Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de MaMt : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
DanMachi – La Légende des Familias, Tome 1 DanMachi – La Légende des Familias, Tome 1
Suzuhito Yasuda    Fujino Oomori   
Je vous le dis ou pas? Allez, je vous le dis : j'ai ADORE ce livre ♥.
Purée que ça fait du bien. Un roman léger et avec un tel pouvoir d'immersion que j'ai vraiment cru être dans la peau de Bell.

Bon, au début j'ai quand même eu un peu peur de me retrouver avec un roman ecchi sur les bras mais finalement, le côté "harem" passe facilement puisque Bell ne fait que regarder de loin ces jolies filles. Et puis, il n'a que 14 ans donc l'auteur a su réprimer ses pulsions adolescentes à un niveau acceptable ^^.
J'ai aimé la simplicité et l'insouciance du personnage de Bell, ancien fils de fermier devenu un aventurier complètement "gauche" par la force des choses.

Dès les premières pages, on rentre dans le vif du sujet. Faisant connaissance avec Bell et sa capacité étonnante à détaler face au danger :-p.
Et oui, il est l'anti-héro parfait auquel on ne peut que s'attacher et compatir. D'autant que son but ultime de séduire de jolies jeunes filles n'est pas vraiment glorieux. Mais bizarrement, je l'ai trouvé mignon dans son genre et mon instinct protecteur a pris le dessus. De plus, même si le roman n'est pas très long, ce garçon évolue beaucoup sans pour autant devenir imbu de lui-même. Il a des qualités qu'il n'arrive pas encore à voir : courageux, toujours à penser aux autres. Bref, typiquement un protagoniste qui me plaît.

L'univers est assez classique pour de la fantasy qu'on retrouve dans les mangas (tel que Fairy Tail) mais j'ai aimé. Sans doute est-ce dû au fait qu'il y ait des monstres à décimer au sein d'un labyrinthe, un contexte qui m'intrigue et me fascine. Et puis il y a ces détails que l'on retrouve dans les jeux vidéos : échange de récompenses issus de la mort de monstres contre de l'argent - plus on avance dans les niveaux du donjon/labyrinthe et plus les monstres sont difficiles à tuer et plus l'argent récolté est important. Bref, les geeks y trouveront leur compte. Et même les non-adeptes du genre comme moi ^^

Etant donné que c'est mon premier Light Novel, je ne peux pas savoir si c'est usuel de ces ouvrages mais j'ai vraiment bien ressenti l'inspiration manga. Que ce soit dans la description physique des personnages ou dans la construction de l'histoire, je n'ai pu m'empêcher d'imaginer un graphisme particulier et non des humains en 3D. Les illustrations de Suzuhito Yasuda ont sans aucun doute amplifié cet effet. Elles sont super chouettes et permettent réellement d'agrémenter le roman de manière agréable.

La plume de l'auteur est simple mais efficace, très immersive et détaillée. Même les scènes de combats sont abordables et facilement perceptibles.
L'action est au rendez-vous ainsi qu'un développement d'une intrigue qu'il me tarde de comprendre plus en profondeur.
Le seul problème que j'ai eu c'est avec le nombre incalculable de répétitions qui encombrent le récit pour rien. Bon, du coup, j'ai vraiment bien compris les rôles de chacun, l'historique des dieux et les différents statuts et relations qui s'entremêlent .... mais... c'est beaucoup trop. Limite énervant.

Donc, un récit d'aventure mêlé à un humour bien dosé dans un univers fantasy plus complexe qu'il n'y paraît. Un protagoniste sans pareil et courageux. Bref, une histoire que je vous conseille de découvrir.



http://melimelobooks.blogspot.com/2016/07/dan-machi-la-legende-des-familias-1.html
Le Trône de fer - L'intégrale, tome 5 Le Trône de fer - L'intégrale, tome 5
George R. R. Martin   
Enfin! ça vaut le coup de le lire en anglais! (pygmallion a des pratiques qui tiennent plus du racket que de l'édition...)
Vivement le tome suivant!!
[spoiler]Tyrion se retrouve, après avoir traversé tout le continent, à la cour de Daenerys, celle ci se marie puis fuit à dos de Dragon. Jon Snow est tué par un traitre, Stannis Baratheon est annoncé mort, Cersei attend son procès et se retrouve humiliée dans tout port réal, etc...[/spoiler]

par Phael
Distopiary, Tome 1 Distopiary, Tome 1
Fumitaka Senga    Tellmin'   
http://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2017/06/distopiary-tome-1-de-tellmin-et-senga.html

Je tiens remercier Babelio et Pika pour ce manga gagné lors de la masse critique spéciale BD et manga. Pika m'a également offert un extrait d'un manga "les brigades immunitaires". Il me semble génial et pédagogique puisqu'il traite des défenses immunitaires dans le corps humain mais de manière amusante.


J'aime l'originalité. J'aime être surprise et avec ce manga, j'ai été de surprise en surprise. D'abord, c'est une série courte (5 tomes en tout). Ensuite, on rentre dans le vif du sujet dès les premières pages. Habituellement, on a quelques pages présentant le personnage centrale. Ici, non. On le découvre au fur et à mesure et tant mieux. On est prévenu dès le début mais j'avoue avoir été plus que surprise de découvrir le secret de Tolza. D'autant plus dans un premier tome. En shonen, généralement, on découvre dans le temps, pas tout de suite.


Il faut reconnaître que ça permet une fin de tome surprenante. Non seulement de ce fait là mais également en ce qui concerne le roi du mal. Je n'en dis pas plus sinon ce serait un spoiler. C'est surprenant sans l'être. Je m'y attendais un peu sur un point mais pas sur le reste.


Ce manga est d'autant plus original qu'il nous montre qu'il n'y a pas de bien et de mal. En effet, à partir du moment ou il y a des morts au cours d'une guerre, la frontière entre les deux notions est terminée. Alors au final qui est le moins sombre? C'est la question à laquelle tentera de répondre le manga.


Concernant les graphismes, ils sont classiques. Tolza m'a rappelé un manwhua que j'avais lu. L'esthétique du héros y ressemble beaucoup. La personnalité est totalement différente mais on ressent bien ces émotions quand il en a. Chaque personnage est travaillé même ceux de passages. C'est un régale. J'avoue avoir été surprise par l'effet jeux vidéos concernant les combats avec les points. Il ya une explication mais au début j'avoue que ça m'a fait rire. Beaucoup moins après.


Petit reproche que l'on pourrait faire tout de même : on sent quelques influences de grand shonen comme one piece ou Fairy tail dans l'esthétique. Je le précise parce que concernant l'intrigue on en est loin.


En bref, j'ai été agréablement surprise par ce shonen atypique et bien fichu. Je suis curieuse de lire la suite.
Golden Kamui, Tome 4 Golden Kamui, Tome 4
Satoru Noda   
Afin de retrouver les criminels tatoués qui les mèneront au trésor, Saichi et Ashirpa se rendent à Otaru, où leur petite enquête ne passe pas inaperçue... En quittant la ville, les deux compères se rendent vite compte qu'ils sont suivis par l'un des prisonniers évadés.

Lorsqu'ils parviennent à le capturer, un nouvel adversaire fait son apparition, et pas des moindres: un soldat de la 7e division d'Hokkaido, la plus redoutable de toute l'armée de terre ! Saichi parvient à repousser l'assaillant, mais le répit risque d'être de courte durée : à présent en possession de trois tatouages, c'est à ces combattants d'élite que notre duo va devoir échapper...

Maintes fois primé au Japon, Golden Kamui est un formidable mélange d'aventure en milieu hostile et de découverte culturelle, le tout porté par une intrigue aux rebondissements multiples. Laissez-vous entraîner dans cette quête épique à travers les immensités sauvages d'Hokkaido !

par louji
Akira - Deluxe, tome 1 Akira - Deluxe, tome 1
Katsuhiro Otomo   
Manga cultisme des années 1980, Akira est un monument. Comment vous dire ça... Akira est LE manga qui a ouvert la voix en France. Sans lui et son succès phénoménal, pas de manga moderne ! Signe par Katsuhiro Ōtomo, il reste, pour moi, LA référence manga.

Le dessin est de très grande qualité ! Comparé aux qualités de l'époque, c'est du grand art. Les doubles-pages de destruction hyper-détaillés sont absolument magnifiques. Le découpage est merveilleux et dynamique... Ce style graphique a inspiré beaucoup de mangaka par la suite, notamment Masashi Kishimoto qui l'a souvent imité, sans jamais l'égaler. Les persos sont beau, les décors sont magistrales et les émotions également, sans parler de la représentation des "demi-dimension" et autres parties de l'inconscient qui sont... soufflantes.
Ensuite, c'est au niveau scénario que ça se joue... Akira, c'est... bordel, là aussi c'est une référence ! Quand j'écris et que je pense à un modèle de scénario bien pensé, c'est Akira qui vient en premier. Oui, à ce point là ! Pour cela, c'est à contre courant des productions manga actuelles : avec Akira, on a aucun chapitre qui ne sert à rien. On commence au premier chapitre du premier tome, et on finit au dernier chapitre du dernier tome. Pas besoin de tourner en rond pendant dix tomes avant d'avoir un début d'intrigue générale...
Ensuite, c'est les persos qui m'ont marqué... Tous ont une super construction : pas de perso superficiel. Et puis, chose assez rare pour le faire remarquer : pas de personnage féminin crée pour des arguments de ventes et aucun fan-service ;) (en gros : pas de pouf à gros sein co-conne) Et puis le Tetsuo torturé et déchiré par ses pouvoirs... magistral :3
L'histoire est géniale, pleine de suspense et de tension, avec des situations généralissimes et des apothéoses à couper le souffle. Si le décor néo-futuriste des trois premières éditions intégrales est sublime, la vision post-apocalyptique des trois suivantes est absolument fantastique.
J'ai utilisé trop de superlatif ? sans doute...

De nos jours, il est assez difficile de se procurer ce manga : rupture de stock et peu de ré-édition...
Est-ce que ça a vieilli ? Oui, sans aucun doute, mais ça a bien vieilli et si on ne fait pas gaffe, on ne relève pas la conception politicologue-diplomatique de la guerre froide, car l'auteur est assez fin pour ne pas approfondir ce genre de détail ;)

Un manga a lire absolument. Encore une fois c'est LA référence et passer à côté serait une grosse erreur ! Alors allez le lire !
Je vous conseil toutefois la version papier à celle numérique que vous pourrez télécharger : ces livres sont une œuvre d'art, et je garde précieusement mes versions collectors...
A Silent Voice, Tome 6 A Silent Voice, Tome 6
Yoshitoki Oima   
Quel revirement de situation ! [spoiler]Shoya tombe à la place de Shoko et se retrouve à l'hôpital dans le coma...Pauvre Shoya, mais aussi pauvre Shoko qui devient la cible de Noako. Cette fille est tellement méchante ! Elle est juste jalouse de Shoko car Shoya s'intéresse plus à Shoko qu'elle. Mais cela ne justifie pas les coups, les insultes et ses tentatives pour l'empêcher de voir Shoya ! Shoko n'a rien fait de mal en plus. Elle est gentille avec tout le monde ! Mais elle est très malheureuse...elle cache ses émotions au fond d'elle. À la fin, on voit de sincères larmes couler sur ses joues et je crois que c'était nécessaire pour elle d'exprimer ses émotions. Par contre, elle est très perdue et semble sur le point de faire une bêtise. Il faut que Shoya se réveille vite et l'aide ! Il est le seul à pouvoir la raisonner. [/spoiler]

Je me rends compte que je me suis vraiment ennuyé de Shoya dans ce tome... C'est le premier tome où il n’apparaît pas alors je réalise combien sa présence me manque. On voit même par la page couverture l'absence de Shoya... Et Shoko, qui est seule, semble complètement perdue, entre deux mondes comme le montre la page couverture avec l'effet d'eau qui englobe Shoko.

J'ai hâte de retrouver Shoya dans le tome 7 ! Dire que je vais devoir attendre une ou deux semaines pour l'avoir... Quelle torture !

par Enrika
Our Summer Holiday Our Summer Holiday
Kaori Ozaki   
Une lecture douce et adorable. Un mélange entre les vacances d'été et les premiers amours. L'émotion est poignante et doucement elle fait son bout de chemin. On commence par une amitié qui lentement va évoluer en quelque chose de plus sentimental, mais sans jamais passer la ligne. La mangaka traîte également de divers sujets sérieux, accentuant ainsi sur le côté émotionnel de l'histoire.

Une belle histoire, douce et entraînante dans laquelle on se perd, avec un joli sourire aux lèvres.

par Linkward
Star Wars tome 1, Skywalker passe à l'attaque Star Wars tome 1, Skywalker passe à l'attaque
Gillen Larroca    Aaron Cassaday   
Waouh! quand j'ai vu ce comics en librairie je n'ai juste pas pu résister. Un véritable chef d’œuvre pour les passionnés de l'univers star wars comme pour les novices, il est en effet inutile d'avoir vu les films pour comprendre.
On retrouve la bande de rebelles, menés par Han solo, la princesse leila et luke skywalker dans une première partie avant de découvrir une suite du point de vu du seigneur sith, Dark Vador en personne!
Bref je pense que mon avis sur ce comics est évident : j'adore et j'ai hâte d'être en juillet non pas pour avoir mes résultats de Bac,mais pour pouvoir lire la suite ;)


par Mel-
Courage Nako !, tome 1 Courage Nako !, tome 1
Aya Nakahara   
Toutes mes amies qui lisent des mangas ont lu Courage Nako! et me l'ont conseillé mais ce n'est que maintenant que je me lance et je ne le regrette absolument pas ! L'histoire est original et bien construite, même si on se retrouve jeté directement dans l'histoire avec, dès la 1ère page, Nako qui interrompt le mariage de sa soeur !
Nako est très énergique et attachante et j'adore la façon dont sont dessiné ses joues =) ! Sans parler de Konatsu, qui est l'ado typique en mode " Je suis blasé de la vie alors laissez moi tranquille " !
Il y a comme même quelque-chose que j'ai trouvé bizarre, c'est la manière brutale d’emménager chez Nako, comme si c'était normal lol !
The Rising of the Shield Hero, Tome 1 The Rising of the Shield Hero, Tome 1
Kyu Aiya    Yusagi Aneko   
http://booksfeedmemore.eklablog.com/the-rising-of-the-shield-hero-t1-aiya-kyu-yusego-aneki-minami-seira-a126934074

Mon compagnon a acheté ce manga en début de semaine. La couverture m'a de suite plu et le résumé aussi. Mais lorsque, en feuilletant très rapidement pour me rendre compte des graphismes, je suis tombée sur cette image (cf celle juste au-dessus), j'ai su qu'il fallait ABSOLUMENT que je le lise ! ^^

Bon, alors je vais commencer avec les graphismes que je trouve vraiment magnifiques. Autant les paysages que les monstres (je kiffe les Ballorange !). Sans parler du chara-design qui est splendide ! Rien que pour ça, déjà, je vous conseille plus que vivement ce manga !

Concernant l'histoire. Alors on pourrait penser que l'on retombe sur quelque chose de très classique sur les RPG et, quelque part c'est un peu le cas puisque l'on se retrouve apparemment projeté dans un jeu. Quatre jeunes garçon normaux sont appelés à l'intérieur pour sauver ce monde d'une très grande catastrophe. Là encore, rien de novateur, même si c'est toujours aussi plaisant. J'ai aussi aimé l’interaction qu'il y a avec les fenêtres explicatives du jeu avec les statistiques des personnages, l'évolution des armes, les points d'expérience, la prise de niveau... On retrouve ce côté MMORPG que les fans aiment, sans qu'il soit pour autant trop présent.

Là où la donne change, c'est avec Naofumi, le Héros au Bouclier. Un peu otaku sur les bords, le jeune homme va très vite comprendre qu'il n'est pas exactement le bienvenu et le sentiment d'excitation enfantine qu'il ressent va très vite retomber alors qu'il est rejeté, trahi puis accusé à tort d'un crime. Qu'à cela ne tienne, il n'aura besoin de personne pour se débrouiller ! Enfin presque.

Niveau personnages, le premier tome se concentre beaucoup sur le personnage principal, à savoir Naofumi. On en sait encore assez peu sur les trois autres garçons, à part leur nom, leur âge et qu'ils méprisent ouvertement le Héros au Bouclier. Ah si, Motoyasu est un sacré coureur de jupons !
De héros un peu bébête, Naofumi obtient très vite l'image d'un anti-héros, plutôt intelligent et débrouillard, dans toute sa splendeur. Mais ça serait un peu trop facile, non ? En tout cas, j'aime beaucoup ce personnage qui, j'en suis certaine, ira très loin !

Dès la première image, j'ai tout de suite adopté Raphtalia. Déjà, c'est une semi-humaine et j'adore les personnages avec des oreilles d'animaux ! ^^
Sans oublier qu'elle est réellement attachante, avec un passé difficile, et aussi courageuse qu'elle est peureuse. Elle est pour beaucoup dans l'humour (même si Naofumi est loin d'être en reste) et l'émotion de ce manga. Je suis certaine qu'elle va beaucoup évoluer !

Même si ce ne sont pas réellement des personnages, je ne pouvais pas ne pas parler des Ballorange ! Franchement, ce sont des petits monstres qui ne ressemblent pas à grand chose et qui sont aussi faibles qu'ils sont agressifs. Naofumi en fait une utilisation plus qu'intéressante qui m'a beaucoup fait rire. ^^

En résumé, un manga aux graphismes magnifiques et aux personnages attachants. Une histoire et une évolution de nos héros qui promet d'être plus qu'intéressante. Un manga coup de cœur pour moi, vous l'aurez compris, que je vous conseille absolument ! Ne passez surtout pas à côté, vous rateriez vraiment quelque chose !

par Khiad
  • aller en page :
  • 1
  • 2