Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MaMt : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Le Pacte d'Emma Le Pacte d'Emma
Nine Gorman   
Le vampire au XXIème siècle dépoussiéré!
J'ai succombé à cette histoire d'amour humaine/vampire! Encore une histoire d'amour impossible et beaucoup de je t'aime mais je ne peux pas car je suis une créature sans sentiment... oui, MAIS NON!
Certes c'est le terreau de cette histoire, cependant ce n'est pas toute l'histoire.
Emma est une une jeune femme de 21 ans passionnée de lecture fantastique et qui souffre d'une maladie neurodégénérative qui ne lui laisse plus beaucoup de temps avant de sombrer dans la phase sévère de la maladie et de finir ses jours alitée jusqu'à la mort qui est inéluctable.
Un soir elle se retrouve dans une ruelle sombre de New York témoin d'un meurtre par une créature qu'elle identifie comme un vampire... réalité ou hallucination?
L'histoire commence entre découverte, défi, déni et rapprochement avec Andrew Anderson.
C'est un angle de vue nouveau sur les vampires, la romance est bien entendu présente et la maladie est aussi un personnage à part entière dans cette intrigue.
Les rebondissements sont un peu maladroits, mais le diamant le plus pur à aussi besoin d'être taillé pour révéler sa beauté au yeux de tous.
Une lecture qui ne vous laissera pas de marbre et une auteure qui présente une potentiel scénaristique extrêmement tentant dans ce genre d'intrigue.
RDV en 2018 pour la suite! ;)

par Sinner
Shinobi Quartet, Tome 1 Shinobi Quartet, Tome 1
Tohru Himuka   
Contrairement à ce à quoi je pensais en commençant ce manga, l'histoire m'a beaucoup plu et je me suis rapidement attachée aux personnages en lisant ce premier tome.
Malgré quelques aspects qui peuvent sembler clichés de prime abord, Shinobi Quartet se démarque tout de même des autres shôjo du même genre grâce à son humour omniprésent et ses deux protagonistes, assez différents de ceux qu'on a l'habitude de retrouver dans ce type de manga.
Pour commencer, Chôko représente tout à fait le genre d'héroïne qui manque à de nombreux shôjo. Contrairement à la plupart des personnages féminins de harem inversés, Chôko n'est ni niaise, ni incapable de s'exprimer. Elle ne reste pas les bras ballants face à ses adversaires en attendant que ses prétendants volent à son secours, et ose dire clairement ce qu'elle pense aux garçons qui l'entourent, sans avoir peur de les froisser ou de les contrarier. Ce que j'apprécie également chez elle, c'est le fait que même si plusieurs garçons de clans importants lui témoignent de l'intérêt, elle n'en est pas troublée et ne pense pas constamment à eux et à l'amour qu'ils semblent lui porter. En dépit de leur présence presque constante et de toutes les attentions qu'ils ont pour elle, Chôko continue sa vie comme si de rien n'était, rechigne pendant un moment à les considérer comme de véritables amis et tient d'abord à son amitié avec sa camarade de classe.
Pour l'instant, il est d'ailleurs impossible de savoir si elle a une préférence pour l'un des garçons qui l'entoure, et même si on peut se douter qu'elle finira avec Ujô puisque c'est le plus important de la série et le plus insistant, Chôko ne paraît pas prête à penser à l'amour pour le moment, et c'est encore un point positif à mon avis.
Pour ce qui est de Ujô, même si je m'attendais à ce qu'il soit beaucoup plus sérieux et mystérieux qu'il ne l'est en réalité, j'ai fini par m'attacher à lui et à sa personnalité assez atypique. Ce que j'aime chez lui, c'est qu'il peut s'avérer complètement ridicule voire même idiot quand il colle Chôko toute la journée et se réjouit de la moindre parole qu'elle lui adresse, mais peut aussi se révéler beaucoup plus mûr et réfléchi dès qu'il se confronte à l'un de ses rivaux ou aux personnes voulant porter atteinte à Chôko.
En ce qui concerne les jumeaux du clan rouge, je dois bien avouer qu'ils ont su me plaire dès leur apparition et que c'est en partie grâce à eux (et surtout à Suô) que j'aime autant cette série. Tout d'abord, le lien fraternel qui les unit me plaît beaucoup, et je suis impatiente d'en savoir davantage à leur sujet, même si on en a déjà appris un peu sur leur jeunesse dans l'un des chapitres qui leur était consacré, lors de leur affrontement face à Ujô.
Akane est peut-être le plus puissant de la bande et pourtant, il est en réalité très posé, calme et docile, surtout lorsque son frère aîné fait appel à lui et lui demande son aide. Quant à Suô, je dois dire que j'adore son physique, et son caractère me plaît tout autant. Le fait qu'il ne soit pas spécialement fort mais plutôt intelligent le rend déjà différent des autres shinobi, et ses nombreuses interventions teintées de sarcasme, souvent destinées à provoquer Ujô, me font souvent rire et ajoutent encore une qualité à ce personnage.

Le scénario, quant à lui, n'est pas extrêmement original mais a tout de même su m'intéresser du début à la fin du tome, et les dernières pages m'ont vraiment donné envie de lire la suite rapidement.
De plus, le thème des shinobi me plaît bien, surtout qu'il est traité d'une façon assez légère, ce qui permet à l'humour et au développement des personnages de garder une place importante à chaque tome.

Shinobi Quartet est donc une très bonne découverte, qui m'a agréablement surprise et qui, je l'espère, ne s'essoufflera pas au bout de quelques tomes.

par Cassy33
Cœur de hérisson, tome 1 Cœur de hérisson, tome 1
Nao Hinachi   
Le premier mot qui me vient à la bouche est mignon. Ce manga dégouline de mignonnitude...les dessins, l'histoires, les personnages, tout est kawai. Malgré les clichés, ce petit shojo est fait pour se déguster, sur fond " ambiance coconing" . J'ai apprécié les personnages, qui sont très attachants malgré leur côté " déjà-vu ". Les dessins sont soignés, et très mignons ( oui, oui j’exagère avec mignon ). L'intrigue est bof, mais c'est quand même prenant !
Bref, un petit shojo d'initiation, fait pour se savourer !

par nina-nani
Cœur de hérisson, tome 2 Cœur de hérisson, tome 2
Nao Hinachi   
Moi qui avais trouvé le premier tome plutôt moyen, j'ai adoré ce deuxième tome ! *^*
Je l'ai lu d'une traite tellement j'étais plongée dans l'histoire ! Ce tome a relevé le niveau et surtout, m'a permis de prendre du recul sur le premier. Je vois enfin ce qui fait la beauté et l'originalité de ce shojo : un personnage masculin, Hozuki, différent de ceux des autres shojo et qui le rend ainsi unique et touchant (il est tellement honnête, c'est vraiment un perso que j'affectionne). Une héroïne un peu cliché parfois mais on s'attache à elle et on l'encourage dans sa démarche bienveillante mais pleine de doute. Des personnages secondaires au top ! :) Petit coup de cœur pour le chapitre bonus qui m'a tout simplement envoûtée !
Alors, qu'attendez-vous pour lire ce manga ? ;)
Don't worry, Be happy, Tome 2 Don't worry, Be happy, Tome 2
Kaori Hoshiya   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2017/10/25/dont-worry-be-happy-tome-2-de-kaori-hoshiya/

Dans ce shojo, nous suivons l’ambitieuse Anzu qui vit seule avec sa mère. Elle n’a qu’un but dans la vie : réussir au mieux ses études pour gagner plus de dix millions de yen par an par la suite.

Alors qu’il s’agit de sa première année au lycée, elle se présente aux élections des délégués pour devenir présidente. Cependant, tout ne se passe pas comme elle l’aurait souhaité car c’est le beau Seiji qui est élu à cette place, la reléguant au poste de vice-présidente…

Je dois avouer avoir été très heureuse de retrouver Anzu qui est loin d’être aussi niaise que d’autres héroïnes de shojo. Elle se montre très lucide concernant les sentiments qu’elle peut éprouver et c’est quelque chose qui change pas mal. Seiji se montre lui aussi plutôt explicite. On les retrouve alors qu’ils participent à la fête culturelle.

J’ai adoré découvrir un nouveau personnage : Umezawa. En effet, ce jeune homme m’a beaucoup plu. J’ai aimé sa coiffure un peu décalée et sa maladresse. En effet, les personnages de ce genre de mangas ont très souvent la même forme de visage avec des grands yeux et toujours à peu près la même coiffure. Ici, ça change ! Il est le président du BDE d’une école de riches et je l’ai vraiment trouvé touchant dans ses imperfections.

La fin m’a vraiment donné envie de découvrir la suite !

J’ai trouvé ce deuxième tome bien meilleur que le premier. On y introduit un personnage singulier et original que j’ai beaucoup aimé. De plus, pour un shojo, j’ai trouvé que les personnages se montraient particulièrement lucides sur leurs sentiments et c’est un aspect que j’ai bien apprécié. Si l’histoire vous intéresse et si vous aimez les shojo alors vous devriez totalement tenter celui-ci !

par Mayumi
Don't worry, Be happy, Tome 1 Don't worry, Be happy, Tome 1
Kaori Hoshiya   
http://fantasybooksaddict.blogspot.com/2017/12/dont-worry-be-happy-tome-1-kaori-hoshiya.html

Je ne suis pas très familière de la lecture de mangas car à part, Switch girl et 1 ou 2 autres mangas, je n'en ai jamais beaucoup lu. Pourtant, j'aime bien car je suis assez bon public. Je n'en ai juste pas souvent l'occasion ou simplement, je n'y pense pas !

Les dessins sont assez sympathiques mais malheureusement, c'est un des rares points positifs que j'ai relevé ! Vous savez que ce n'est pas dans mes habitudes de descendre les auteurs comme cela, notamment les jeunes auteurs. Cependant, je me dois d'être honnête : l'intrigue est d'une telle simplicité que j'ai eu l'impression qu'il n'y avait aucun contenu, hormis le début de romance. En effet, on suit une lycéenne, Anzu, qui vit dans la pauvreté à cause des dettes que leur a laissé son père, à sa mère et elle, avant de les quitter. Son seul but est de réussir dans la vie, pour gagner de l'argent. Pour son futur CV, elle va devenir vice-présidente du Bureau des élèves (BdE). Les premières pages m'ont surprises, car l’élection a déjà eu lieu. J'ai donc eu la sensation de prendre les choses en cours de route. Je suis même allée vérifier si c'était bien un tome 1 !

D'autre part, je savais à quoi m'attendre en lisant le résumé et je trouvais cela sympathique. Pourtant, certains dialogues m'ont donné l'impression d'arriver comme un cheveu sur la soupe ! De plus, je n'ai pu m'empêcher de trouver l'intrigue et les personnages très clichés.
Anzu est un personnage très stéréotypé car dans sa quête de réussite, elle n'a jamais voulu s'embarrasser de relations amicales. Mais elle s'aperçoit qu'elle va devoir faire des efforts pour assurer son rôle de vice-présidente du Bureau des élèves, à défaut de présidente comme elle le souhaitait au départ.
En effet, elle a été détrônée par Seiji, un autre élève aussi beau que charismatique, mais tellement orgueilleux, qu'il m'a agacé !
Les autres membres du comité ne sont pas beaucoup mieux. Ils ne pensent qu'à leur image ou aux avantages que leur apportera le BdE.

Cependant, même si c'est prévisible, j'ai apprécié le début de relation qui s'installe entre Anzu et Seiji ! Cela nous permet de découvrir des failles assez mignonnes dans leurs personnalités, dont eux-même ne semblent pas avoir conscience !

En bref, malgré quelques points positifs, ce manga ne m'aura pas convaincu. A voir si cela s'améliore avec le tome 2...
L'île errante, Tome 1 L'île errante, Tome 1
Kenji Tsuruta   
Peu de dialogues, une histoire simple, des dessins à couper le souffle, et une héroïne tenace : telle est la recette de l'Île Errante. L'ouvrage est d'une très bonne qualité, sur tous les plans.

Nous suivons Mikura, jeune pilote sillonnant le ciel pour effectuer des livraisons sur les différentes îles pacifiques de l'archipel japonais. A la mort de son grand-père, avec qui elle a passé la majeure partie de sa vie, elle découvre un mystérieux paquet destiné à être livré à Electriciteit ainsi qu'une trentaine de carnets saturés de notes en tout genre à propos de cette mystérieuse île, surnommée l'Île Errante.

L'histoire en soi n'est pas forcément originale : une île mystérieuse qui n'apparaît qu'une fois tous les trois ans à tel endroit, etc... Pourtant, ce premier tome est venu titiller ma curiosité ; j'ai envie de savoir ce que renferme cette île et si Mikura va parvenir à s'y poser avec son avion.

Mais ce qui fait la force de ce manga, plus que cette atmosphère énigmatique, ce sont ses dessins. L'auteur est doté d'un sens du détail hors du commun. Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis extasiée devant les magnifiques paysages qu'il dépeint au cours de ma lecture.

En résumé, je suis bien contente d'avoir mis la main sur ce petit bijou et je le recommande fortement : c'est une très belle découverte !

par Calypso-x
L'Île errante, Tome 2 L'Île errante, Tome 2
Kenji Tsuruta   
Mikura parvient tant bien que mal à se poser à proximité de l'île errante. La jeune pilote n'est pas particulièrement bien accueillie par les habitants d'Electriciteit - bien que ces derniers l'aient tout de même sauvé de la noyade. Il règne une atmosphère très étrange sur cette île ; elle paraît déserte, complètement inhabitée, inhospitalière. Et pourtant, de temps à autre, quelques hommes, femmes ou enfants pointent le bout de leur nez. S'ils ne semblent pas tellement apprécier la présence de Mikura sur leur territoire, ils ne la chassent pas pour autant. Celle-ci décide donc d'explorer l'île et ses alentours. La débrouillardise de la jeune femme fait plaisir à voir ! Elle a l'âme d'une aventurière et sa farouche détermination se lit aisément dans son regard !

Plusieurs questions me viennent à l'esprit, après avoir lu ce deuxième tome : comment les rares habitants d'Electriciteit parviennent à survivre ? Pourquoi sont-ils si peu nombreux et si réticents à accueillir des personnes venues de l'extérieur ? Pourquoi l'île se déplace-t-elle ? Et surtout, qui est l'homme que Mikura semble avoir reconnu, à la toute fin ?

Encore une fois, je me suis laissée happer par l'histoire de Kenji Tsuruta et ses dessins saisissants !

par Calypso-x
Sixteen Life, Tome 1 Sixteen Life, Tome 1
Saki Aikawa   
Un premier tome que j'aime beaucoup : le scénario est intéressant tandis que les dessins sont littéralement à tomber !

par loana585
Sixteen Life, Tome 2 Sixteen Life, Tome 2
Saki Aikawa   
Les dessins sont magistraux ! J'aime beaucoup l'histoire [spoiler]les personnages ne restent pas pendant trois chapitre sur un malentendu.[/spoiler]

par loana585