Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MaMt : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Dark Goddess, Tome 1 Dark Goddess, Tome 1
Hirokazu Ochiai    Toru Fujisawa   
Très bon manga j'ai passé un excellent moment ! la déesse est trop belle par contre j'aime pas trop le héros mais vive la suite!!!

par Kaleryane
Ludwig Revolution, tome 1 Ludwig Revolution, tome 1
Kaori Yuki   
Mwahahahah, je me suis éclatée avec ce manga. L'idée déjà en soit est excellente, un prince pervers et complètement barge qui part à la recherche de sa future femme, buh uh uh.
Mais alors, le tout, avec les dessins, les autres personnages, puis la créativité de Kaoru Mori... Génial. J'ai passé un super moment en lisant ce premier tome (je vais d'ailleurs m'empresser d'aller lire les autres ^^). Le prince est à tomber, le duo qu'il forme avec Will est irrésistible. Puis il a de bons côtés, ce prince pervers dans le fond.
Bref, une réecriture fort sympathique, drôle, pleine de piquant et de mordant ! Un coup de coeur :D

par Marshoo
L'Enfant et le Maudit, Tome 1 L'Enfant et le Maudit, Tome 1
Nagabe   
ça faisait un moment que je voulais découvrir ce titre, depuis sa sortie en fait. La couverture, était envoûtante et promettait quelque chose de pur, avec un côté tranche de vie (que j'apprécie énormément) couplé à un côté féérique et le manga tient cette promesse même si au final, je n'ai pas été emportée par ce manga.

La petite Sheeva vit avec une drôle de créature humanoïde masqué, le Professeur dans une petite maison d'un village abandonné, attendant avec impatience sa tante censée venir la chercher mais qui ne viendra jamais, vérité que le Professeur lui cache pour la préserver. Ils vivent ensemble d'une vie simple, à l'écart, sans se toucher car il est un maudit. Si l'on touche un maudit, on partage sa malédiction; les humains et les maudits vivent séparément, les humains dans ce qui s'appelle "l'intérieur" (la lumière) et les maudits dans ce qui s'appelle ''l'extérieur" (les ténèbres); les hommes préférant tuer les maudits et tous ceux soupçonnés d'avoir été touché par un maudit. La relation de Sheeva et du Professeur pourra-t-elle résister face à la haine des hommes, à la menace des maudits, à la malédiction même?

Les personnages sont intéressants bien que mystérieux, surtout le Professeur, mais c'est la relation des deux protagonistes qui est la force du manga. Ils ont une relation si attendrissante, assez forte. Le Professeur n'est pas un être maléfique, il a bon fond et ça se voit avec Sheeva qu'il veut à tout pris protéger. Je pense vraiment que les maudits sont des incompris, que la malédiction qui les touche est plus forte qu'eux et qu'elle fait peur, on a envie d'en savoir plus sur eux. Quant à Sheeva, cette petite puce est adorable, si pure, si innocente. Et on a ce contraste entre les deux personnages, lui représentant l'obscurité, la noirceur et elle, la lumière, la blancheur, le graphisme retranscrit bien cela aussi.

L'ambiance est très sombre, poétique avec une certaine mélancolie qui se dégage de l'histoire. Le rythme est extrêmement lent, il n'y a pas d'action et ça n'a pas lieu d'être. C'est comme un conte initiatique, on prend le temps à chaque page, à chaque case, tout est découpé pour rallonger/accentuer une action, une émotion, un détail.

Le graphisme est plutôt joli, très particulier, délicat et simple. On est dans la contemplation, on prend le temps de regarder chaque dessin pour apprécier chaque détail et ce qui s'en dégage. Le trait est très noir et parfois un peu trop brouillon, ce n'était pas toujours facile de tout bien discerner ou de comprendre le dessin.

Je peux comprendre que ce manga ait des avis aussi mitigés. Il est tellement spécial que ça plaît ou non. Pour le coup, je ne suis pas hyper convaincue par ce premier tome bien que la fin me donne envie de poursuivre l'aventure. A voir, si j'ai l'occasion de me procurer les tomes suivants.

Merci à Babelio et aux éditions Komikku pour la découverte de ce manga.

par MaMt
Château Narumi, Tome 1 Château Narumi, Tome 1
Tomomi Sato   
Pour sauver l'héritage de ses parents,elle va devoir produire le meilleur des vins !!

Héritière à 23 ans des rêves de son père, Mako devient PDG de sa propre exploitation viticole. Mais cette parfaite débutante dans le domaine était loin de se douter à quoi pouvait ressembler la réalité de ce monde ! La passion et la motivation de Mako seront-elles plus fortes que tout ?

par persam
Prends-moi à l'essai Prends-moi à l'essai
Louisa Méonis   
Pendant quelques temps, j'ai vu passé beaucoup de petites nouvelles de la collection Harlequin sur la blogosphère et les avis étaient plutôt bons, du coup, je voulais, moi aussi, tenter l'expérience en me plongeant dans une nouvelle basée sur l'univers du sport. Et avec celle-ci, j'ai vraiment été moyennement convaincue.

[spoiler]Marc a un rêve, celui de devenir rugbyman professionnel. Et en retournant pour un temps chez ses parents, il va non seulement avoir quelques soucis d'entente avec sa soeur mais aussi rencontrer Charlotte, sa meilleure amie. Et c'est le coup de foudre pour le jeune homme. Il est très troublée par cette jeune fille jolie, solitaire et réservée, avec qui il va devoir cohabiter car elle vit sous le même toit ayant des soucis personnels.
Les années passent, les jeunes femmes sont à la fac, Marc a poursuivi sa carrière de rugbyman et Charlotte n'a jamais quitté ses pensées. Il ne peut d'ailleurs plus lui cacher ce qu'il ressent (malgré le fait qu'il soit déjà en couple de son côté) pour elle mais malheureusement, ce qu'il se passera entre eux n'aura pas la même signification pour lui que pour elle, lui étant prêt à s'engager. Et pourtant... ça va devenir plus sérieux entre eux jusqu'à ce que leurs rêves ne les séparent, lui étant un sportif de haut niveau et elle souhaitant être chirurgien.
Une dizaine d'années plus tard, on retrouve un Marc de 36 ans qui vit toujours dans le passé, qui dispute le match le plus important de toute sa carrière, le dernier avant sa retraite sportive. Un Marc qui a été dévasté par sa séparation avec Charlotte mais qui a pu s'en sortir grâce à sa passion. Et c'est après ce match, qu'il va retrouver Charlotte, une Charlotte qui a refait sa vie avec quelqu'un et qui s'apprête à s'unir à lui. Mais Marc n'abandonne jamais, ce n'est pas dans sa nature...[/spoiler]

La nouvelle est écrite à la première personne du singulier (ce que je préfère) et cette fois-ci, le point de vue est masculin. ça change! D'ordinaire, dans les romances, le point de vue est toujours (ou presque) féminin.
C'est bien écrit, ça se lit très vite, trop vite comme pour toute nouvelle.
Le côté sportif est là mais je suis restée de marbre et pas parce que le rugby n'est pas un sport que j'apprécie, mais plus parce que le sport n'était pas assez mis en avant, c'était surtout secondaire, la toile de fond de la romance.
On a une alternance de temps, on passe du passé au présent et ainsi de suite, les années passent, s'enchaînent... et du coup, je n'ai pas trouvé que c'était fluide, parfois je me perdais entre les différentes époques.
Charlotte m'a énervé... franchement, un mystère, cette fille. Agaçante de par ses choix. Avoir seulement le point de vue de Marc, c'est suffisant finalement et je me suis assez attachée à lui. Au moins, il aura été honnête jusqu'à la fin, ne jouant pas avec les sentiments des autres. Limite, elle ne le mérite pas du tout.

Prends-moi à l'essai est une petite nouvelle sympathique mais j'ai déjà lu beaucoup mieux, sans compter que certaines choses dans ma lecture m'ont gêné: le sport, l'alternance du passé/présent et le personnage féminin.

par MaMt
Il était une fois dans le Nord Il était une fois dans le Nord
Philip Pullman   

Ce tome est nettement plus intéressant que le précèdent, "Lyra et les oiseaux'', plus abouti. Je ne dirai pas que l'histoire était génial mais elle était intéressante, j'ai apprécié le retour de Lee Scoresby et de Iorek Byrnisson. (J'aurais bien aimé une nouvelle uniquement basé sur les ours polaires, sur Iorek et sa vie avant qu'il ne soit banni du royaume de Svalbard. ça aurait été passionnant.)

par MaMt
Nightshade, Tome 0.5 : Les Jours Fantômes Nightshade, Tome 0.5 : Les Jours Fantômes
Andrea Cremer   
Dans cette nouvelle, Shay avait une vie normale, des amis qu'il a dû quitter pour tout recommencer à zéro à Vail. Et il va constater qu'il se passe des choses étranges, des bizarreries inquiétantes à Rowan Estate et donc il va mener sa propre petite enquête. Il brave l'interdit de son oncle: il pénètre dans la bibliothèque interdite. C'est d'ailleurs là, qu'il va trouver le fameux livres sur la Guerre de tous contre tous, livre très important dans le tome 1 de la série. L'histoire se termine par la confrontation avec le grizzly dans les bois, annonçant l'apparition prochaine de Calla Nightshade. D'ailleurs, l'extrait à la fin des Jours Fantômes correspond au premier chapitre du premier tome, Lune de Sang (Calla sous sa forme de loup protège un humain qui lui est inconnu, Shay, contre un grizzly furieux).

C'est une nouvelle centrée sur Shay, donc pour ceux et celles qui aiment particulièrement ce personnage. Ce n'est pas mon cas alors pourquoi je l'ai lue? Par curiosité et pour savoir si cela pouvait me réconcilier avec Shay... mais que nenni.

La lecture de cette nouvelle n'est pas indispensable, c'est juste un complément. ça se lit très vite mais le problème, c'est que cela paraît immensément long tellement ça n'avance pas, il y a trop de descriptions et pas assez de dialogues.

Si vous voulez lire Les Jours Fantômes, vous ne le trouverez qu'en E-book, il n'existe pas sous forme papier.


par MaMt
Tous les soirs, jusqu'au matin Tous les soirs, jusqu'au matin
Lionel Degouy   
J'ai été contacté par l'auteur pour lire son œuvre, en e-book et j'ai accepté avec plaisir.

L'auteur parle d'amour, de liberté, du passé, des souvenirs, de la vie de couple... il parle d'amour! D'amour, d'amour, d'amour! Et il n'y a pas plus belle chose au monde. Une vraiment belle histoire d'amour.
Le personnage s'exprime par "je", qui pose son ressenti par mot pour une femme, sa femme, femme qui lui est chère, femme qu'il a perdu mais qu'il continue d'aimer.
Il y a un côté ancré dans la réalité, des questions que peut-être chacun se pose à un moment ou à un autre et c'est ce qui nous rapproche du texte.
J'ai trouvé le texte très beau, chaque mot étant percutant, trouvant écho en moi. L'écriture est belle, très poétique aussi.
J'ai été touché, j'y ai vraiment vu de la beauté et ce, même dans la douleur du personnage.
Franchement, l'auteur mérite vraiment à être connu, tellement les mots sont justes, tellement l'histoire est touchante, tellement c'est beau tout simplement.

par MaMt
99 filles 99 filles
Aurélien Poilleaux   
Dommage que cette nouvelle soit trop courte, je reste un peu sur ma faim...

par MaMt
Petit éloge de la première fois Petit éloge de la première fois
Vincent Wackenheim   
Le titre aurait pu être trompeur comme le montre la toute première page du livre. Car l'on pense tout de suite aux premières relations sexuelles (c'est quand même dingue que telle est notre première pensée à l'évocation de "première fois"!). Or, comme va le démontrer l'auteur, la première fois peut être une multitude d'autres choses (parfois même extravagantes mais je n'en citerai pas), comme par exemple, la première fois que l'on fait du vélo sans les petites roues, la première fois qu'on tombe amoureux, la première grossesse etc...
L'auteur souhaite même que l'on fasse notre propre liste de premières fois, des plus anodines au plus marquantes, en étant sincère; deux ou trois pages blanches en fin de livre nous sont réservés, ce qui est assez sympa.

Vincent Wackenheim donne beaucoup d'exemples, je me suis demandée où il pouvait bien aller chercher tout ça! Il a une imagination débordante, une sacrée culture et j'ai bien aimé son style d'écriture (narration à la première personne du singulier) basé sur un ton moqueur, sarcastique, sur l'ironie. C'est très descriptif, ça fait réfléchir, c'est plutôt marrant, le vocabulaire est riche et précis.

L'auteur dépeint le thème de la première fois (première expérience sexuelle) en nous plongeant dans l'ancien temps, dans l'Histoire où l'on parle de la chasteté jusqu'au mariage, des sacrifices des vierges dans les mythologies anciennes...

Tout cela est intéressant au premier abord mais j'ai noté beaucoup trop de points négatifs. Au fur et à mesure de ma lecture, je l'ai trouvé trop lourde, ça devenait trop répétitif (je n'ai pas compté les mots "première fois", ça a dû être cité un bon millier de fois!) avec une sensation de méli-mélo; je n'ai rien compris aux petits dialogues disséminés dans le texte; il y a des anecdotes dont je me suis foutue royal, qui n'avaient pas grand intérêt; de plus, le point de vue de l'auteur était peut-être un peu trop présent à mon goût (j'ai appris beaucoup de choses sur sa vie, j'ai vraiment eu l'impression d'entrer dans sa vie privée, de pénétrer dans sa tête) même si cela avait un rapport avec le thème. Voilà pourquoi, j'ai passé beaucoup de pages, de chapitres même pour voir si cette étude avançait... en vain car je n'ai pas vu où l'auteur voulait en venir. D'ailleurs, même à la fin de ma lecture, je n'ai toujours rien compris...

par MaMt