Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de mamivie : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
Raphaëlle Giordano   
La lecture c'est ça aussi : nous faire réfléchir, nous faire prendre conscience de certaines choses! C'est ce que réalise l'auteur grâce à son roman!
En terminant ce livre, j'ai envie d'être positive, de m’émerveiller de tout et de rien; de faire comme Camille, d'apprendre à être zen, enthousiaste et relaxée.
Hormis ce côté réflexion, c'est un roman bien écrit, pas trop de détails pompeux, on entre vite dans le vif du sujet. C'est ce qui me faisait le plus peur, mais c'est franchement bien réussi. J'ai tout de suite accroché et je ne me suis jamais ennuyée.
Aussi, l'histoire en tant que telle est intéressante: tout le monde a des hauts et des bas et parfois être confronté à un personnage qui vit la même chose que nous, ça nous intéresse; on peut lui piquer quelques idées pour aller mieux. Quelque chose me dit que c'est même l'idée de l'auteur. On sent qu'elle a écrit cette histoire pour "aider" ses lecteurs et je suis presque sûre que ce sera le cas.
Pour ma part, ce fut un roman qui m'a "bouleversée", m ' a donné envie de réagir , de changer. Bref, une belle histoire qui donne envie d'apprendre à être vraiment heureux!

par Caro2
Message en provenance de l'éternité Message en provenance de l'éternité
Marlo Morgan   
Geoff et Béatrice, deux jumeaux aborigènes, sont arrachés à leur mère dès la naissance et séparés l'un de l'autre. Devenue adolescente, Béatrice quitte un orphelinat catholique pour travailler comme femme de ménage dans une pension de famille. Geoff, élevé dans une famille blanche et aisée, devient alcoolique, puis il est incarcéré à l'âge de vingt-quatre ans pour un double meurtre qu'il n'a pas commis. Intelligente et tenace, Béatrice ne s'avoue pas vaincue. Sa quête la mènera aux sources de la sagesse de ses ancêtres, les aborigènes d'Australie. Par amour de la vérité, elle choisira de se battre contre la discrimination et la disparition des siens. Au bout de ce voyage qui parle d'espoir, elle retrouvera son frère. Un message de paix et d'harmonie.

par J_Carax
Étrange affaire Étrange affaire
Peter Robinson   
J'ai trouvé ce tome des enquêtes d'Alan Banks très en dessous des précédents. J'ai même été déçue. L'enquête est une nouvelle fois très bien tournée, son récit est brillamment menée. Mais le final m'a semblé un peu "too much" et glauque. Je m'attendais à quelque chose de moins scabreux. Bon, gageons que la prochaine sera plus dans le registre auquel Robinson nous a habitués. Fort heureusement, sa plume si addictive est, quant à elle, bel et bien présente.

par Eimi
La Reine de lumière, Tome 2 : Terra incognita La Reine de lumière, Tome 2 : Terra incognita
Mireille Calmel   
dernier volet de la saga pour le moment...
Elora et ses compagnons convergent tous vers le même but, le même espoirs et le même endroit... ou presque.

tous finissent par se rencontrer, se revoir

les amitiés se renforcent, des liens nouveau se créés d'autres finissent mais pour mieux marquer leur appartenance au groupe.

par lady
La Reine de lumière, Tome 1 : Elora La Reine de lumière, Tome 1 : Elora
Mireille Calmel   
Je n'ai pas réussi à retrouver ce qui m'avait emportée dans les autres livres de l'auteur.
Ça reste bien, mais je trouve qu'il manque quelque chose... Les personnages sont traités de manière trop superficielle, je n'ai pas réussi à m'y attacher, et j'ai un peu de mal à voir où l'auteur veut nous emmener.

Je reste donc dans l'expectative, et je commence la suite avec curiosité.

par Funambule
Maud à jamais Maud à jamais
Dominique Dyens   
C'est vulgaire, mal écrit....j'ai détesté et il m'est tombé des mains.

par Anne59
Toubib or not toubib Toubib or not toubib
Agnès Abécassis   
Un bon livre pour se détendre, mais sans plus. Pas de grand scénario, mais une écriture fluide qui se lit sans forcer, et des personnages sympathiques. Je trouve ça dommage que l'auteur n'ait pas poussé plus loin son histoire.
[spoiler]Déjà, si on oublie le côté extraterrestre, il y avait un côté très humain au début de l'histoire, mais seulement des petites anecdotes. Pourquoi ne pas aller jusqu'au bout ? Ensuite, avec les extraterrestres, c'est la même chose... On comprend ce qu'il se passe, mais c'est tout de suite fini et on reste sur notre faim.[/spoiler]
Le chant des sorcières, tome 3 Le chant des sorcières, tome 3
Mireille Calmel   
J'ai beaucoup aimé cette série, je n'ai malheureusement pas encore eu le temps de lire la suite des aventures d'Elora mais je recommande à tous ces 3 tomes d'histoire, d'amour, d'amitié, de sorcellerie, de joie et d'aventure.

par mounzaza
Le chant des sorcières, tome 2 Le chant des sorcières, tome 2
Mireille Calmel   
Dans ce second volet, l'histoire qui me paraissait longue à venir dans le premier se met en place sans temps mort.

On retrouve bien là, l'univers nébuleux dans lequel Mireille Calmel sait si bien nous plonger.
Ses personnages magnifiques, taciturnes et inquiétants évoluent au coeur d'un monde obscur alors qu'un érotisme délicat caresse nos esprits bousculés et nous étreint d'un malaise exquis.

Cet auteur peut nous mettre face à toutes les situations, la pudeur agile dont elle sait si bien jouer nous fait porter la croix de ses héros dans une félicité voluptueuse.

Comme à l'accoutumée, son style d'écriture est superbe, travaillé tout en restant à la portée de tous.

Que rajouter de plus ? Cette femme a la plume et l'imagination aisées et ce n'est pas moi qui m'en plaindrais...
Le chant des sorcières, tome 1 Le chant des sorcières, tome 1
Mireille Calmel   
Des personnages et une histoire au départ sans prétention qui n'a rien d'original dans le style de Madame Calmel. Une impression de déjà vu dans la saga d'Aliénor d'Aquitaine qui n'était pourtant pas désagréable. Et puis vers la fin du roman, le personnage tout benêt de Mathieu m'est devenu sympathique. J'avoue que ce genre de tournants qu'aime prendre Mireille Calmel me plaît assez. Elle sait donner un côté noir aux meilleurs de ses personnages, imposant à nos émotions fragiles des infidélités douloureuses, des déchirures au coeur d'un grand amour et l'appel contrit du pardon amoureux. La haine, la jalousie, la possession, tout ce qui nous rend laid arrive à me faire rêver à travers ses écrits.

Certains passages m'ont moins passionné que d'autres, mais j'ai compris que ce premier volet mettait à nu tous les personnages qui prendraient certainement une dimension supérieure dans les tomes suivants. Je ne me suis pas ennuyée, même si l'intérêt que j'ai porté à cette histoire s'est déroulée dans le dernier quart du roman. J'aurais presque voulu enchaîner directement sur le tome 2, mais je me suis ravisée car certains livres que j'ai envie de lire et qui attendent leur tour depuis trop longtemps commencent à me plonger dans une frustration intense.
Mais c'est avec plaisir que je découvrirai le deuxième tome.