Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de manbal : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
C'est peut-être étrange pour certains mais pour moi, il y a des romans qui passe en laissant une petite brise après leur passage, d'autres c'est un courant d'air glaçant et d'autres, enfin, qui enclenche une tempête. Et ce livre est l'un de ceux-là.
Après l'avoir fini, je voulais déjà une suite ou peut-être pas, de peur d'être déçue. Ce livre a eu un effet dévastateur comme peu de livres l'ont encore sur moi. Ce roman m'a transporté, la fin m'a surprise malgré mon esprit de déduction qui se doutait de quelque chose. J'ai été émue, j'ai surtout été triste car c'est un roman sombre, trop peut-être pour certains mais Mare ramenait le rire, le sourire quand il le fallait.
Et pour cela, parce que c'est d'abord l'auteur qui nous offre tout ça, je la remercie profondément. Je crois que c'est l'un de ses premiers livres et elle a tout d'une grande.
Ses personnages sont peut-être encore une ébauche et grandiront avec la suite mais cette ébauche m'a emballée. Cal, Maven, Lucas, Gisa, Farley, Kilorn et bien sûr Mare m'ont séduite avec ruse, avec honnêteté, avec humour, avec justice...avec amour. Cal qui voit son peuple souffrir mais croit ne pouvoir rien changer. Maven qui rêve de sortir de l'ombre de son frère. Lucas qui protège Mare et s'en fait une amie. Gisa, la petite sœur qui a un talent hors du commun. Farley qui résiste pour les autres. Kilorn qui veut sauver celle qui le sauve depuis toujours. Et Mare, celle qui n'est pas ce qu'elle est censé être. Ni Rouge, ni Argent. Elle est entre deux mondes mais n'appartient au final qu'à un seul.
Ce roman est aussi une histoire de pouvoir, de machinations, c'est la cour du roi. Il y a des subalternes, des esclaves, des gardes, des nobles, des princes, une reine, un roi et deux princesses... Il y a des vivants et il y a des morts.
C'est l'histoire de la survie, de la révolte, de la rébellion, c'est ce qui n'est pas encore fini et ce qui va devenir. Ce sont des morts mais pour la vie et aussi des morts pour l'exemple.
Je crois que ça se voit un peu que j'ai été bouleversée par ce livre vu le nombre de choses que je mets les unes à la suite des autres. Mais quand un livre me marque comme ça, il est comme tatouer dans mon esprit.
"Et notre armée se lèvera, aussi rouge que l'aube."
Psi-Changeling, Tome 2 : Visions torrides Psi-Changeling, Tome 2 : Visions torrides
Nalini Singh   
Un bon deuxième tome dans la lignée du premier.
Cette fois nous nous penchons sur Vaughn, une Sentinelle de la Meute des léopards, même si de son côté il est un jaguar.
Il est sans nul doute plus animal qu'humain, tant dans sa façon d'agir que dans sa manière de réfléchir.
C'est donc guidé par ses instincts primaires qu'il est attiré par un complexe au coeur de la forêt où réside - ou plutôt : vit en recluse - Faith, une Psi possédant un don de clairvoyance, une C-Psi.
Il est immédiatement fasciné par cette jeune femme, n'écoutant que ses sens et son jaguar intérieur, il pousse dès le départ Faith dans ses retranchements et ses limites, l'amenant inexorablement au bord de l'abîme - le vortex - qui pourrait lui couter la vie ou sa santé mentale.
Ce jaguar à la sensualité dévorante, initie Faith et se laisse consumer par ses désirs empreints d'un érotisme et d'une sauvagerie toute féline.
Une nouvelle enquête entre le monde des Changeling et des Psi, on en apprend davantage sur le Gardien du Net et nous retrouvons avec plaisir les personnages du premier volume.
Un univers toujours aussi intéressant et pour ma part, j'attends déjà le tome 3.

par ccmars
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
Lux, Tome 3 : Opale Lux, Tome 3 : Opale
Jennifer L. Armentrout   
Je suis définitivement folle de cette série. :)
Ce troisième tome, je l'ai dévoré en quelques jours et, mon Dieu, comme c'était bon. Aussi bon que les deux précédents. Jennifer L. Armentrout est définitivement une déesse à mes yeux.


L'histoire reprend là où le deuxième tome nous avez laissé [spoiler]C'est-à-dire, après le retour de Dawson[/spoiler] et j'ai été plus qu'heureuse d'enfin pouvoir me replonger dans l'univers de l'auteur.
L'histoire et l'univers n'ont pas perdu de leur attrait à mes yeux et je me suis autant régalé ! L'ambiance de ce tome ci est peut être un peu plus sombre, ce qui est tout à fait expliqué par le but poursuivi par les personnages tout au long du livre. On passe de rebondissement en rebondissement, sans temps mort et l'action, l'humour et toutes ces choses qui font que j'aime cette série nous tiennent en haleine jusqu'à la fin.
Et...la fin. Des fins comme ça, ça devrait être interdit ! C'est le genre de fin qui vous fend le cœur et qui vous met en rogne, en même temps, tout en vous poussant à tourner les pages pour chercher une suite. Suite qu'il n'y a pas, évidemment. Ma réaction ressemblait à peu prés à ça : «Quoi ?! Ce n'est pas possible ! Ça ne peut pas se finir comme ça ! Non, non, non...» (+ larmes aux yeux en supplément)
Alors le moins qu'on puisse dire c'est que ce tome m'aura vraiment fait passer par toutes sortes d'émotions. Comme les tomes précédents. De la joie aux pleurs en passant par le rire, le choque et la haine.
Les personnages étaient toujours aussi envoûtants et j'ai vraiment pris plaisir à poursuivre l'aventure avec eux. Katy me semblait prendre des décisions plus réfléchies que dans les tomes précédents et on sent une nette amélioration aussi bien dans son comportement, que dans le comportement des autres personnages. Les relations entre ceux-ci semblent évoluer et je m'en réjouis. Quant à Daemon...et bien, c'est Daemon. ♥ :)

Pour conclure, je dirais que ce tome était aussi bon que les autres et qu'il faut absolument lire cette série passionnante, originale et addictive. (:
Hâte le tome 4. :)

par Pixma33
Before After, Saison 1 Before After, Saison 1
Anna Todd   
J'ai débuté cette lecture par plaisir de retrouver Tessa et surtout de comprendre le Hardin de Before After! Et je dois dire que j'ai eue une très agréable surprise! Non seulement, cela permet de mieux connaître les vies des personnages secondaires, mais surtout d'être dans le vécu d'Hardin lors du premier tome de cette bouleversante et marquante saga! Premier tome clé et où on se demande je ne sais combien de fois "mais comment peut il lui faire cela!".
J'attendais un livre tout en sentiments négatifs, plein de colère et de résignation quand à son avenir, et c'est exactement le contraire que j'ai découvert; un récit plein d'émotions et où finalement notre héros voit en Tessa et à travers les sentiments naissants qu'il lui porte, l'espoir qu'il croyait perdu d'être un jour heureux.
Fight for Love, Tome 2 : Mine Fight for Love, Tome 2 : Mine
Katy Evans   
j'ai franchement eu envie de taper Brooke TOUT le long du roman. Pour moi, on passe à côté de tout ce qui aurait pu faire de cette histoire quelque chose d'original et intéressant. Le héros, Remington Tate "Remy", alias Riptide, est un personnage qui mérite d'être approfondi, explorer, on a envie d'en savoir davantage par rapport à sa maladie, ses combats, ses sentiments, bref tellement de facettes sont exploitables que c'est frustrant qu'elles soient à peine abordées. Les personnages secondaires devraient avoir une place bien plus importantes, ils sont totalement survolés et mis de côté alors qu'ils jouent un rôle primordial dans le quotidien du héros. L’héroïne (et bon sang que ce n'est pas une!!!!) est une cruche, capricieuse, égoïste, bête comme ses pieds, dénuée de tout bon sens!!!! Elle a une conception du monde, des priorités, des responsabilités et des valeurs familiales qui dépassent l'entendement!!! l'ensemble du roman tourne autour de son amour pour Remy, tout en jonglant entre je l'aime, je le déteste, alors que franchement lui est irréprochable!!!
ah et j'oubliais, la fille doit avoir une collection de petites culottes à faire pâlir tout bon magasin de lingerie, vu le nombre de fois incalculable (tiens, faudrait que je compte pour la blague) où elle nous gonfle avec "sa petite culotte tout mouillée"!!! Non mais franchement... Sans jouer les prudes ou les frigides, c'est de l'ordre du médical là!!!
bref, une souffrance du début à la fin ce roman tellement on s'ennuie! Le 1er tome m'avait très moyennement emballé mais alors là on touche le fond!!!!!

par zezet49
Up in the air, Tome 1 : In Flight Up in the air, Tome 1 : In Flight
R. K. Lilley   
Un avis + détaillé sur http://wp.me/p6618l-61Z

{Marina} :

J'ai découvert la plume de R.K. Lilley en 2015, alors que la saga Up in the air sortait en auto-édition sous le nom de En l'air.

Je me souvenais avoir adoré et avoir été frustré (en colère, même) de ne pas trouvé A terre (le 3eme tome), en janvier 2016 comme cela était prévu. Mais voilà qu'un an plus tard, alors les Éditions Blanche s'apprêtent enfin à me laisser découvrir ce fameux volume... je ne me souviens plus de l'histoire ! Me voilà bonne pour une relecture !!!

[...]

Rien de nouveau sous le soleil de l'ère "Fifty Shades", ce livre reprend le même schéma...

De la romance, du sexe, une pointe de BDSM.... et le tout dans un luxe décadent ! Et pourtant, même lors de cette relecture, je me suis régalée !

En premier lieu, parce que j'adore les personnages...

[...]

Pour la deuxième fois, la plume de l'auteure m'a embarquée et je n'ai pas réussi à décrocher avant la fin... et je vais immédiatement replonger pour lire le second tome.

- COUP DE COEUR -
Dark Love Dark Love
Cléa Dorian    Ninon Vars   
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2018/01/dark-love-lu-par-gwen.html

Dark love est l'intégrale écrite par deux mains.

Il y a deux personnages principaux. Le premier Anna, une belle jeune fille paumée, timide qui n'assume pas son corps. Elle habite dans un petit village et est en couple avec Yann. Ils sont dans les préparations de leur mariage. Sa meilleure amie est Iris.
Le deuxième est iris, une magnifique jeune femme. Elle a quitté le village, libre, indépendante, elle assume ses courbes et son caractère. Elle a créé une nouvelle maison d’édition et la gère avec Gauthier.

Lors d'un moment de panique, Anna fuit son village et Yann pour quelques jours. Elle se réfugie chez sa meilleure amie. Avec la complicité de la mère d’Anna, Iris fait en sorte qu’Anna sorte et reste plus longtemps.

Anna va-t-elle écouter son amie ? Va-t-elle réussir à se défaire de l'emprise de Yann ?
Tout en s'occupant de son amie Iris essaie d'avancer malgré ses blessures d’enfance. Va telle y arriver ?

Ce livre m’a permis de découvrir deux nouvelles auteures, avec une belle plume.
Ce que j'ai apprécié, c’est l'alternance des points de vue des deux femmes. Avec de temps en temps des surprises sur les points de vue.

De plus, l'histoire n'évolue pas dans le monde des Bisounours. Il y a des événements que nous pouvons tous connaître dans notre vie. Les héroïnes sont accessibles et nous font rêver, c’est-à-dire qu'elles nous montrent que tout est possible. Personnellement, cela me fait plus envie que des héroïnes, belles, riches et à qui tout va bien. C'est un petit « dark » roman. Il y a une fin avec une petite porte pour notre imagination et j’aime cela.

Pour conclure, si vous aimez les histoires avec des héroïnes qui essayent de continuer malgré les épreuves avec des passages érotiques, alors n’attendez plus pour le découvrir !!!

par Lili1989
Shades of Magic, Tome 1 Shades of Magic, Tome 1
Victoria Schwab   
5/5

Lire ma review :
https://www.milkywaygraph.fr/article/books/279/chronique-shades-of-magic-tome-1-a-darker-shade-of-magicde-ve-schwab

BLUFFANT.

C'est le deuxième livre que je lis de cette auteure et elle ne cesse de m'impressionner (le premier était : This Savage Song). Ce premier tome de la trilogie Shades of Magic est un véritable chef d'œuvre et promet une suite explosive.

Il est très rare que, dès les premiers chapitres, je sache déjà quelle sera ma note pour un livre. Et c'était évident que pour celui-ci, ce serait un 5/5 d'office. Je suis rentrée dans cet univers fascinant très rapidement et j'ai tout de suite su que ç'allait être un coup de cœur !

L'histoire se déroule en 1819, à Londres. DÉJÀ. Rien que ça, c'est la perfection puisque j'adore le cadre dans lequel le récit prend place. De plus, le fait qu'on ait une date et un lieu nous permet de très vite adhérer au récit.

Kell est l'un des derniers Antari, un magicien qui a la particularité de voyager entre les mondes parallèles. Il existe trois différents mondes. Il y a tout d'abord Grey London qui est notre propre Londres du XIXème siècle : dans ce monde, la magie a été complètement oubliée. Red London est la ville où habite Kell : c'est une ville prospère et colorée où la magie est très utilisée. Enfin, il y a White London : c'est la ville la plus dangereuse car elle a été corrompue et pervertie par la magie. On raconte également qu'il y avait un autre Londres, détruit et consumé par la magie : Black London. Kell traverse Grey London, Red London et White London de manière quotidienne car son travail est de transmettre les messages de la couronne d'un royaume à l'autre.

J'ai trouvé ces univers parallèles hyper captivants et intéressants. Ils sont très différents les uns des autres, impossible de les confondre ! L'atmosphère change radicalement lorsque notre héros change de Londres, je n'étais donc jamais perdue dans ma lecture, ce qui aurait très bien pu être le cas à force de passer d'un univers à un autre aussi souvent.

C'est d'ailleurs ce qui est le plus remarquable chez l'écriture de l'auteure. Mise à part une plume fluide et addictive, V.E. Schwab maîtrise parfaitement la construction de son monde. Elle parvient à nous faire comprendre son univers fantastique aussi facilement que s'il s'agissait d'un livre contemporain alors que NON. C'est du HIGH FANTASY. Ce que j'adore, c'est qu'elle va droit au but mais tout en gardant une magnifique écriture (on peut y trouver beaucoup de belles citations). Elle ne tombe pas non plus dans le piège du déversement d'informations : tout est parfaitement dosé, en aucun cas on ne se sent submergé par un trop-plein de détails. Tout est dans la subtilité et la précision. Pourtant, dans les livres de fantasy, il y a FORCÉMENT des passages qu'on doit relire plusieurs fois pour bien digérer… Dans les livres de V.E. Schwab, ça n'arrive jamais !

Kell va découvrir, malgré lui, l'existence d'une pierre magique provenant de Black London et va tout faire pour s'en débarrasser et la ramener dans le monde déchu auquel elle appartient avant qu'elle ne détruise tout sur son passage. Il va alors faire la rencontre d'une jeune pickpocket nommée Lila, qui habite à Grey London, et c'est ensemble qu'il vont vivre cette aventure aussi dangereuse qu'excitante !

Parlons des personnaaaaaaages. PARCE QUE LILA EST JUSTE MERVEILLEUSE. Voleuse + pirate + badass + drôle, courageuse et intrépide : ne serait-ce pas là l'une de mes personnalités préférées ?? YASSS. Je l'ai tout simplement adoré ! Ses répliques et son franc-parlé #PUNCH-LINES rajoutaient un côté humoristique à l'histoire, ce qui n'était pas désagréable du tout. Et, elle et Kell formaient un duo parfait ! Leur dynamique était la meilleure des choses qui soit. Il n'y pas de romance dans ce livre, mais je vous annonce que JE. SHIP. HARD. C'est obligé. Leur alchimie est trop belle pour être gâchée, ahah.

KELL. MON PETIT KELL CHÉRI. Je ne sais même pas par où commencer. Il a été adoptée par la famille royale de Red London et il est traité comme l'un des leurs #prince donc il est AIMÉ. En plus, il a frère (Rhy) trop gentil avec lui et j'adore leur complicité et ARG. J'adore. Mais mon pauvre Kell se sent, bien que dans une famille aimante, plus utilisé que tout. Le roi et la reine ont beau dire, Kell leur sert surtout de messager entre les royaumes. Je trouve ça trop triste que Kell se sente aussi mal intégré dans sa famille adoptive. Il est super intelligent, brave, avec une petite touche d'insolence parfois, mais il est également tout fragile et perdu à l'intérieur et ADORABLE.

ET ON EN PARLE DE SON MANTEAU ??? Anw, je veux un spin-off entièrement consacré à ce magnifique manteau qui est, en réalité, plusieurs manteaux en un seul ??? WHUUUUT. #mind-blown Il lui suffit de le retourner pour qu'il change complètement d'aspect. Je veux ce manteau.

Les méchants dans l'histoire sont HYPER méchants. Je préfère vous prévenir, ce livre est très SANGLANT. Beaucoup de violence, de sang et de torture (même si j'ai déjà lu pire quand même #JayKristoff). Et vous savez que j'adore ça. #psychopathe Je déteste quand les méchants sont juste là pour faire joli et qu'ils ne vont pas au bout de leur potentiel. Ils ont l'air badass et tout, mais finalement ils ne tuent personne ? NOPE. Mais dans A Darker Shade of Magic… AHAHAHA. La cruauté des personnages ne vous laissera pas de marbre, je vous le garantis. Direct dans mon top 5 des méchants préférés : la reine et le roi de White London. Parce que. PETIT UN : ils sont jumeaux (jumeaux diabolique, j'achète !). PETIT DEUX : j'adore leur look, surtout celui de la reine. PETIT TROIS : wowowowow, ils ont recours à des moyens de torture juste horrible et vicieux et ARG. #j'aime

On a un autre méchant que j'aime tout particulièrement dans ce livre : Holland. Mais celui-ci n'est pas TOTALEMENT méchant… je crois ? C'est le deuxième Antari, il a donc les mêmes pouvoirs que Kell. Il était super badass et cruel lui aussi mais, en même temps, il est contraint à faire toute ces choses horribles car il est sous les ordres de la reine et du roi de White London. Un méchant complexe ? Mon genre préféré.

On enchaîne avec l'action, la magie, les rebondissements, les mystères : inutile de vous dire qu'on ne s’ennuie pas une seule seconde. A Darker Shade of Magic était une lecture addictive, originale et passionnante menée de manière très habile par V.E. Schwab, une auteure dont vous ne devez pas passer à côté et qui va très rapidement devenir l'une de mes préférées de tous les temps !

par wilkymay
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 1 : Iced Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 1 : Iced
Karen Marie Moning   
Mon Dieu !!! Je viens juste de le finir, l'histoire est encore fraiche dans ma tête et c'est définitif, je vais ériger un temple en l'honneur de K.M.M, elle va finir par me faire mourir.
[spoiler]Dans cet opus on retrouve Dani Mega O'Malley, sillonnant les rues du Dublin et tuant autant de Faes que possible. Autant vous le dire j'ai adoré être dans la tête, déjà avec Mac j'adorais lire ses Daily news, et être dans la tête d'une ado de 14 ans ne choque pas du tout, on ne s'ennuie pas, Dani est survoltée et elle vous le fait sentir, j'avais parfois l'impression de vibrer autant qu'elle au fil de ma lecture. Pour en revenir à l'histoire, Mega tombe sur le mystérieux propriétaire de Chez Chester, Ryodan. Et quel homme ! Si Barron m'a toujours fait fondre, Ryodan n'est pas en reste. Il l'oblige a passer un contrat avec lui, elle sera à sa disposition et devra enquêter pour son compte au sujet de ces zones qui gèlent et tuent tous ceux qui s'y trouvent. Je ne vous dirai rien sur l'intrigue mais on apprend des choses sur ce qui lie Dani à Ryodan, il faudra attendre un moment mais on aperçoit ses intentions et on se demande où leur relation va les mener. A l'instar de Mac qui ne connaissait pas du tout Barron, Dani et Ryodan sont intimement plus liés. D'un autre côté on retrouve Christian qui se transforme peu à peu en prince Unseelies, sa route va elle aussi croisée Dani et la réunion de ces trois personnages dans une même pièce fait des étincelles ! Christian a lui aussi de nouveau désirs et de nouveaux objectif qui coïncide avec son changement de nature. Je n'en dira pas plus je vous laisserai découvrir.
Aussi K.M.M a le don de pouvoir introduire de nouveaux personnages et d'en approfondir d'autres d'une très bonne manière, je l'ai aient tous aimés. On retrouve Lor, l'un des compagnon de Barrons et Ryodan, et j'ai beaucoup apprécié toutes ses apparitions, j'en aurai même voulu plus. On découvre Dancer, un ado de 17 ans ami de Dani et génie à ses heures perdues, j'ai eu de la peine pour ce pauvre gamin qui essaie de se faire une place parmi tous ces mâles dominants, mais il a le mérite d'imposer ses idées et de ne pas se faire impressionner. On retrouve aussi d'autres sidhe-seer comme Kat, ou Jo qui prend ici de l'importance. Je ne parlerais pas de Barrons ou de Mac, après tout on espère toute les voir, je vous laisse la surprise.

La fin du tome est whoua !! Je rage d'avoir fini aussi vite et de devoir attendre pour le prochain, la saga Fièvre est une drogue, et les filles je crois qu'il n'existe aucun centre de désintox !!
En bref, j'ai complétement craquée pour cette suite. A ceux qui s'inquiète de voir la série tombée dans le YA à cause de l'âge de Dani (14 ans), et qui pensent que la série perdra de la sensualité voir autres, je vous rassure, déjà non il n'y a pas de pédophile (j'ai lu certains commentaire du genre du côté anglais qui n'aimait pas le livre à cause de l'âge de Dani, ce qui est total con mais c'est mon opinion), même si les intentions de Ryodan et Christian laisse à penser que... Il faut savoir que Dani va évoluer et grandir tout au long de la trilogie, K.M.M a précisé que oui il y aura du sexe, mais pas avant que Dani n'est 17 ans, je suppose donc au troisième tome.

Indescriptible
Enivrant
Addictif

Je suis devenue fan de Dani et j'attends avec impatience la suite de ces aventures.
Et je n'ai qu'une chose à dire : Team Ryodan !![/spoiler]

par Mnemosyne
  • aller en page :
  • 1
  • 2