Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Mana-ds : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
L'Échange L'Échange
Brenna Yovanoff   
http://wandering-world.skyrock.com/3114381805-L-echange.html

Un peu comme un voyage époustouflant et marquant que l'on a pas envie d'achever, L'échange nous trouble et nous fascine. On en veut sans cesse plus. Encore et toujours plus. Infiniment plus. Il est très rare que j'avale un roman de plus de 300 pages en une journée et demi alors que les cours ont repris. Et je pense que rien qu'avec cet aspect de ma lecture, vous aurez compris que cet ouvrage est époustouflant. A découvrir et à engloutir sans attendre. J'avais vraiment hâte de lire le roman de Brenna Yovanoff, chaudement conseillé et recommandé un peu partout sur le net, ainsi que par la célèbre auteure Maggie Stiefvater sur Goodreads. Je comprends désormais pourquoi tout le monde a craqué pour Mackie Doyle et l'étrange ville de Gentry. Je viens juste d'achever L'échange, et je suis complètement en état de choc.
Dès le départ, impossible de ne pas succomber à l'atmosphère glauque, suffocante, mystérieuse et étouffante du roman. Sincèrement, j'ai complètement été envoûté par le climat qui suinte de chaque ligne de la première à la dernière page. L'auteure est juste ultra douée pour nous charmer, aussi bien nos sentiments que la moindre parcelle de notre corps. Une fois lancés dans l'histoire, il est juste IMPOSSIBLE d'en sortir. Comment croyez-vous que j'ai pu lire autant en si peu de jours ? C'est comme si le roman m'avait jeté un sort. Mes yeux ne pouvaient pas s'empêcher de lire une ligne de plus. Une page. Un chapitre. Surtout que ces derniers sont courts et extrêmement bien découpés, ce qui nous pousse à en redemander sans arrêt ! Mais, par-dessus tout, c'est le cadre de l'intrigue qui nous brûle et nous fait frissonner. Tout est fait pour que l'ambiance noire et effrayante deviennent en réalité un lieu magnifique et ensorcelant. La pluie qui ne cesse de s'abattre sur les trottoirs, les vieilles légendes terrifiantes, les enfants qui sont font kidnapper, les objets pour conjurer le mal... Et le comportement inexplicable de chacun des habitants de Gentry. Véritablement, on plonge au coeur d'un monde enivrant et passionnant, qui nous piège sans que l'on s'en aperçoive.
Bien sûr, tout cela ne serait pas possible sans le personnage principal du roman, Mackie. Mackie est un protagoniste que j'ai adoré rencontrer et découvrir au fil des pages. A la fois tourmenté et torturé, il reste un héros profondément touchant, en quête d'amour et de vérité. Alors qu'on pourrait s'attendre à voyager aux côtés d'un adolescent solitaire aux idées noires, c'est tout l'inverse qui se produit. Mackie est un jeune homme cynique et mature, drôle et énigmatique, qui m'a plu dès le départ. Son histoire, son passé, ses souvenirs et ses expériences antérieures font de lui une personne émouvante, déchirée, auquel on ne évidemment pas résister. Je pense que sans lui, le récit que nous offre Brenna Yovanoff n'aurait pas eu une telle texture, à la fois terrifiante et malgré tout chargée d'espoir.
Mackie ne serait d'ailleurs pas grand chose lui non plus sans tous les personnages secondes qui habitent le roman. Qu'est-ce que j'ai adoré tous les découvrir ! Emma, Drew, Roswell, Tate ou encore Alice sont tous diablement humains, profonds, entiers et authentiques. Inutile de préciser que l'auteure maîtrise complètement son écriture et son histoire. Elle parvient totalement à créer des protagonistes tous aussi importants les uns que les autres, tout en leur attribuant une personnalité propre et unique. Ils ont tous un rôle décisif à jouer dans l'intrigue et dans la vie de Mackie, chose que j'ai véritablement trouvé géniale. Surtout qu'au final, on se rend-compte qu'on ne quitte pas seulement un héros exceptionnel, mais tout une bande d'adolescents ultra sympathiques et vraiment attendrissants.
A cette myriade de personnages pourrait s'ajouter un protagoniste rare et étonnant : Gentry elle-même. Comme dit plus haut, cette ville est juste un lieu... Extraordinairement obscur et singulier. Une personne à part entière, en définitive. Car tout se joue selon elle. Selon ses envies. Ses humeurs. Ses désirs. Tout cela n'est certainement pas clair, mais ça le deviendra une fois que vous aurez lu L'échange. Gentry est à la fois un endroit gorgé de secrets et indéchiffrable, dans lequel on aime se perdre et se laisser emporter dans le noir. Un lieu insondable et inquiétant qui, une fois que vous y avez mis les pieds, occupe constamment vos pensées. Sincèrement, si on m'annonçait que je devais aller y habiter sur-le-champ, je ferais immédiatement mes valises ! Je crois vraiment que je suis tombé amoureux de cette ville... Ou bien me suis-je complètement fait avoir par les illusions qui s'y cachent et les ruelles sombres éclairées par les lampadaires des habitants apeurés reclus chez eux la nuit, en espérant rester invisibles ? Dans les deux cas, je dois bien reconnaître que Gentry est un endroit superbement inquiétant que j'ai terriblement envie de redécouvrir !
Évidemment, tout n'est pas obscur et magique pour rien. En effet, Gentry est une ville peuplée d'êtres plus étranges les uns que les autres. Et une bataille entre le Bien et le Mal est secrètement en train de se mettre en place. Comment, pourquoi, à cause de qui ? Tout ça, je vous laisse le deviner. Sachez juste que toutes les surprises qui vous attente sont toutes à couper le souffle ! Mon dieu ! J'ai tellement frissonné pendant ma lecture ! Et, je dois bien le reconnaître, je suis également rester ébahi un paquet de fois devant l'imagination et les superbes idées de Brenna Yovanoff. Les monstres qui rôdent sous Gentry sont aussi beaux que n'importe quel être humain. Des monstres qui ont besoin de nous. Et dont nous avons besoin. Franchement, avec une telle pensée pour lancer le roman, comment ne pas craquer ? Franchement ? Des monstres nécessaires. Des peurs obligatoires. Ouaw, ouaw, ouaw. Puis cette histoire d'échanges, de remplaçants... C'est juste éblouissant ! Et encore, vu tout ce qu'il reste à dévoiler ( car ce que je vous raconte là a très rapidement lieu ), je vous jalouse d'avance ! Sincèrement ce livre, c'est une bombe.
Une bombe qui le reste véritablement jusqu'à la fin. Une fin qui m'a énormément plu, d'ailleurs ! Elle conclut parfaitement le roman, tout en nous offrant d'ultimes scènes vraiment sensationnelles à visualiser. Amour, passion, mort, sang et sacrifices sont au rendez-vous. Un cocktail explosif et inattendu qui m'a laissé sur les fesses !
En résumé, L'échange est LE roman à découvrir ce mois-ci. Entre atmosphère violemment intrigante et personnages époustouflants, tout est juste parfait. Même si la romance est beaucoup moins mise en avant que dans les autres livres YA, elle reste très belle et très mignonne, tout en étant parsemée de noirceur et de ténèbres vraiment pas désagréables à affronter. Vraiment, Brenna excelle dans tous les domaines : les descriptions effrayantes et pourtant tellement exaltantes, la création d'une vraie authenticité au niveau des héros ( aussi bien principaux que secondaires ) et l'intrigue excitante et tintée de mystères. Une drogue à laquelle on devient rapidement dépendants, et qui, une fois le livre refermé, nous laisse complètement en état de manque. J'en veux encore. C'est comme si Mackie, Gentry et ses légendes s'étaient immiscés au plus profond de mon esprit, et que j'étais incapable de les en faire sortir. C'est si bon de dévorer un roman qui vous fait perdre la tête à ce point.

par Jordan
Hunger Games, Tome 3 : La Révolte Hunger Games, Tome 3 : La Révolte
Suzanne Collins   
La saga Hunger Games se termine vraiment en beauté avec ce livre. Suzanne Collins sait une fois de plus nous tenir en haleine jusqu'à la fin du livre si bien que comme pour les deux tomes précédents il est quasiment impossible de reposer le livre jusqu'à la toute fin. Comme les précédents tomes, celui-ci est très sombre et apporte son lot de larmes aux moments parfois extrêmement difficiles. [spoiler]Larmes notamment aux retrouvailles de Katniss et Peeta qui nous font passer de la joie à l'horreur en quelques lignes. Certaines morts sont très difficile à digérer, notamment celle de Finnick qu'on ne comprend pas vraiment (ça m'a un peu fait pensé à la mort de Lupin dans le dernier tome d'Harry Potter). Finnick vient de se marier, même s'il ne le sait pas encore il va être papa, mais il meurt lors de l'assaut mené pour prendre le Capitole. Prim perd également la vie lors de cet assaut, et sa mort est d'autant plus dure puisque Katniss ne s'est retrouvé dans les jeux que dans le but de la protéger. Cela peut paraitre injuste, et ça l'est, mais ils sont en guerre. Dans une guerre ce ne sont pas que les méchants qui meurent et les gentils qui s'en sortent, il y a des pertes tragiques des deux côtés et c'est bien une des choses que Collins essaie de faire comprendre à ces lecteurs. Alors quand je lis que certains sont révoltés que des personnages meurent, je me dis qu'ils n'ont vraiment rien comprit à ce livre et aux précédents. Il y a d'énormes pertes dans chaque livre (24 tributs et 23 qui décèdent à chaque jeux, sauf dans le premier où "que" 22 perdent leur vie) et c'est en ça que réside toute la tragédie et la morale du livre. Quant à toute l'affaire Katniss/Gale/Peeta, je m'attendais à ce qu'elle choisisse Peeta. C'était assez évident et en lisant bien le tome 2 on savait déjà qu'elle finirait par s'en rendre compte elle aussi.[/spoiler]

par Althea
Chroniques de Zombieland, Tome 2 : Alice et le Miroir des Maléfices Chroniques de Zombieland, Tome 2 : Alice et le Miroir des Maléfices
Gena Showalter   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/02/chroniques-de-zombieland-tome-2-alice.html

Ce que j'ai particulièrement apprécié avec ce second tome c'est que toutes les choses que j'avais appréciées dans le premier y sont encore et toujours valables. Une fois de plus l'histoire et les personnages sont captivants et il est quasiment impossible de reposer le roman avant de l'avoir terminé. On est typiquement face au "page-turner" type qui vous fera dire "Allez, plus qu'un chapitre et je fais une pause !" jusqu'à finalement arriver au bout du livre sans vous en rendre compte.

J'ai également une fois de plus adoré suivre Alice dans ses aventures. La jeune femme est toujours aussi fraîche et déterminée, peut-être plus encore que dans le premier tome. Les épreuves auxquelles elle est contrainte de faire face ici la rendent d'autant plus impétueuse et combative, et c'est tout simplement comme ça que je l'apprécie ! Il faut dire que la jeune femme est loin d'être épargnée entre les éternels problèmes Zombies/Anima, son histoire avec Cole qui part dans tous les sens, et l'ennemi qui semble avoir envahi son être. Y'a pas à dire, elle a les épaules solides la petite !

Et puisqu'on parle de Cole, je ne peux pas revenir sur son attitude dans ce tome-ci... Monsieur nous envoie sur de vraies montagnes russes émotionnelles tout au long du roman et pour être totalement franche avec vous je ne savais plus vraiment ce que je ressentais à son égard à certains moments (Alice non plus d'ailleurs). Y'a des moments où avec Alice on lui en voulait terriblement toutes les deux parce qu'il rendait les choses terriblement compliquées.... Puis deux chapitres plus loin, c'était de la haine pure et simple.J'étais furax et je l'aurais volontiers étripé. Alice aussi. Quelques chapitres de plus, et des allers-retours entre les deux émotions précédentes, et au final c'est le craquage. Saleté de Cole ! Pourquoi faut-il qu'il rattrape toujours ses bêtises par des doses de perfection comme ça ? C'est sûrement illégal !

Peu importe l'émotion dominante, au final c'est juste tellement génial de vivre tout ça avec l’héroïne ! C'est la preuve que les personnages sont très bien définis et exploités à merveille par l'auteure. Je suis sûre que quand le roman est sorti Gena Showalter a du se frotter les mains en riant machiavéliquement, toute fière de savoir ce qu'elle allait faire endurer à ses lectrices... Le fait est que l'immersion est complète, même dans les combats auxquels doit faire face Alice. L'arrivée de ZA, abréviation de Zombie Alice, met un vrai coup à la jeune femme qui doit alors se lancer dans une vraie lutte contre elle-même tout au long du récit. Un petit clin d’œil à Alice au Pays des Merveilles est d'ailleurs fait avec une importance accordée aux miroirs dans cette dualité Alice/ZA. Même si je maintiens mon point de vue selon lequel le pseudo rapport avec Alice au Pays des Merveilles n'est que purement marketing, c'était tout de même un appréciable effort.

Globalement j'ai donc préféré cette suite au premier tome que j'avais tout même énormément apprécié. Les personnages principaux m'ont toujours autant plu, les secondaires Kat, Frosty, Bronx et toute la clique, sont encore une fois géniaux, et le meilleur c'est que l'histoire est bien plus prenante et aboutie que dans le premier tome. Les événements s’enchaînent de manière effrénée, on ne s'ennuie jamais tout au long des plus de 500 pages que dure la lecture, et Gena Showalter évite encore une fois avec beaucoup d'intelligence tous les petits clichés du genre sans pour autant les dénigrer.

Une superbe réussite pour un second tome haletant qui donne qu'une seule envie : se jeter sur le troisième !

par Althea
Anita Blake, Tome 9 : Papillon d'obsidienne Anita Blake, Tome 9 : Papillon d'obsidienne
Laurell K. Hamilton   
Excellent ! "J'ai trop kiffé!!!" Vraiment terrible, j'ai adoré, c'est un de mes préférés de la série désormais... On en découvre un peu plus sur Anita, ses questionnements... Et puis Jean-Claude et les autres ne m'ont pas tant manqué, étant donné qu'elle en parle... [spoiler]Les confidences entre les personnages sont vraiment...supers ! Edward, je t'aime! Bernardo et Ramirez sont tops aussi... [/spoiler] J'ai vraiment hâte de lire la suite...

par Girlbook
Hunger Games, Tome 1 : Hunger Games Hunger Games, Tome 1 : Hunger Games
Suzanne Collins   
Wow... ce livre est un vrai régal ! Je l'ai fini en une journée tellement on a hâte de savoir ce qui va arriver aux personnages ! L'histoire est choquante, renversante et surprenante ! Adepte ou pas de lecture : vous allez adorer ! Bonne lecture. ;)

par Pamie
Damnés, Tome 3 : Passion Damnés, Tome 3 : Passion
Lauren Kate   
Mon avis est très septique quant à ce tome.
Explorer les vies antérieures de Luce était certes intéressant dans l'absolu, cela étant je n'ai pas été touchée par ces nombreuses et différentes réincarnations.
J'ai trouvé comme certains que les scènes étaient répétitives et manquaient d'émotions. J'aurai préféré moins de bons dans le passé mais y rester plus longtemps, en découvrant davantage et de manière plus approfondie la relation entre Luce et Daniel dans les différentes époques.
Quelques explications ou révélations nous sont distillées au compte goutte mais sont trop rares sur l'ensemble du livre pour me convaincre.
Seule la fin est à peu près intéressante, c'est vraiment dommage car ce tome avait matière à être mieux exploité.

par ccmars
Mediator, Tome 1 : Terre d'ombre Mediator, Tome 1 : Terre d'ombre
Meg Cabot   
super serie!! j'ai bcp aimer j'aime bcp le style d'ecriture de meg cabot on rentre tout ce suite dans l'histoire et on devore le bouquin
Immortels, Tome 1 : Immortels Immortels, Tome 1 : Immortels
Cate Tiernan   
Le mythe des immortels revisité ! Nastasya, 459 ans se trouve en proie à une crise existentielle qui la mènera à River's Edge où elle rencontrera d'autres immortels et peut être se trouvera-t'elle enfin ?

Voici un livre passionnant, les personnages secondaires ne sont pas très développés mais Nastasya nous plonge au coeur de ses doutes, ses espoirs, ses envies et ses peurs. Le personnage de Reyn est très intéressant lui aussi, tout en retenue , on cherche à savoir ce qui se passe dans son esprit, lui qui semble si détaché de tout. Quand à Incy, j'ai hâte de lire le tome 2 pour savoir comment sa psychose a évoluée !

Pour résumer, une histoire d'immortels rondement menée, de la magie, une intrigue, un destin, un amour, une trahison, un deuil, que demander de plus ?

La suite bien sûr !!

par Daleira
Gone, Tome 2 : La Faim Gone, Tome 2 : La Faim
Michael Grant   
Tout simplement génial ! Je le préfère de loin au tome 1 car on parle plus des personnages secondaires ...
La fin nous laisse en suspens . j' attend le tome 3 avec impatience
Apocalypsis, Tome 3 : Cavalier noir : Maximilian Apocalypsis, Tome 3 : Cavalier noir : Maximilian
Eli Esseriam   
Ce tome 3 est à l'image du premier tome. Max et ses réflexions sont très proches de celles d'Alice.
L'auteur tisse sa toile intelligemment, certaines révélations sont surprenantes.
Je commence à m'impatienter car à chaque fin le cavalier dit qu'il va retrouver Alice et ....
La pression monte et du coup j'espère que le tome 5 sera à la hauteur.

par Adèle