Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MaMt : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Sixteen Life, Tome 2 Sixteen Life, Tome 2
Saki Aikawa   
Les dessins sont magistraux ! J'aime beaucoup l'histoire [spoiler]les personnages ne restent pas pendant trois chapitre sur un malentendu.[/spoiler]

par loana585
Distopiary, Tome 1 Distopiary, Tome 1
Fumitaka Senga    Tellmin'   
http://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2017/06/distopiary-tome-1-de-tellmin-et-senga.html

Je tiens remercier Babelio et Pika pour ce manga gagné lors de la masse critique spéciale BD et manga. Pika m'a également offert un extrait d'un manga "les brigades immunitaires". Il me semble génial et pédagogique puisqu'il traite des défenses immunitaires dans le corps humain mais de manière amusante.


J'aime l'originalité. J'aime être surprise et avec ce manga, j'ai été de surprise en surprise. D'abord, c'est une série courte (5 tomes en tout). Ensuite, on rentre dans le vif du sujet dès les premières pages. Habituellement, on a quelques pages présentant le personnage centrale. Ici, non. On le découvre au fur et à mesure et tant mieux. On est prévenu dès le début mais j'avoue avoir été plus que surprise de découvrir le secret de Tolza. D'autant plus dans un premier tome. En shonen, généralement, on découvre dans le temps, pas tout de suite.


Il faut reconnaître que ça permet une fin de tome surprenante. Non seulement de ce fait là mais également en ce qui concerne le roi du mal. Je n'en dis pas plus sinon ce serait un spoiler. C'est surprenant sans l'être. Je m'y attendais un peu sur un point mais pas sur le reste.


Ce manga est d'autant plus original qu'il nous montre qu'il n'y a pas de bien et de mal. En effet, à partir du moment ou il y a des morts au cours d'une guerre, la frontière entre les deux notions est terminée. Alors au final qui est le moins sombre? C'est la question à laquelle tentera de répondre le manga.


Concernant les graphismes, ils sont classiques. Tolza m'a rappelé un manwhua que j'avais lu. L'esthétique du héros y ressemble beaucoup. La personnalité est totalement différente mais on ressent bien ces émotions quand il en a. Chaque personnage est travaillé même ceux de passages. C'est un régale. J'avoue avoir été surprise par l'effet jeux vidéos concernant les combats avec les points. Il ya une explication mais au début j'avoue que ça m'a fait rire. Beaucoup moins après.


Petit reproche que l'on pourrait faire tout de même : on sent quelques influences de grand shonen comme one piece ou Fairy tail dans l'esthétique. Je le précise parce que concernant l'intrigue on en est loin.


En bref, j'ai été agréablement surprise par ce shonen atypique et bien fichu. Je suis curieuse de lire la suite.
Sixteen Life, Tome 1 Sixteen Life, Tome 1
Saki Aikawa   
Un premier tome que j'aime beaucoup : le scénario est intéressant tandis que les dessins sont littéralement à tomber !

par loana585
L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur
Joseph Delaney   
je passais dans ma librairie préférée, plus précisément dans le rayon fantastique et j'ai entendu le vendeur vanter ce livre à un garçon de 11 12 ans je suis restée dans les parages dès qu'ils ont eu le dos tourné je l'ai pris (je l'ai payé quand même lol)

par thea
Conductor, Tome 1 Conductor, Tome 1
Nokiya    Manabu Kaminaga   
Conductor

Original, avec le petit côté glauque, les fabuleux mystères où je n'y comprends rien, et le suspense inévitable...

c'est un manga particulier !

par Diable
Conductor, Tome 2 Conductor, Tome 2
Manabu Kaminaga    Nokiya   
Toujours aussi bon, pour ma part j'ai autant aimé que le premier, le suspens est toujours au rendez-vous et la suspicion entre en jeux (les amis vont-ils devenir des ennemis ???), qu'a-t-il bien plus se passer que Naomi a oublié... et que lui cachent ses amis.... je suis impatiente de connaitre la suite (mais il va falloir attendre le mois d'avril !!)

par spider
Les coeurs fêlés Les coeurs fêlés
Gayle Forman   
Dur, dur de faire une critique d'un livre après une deuxième lecture car le ressenti n'est plus le même et il n'y a plus de surprises non plus. Néanmoins, l'avis sur le livre peut changer et c'est le cas pour celui-ci.
Première lecture: pas très emballée par l'histoire, un ennui presque.
Deuxième lecture: remise en question du livre, plus de réflexion de ma part à propos des nombreux sujets à controverse présents dans le livre.
Cette deuxième lecture m'a permis d'ouvrir un peu mes mirettes; elle s'est révélée agréable et appréciable.
L'histoire est une pure fiction mais elle s'inspire de faits réels car, oui, les camps de redressement pour adolescents existent. Certains sont très durs, leurs programmes peuvent se révéler inhumains et cela me révolte comme les enlèvements en pleine nuit, les thérapies, les sessions collectives où l'on s'acharne sur une victime de toutes les manières possibles (aussi bien physique que moral) jusqu'à ce qu'elle craque et avoue tout... (Cela me rappelle même un film: Suffer Island. Même état d'esprit que les Coeurs Fêlés mais en bien plus cruel.) Mais le pire, ce sont les "éducateurs" et les parents qui pensent que c'est pour le bien de ces jeunes filles alors qu'elles n'ont aucune tare, aucun problème qui nécessite ce genre de traitement. De plus, Brit et ses amies sont plus qu'attachantes et touchantes. On rie, on pleure, on rêve et on se révolte avec elles.

par MaMt
Si je reste Si je reste
Gayle Forman   
Un bon livre mais... je trouve l'histoire (accident, coma, fantôme...) un peu trop similaire à celles d'autres livres (et si c'était vrai de Marc Levy, reste avec moi de Jessica Warman...).

par MaMt
Lorsque nous vivions ensemble, Tome 2 Lorsque nous vivions ensemble, Tome 2
Kazuo Kamimura   
Kazuo Kamimura est un grand mangaka et mérite à être encore plus connu. J'avais envie de sortir de ma zone de confort, de lire quelque chose qui n'est pas dans mon registre manganesque habituel et je me suis donc penchée sur ce titre qui est, à mon sens, un ovni, un manga pas si facile à appréhender mine de rien.

Nous suivons deux jeunes gens japonais, Kyôko (21 ans) et Jirô (23 ans) dans les années 70, les deux ayant une passion et un travail en rapport avec l'art. Deux personnages qui se sont installés ensemble très tôt tant ils étaient tombés amoureux l'un de l'autre mais ne sont pas encore mariés (ce qui n'était pas bien vu). Nous découvrons leurs hauts et leurs bas, les bons et les mauvais moments de leur couple, les rapprochements et les éloignements, leurs questionnements (sur le mariage, sur un enfant...) et leurs incertitudes. C'est incroyable à quel point ils se sont fait du mal l'un à l'autre et parfois, je ne les comprenais vraiment pas du tout.

C'est un manga qui fait réfléchir, je trouve. On peut se retrouver dans certaines scènes, dans le quotidien du couple. Le mangaka fait passer beaucoup de messages sur plusieurs thèmes: les mœurs de la société, la sexualité, la vie à deux, les sentiments amoureux, sur la mort, la maternité etc... Il y a des images fortes qui appelle à la réflexion, à la compréhension parce que l'auteur a vraiment joué sur les métaphores par le dessin, chose qui est vraiment intéressante mais pas toujours facile à interpréter.

C'était souvent dérangeant avec des choses glauques, des choses qui m'ont rendu mal à l'aise et d'autres vraiment malsaines comme la scène avec l'inceste mère/fils, le prêtre qui fait des choses pas très catholiques devant La Joconde, les viols, les tentatives de suicide, le garçon qui massacre les oiseaux et qui garde le cadavre de sa sœur sous sa couette, l'agression sexuelle dans le train et j'en passe! Seul le tome 2 est assez soft bien que très dur psychologiquement (malheurs, malheurs, malheurs!). Il y a donc beaucoup de scènes explicites, ce n'est donc pas à mettre entre toutes les mains.

Le graphisme est vraiment très spécial. Le trait est très noir, très profond. J'ai cette impression de dessin brut, sans retouche, fait à l'instinct sur l'instant et rapidement. C'est spécial mais néanmoins beau. Il y a une certaine poésie dans le manga autant par le graphisme que par des citations. Mais tout passe par le dessin. Et parfois, les images valent mieux que les mots.

De belles briques qui m'ont fait peur au début mais en fait, ça se lit très vite, ça se savoure et une fois dans l'histoire, difficile de la quitter. L'histoire est majoritairement basée sur des malheurs, tout n'est pas très rose et c'est souvent très déprimant. Et pourtant, j'ai plutôt bien apprécié ma lecture et j'aimerais beaucoup découvrir d'autres œuvres de cet auteur.

par MaMt
Lorsque nous vivions ensemble, Tome 3 Lorsque nous vivions ensemble, Tome 3
Kazuo Kamimura   
Ma chronique sur les trois tomes:
"http://marinemlire.canalblog.com/archives/2016/11/18/34582447.html"

par MaMt