Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Manetheren : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Cité, Tome 1 La Cité, Tome 1
Stella Gemmell   
Faisant fi des demandes incessantes de reprendre le monde laissé par son défunt mari, Stella Gemmell a su créer son propre univers de manière plus que convaincante.

Même si je reste sur ma réserve quant à la profondeur des personnages (certains sont bien utilisés, d'autres vites délaissés), il n'en est pas moins évident que le tout forme un beau tableau. Avec un équilibre vraiment fort entre suspens, action, relâchement, etc.

Pari réussi pour son premier roman en solitaire (rappelons qu'elle avait fini la trilogie de Troie) et j'ai hâte de voir la suite de ses œuvres!!

Je conseille!
Porcelaine Porcelaine
Estelle Faye   
En début d'année, je me suis constitué une petite pile de livres numériques que je voulais absolument lire en plus des petits imprévus. Porcelaine en a très vite fait partie et entrait par la même occasion dans mon challenge littérature de l’imaginaire spécial SF/Fantasy. La belle excuse donc pour découvrir enfin cette auteure française que tout le monde encense. 

Un voyage dans le folklore chinois 
Porcelaine, raconte l'histoire de Xiao Chen, comédien maudit à la face de tigre qui traverse les siècles accompagné de sa troupe théâtrale. En chemin, il va rencontrer Li Mei, une douce fille de marchand qui deviendra son épouse. Derrière un résumé classique se cache un petit bijou littéraire profond fortement influencé par la culture asiatique autant dans la manière d'écrire (et surtout de raconter) que dans les créatures que peuple Porcelaine. J'ai souvent eu la sensation d'être face à un Miyazaki mélangé à Guin Saga (pour le personnage à tête d'animal) pour mon plus grand bonheur.  



Pourtant ce n'était pas gagné d'avance et j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire durant quelques pages. Les noms pleuvent et l'univers est assez particulier pour demander un petit temps d'adaptation, mais une fois passé la première centaine de pages, c'est le coup de cœur assuré. Il y a tant de douceur et de poésie dans ces lignes que s'en est émouvant parfois. J'ai rencontré des fées, des hommes-oiseaux ou encore des démons de la forêt (coucou Miyazaki) et tellement de choses différentes que j'en ai prises plein les yeux. J'ai découvert des villes chinoises, des senteurs et des tissus chatoyants brodés. 

Conclusion, un livre superbement écrit inspiré par les contes et légendes chinoises qui nous fait voyager sur des siècles d'Histoire. Un conte abouti avec des personnages tous uniques et marquants. Une version illustrée de ce livre serait un plus tant l'univers est superbe. Une belle entrée pour moi qui ne connaissait pas Estelle Faye. 

https://wp.me/p8ww3Y-16B
Li Po - L'immortel banni sur terre buvant seul sous la lune Li Po - L'immortel banni sur terre buvant seul sous la lune
Hervé Collet    Cheng Wing Fun   
De tous les grands poètes chinois, Li Po (701-762) est sans conteste celui dont le génie est le plus extravagant.
Son contemporain et ami Tu Fu, autre immense poète, disait de lui : " Son poème achevé, dieux et diables pleurent. " Son imaginaire taoïste débridé, associé à son amour immodéré pour le vin et à sa vie errante, font de lui une figure iconoclaste et universelle. Autour de ses poèmes, calligraphiés et traduits par leurs soins, Cheng Wing fun et Hervé Collet présentent une passionnante biographie de ce sage incongru.
Ils parviennent à nous restituer simultanément l’atmosphère de la Chine des Tang et la magie discrète et enivrante de la nature éternelle. Cet ouvrage convie le lecteur à un voyage initiatique sur le Long Fleuve et dans les montagnes sacrées. Il y croisera des ermites taoïstes, des maîtres ch’an, des amis poètes, des courtisanes et le Fils du Ciel en personne.

Cet ouvrage passionnant convie le lecteur à un voyage initiatique sur le Long Fleuve et dans les montagnes sacrées. Il y croisera des ermites taoïstes et des maîtres ch’an, des amis poètes, des courtisanes et le Fils du ciel en personne.

par Lilou
L'Anneau-Monde - Intégrale L'Anneau-Monde - Intégrale
Larry Niven   
L'anneau-monde, et ses trois suites, prennent place dans le monde de "l'univers connu" développé par Larry Niven dans une cinquantaine de romans et recueils de nouvelles comme "L'arme molle". On y retrouve des humains, des kzinti, sortes de grands chats hauts de deux mètres et généralement plutôt agressifs, des marionnettistes de Pirson, herbivores à deux longs cous ...
Havrefer, tome 2 : La Couronne Brisée Havrefer, tome 2 : La Couronne Brisée
Richard Ford   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/havrefer-tome-2-la-couronne-brisee-de.html
Je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à me remettre dans le livre au début, mais après quelques dizaines de pages je suis vraiment rentré dans le livre et je n'ai plus lâché jusqu'au bout.

Bon, si vous lisez ce second tome c'est que vous avez au minimum apprécié le premier (normalement), donc vous ne serez pas déçu par celui ci. Il reprend exactement les même codes et le même ton, et continue l’aventure de nos personnages.

Les liens entre les personnages se resserrent et ce n'est pas une surprise, leurs chemins se croisent de plus en plus vers un point commun.
Il y a tout de même un personnage en plus dans ce tome, Regulus un guerrier non humain qui part de très loin pour rejoindre la ville d'Havrefer. Sa présence nous permet de comprendre un peu plus ce qui se passe dans le sud et en quoi l'ancien roi Cael était un roi guerrier qui avait fait de grandes choses. Mon seul regret vient du fait que si ces faits sont évoqués, ils ne sont pas vraiment expliqués dans les détails. Mais c'est une caractéristique générale de cette série, qui se concentre bien plus sur le présent et les personnages que sur le passé et le background du monde.

La trilogie entière se passe en fait sur juste quelques semaines et les évènements s'accélèrent dangereusement vers la confrontation finale. Il y a une espère d’atmosphère frénétique qui a vraiment su me saisir, on a l'impression de vivre au jour le jour avec tout ces personnages embourbés dans leurs problèmes qui ne sont au final que de petits détails comparé a annihilation prévue par l'approche de l'ennemi.

En fait dans ce tome on ne voit pas beaucoup Janessa, enfin si on la voit mais on ne la suis que sur un point, le reste du temps étant consacré aux autres personnages. C'est aussi un petit regret parce que j'aurais aimé la voir prendre plus de décisions, notamment au niveau de la guerre qui se précise, mais c'est vrai que comme je l'ai dit ce n'est pas du tout un point qui est développé dans cette série. On voit nos personnages entraînés dans un espèce de tourbillon qui s’accélère tout du long mais on ne voit pas du tout la préparation logistique, ou tout ce qui constitue le quotidien "basique" des personnages. Après c'est un choix et je le comprend parfaitement, il y a déjà suffisamment à faire avec tout ce qu'on suis, ça aurait surement alourdit le récit sans grand intérêt. Et en ça c'est vraiment original pour de la fantasy, on est éloigné du pouvoir tout en suivant son personnage central.

Tous les autres personnages évoluent vraiment dans ce tome, et ils ne sont pas forcement tous très sympathique, il y a des baffes qui se perdent (et pas qu'une) même si j'avoue avoir développé un fort attachement pour ce personnage de "pauvre victime des évènements" (de son point de vue).

En fait c'est vraiment une série entièrement basé sur les personnages, on ne peut pas s'empêcher de s'attacher à eux, et à souffrir avec eux. Le pire c'est qu'on a vraiment l'impression sur ce thème que la guerre qui arrive a ses portes n'est qu'un détail dans leur vie, qui semble bien compliquée meme sans ça.
J'ai donc vraiment hâte de voir la confrontation une fois qu'elle sera vraiment la, dans la ville et comment ils vont s'en sortir face à Amon Tugha.
D'ailleurs en parlant de lui, on a toujours pas de réponse à notre question du premier tome, a savoir qui est-ce vraiment et que c'est-il passé, donc j'ai hâte aussi de continuer la série !

17/20

par lianne80
Aeternia, Tome 1 : La Marche du Prophète Aeternia, Tome 1 : La Marche du Prophète
Gabriel Katz   
Je n’avais jamais lu de roman de fantasy ayant au cœur de son intrigue un thème comme la religion, mais je me suis rendu assez rapidement compte que je n’avais pas à m’inquiéter : Gabriel Katz sait mener une histoire sur ce sujet sans le rendre ennuyant, grâce notamment à un style d’écriture plutôt simple et fluide, qui permet une lecture assez rapide.

Même si l’intrigue peut paraître relativement simple au premier abord, on se rend compte au fur et à mesure que tout est finalement plus complexe qu’on ne pourrait le croire : en effet, Gabriel Katz a l'art de disséminer des rebondissements pour certains assez inattendus, ce qui a permis d'entretenir mon intérêt pour l'histoire.

De même, l’univers inventé par l’auteur n’est pas foncièrement original ni même vraiment fouillé à fond, mais il est bien maîtrisé et ne m’a pas donné une impression de faux. Quant aux personnages, ils ne sont peut-être pas des plus remarquables mais demeurent dans l’ensemble assez attachants -j'ai surtout apprécié Desmeon quoi qu’en puisse dire Leth Marek, et leur relation plus ou moins amicale…

Bref, un roman de fantasy qui, je pense, est accessible à tous et qui présente de bonnes idées -par exemple, la fin avec une double révélation, pour l’une logique mais surprenante, et l’autre tout simplement surprenante… Mais je n’en dis pas plus, si ce n’est qu’il me semble difficile de ne pas vouloir se jeter sur le deuxième tome avec un dénouement pareil…

par Isallya
Médivaelia Médivaelia
Gala De Spax   
Comme à chaque fois que je referme un livre de Gala, je suis heureuse de l'avoir lu. Je trouve ce livre d'une fraîcheur et d'une facilité à lire, pas que l'histoire soit légère, non pas du tout car on parle de Gala tout de même et il y a toujours ces notes d'humour qui allègent le récit avant de nous propulser dans tension qui nous tient en halène jusqu'à la fin. Elle arrive à faire tant de chose avec les mots, elle a une écriture si fluide et complète que jusqu'à présent j'ai aimé chacun de ses livres que j'ai lu.



Flora est une jeune apprentie Sorceresse (sorcière), mais sur cette planète c'est l'équivalent d'un médecin chez nous mais avec beaucoup plus de pouvoir. Elle vient de perdre son professeur qui était l'unique sorcier de Médivaelia. De ce fait, elle devient l'unique sorceresse du royaume, ce qui veut dire que tout repose sur ses épaules désormais, du moins ce qui concerne la santé et le bien-être de cette planète.

Tout ne se passe pas comme dans un conte, un mal étrange c'est emparé d'une partie de Médivaelia, un mal dont Flora de comprend pas son origine et est très vite dépassée par les évènements. La seule solutions qu'elle entrevoit c'est de passer par le portail magique qui l'enverra sur Terre pour trouver un remède.

Une fois passer le portail, elle va se trouver confronter à la différence de cultures qui séparent les Médivaelien et les Terriens. C'est à dire "Les visiteurs" version Gala de Spax auquel elle ne manque pas de faire référence. Même si au début, on s'amuse de voir Flora découvrir notre monde, le sérieux revient rapidement, elle arrive à se faire une amie, Brenda, qui a la gentillesse de l'accueillir dans son modeste appartement. Brenda qui n'est autre qu'une puterelle (prostituée, je vous rassure il y a un lexique au début), même si elle prend Flora pour une schizophrène, elle l'aide malgrès tout.

Elle fini par trouver quel mal ronge son monde, mais tout ne se passe pas comme prévu, trahison et violence va être la pire leçon que Flora va devoir apprendre...
Chronique d'au-delà du seuil, tome 1 : La quête du Prince Boiteux Chronique d'au-delà du seuil, tome 1 : La quête du Prince Boiteux
Paul Carta   
Un titre fantasy de qualité qui a su m'emmener très loin, dans les terres les plus reculées de Mitellia...

La bataille de Vêrh-Sên a couté la vie au Roi. Le trône revient donc à son fils Khimaï, mais un usurpateur a pris sa place. Ainsi que celle du Pourvoyeur. Etre pourvoyeur est l'une des responsabilités du roi. C'est un serviteur, un intermédiaire entre le peuple et le Dieu Secret (qui a une influence énorme, et un pouvoir presque effrayant).
Le prince Khimaï cache alors sa vraie identité derrière celle d'un apprenti charbonnier, avec l'espoir de reconquérir le trône. Dans une auberge, il retrouve son ancien maître d'arme, banni par son père. Borhôn va l'accompagner, le guider dans sa quête qui s'avère être assez dangereuse...

L'auteur pose le décor en douceur. On a l'impression d'être aux cotés de Khimaï et de l'accompagner dans son périple. C'est un long voyage, mais l'auteur a choisi de faire appel aux souvenirs de jeunesse du prince Khimaï pour nous initier. Les explications viennent donc au fur et à mesure et j'ai beaucoup apprécié.
Un chapitre sur deux, on suit l'apprentissage du petit prince : il apprend ce qu'est le pouvoir, les responsabilités et les décisions difficiles. Il est entraîné au combat, affûte ses connaissances sur les différents territoires et leur Histoire. Et dans le même temps, l'aspect religion prend son importance. Et ce dernier point est très intéressant. Ils vénèrent de nombreux dieux et déesses, et utilisent par exemple le sacrifice de sang fréquemment, les sacrifices animaliers etc... Et rien que l'existence d'un Dieu Secret a de quoi intriguer...

C'est un monde complexe mais je m'y suis sentie bien. Au début, j'avoue avoir eu peur de m'y perdre tant c'est détaillé, riche et nouveau. Et en fait, pas du tout. On avance lentement, avec des descriptions nécessaires donc j'ai eu le temps de m'adapter. Il n'y a pas énormément d'action mais ça reste très bien équilibré. En réalité, j'ai eu l'impression d'apprendre en même temps que le petit Khimaï. Il y a beaucoup d'informations, et j'ai adoré les assimiler tranquillement plutôt que de m'emmêler les pinceaux avec des explications qui ne sont pas dans leur contexte. Du coup, la lecture a été très agréable car fascinante.

Pour finir, je dirais que c'est un tome d'introduction très réussi. Je ne suis pas sûre qu'il plaise à tous à cause de la découpe particulière et du rythme assez lent, mais je ne peux que le conseiller. J'ai beaucoup apprécié le choix de l'auteur parce que j'ai vraiment savouré ma lecture et ça faisait longtemps que ça n'était pas arrivé! Et comme le mystère est resté entier, une chose est sûre, je prendrai plaisir à découvrir la suite, surtout avec toutes ces interrogations :

Qui est ce Dieu Secret?
Qui a usurpé l'identité du prince?
Comment cela a t-il pu être possible?
Qu'est devenue Lathân?
Et ce mystère qui entoure la bataille de Vêrh-Sên?

Avis : http://revesurpapier.blog4ever.com/la-quete-du-prince-boiteux-de-paul-carta
Récits du Vieux Royaume : Janua Vera - Gagner la guerre Récits du Vieux Royaume : Janua Vera - Gagner la guerre
Jean-Philippe Jaworski   
Il manque une catégorie sur booknode "ce livre a changé ma vie oh mon dieu jamais plus je ne lirais quelque chose comme ça"
Les Compagnons du Chaos, Tome 1 Les Compagnons du Chaos, Tome 1
Luke Scull   
Une couverture qui m'aura fait craquer, pour une description plus qu’intrigante...

Depuis que les Seigneurs Mages ont renversés les dieux le monde a changé. Les Seigneurs Mages ont besoins de pouvoirs et ils l'obtiennent en utilisant les cadavres de dieux déchus. Davarus Cole, jeune rebelle et vantard règne sur la cité de Dorminia. Il va faire la rencontre de Brodar Kayne. Ils vont tous deux être entraînés dans une lutte contre Salazar.

Ce premier tome de la trilogie nous offre un début plus que prometteur. Ayant reçu beaucoup de promotion à son départ, j'étais un peu réticente je dois le reconnaître. Beaucoup de livres obtiennent une lourde promotion et les promesses ne sont pas tenues. Cependant, la fantasy me fait souvent flancher. Et je ne regrette pas mon achat. On plonge dans une histoire fascinante, peuplée de mille mystères où la magie tiens une place importante. Tandis que l'histoire se met lentement en place, par la suite elle se fait beaucoup plus rapide en nous bombardant d'informations précieuses. Au fur et à mesure de notre avancement dans l'histoire, nous rencontrons différents personnages. Certains attachants, d'autres détestables. Mais chacun ayant un caractère différent. Quelques personnages qui sont clichés, mais personnellement ça ne m'a pas gêné.

L'intrigue est bien ficelée et maîtrisée. L'auteur tape dans l'originale pure et brute plongeant ainsi son lecteur encore plus loin dans ce premier tome. Sa plume est parfaite. Juste, détaillée, prenante et entraînante. On ne relâche pas son attention. Les idées sont là et bien mises en place. Sur certaines scènes je reconnais avoir crié de colère ou d'excitation. Entre entraide, complots et surprises, humour noir, la recette cartonne.

En bref, Luke Scull signe un premier tome fascinant dans un monde original et maîtrisé à la perfection. Le second tome patiente sagement dans ma bibliothèque et il me fait de l’œil, ce ne sera pas long pour lire la suite... Une vraie pépite !

par Linkward