Alec quant à lui cherche un partenaire pour la vie, il a un profond besoin de planifier un futur avec tout ce que cela induit. Vous rajoutez à ce désir opposé, l'intervention d'un "ami qui vous veut du bien" et l'ex omniprésent et la marmite se met vite à bouillir.Mon seul petit bémol porte sur certains passages où River Jaymes imposent de longues introspections intérieures à Alec et Dylan dans beaucoup de dialogues. En bref, ils se parlent à eux-mêmes durant un long moment avant de simplement répondre à la question, c'est une construction assez surprenante qui coupe le rythme du récit.

par samba